Square bondit de 24% après une introduction en Bourse décevante

 |   |  296  mots
Square, société de paiements sur mobile, a réussi son entrée en Bourse.
Square, société de paiements sur mobile, a réussi son entrée en Bourse. (Crédits : Capture d'écran)
La société américaine de paiements mobiles, dirigée par Jack Dorsey (également Pdg de Twitter), a réalisé une envolée lors de son entrée en Bourse ce jeudi à Wall Street, dépassant ses propres prévisions.

Ce devait être une entrée en Bourse low cost... Et pourtant! La société américaine de paiements mobiles Square, qui avait dû revoir ses ambitions à la baisse sur fond de méfiance vis-à-vis des startups, a sauvé la face jeudi en s'envolant lors de son entrée à Wall Street.

Un bond de 24% sur le prix d'introduction

Le groupe, qui fournit aux commerçants de mini-lecteurs de cartes bancaires utilisables avec un smartphone ou une tablette, a débuté sa cotation sur un bond de plus de 24% comparé à son prix d'introduction de 9 dollars arrêté la veille. Dans son plan initial, Square avait prévu de fixer ce prix dans une fourchette comprise entre 11 et 13 dollars... Vers 15h45 GMT (17h45 heure française), ce jeudi son titre s'échangeait à 14,05 dollars (+56,11%).

Une star chez les "licornes"

Cette entrée en Bourse de Square, qui a le même patron-fondateur que le réseau social Twitter, Jack Dorsey, était très attendue. En effet, l'entreprise est l'une des plus en vue parmi les "licornes" -ces startups non cotées évaluées à plus d'un milliard de dollars- et l'une des rares à se lancer en Bourse cette année.

Laconique, la société ces bons résultats d'un tweet composé du symbole du dollar américain, des lettres "SQ" sous lesquelles la société sera désormais cotée, et d'un logo de cloche faisant référence à la célèbre cloche de Wall Street, a été salué de nombreuses félicitations de la part des internautes :

Le prix de 9 dollars décidé la veille de l'introduction en Bourse valorisait Square à seulement 3 milliards de dollars environ, quand les derniers investisseurs privés entrés au capital l'an dernier l'avaient évalué à 6 milliards.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :