Pourquoi TF1 continue de miser sur la Coupe du monde

 |   |  588  mots
Le stade Luzhniki de Moscou, déjà illuminé aux couleurs de la finale du Mondial, qui aura lieu ce dimanche. Les Bleus, auteurs d'un solide parcours, y affronteront la Croatie.
Le stade Luzhniki de Moscou, déjà illuminé aux couleurs de la finale du Mondial, qui aura lieu ce dimanche. Les Bleus, auteurs d'un solide parcours, y affronteront la Croatie. (Crédits : Reuters)
Même si la chaîne du groupe Bouygues, qui casse tous les quatre ans la tirelire pour diffuser la compétition reine du football mondial, ne rentre pas dans ses frais, cet investissement est perçu comme essentiel en termes d’image.

Pour la direction de la première chaîne, diffuser la Coupe du monde de football est un impératif. Mais c'est principalement pour soigner son image, et son statut de chaîne de référence, que pour doper ses revenus. Cette compétition phare contribue, de facto, au maintien de son aura dans le paysage audiovisuel français. Reste qu'en parallèle, diffuser ce Graal du sport mondial à un coût. Et ce, même si cette année, TF1 a un peu moins cassé la tirelire que pour les éditions précédentes. Pour ce Mondial, selon plusieurs analystes financiers, la chaîne du groupe Bouygues aurait dépensé entre 65 et 70 millions d'euros pour diffuser les meilleurs matchs du tournoi, dont ceux de l'équipe de France. C'est moins qu'en 2014, lors du Mondial brésilien, où elle avait in fine signé un chèque de près de 74 millions d'euros.

Reste que côté recettes, malgré le superbe parcours des Bleus, les responsables de la chaîne pourront s'estimer heureux si elles leur permettent de rentrer simplement dans leurs frais. Publicis Media, filiale de Publicis, estime à 58 millions d'euros les recettes publicitaires potentielles pour la chaîne, contre 54 millions si le parcours des Bleus s'était arrêté en demi-finale, selon Goldman Sachs, dans une note récente. Comme l'a rapporté Les Echos fin mai, Dentsu Aegis Network estime lui que TF1 pourrait engranger des revenus nets compris « entre une cinquantaine de millions d'euros et plus de 80 millions (hors parrainage) ». Au quotidien économique, Jean-Baptiste Sergeant, analyste chez Mainfirst, souligne que « dans ce dernier cas, ce serait donc la première fois depuis au moins vingt ans que cet événement serait rentable ! »

De très coûteux spots publicitaires

Avec la France en finale du Mondial, TF1 va vendre 280.000 euros bruts le spot de pub de 30 secondes à la mi-temps du match. Il faut dire que cette affiche va très probablement lui permettre d'atteindre une audience monstre. Ainsi, la victoire des Bleus sur la Belgique a été suivie sur la Une par 19,1 millions de téléspectateurs - soit une part d'audience de 70,5%, selon Médiamétrie. A noter la chaîne a même enregistré un pic à 22,3 millions de téléspectateurs en fin de match. Il s'agit du score d'audience le plus élevé pour TF1 depuis le début du Mondial. Sachant que TF1 a déjà dépassé à plusieurs reprises la barre des 20 millions de téléspectateurs lors des précédentes coupes du monde, notamment en 1998 et en 2006.

Outre TF1, qui pourra peut-être ne pas perdre d'argent - voire en gagner un peu -, les sponsors de l'équipe de France, eux aussi, sont ravis du parcours de la bande à Deschamps. C'est, clairement, une aubaine pour les Carrefour, Crédit Agricole, PMU ou encore EDF. « C'est une très bonne affaire pour les sponsors actuels, estime Vincent Chaudel, expert sport au cabinet Wavestone, à l'AFP. Quand les parts de marché sont relativement stables, ce genre d'opération permet de gagner quelques points là ou vous avez de plus en plus de mal à aller les chercher. » « Il y a plusieurs campagnes qui jouent beaucoup sur l'émotion. C'est un impact immatériel, difficile à quantifier mais c'est sûr que ça aurait été plus compliqué à partir du moment où la France perd », poursuit Magali Tézenas du Montcel, déléguée générale de l'association Sporsora qui regroupe les acteurs de l'économie du sport, auprès de l'agence française.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/07/2018 à 9:12 :
Cela va bien plus loin que ça, c'est la préservation du Spectacle tellement important à la société marchande.

Imaginez une coupe du monde retransmise seulement sur bein tv, les gens ne vont pas se précipiter à s'abonner du coup ils regarderaient moins le fott générant moins de recettes liées à ce sport.

A partir de là vous pouvez être sûr que ce serait le départ de la dévalorisation du foot en France alors que ce sport fait gagner énormément d'argent aux actionnaires.

Bref gros risque que de ne pas diffuser la coupe du monde, pour le foot en général, d'ailleurs je croyais même que c'était obligatoire, je vois que non, la société marchande a donc bien avancé ces pions.

Aberrant.
a écrit le 14/07/2018 à 10:38 :
Que de fric dans le sport, pauvre monde !?
Réponse de le 15/07/2018 à 9:11 :
la téle ? elle est devenue un écran publicitaire a fuir
a écrit le 14/07/2018 à 10:09 :
Si c'est Bouygues qui a les droits, c'est que les autres ne l'ont pas (C+ par exemple).

C'est autant de pertes d'audience et de revenus publicitaires pour les autres, ce qui les affaiblit.

A l'évidence, cette logique de conquête de marché a une limite quand l'opération est déficitaire. Ça ne peut être que temporaire mais ça pourrait bien pousser hors jeu C+ qui a déjà un pied dans la tombe et qui vacille. Ce qui rend autant de téléspectateurs disponibles pour TF1
a écrit le 14/07/2018 à 7:18 :
Une opération de prestige pour TF1 avec pour les téléspectateurs des programmes toute l’anémie médiocres pour ne pas dire mauvais et je ne parle pas de la multiplication des rediffusions pendant les vacances. A quand de la télévision de qualité ?
a écrit le 14/07/2018 à 5:11 :
Sur, que bouigue & consort sait depuis longtemps que les ramollis du bulbe plebiscitent ce canal.
Panem circenses. Depuis les romains pensez......
Réponse de le 14/07/2018 à 11:22 :
moi non plus pas passionné par le fou de balle, mais de là à insulter ceux qui ne pensent pas comme vous intellectuel LOL vous démontrez justement largement votre manque d'intelligence. allez l'intellectuel plongez vous dans vos ouvrages.....LOL
Réponse de le 15/07/2018 à 11:06 :
La victoire quasi certaine face a de bien faibles Croates,c'est 0.5 % de croissance en plus par an sur plusieurs années.Une cagnotte que le gouvernement serait avisé d'utiliser pour booster le pouvoir d'achat!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :