Records d'abonnés Netflix : après le confinement, un dur retour à la réalité ?

 |   |  1126  mots
Dopé par le confinement du au coronavirus, le leader mondial du streaming vidéo Netflix totalise près de 183 millions d'abonnés (+23% sur un an).
Dopé par le confinement du au coronavirus, le leader mondial du streaming vidéo Netflix totalise près de 183 millions d'abonnés (+23% sur un an). (Crédits : Dado Ruvic)
Le leader mondial du streaming vidéo a séduit 15,8 millions de nouveaux abonnés depuis janvier, pour un total de près de 183 millions de spectateurs payants dans le monde. Un record directement attribué au confinement lié au coronavirus. Pour autant, Netflix se montre très prudent pour l'après-confinement, d'autant plus que l'arrêt des tournages va fortement impacter la sortie de ses programmes originaux, la clé de son succès.

Netflix tire son épingle du jeu. Alors que de nombreuses entreprises subissent de plein fouet le coup de frein mondial porté à l'économie par l'épidémie du coronavirus, le leader du streaming vidéo ne connaît pas la crise. L'entreprise californienne enregistre même de nouveaux records, selon ses résultats trimestriels publiés mardi.

Netflix a séduit ainsi 15,8 millions de nouveaux abonnés entre janvier et mars - soit le double de ses prévisions initiales. C'est en Europe que le géant américain a enregistré la plus forte progression, avec 4,4 millions de nouveaux abonnés. Au total, la plateforme revendique près de 183 millions d'abonnés dans le monde (+23% sur un an). La raison principale de cette performance est évidente : le confinement. Plus de la moitié de la population mondiale a été appelée à se confiner pour enrayer la propagation du Covid-19, et s'est ainsi retrouvée en quête de divertissements pour combler les longues journées et soirées.

Une euphorie temporaire ?

Netflix a su capitaliser sur de nouveaux contenus. La série-documentaire "Au Royaume des fauves", sortie le 20 mars sur la plateforme, a déjà totalisé 64 millions de spectateurs. De même pour la saison 4 de la série espagnole "Casa De Papel" (65 millions). Preuve de ces belles performances : la plateforme doit juger ces chiffres suffisamment impressionnants...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/04/2020 à 9:32 :
On voit bien que les dirigeants de cette boite réfléchissent beaucoup et que c'est ce qui les rend si performants, c'est pour cela que le combat avec le char d’assaut Disney et ses centaines de milliards de pactole va être très intéressant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :