PayPal poursuit son envolée, même au sortir de la crise

Le service de paiement en ligne est toujours plus présent dans la vie des consommateurs, même au sortir de la pandémie à l'heure où les consommateurs ont de nouveau la possibilité de se déplacer. PayPal indique en effet avoir réalisé le « meilleur premier trimestre de son histoire » début 2021 et revendique désormais 392 millions de comptes actifs.

3 mn

Pour toute l'année 2021, l'entreprise table sur 19% de croissance de son chiffre d'affaires.
Pour toute l'année 2021, l'entreprise table sur 19% de croissance de son chiffre d'affaires. (Crédits : LT)

Encore une preuve que l'économie numérique ne faiblit pas à la sortie de la crise. Le géant américain du paiement en ligne PayPal a affirmé avoir réalisé le « meilleur premier trimestre de son histoire » et a même revu à la hausse ses ambitions pour l'année 2021.

Nouvelles habitudes de consommation

Avec plus de 6 milliards de dollars de chiffre d'affaires de janvier à mars, Paypal voit ses résultats augmenter de 29% en un an, d'après un communiqué. Au total, quelques 285 milliards de dollars ont transité sur ses plateformes pendant ce trimestre, 50% de plus qu'il y a un an.

Le groupe basé dans la Silicon Valley a constaté que les consommateurs continuent de faire massivement leurs courses en ligne, même alors que les campagnes de vaccination et la levée des restrictions sanitaires dans certains pays permettent aux magasins de rouvrir.

Lire aussi : La croissance mondiale boostée par les Etats-Unis, relancée par la vaccination

« Cela prend un peu de temps au début pour que les gens prennent l'habitude de se servir de PayPal », a expliqué un porte-parole à l'AFP.

« Les gens qui nous ont rejoint au début de la pandémie nous utilisent plus régulièrement maintenant, parce que la numérisation de leur vie quotidienne est devenue normale qu'il s'agisse de payer dans une boutique sans liquide ou de faire plus de shopping sur internet. »

Aux Etats-Unis, la popularité du service tient aussi beaucoup à celle de Venmo, l'application de paiement mobile aux allures de mini réseau social, où les utilisateurs peuvent partager des frais, se rembourser les uns les autres et voir dans quel salon leur voisin est allé se faire couper les cheveux.

A l'automne, PayPal a doté Venmo d'options professionnelles pour les petits commerces, un projet qui a été accéléré pour répondre aux besoins pendant la pandémie. L'appli a traité environ 51 milliards de dollars au premier trimestre, un volume en hausse de 63% sur un an.

En tout, PayPal compte désormais 392 millions de comptes actifs.

« Nous allons lancer notre nouvelle génération de portefeuille numérique au troisième trimestre », a annoncé Dan Schulman, le patron de la société, lors d'une conférence aux analystes.

« Ce sera une appli tout-en-un, personnalisée, qui permettra aux utilisateurs d'exploiter au mieux leur argent », a-t-il précisé.

Lancement dans les cryptomonnaies

PayPal a récemment ajouté l'option de payer en cryptomonnaie aux Etats-Unis, une initiative qui pourrait accélérer l'adoption des transactions en bitcoin, ether et autre Litecoin.

Le lancement d'un service d'achat, vente et paiement en cryptomonnaie par le géant des paiements en ligne avait d'ailleurs fait s'envoler le cours des monnaies numériques décentralisées.

Lire aussi : A plus de 20.000 dollars, le bitcoin trace son sillon comme valeur refuge

Pour toute l'année 2021, l'entreprise table sur 19% de croissance de son chiffre d'affaires. Et le succès de PayPal se lit aussi en Bourse. Le géant américain du paiement en ligne a vu son action grimper en flèche depuis le début de l'année 2020. Elle atteint en effet 260 dollars en avril 2021, alors qu'elle s'échangeait moins de 120 dollars en janvier 2020, selon Boursorama.

Son titre progressait hier de 4,7% à Wall Street lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse.

(Avec AFP)

3 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 06/05/2021 à 14:11
Signaler
Je suis un des plus vieux clients de paypal associé avec ebay, j'en ai toujours été content, comme le compte est associé à une carte bleue disparue depuis, aucun risque avec les hackeurs, il y a rien à voler, mais ebay ne vend plus rien depuis 2008 (...

à écrit le 06/05/2021 à 9:01
Signaler
Il fallait se douter que la finance américaine serait gagnante d'une augmentation des paiements dématérialisés, à mettre en perspective avec la BCE qui a compris que c'était pas le moment de suprimer l'argent liquide comme le consortium européen fina...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.