Scandale en Italie : l’opérateur BT dans la tourmente

 |   |  347  mots
BT avait lancé ces derniers mois une enquête sur ses activités en Italie qui ont mis au jour de nombreuses erreurs dans ses comptes et dans la gestion financière.
BT avait lancé ces derniers mois une enquête sur ses activités en Italie qui ont mis au jour de nombreuses erreurs dans ses comptes et dans la gestion financière. (Crédits : TOBY MELVILLE)
Le "Orange" britannique des télécoms s'est montré pessimiste mardi sur ses résultats à venir à cause du coût élevé d'une enquête sur ses activités italiennes et d'un contexte de marché difficile, ce qui faisait plonger son action de 19%.

La note va être salée. Le géant britannique des télécoms BT s'est montré pessimiste mardi sur ses résultats à venir à cause du coût élevé d'une enquête sur ses activités italiennes et d'un contexte de marché difficile, ce qui faisait plonger son action de 19%. Vers 9h15, le titre BT s'effondrait de 18,94% à la Bourse de Londres, à 310,10 pence. Le groupe a indiqué qu'une dépréciation d'actifs en Italie allait lui coûter 530 millions de livres (614 millions d'euros), contre une première estimation bien moins élevée de 145 millions de livres dévoilée fin octobre, dans un communiqué publié avant l'ouverture du marché.

BT avait lancé ces derniers mois une enquête sur ses activités en Italie qui ont mis au jour de nombreuses erreurs dans ses comptes et dans la gestion financière. Les résultats tirés de ces activités ont été largement surestimés durant un grand nombre d'années, ce qui contraint le groupe à réviser à la baisse leurs valeurs dans ses comptes. Afin de remettre sur pied son équipe en Italie, le groupe a suspendu plusieurs responsables qui ont depuis quitté la société et a nommé un nouveau directeur général dans le pays qui doit prendre ses fonctions le 1er février.

"Pratiques inappropriées"

"Nous sommes profondément déçus par les pratiques inappropriées que nous avons découvert dans notre activité italienne", a expliqué Gavin Patterson, directeur général de BT, cité dans le communiqué. Le groupe a prévenu en outre que ses profits allaient fortement reculer lors du quatrième trimestre de son exercice comptable 2016-2017 (achevé fin mars), à cause des difficultés en Italie et d'un contexte de marché défavorable.

Les perspectives se sont détériorées à la fois pour le secteur public au Royaume-Uni et pour le marché des entreprises à l'international, ce qui conduit le groupe à anticiper une baisse à deux chiffres de son résultat brut d'exploitation ajusté au quatrième trimestre et des résultats globalement stables en 2017-2018.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2017 à 15:30 :
Comment des groupes de cette taille peuvent ils faire des erreurs de compte et de gestion financière ? Un énième scandale dissimulé certainement...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :