Technicolor négocie la vente de brevets

 |   |  334  mots
Pour l'ensemble de 2017, Technicolor prévoit un Ebitda ajusté d'environ 370 millions d'euros incluant un effet de change négatif compris entre 5 millions d'euros et 10 millions d'euros et des flux de trésorerie d'environ 75 millions d'euros avant impact des accords conclus dans l'affaire des tubes cathodiques.
Pour l'ensemble de 2017, Technicolor prévoit un Ebitda ajusté d'environ 370 millions d'euros "incluant un effet de change négatif compris entre 5 millions d'euros et 10 millions d'euros et des flux de trésorerie d'environ 75 millions d'euros avant impact des accords conclus dans l'affaire des tubes cathodiques". (Crédits : Technicolor)
La cession de l'activité de licences de brevets doit permettre au groupe français de "simplifier sa structure et d'allouer son capital et ses ressources à ses activités opérationnelles", selon ses dirigeants.

Le groupe français de services et de technologies pour les médias numériques Technicolor a à nouveau révisé en baisse ses objectifs lundi, annonçant s'attendre à un résultat brut d'exploitation ajusté (Ebitda) de 370 millions d'euros en 2017. Le groupe, qui publie ainsi le quatrième avertissement sur ses résultats cette année, a également indiqué être entré en négociations pour céder son activité de licences de brevets, sans nommer l'éventuel acquéreur. "Bien que la réalisation de cette transaction ne soit pas garantie, Technicolor est confiant de parvenir à un accord", précise le groupe dans un communiqué.

Cette transaction "s'inscrit dans l'objectif de Technicolor de simplifier la structure du groupe et d'allouer son capital et ses ressources à ses activités opérationnelles", explique-t-il. Technicolor indique par ailleurs être "parvenu à un accord transactionnel avec Samsung Electronics dans le cadre de son action en justice pour contrefaçon de brevets en Allemagne et en France" sans préciser le montant de la transaction.

Ebitda ajusté de 370 millions prévu cette année

Le segment Technologie devrait donc générer en 2017 un Ebitda ajusté d'environ 70 millions d'euros (dont 75 millions d'euros provenant de l'activité de licences de brevets) et des flux de trésorerie d'environ 25 millions d'euros, au lieu de 115 millions d'euros d'Ebitda ajusté et de 100 millions d'euros de flux de trésorerie, précise le groupe. Technicolor souligne que la "performance des activités opérationnelles est quant à elle en ligne avec les attentes".

Pour l'ensemble de 2017, Technicolor prévoit un Ebitda ajusté d'environ 370 millions d'euros "incluant un effet de change négatif compris entre 5 millions d'euros et 10 millions d'euros et des flux de trésorerie d'environ 75 millions d'euros avant impact des accords conclus dans l'affaire des tubes cathodiques". Cet objectif est en retrait par rapport à celui annoncé en juin d'un excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté annuel compris entre 420 et 480 millions d'euros et un flux de trésorerie disponible supérieur à 150 millions d'euros, confirmé en octobre.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :