Mobile : avec Firefox OS , les opérateurs espèrent reprendre la main face au duopole Google-Apple

Nouveau venu des systèmes d'exploitation pour mobile, Firefox OS est lancé sur des smartphones d'entrée de gamme des chinois TCL et ZTE. Les opérateurs mobiles espèrent diminuer leurs coûts de subventions, qui ont flambé avec l'iPhone et autres Galaxy SIII, et faire une incursion dans les applications.

2 mn

Le smartphone d'entrée de gamme ZTE Open sous Firefox OS sera lancé cet été.
Le smartphone d'entrée de gamme ZTE Open sous Firefox OS sera lancé cet été. (Crédits : DR)

 « Mozilla libère la puissance du Web sur mobile avec Firefox OS. » C'est le slogan du nouveau système d'exploitation dont tout le monde parle à Barcelone, où se tient le Mobile World Congress. « Nous voulons abattre les murs entre les applications et le Web, car les applications Firefox OS sont conçues en utilisant les technologies Web, comme Html 5 », a fait valoir Gary Kovacs, le directeur général de Mozilla. Un nouvel OS, libre, donc gratuit, comme Android, mais sans la puissance de feu de Google et, du coup, perçu comme plus « neutre », notamment par les opérateurs mobiles. Pour ce lancement en grande pompe, au grand raout annuel des télécoms, pas moins de 18 opérateurs ont répondu présent et se sont engagés à commercialiser des appareils sous Firefox OS, du sud-américain America Movil aux russes VimpelCom et MegaFon en passant par China Unicom, le japonais KDDI, l'américain Sprint et les principaux européens, Deutsche Telekom, Telefonica et Telecom Italia. Mais pas Vodafone ni Orange : « nous n'avons rien contre mais nous croyons plutôt à Tizen (un autre OS open source) qui est poussé par Samsung » confie un dirigeant de l'opérateur français.

Les premiers modèles équipés sortiront dans les pays émergents
Les premiers appareils fonctionnant sous ce nouvel OS seront fabriqués par des constructeurs chinois, TCL avec le Alcatel One Touch Fire, ZTE avec le ZTE Open ainsi que Huawei qui doit suivre ; le sud-coréen LG sera aussi de la partie. Positionnés sur l'entrée de gamme à moins de 200 dollars sans subvention, ils sortiront à l'été dans certains pays émergents, comme le Brésil, la Colombie, le Vénézuela, le Mexique, mais aussi en Pologne, en Espagne, en Hongrie, en Serbie et au Montenegro. Une façon pour les constructeurs de ne pas mettre tous leurs ?ufs dans le même panier (Android) et de venir taquiner Nokia qui a séduit une clientèle jeune dans les pays émergents avec sa gamme de smartphones low-cost Asha. Pourquoi un tel soutien des opérateurs pour ce nouvel OS ? Le but est clairement de « générer plus de chiffre d'affaires en services mobiles et de réduire les coûts de subventions des smartphones haut de gamme » décrypte Paul Lambert, expert chez Informa Telecoms. Des subventions qui ont flambé avec l'iPhone d'Apple et le Galaxy SIII de Samsung. Les opérateurs espèrent également réaliser « une incursion dans le marché des applications et services dont ils sont écartés par Apple et Google-Android », relève-t-il.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 27/02/2013 à 8:35
Signaler
N'oublions pas la sortie programmée de l'OS mobile d'ubuntu qui permettra une vraie interaction entre smartphone, tablette et pc.

à écrit le 26/02/2013 à 18:51
Signaler
La/le journaliste qui a écrit l'article ne doit pas savoir que Firefox est soutenu par Google ! ?

le 27/02/2013 à 3:01
Signaler
Ne sais-tu pas reconnaitre en Delphine un prénom féminin ? ;-)

le 30/06/2015 à 12:47
Signaler
c'est bien Hollande qui a dit que la faillite de la Grèce n'était pas importante ??? alors celle de la France doit être du même tonneau .

le 30/06/2015 à 13:04
Signaler
c'est insupportable de lire vos pseudos articles d'information et d'analyse economique alors que ce ne sont en realite que des discours politico-demagogiques, doctrinaires et reactionnaires d'ultra-gauche... comment pouvez-vous dire que notre etat n'...

le 30/06/2015 à 18:15
Signaler
'Hausse de la dette de l'État et des administrations publiques' par manque de courage les politiques de gauche et droite n'osent affronter les syndicats publics pour réformer. Pourtant les économies sont possibles : réduction massif des fonctionnaire...

à écrit le 26/02/2013 à 17:49
Signaler
bizarre ... google en mode sous marin face à Apple ... via Firefox et androïd (sous linux)! ça ressemble à une guerre sournoise dont les utilisateurs sont les soldats !!!!

à écrit le 26/02/2013 à 14:34
Signaler
Firefox OS ou la régression communautaire à l'image de l'environnement GNOME qui est en train de prendre une déculotté par l'exode massif de ses utilisateurs. Une application "web" même "HTML5" est une aberration sur un appareil portable donc par déf...

le 26/02/2013 à 21:06
Signaler
EN effet Google est le principal contributeur de Firefox, mais c'est très différent d'un actionnaire : Google n'est pas propriétaire de firefox, au contraire d'un actionnaire. Un contributeur se remplace beaucoup plus facilement qu'un actionnaire.

le 26/02/2013 à 21:47
Signaler
C'est clair CRC, Gnome perd ses fans... Mais pour autant, il sffit d'essayer Firefox sur Android (par exemple) pour comprendre que c'est une infâme bouze très loin des autres browsers.. Donc il faudra vraiment faire quelque chose de mieux. Pour ce qu...

à écrit le 26/02/2013 à 13:43
Signaler
Il est intéressant de constater que ce type de congrès ne se tient jamais en France !

le 26/02/2013 à 14:44
Signaler
Ni a Roubaix, d'ailleurs surtout! Moi je m'appelle Cuni, je me marie ave N'IMPORTE QUI, mais N'IMPORTE QUI pour changer de nom.

le 26/02/2013 à 18:54
Signaler
Ok ... je te présente Mme Lingus !

le 26/02/2013 à 21:43
Signaler
Ce congrès ce tenait autrefois a Cannes, mais faute d'espace et de volonté face a sa croissance, il a continué a Barcelone...

le 26/02/2013 à 23:34
Signaler
Je prends :-)

le 26/02/2013 à 23:34
Signaler
Si elle veut, je prends :-)

le 27/02/2013 à 13:37
Signaler
j'ai peur quand ça va trop vite :-/

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.