Les espoirs de France Télécom en Suisse n'ont pas fondu

Le groupe français compte investir environ 515 millions d'euros au cours des cinq prochaines années dans son réseau helvétique.

1 mn

(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

France Télécom a annoncé ce mardi qu'il investirait environ 515 millions d'euros au cours des cinq prochaines années dans son réseau en Suisse, quelques semaines après avoir abandonné son projet de fusion avec Sunrise, bloqué par l'autorité de concurrence du pays.
 

L'investissement visera essentiellement à moderniser et à développer le réseau mobile, a indiqué le groupe dans un communiqué, face notamment à l'explosion des échanges de données sur les téléphones portables liée à l'essor des "smartphones". L'opérateur français avait annoncé début juin qu'il renonçait à sa fusion avec son concurrent Sunrise, filiale du danois TDC, qui avait été bloquée par l'autorité suisse de la concurrence.
 

La Commission de la concurrence (COMCO) suisse avait interdit en avril la fusion entre Orange Communications, filiale suisse de France Télécom, et Sunrise Communications, le deuxième opérateur mobile suisse.
 

Elle avait alors estimé que l'ensemble issu de la fusion aurait créé, conjointement avec le numéro un Swisscom, une position dominante collective.
Les dirigeants de France Télécom ont assuré à plusieurs reprises que ce revers juridique ne remettait pas en cause la politique de fusion et d'acquisition du groupe, qui vise à consolider ses positions dans les marchés matures, ainsi qu'à se renforcer dans les pays émergents.

1 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.