Amazon lance un nouveau service de paiement mobile et concurrence Square

 |   |  323  mots
Lancé mercredi par Amazon, le système, baptisé Amazon Local Register, est adaptable sur un smartphone ou une tablette, et accompagné d'une application mobile.
Lancé mercredi par Amazon, le système, baptisé "Amazon Local Register", est adaptable sur un smartphone ou une tablette, et accompagné d'une application mobile. (Crédits : Capture d'écran amazon.fr)
Le géant américain de la distribution en ligne Amazon se renforce dans les paiements en ligne aux Etats-Unis. Le groupe lance un nouveau système qui permet de payer ses achats chez les commerçants sur un téléphone ou une tablette et vient concurrencer Square.

Ce n'est qu'un petit lecteur de carte bancaire, mais il pourrait permettre à Amazon d'être plus fort dans le secteur concurrentiel du paiement en ligne. Le groupe américain a mis en vente sur son site mercredi ce système, baptisé "Amazon Local Register".

Destiné aux petits commerçants, il est adaptable sur un smartphone ou une tablette, et accompagné d'une application mobile.

Une commission de 1,75% pour les premiers inscrits

Amazon encaissera une commission de 2,5% sur le montant des paiements réalisés en glissant une carte bancaire dans le lecteur. À titre promotionnel, les commerçants qui s'inscriront avant le 31 octobre bénéficieront d'un taux de 1,75% jusqu'au 1er janvier 2016.

Si le commerçant n'utilise pas le lecteur mais se contente de rentrer les données de la carte bancaire dans l'application mobile, la commission monte à 2,75%.

Le lecteur de carte est vendu à 10 dollars, mais ce montant sera recrédité sur le compte du commerçant quand il commencera à utiliser le système.

Amazon sur les terres de Square

Les tarifs annoncés par Amazon sont comparables à ceux du système comparable proposé par Square, une société créée en 2010 par Jack Dorsey, également cofondateur du réseau social Twitter.

Square fonctionne sur le même modèle, avec une commission de 2,75% quand le commerçant utilise le lecteur de carte (gratuit) et de 3,5% plus 15 cents quand les données bancaires sont rentrées manuellement dans l'application mobile.

Amazon avait déjà mis un pied dans les paiements en ligne l'an dernier avec un service permettant à ses clients de payer des achats sur des sites internet tiers en utilisant leurs identifiants de connexion et les données bancaires stockées sur son propre site.

En juin, le groupe avait même ajouté la possibilité d'utiliser le même système pour réaliser de manière automatique des paiements récurrents pour des abonnements ou des factures de téléphone par exemple.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/08/2014 à 13:47 :
fnac.com, chapitre.com, gibert et joseph... qu'a-t-on besoin d'Amazon ?
a écrit le 14/08/2014 à 9:29 :
Le danger est là...
a écrit le 13/08/2014 à 19:34 :
Je continuerai d'utiliser la solution de paiement française Payname. Hors de question de donner mes identités et coordonnées bancaires à un groupe américain ...
Réponse de le 14/08/2014 à 10:53 :
Si vous ne voulez rien d'américain, je vous conseille aussi le minitel...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :