Free Mobile a conquis 5,2 millions de clients

 |   |  709  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>DR</small>)
Le quatrième entrant a gagné une part de marché de près de 8% en un an. Free a réalisé un chiffre d'affaires de 843,9 millions d'euros dans le mobile et connu une année record en recrutement dans le fixe. L'action Iliad bondit de 5% et atteint un nouveau plus haut historique.

« 2012 : Free a révolutionné le mobile » claironne le communiqué triomphant d'Iliad, la maison-mère de Free, qui vient de publier son chiffre d'affaires annuel ce jeudi matin. Le quatrième opérateur dresse la liste des changements intervenus depuis un an : forte augmentation des usages, notamment des SMS (+18%), 4,5 millions d'abonnés supplémentaires pour l'ensemble du marché, hausse du nombre d'abonnés à des offres libres d'engagement, essor des ventes de téléphones mobiles sans subvention, passées de 3% à 15% du marché. Et bien sûr la percée fulgurante de ce nouvel entrant qui a conquis 5,2 millions d'abonnés en un an, soit près de 8% du marché (métropole). Xavier Niel, le fondateur et principal actionnaire de Free, avait évoqué un chiffre de 5 millions à la mi-janvier : ce sont finalement 800.000 abonnés (nets de résiliation) qui ont rejoint le nouvel opérateur au quatrième trimestre. Free Mobile pèse déjà la moitié de Bouygues Telecom sur le marché mobile. « Notre conviction que les Français voulaient des offres plus transparentes était juste. Alors qu?on nous disait que les Français voulaient uniquement de la subvention, on a vu que nos offres SIM-only répondaient à leurs besoins. Cette stratégie nous a permis de recruter plus de 5 millions de clients, il n?y a pas de raison que nous en changions » indique Thomas Reynaud, le directeur financier d'Iliad, répondant à la question d'un éventuel revirement après le procès perdu intenté à SFR sur le "crédit déguisé" de certains forfaits avec subvention.

Une année historique dans le fixe aussi
En un an, la nouvelle activité de Free dans le mobile a généré quelque 843,9 millions d'euros, dont 719,5 millions dans les services et 124,4 millions dans les ventes de téléphones : c'est déjà plus d'un quart du chiffre d'affaires consolidé, qui ressort ainsi en croissance de 48,6% à 3,15 milliards d'euros (+64% au quatrième trimestre). « Nous sommes en train de réussir notre plan qui consiste à la fois à transformer le groupe en opérateur intégré fixe et mobile et à doubler de taille d?ici 2015. Nous avons déjà doublé en nombre d?abonnés, en passant de moins de 5 millions il y a un an à plus de 10 millions dans le fixe et le mobile » se félicite le directeur financier. L'activité historique dans le fixe a aussi bénéficié de cette dynamique (notamment grâce au rabais offert  aux clients ADSL sur les forfaits mobiles) : Free a recruté 515.000 abonnés (nets et hors migration de la marque Alice) en 2012, soit une part de conquête proche de 50%. C'est une performance « historique » pour le groupe. L'activité fixe a ainsi progressé de 9% à 2,3 milliards d'euros. Le revenu moyen par abonné (ARPU) dans le haut débit a augmenté de 0,50 euro à 36 euros.

Free Mobile vise 25% du marché à terme

En revanche, Free ne précise pas l'ARPU du mobile et se contente de dire que sa base de clients est « équilibrée » entre nouveaux clients et « Freenautes » (abonnés ADSL), et entre les abonnements avec portabilité du numéro (ligne principale) et sans (ligne souscrite en plus), typiquement pour les offres à 2 euros (gratuite pour les abonnés ADSL). Un simple calcul fait ressortir un ARPU de plus de 15 euros au quatrième trimestre. « Nous ne publions pas encore d?ARPU mobile car celui-ci doit encore se stabiliser, notamment avec l?effet de la baisse des terminaisons d?appel, puisque nous ne bénéficierons plus d?asymétrie au 1er juillet 2013 » fait valoir Thomas Reynaud : en clair, Free n?aura plus droit à ce coup de pouce réglementaire, comme Bouygues Telecom en son temps, qui lui permet de facturer plus cher à ses concurrents les appels que ces derniers acheminent vers les clients Free Mobile. « Ce qui est important c?est de stabiliser Free Mobile dans la durée. Nous avons une marque légitime pour conquérir un quart du marché à long terme. A moyen terme, nous visons toujours 15% de part de marché »

L'annonce de ce chiffre d'affaires supérieur aux attentes est très bien accueillie par les investisseurs : l'action Iliad grimpe de 5% ce jeudi à la mi-journée et atteint un nouveau record historique à plus de 150 euros. La capitalisation boursière du groupe dépasse 8,68 milliards d'euros

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/03/2013 à 18:23 :
Pas sûr que obtienne 25% du marché... Si vous êtes abonnés FreeMobile ce questionnaire d'étude vous intéressera sûrement!
a écrit le 03/03/2013 à 12:51 :
Oui très marrant de lire tous ces posts...
J'ai l'impression de relire les mêmes choses que quand Free est arrivé sur le marché du net... Et pourtant ils ont aussi cassés le marché en proposant des prix plus justes (je me souviens encore des tarifs FT) et ils sont toujours là, les autres se sont alignés et rien n'est mort... Si on avait écoutés FT à l'époque on en serait encore au minitel...
Réponse de le 24/03/2013 à 19:02 :
les faits relatés ci dessous sont exacts, free vit avec beaucoup d'avantages de pure distorsion concurrentielle...et pour être honnéte, il faut tout analyser...ceci a des conséquences de baisse d'investissements, de licenciements, positif ?? car en contrepartie de ces baisses de volonté sur la couverture numérique, ce sont les colectivités qui financent... avec nos impôts...plus de 5 milliards gaspillés dans des projets pas du tout maitrisés... chacun son métier....et depuis l'ouverture à la concurrence (qu'il fallait faire) combien d'entreprises de fournisseurs de matériels télécom ont disparues... et avec cette logique de maintien artificiellement d'opérateurs par ces aides, et face à la concurrence mondiale où ne vont perdurer que ceux qui ont une dimension internationale solide, combien d'opérateurs vont disparaître, licenciements... quand à dire que FT en serait au minitel, il y a longtemps qu'il a innové comme SFR sur les dernières technos, free n'a rien inventé..
a écrit le 01/03/2013 à 1:12 :
XN pavoise, il est millardaire déjà avec le minitel rose, et là le régulateur lui donne des avantages financiers, avantages concurrentiels contraire au droit du commerce, prix des licences, location de réseaux à prix coûtant grâce au personnel de FT qui travaille pour lui, il a 59% des actions et donc plus d'un million d'euros par mois...il encaisse temps que ça dure, c'est ça de pris en attendant que la vraie concurrence remette de l'ordre, ..ensuite tant pis pour les aficionados, .. il a le fric il a tout compris....
a écrit le 28/02/2013 à 17:12 :
@ Vince
D'investir dans le mobile ???
CA : 844M? contrat d'itinirance 540M? reste 304 M? dont allez ..104 pour l'achat à la revente des téléphones reste 200M?
Il faut fonctionner !! électricité - charges de personnels.- loyers .....
CELA laisse peu de place aux investissements !!! j'attends de voir....

je ne compare pas .la situation de 2002 ou sur la BOX à ce qui se passe sur le mobile.
Sur la Box Free se bat je dirai " Honnetement" à égalité et cela n'entraine pas une déstructuration de la filière mais un rééquilibrage dans lequel chacun trouve son compte. Dans le moblile c'est différent : les avantages EXHORBITANTS accordés à Free lui ont permis par un DEFICIT MASSIF D'INVESTISSEMENTS de destabiser totalement le marché et la fifilère.
C'est cette erreur historique d'introduire un 4éme opérateur qui est à l'origine...
Free aurait bien eu tort de ne pas profiter de la situation ainsi que les consommateurs MAIS NOUS ALLONS LE PAYER CHER.




Réponse de le 28/02/2013 à 18:41 :
Heureusement qu il reste quelques Français avec une vision qui va plus loin que le bout de leur nez.
Merci de vos commentaires qui sont à la fois juste, précis et documenté. Ca change!
Réponse de le 01/03/2013 à 1:07 :
le problème n'est pas qu'il y ait un 4eme opérateur, le problème est qu'il paie la licence moins cher et qu'il est autorisé par l'arcep à surfacturer les terminaisons d'appel, concurrence totalement déloyale puisque ça correspond à une subvention de 10e par forfait payée par les autres opérateurs, et cerise sur le gateau, les médias disent que free casse les prix !!! totale désinformation qui détruit effectivement la filière, moins d'investissements, et des licenciements pour survivre à ce dumping financé par l'opérateur historique, et nos impôts, un vrai délire destructeur...il faut trés vite une concurrence équitable, des principes symétriques pour une vraie concuirrence, et là le coucou free aura plus que du mal ....
a écrit le 28/02/2013 à 15:21 :
si un opérateur fait un forfait à 2e, s'il fait 10% de marge, et pour financer environ 4 milliards sur 5 ans (investissement réseaux, fonctionnement, informatique, remplacement rapides des matériels..), il lui faut 330 millions de clients sur le pays, donc si les 4 opérateurs font pareil, il faut 1,3 milliards de clients !!!!!! il y aurait pas un bug quelque part, qui paye quoi ? et avec l'argent de qui ?????? avec quoi il finance le millardaire du minitel rose ??????
Réponse de le 28/02/2013 à 16:20 :
On comprend mieux pourquoi Xavier Niel a fait fortune, et pas vous !!!
Réponse de le 28/02/2013 à 16:52 :
@ un peu de bon sens : démonstration trés claire, il y a un gros bug, le régulateur ne fait qu'aider free dans cette concurrence qui n'en n'est pas du tout une, il va y avoir des ré-équilibrages drastiques. Je pense que XN va tout vendre au sommet du cours de l'action, et avant qu'elle ne dégringole pour aller faire autre chose dans un autre secteur "porteur" par d'autres artifices
Réponse de le 28/02/2013 à 16:54 :
@ gruick : c'est clair, les pigeons ne sont pas ceux qu'on dit, et on n'a pas les mêmes valeurs non plus !!!
Réponse de le 01/03/2013 à 0:59 :
@ gruick : 4 milliards / 0,2*12*5 ça fait bien 333 millions de clients, démonstration trés juste ! vous confirmez que effectivement tout est faussé dans ce marché piloté par un régulateur qui fait la pluie et le beau temps, XN est un pote à sarko, est ce qu'il va encore bénéficier d'autant de "facilités" ?
a écrit le 28/02/2013 à 15:14 :
si vous faites le calcul du revenu net ramené au client à partir des résultats fin 2011, il est de 52e pour free, 30e pour bouygues, 17e pour orange et 56e pour sfr, chiffres trés différents du matraquage au quotidien, bon résultat de free qui s'explique grâce aux aides (peu de frais internes) et laminage d'orange qui est obligé de bosser pour tout le monde à prix coûtant, mobiliser du personnel pour travailler pour les autres... Il est clair que si on va vers une vraie concurrence, ça va sérieusement chambouler ce paysage totalement artificiel
Réponse de le 28/02/2013 à 17:34 :
éclairage factuel trés intéressant et effectivement bien différent de tout ce qu'on entend !! à croire que les médias sont payés par free... (j'ai cru comprendre qu'il avait des participations dans des journaux)
Réponse de le 01/03/2013 à 0:52 :
@ marc : tel que trés bien démontré ci dessus par "un peu de bon sens", il faufrait 330 millions de clients avec un forfait à 2e pour payer les réseaux, donc le bug est de taille, qui paye ???
a écrit le 28/02/2013 à 15:09 :
le forfait de free à 19,9e est subventionné à hauteur de 10e par les autres opérateurs via la surfacturation des terminaisons d'appel, donc il ne faut pas dire merci free, mais merci bouygues, sfr, organge, et merci au régulateur de lui avoir donné une licence moins chère et beaucoup d'autres avantages dont il ne se cache pas.... marché de dupes, chacun en profite mais va payer des impôts pour compenser le chômage créé par cette absurdité antiéconomique et anticoncurrentielle
Réponse de le 28/02/2013 à 17:50 :
En tout cas tous les consommateurs peuvent leur dire merci, et pas seulement Free ! En ce qui me concerne mon forfait chez FT est passé de 59 EUR à 15 (forfait Sosh). Parce que j'ai menacé de partir. Cette différence, je la retrouve directement dans mon revenu disponible. Si des emplois sont menacés parce que le business est moins profitable, cela revient à dire qu'avant, le prix élevé du forfait revenait à subventionner des emplois pas si indispensables que cela chez les opérateurs historiques ! Laissons le marché remettre les pendules à l'heure.
Réponse de le 02/03/2013 à 17:40 :
faux, rien n'est équivalent entre un forfait à 59e et à 15, en plus c'est orange qui finance free, donc dans ce marché de dupes vous allez payer des impots sans votre avis pour financer le chomage induit. tel que démonté ailleurs, il faudrait 330 millions de clients à free pour que son forfait à 2e finance le réseau...donc c'est du dumping dévastateur comme quand vous achetez du matériel chinois fabriqué par des prisonniers, vous pouvez en conclure qu'on ne fait rien dans les entreprises françaises ....c'est avec ce raisonnement qu'on a 3 millions de chomeurs et 2000 milliards de dette, consolation : les français vont lourdement payer pour cette absurdité
a écrit le 28/02/2013 à 13:17 :
Vous parlez pour vous sans doute marre des pauvres
a écrit le 28/02/2013 à 13:15 :
Je comprends pas trop marre des pauvres, si on achète une dacia on est un con, si on achète une BMW on est dans le paraitre, et vous parlez de contradiction, édifiant!
a écrit le 28/02/2013 à 13:11 :
Encore a côté marre des pauvres....
a écrit le 28/02/2013 à 13:08 :
Je vous respecte directeur Régional FT, nous verrons bien, n'écrivez pas l'histoire à l'avance....
a écrit le 28/02/2013 à 12:25 :
Triste Matou, Petit Moyen..Idée courte ! La politique low-cost à la Free est une politique "one shoot" Quand la branche sur laquelle il est assis sera coupée elle ne repoussera pas, le coucou qui se moque des consommateurs quand il les aura bien préssés tirera sa révérence.
Les investisements qui ne sont pas faits aujourd'hui ce sont tous les emplois de demain qui sont perdus et là la situation est catastotrophique car cette politique low-cost à la Free sacrrifie en masse les investissements et met en danger la filière télecommunications qui pourtant représentait un immense espoir pour la France voire pour l'Europe..
Alors certes il y avait des actions à mener mais certainement pas d'introduire un 4éme opérateur de l'acabit de Free qui est une erreur historique

Que chacun fasse l'effort de raisonner globallement, les économies immédiates ne sont qu'apparentes ( Cf moyen) car si pour vendre à bas prix vous détruisez ou n'entrenez pas l'outil de production au bout du compte il n'y a plus de production. et nous serons à la merci d'opérateur étranger ( comme pour l'acier).


.
. ...
Réponse de le 28/02/2013 à 14:39 :
la comparaison avec l'acier est un peu farfelue. Ce n'est pas un pb d?entretien de l'outil de production mais un pb de production tout court. Quand il n'y a plus le marché, les fournisseurs ferment la boutique. Ce n'est pas le cas des telecom, secteur qui est en train de vivre une grosse mutation en France mais qui n'est pas en crise ! Les clients sont toujours là. FT a largement profité des rentes mensuelles payées par ses abonnés donc, si elle n'a pas été capable d?économiser et réinvestir pour garder son avantage concurrentiel sur de nouveaux opérateurs, c'est que vous avez un grave pb de gestion dans votre boîte ! Marre du chantage à l'emploi. Free n'est pas un opérateur étranger et lui aussi fait travailler des salariés français. Certes les primes de fin d'année de leurs cadres sont peut-être moins fortes (quoique je demande à voir) mais je crois que c'est tout simplement une entreprise mieux gérée que FT !
Réponse de le 28/02/2013 à 15:14 :
Les économies immédiates ne sont qu'apparentes....il n'y a plus d'outil de production.

Un exemple : la location d'une ligne totalement dégroupée (une paire de fils de cuivres) coute 8,80?HT/mois, soit 105,60?HT/an. Cela coute réellement si cher que cela l'entretien d'un simple fil de cuivre? J'ai plus qu'un doute. Je pense qu'il y a de réelles économies à faire sur ce point, qui ne sont pas qu'apparentes.
La seule justification, à mes yeux, d'un tel tarif, est le monopole de FT sur la boucle locale fixe. Ce monopole lui permet d'imposer ses prix. En face l'ARCEP n'a pas vraiment les moyens pour imposer une baisse de ce tarif.
Réponse de le 28/02/2013 à 15:23 :
@ idées courtes : C'est ahurissant ! des affirmations gratuites sans ancun fondement et sans aucune connaissance des chiffres !.
Le niveau d'investissements de FT est de 5.8 milliards d'euro en hause de 1.7% ( j'attends de voir celui d'illiad !!!)
Investissement qui seront esssentiels dans le cadre de la " numérisation" et du développement des territoires

Par contre grosses différences :
Free est un coucou imposé par l'arcep avec des privilèges exhorbitants
Le réseau de Free n'est toujours pas à niveau
La qualité de Free est exécrable

Mais Free porte un préjudice énorme à la filière télécommunications qui sans Free et sa politique destructrice pourrait se développer encore mieux, plus vite et à des tarifs compétitifs
Non Free n'est pas bien géré, Quand les protecteurs seront partis Free n'existera plus.

Alors SVP : un peu de modestie


Réponse de le 28/02/2013 à 15:54 :
C'est à peu près le même discours qu'en 2002 quand Free a cassé les prix dans l'ADSL. Et aujourd'hui, 10 ans après Free est toujours là et sa politique low cost lui permet même d'investir dans le mobile...
En ce qui concerne les investissements de Free, et bien, ramenés au CA ils doivent probablement être plus élevés que FT...

C'est la politique High Cost d'Orange qui fait que la nouvelle Livebox d'Orange à peine sortie est déjà dépassée par la Freebox et sa politique Low Cost ?
Réponse de le 28/02/2013 à 16:21 :
@ Idées pas si courtes : Encore une fois à coté....et oui l'entretien, la maintenance, la réparation....d'une simple paire de cuivre coute autant même plus.( vous vous imaginez pas ce qui se passe sur un cable )...FT à l'OBLIGATION par l'arcep de louer à PRIX coutant et je dirai même^plus investissements ramenés aux prix d'aujourd'hui or chaucun sait qu'en matière de technologie ( cat il n'y a pas que le cuivre dans la technique du dégroupage) les couts des investissement ont tendance à diminuer.
Donc FT ne tire aucun avantage au contaire , par contre sur le principe je ne suis pas contre qu'un seul opérateur concentre la gestion de la boucle locale ce qui permet d'optimiser les moyens et FT sait très bien faire.
Réponse de le 02/03/2013 à 20:45 :
à idées pas si courtes : le tarif du dégroupage n'est pas du tout commercial mais imposé à prix coûtant, l'arcep impose du jour au lendemain n'importe quelle contrainte qui est appliquée sans délais, sinon grosses pénalités, et le tarif de l'OH est un des plus bas d'europe, le plus bas des pays riches. Et la boucle locale est comme sur tout réseau, le coût le plus élevé, avec quantité de coôts induits : travaux routiers et donc déplacement aux frais de l'OH (pendant que les élus posent des fourreaux gratuits pour leur DSP!), rédenavce d'occupation du domaine public, enfouissement de réseaux imposés par le lobby électrique, des millions d'euros rien que pour ces postes induits.... sans compter la maintenance, les tempètes, les extensions, câblage des zones pavillonnaires, ...ce qui oblige l'OH a avoir le niveau d'effectifs trés élevé, malgré la sous traitance qui complète mais est aussi un coût !! il n'y a aucun doute sur la chage de la BL sur l'OH, le régulateur est intraitable et n'arrète pas de mettre les batos dans les roues de l'OH qui subit, les autres en profitent
a écrit le 28/02/2013 à 12:15 :
Certains ici, devraient lire "Le sophisme de la vitre cassée" de Frédéric Bastiat. Il est évident que les économies réalisée avec Free, seront dépensées ailleurs. Donc pas de perte globale. Mais bon, pour comprendre cela, il faudrait maitriser certains concepts économiques. En France, on préfère avoir tort avec Keynes que raison avec Bastiat en Ayn Rand. Tout comme dans les années 60 et 70, on préférait avoir tort avec Sartre que raison avec Aron. Cordialement
a écrit le 28/02/2013 à 11:42 :
Beaucoup on pris le forfait à 2? comme secours (gratuit avec ADSL free). De plus, Free souffre de plus en plus d'un problème de qualité de réseau. Personnellement, j'avais récemment de gros problème avec des SMS qui arrivent 4 heures apres et toujours des appels souvent impossible vers 20h et sans parler de la 3G qui a un débit minable. Pas cher mais on a le service qui va avec.
J'ai gardé un forfait à 2? (gratuit avec l'adsl) en secours et finallement je suis passé à B&you, meme prix 19.9? mais je n'ai plus de soucis de reseau. Ca marche nickel.
Réponse de le 28/02/2013 à 12:25 :
Idem pour moi, j'ai sauté sur les forfaits Free... quel galére !!!
Je n'en veux plus depuis 1 mois je suis chez Sosh, je revis!
Un vrai réseau!
Enfin je peux téléphoner... enfin je peux surfer!
Réponse de le 28/02/2013 à 14:25 :
Bouygues et Orange vous paient bien j'espère pour cette pub à peine déguisée ?!
Réponse de le 28/02/2013 à 18:34 :
Idem j'ai baissé ma facture grace à Free mais j en suis vite parti.. retour chez Orange via son offre low cost Sosh
a écrit le 28/02/2013 à 11:20 :
Je consomme 3go par mois sans problème et même du certain ont des soucis, il faut relativiser ça reste un téléphone et le réseaux va s'améliorer, rappelez vous de bouygues au début.
Réponse de le 28/02/2013 à 12:18 :
Matou paie pour un réseau de 1990...
a écrit le 28/02/2013 à 11:14 :
Mettre la France au niveau de la Grèce en associant comme cause FREE mobile.... J'ai du mal à voir....
La hotline de FREE est ou? En France
La hotline de SFR et bouygues est ou?
Au Maroc
Et ici les donneurs de leçon parlent des emplois.....
Réponse de le 28/02/2013 à 12:19 :
Continuez de scier...
Réponse de le 28/02/2013 à 12:23 :
Je pense que vous le faites exprés.
Vous répétez betement ce que Niel lance comme petite phrase populiste à la hussarde.
Et un réseau, vous pensez qu'il n'y a pas d'ingénieurs réseau derriere? de techniciens?
Ca doit marcher tout seul...
Les profits d'aujourd'hui sont les investissements de demain... Et les investissements =l'emploi.

J'arrete d'échanger avec vous si vous me le permettez car là on rase les pâquerettes.
a écrit le 28/02/2013 à 10:33 :
Ne vous inquiétez pas, je n'aurais pas de problème de salaire, je roule en BMW j'ai une Rolex et je fréquente les bonnes tables, rien à voir avec l'idée reçue que vous avez d'un abonné FREE mobile. Et le fait d'avoir un abonnement à 15,99€ pour un service identique à bouygues SFR ou orange me convient parfaitement.... Bien à vous marre des pauvres, même votre pseudo est arrogant....
Réponse de le 28/02/2013 à 12:17 :
Une fois de plus, vous êtes dans la contradiction.
Mon pseudo est arrogant? Et, l'étalage de votre Rolex, de votre BMW,... ce n'est pas de l'arrogance..
Vous êtes le cliché vivant de cette classe moyenne dans le paraitre dont je vous parle et qui va bientôt le sentir passer.
a écrit le 28/02/2013 à 10:10 :
les 3 histos nous ont pigeonné derriere notre dos pendant des années.. C'est fini.Plus question d'aller chez eux pour les recompenser.. merci free
Réponse de le 28/02/2013 à 10:30 :
Je vous souhaites pas d'être confronté a cela dans votre travail, mais quand on vous dira :
" Vous savez pour le prix de votre cout horaire je peux avoir deux voir trois salariés a bas cout d'un pays de l'est !"
Que ferez vous ?
On consomme low cost et après il ne faudra pas venir pleurer que des salariés low cost vous piques votre job...
Réponse de le 28/02/2013 à 14:21 :
moi c'est déjà mon cas mais mon bon fred, j'ai envie de vous dire : ADAPTEZ-VOUS !! Ne restez pas figez parce que de toute façon, quoique vous fassiez, à un moment ou un autre vous serez mis en concurrence. Free fait aujourd'hui ce que Leclerc a fait autrefois (années 60) en ouvrant ses supermarchés, à l'époque qualifiés de discount (plus maintenant). C'est le jeu de la concurrence. Vivendi, FT et Bouygues ont bien profité de la poule aux oeufs d'or, maintenant c'est terminé, et ils le savent. raison pour laquelle ils ont TOUS revu leurs offres, et proposé +/- ce que free propose en terme de tarif. Air France aussi s'adapte, pas le choix. Le chantage à l'emploi ne doit pas être pris en compte, pas ici. Si certains licencient un autre embauche. je bosse dans une boîte de déménagement. Si le client trouve moins cher ailleurs il part à la concurrence, alors je n'ai aucun, mais alors vraiment aucun scrupule à faire jouer la concurrence !!
Réponse de le 28/02/2013 à 18:37 :
On a vu le résultat de tirer les prix vers le bas on mange du cheval Roumain.. de la brebis grec et de l'ane à la place du boeuf promis... MAIS TROP CHER.
Bravo pour votre raisonnement il faudra pas venir vous plaindre.
a écrit le 28/02/2013 à 9:42 :
8% c'est inferieur aux 10% vises
a écrit le 28/02/2013 à 9:34 :
je suis probablement une bête curieuse ! un interiew s'impose pour étude , un peu comme un primate en voie de disparition pour en comprendre l'imunité parfaite qui le caractérise ! c'est une liberté " extraordinaire " que de ne pas avoir de mobile en poche ! et la freecassée de pigeons pour le milliardaire .
a écrit le 28/02/2013 à 9:31 :
Orange -Télécom-fixe > 16? /mois = 0 heure ... Merci FREE > 2? = 2 heures
Réponse de le 28/02/2013 à 11:46 :
La qualité n'est pas au rendez vous. Il y a toujours des soucis d'appel qui n?aboutit pas et des retards de SMS. Mais c'est vrai que pour 2? et si vous utilisez le téléphone de temps en temps, ca peut aller. C'est une offre tres low cost, vous en avez pour votre prix comme le jetable.
a écrit le 28/02/2013 à 9:14 :
Les pigeons ont quité la volière : Bouygues qui pleure, FREE qui rit !!
a écrit le 28/02/2013 à 8:25 :
Marre des pauvres va s'étouffer en voyant cela! 5,2 millions de crétins qui prennent un forfait de mauvaise qualité, qui roulent en Dacia, vont au macdo et à LIDL.... FREE sera au niveau de bouygues télécom en terme de clients avant 3 ans.... Oh mon dieu je communique avec vous en 3G avec un forfait FREE mobile.... Ça marche incroyable
Réponse de le 28/02/2013 à 9:43 :
Tant mieux pour vous de vous contenter de peu... et prenez en l'habitude car votre vie Low Cost ne fait que commencer...
Je ne fais que constater que vous sciez la branche sur laquelle vous etes assis avec le sourire.
Vous oubliez juste que vous etes consommateurs mais aussi un salarié (j'imagine).
Lisez un peu avec les "economies" court-termistes que vous faites avec votre viande de cheval.
La fin des classes moyennes - ou l?avènement de la société ?low-cost? de Massimo Gaggi, Éditions Liana Levi 2006.
Réponse de le 28/02/2013 à 9:50 :
Faudra pas venir vous plaindre de votre salaire aprés ...
Honnetement, je ne fais que des constations, c'est amusant les gesticulations de la plébe. On dirait une personne sur des sables mouvants... elle s'agite, elle s'agite et s'enfonce plus encore.
Je ne suis pas concerné pour ma part je fais partie de ce que le gouvernement Francais appelle un riche.... je ne me considére que comme aisé.
Mais, la France va finir comme la Gréce et vous l'aurez bien mérité.
Réponse de le 28/02/2013 à 10:26 :
A consommation low cost = emploi low cost !!!!
Rien a dire de plus, demandez aux employés de chez Ryan air ce qu'ils en pensent....
Plus on consomme à bas cout plus les patates que vous mangeraient auront un gout amer !
Réponse de le 28/02/2013 à 10:31 :
Parlons concret donc !
Je ne dépense plus 55eur/mois dans un forfait limité en temps mais dépense désormais plus que 20eur/mois.
Vous partez du principe qu'en dépensant 55eur/mois chez SFR, je permettais à une société d'embaucher et de bien payer ses salariés (hahaha).
En outre, les 35eur/mois d'économies, je vais les dépenser ... et permettre à de nouveaux marchés ou des marchés différents de capter cette richesse qui était immobilisée dans un énorme consortium dont les seuls actionnaires profitaient !
C'est une chance de rebattre les cartes selon moi
Réponse de le 28/02/2013 à 10:51 :
Et moi je n'aime pas être pris pour un pigeon et je quitte Free. Au début j'étais content dans ma province. Mais dès qu'on vient en ville on comprend le problème. Téléchargements hyper-lents (10 minutes pour 3 Mo), je ne parle même pas des videos youtube, mode modem ne fonctionnant pas certains jours. Le tarif c'est un chose, mais le service et la régularité en est une autre bien plus importante, ce que ne semble pas avoir compris Free. Le forfait à 2 ? est une bonne affaire, mais celui à 19,99 ne tient pas ses promesses en data. Aucun risque d'arriver aux 3 Go promis car le débit est tellement lent qu'il faudrait télécharger le mois entier non stop pour y arriver.
Réponse de le 28/02/2013 à 10:57 :
@MARRE DES PAUVRES. On ne scie la branche sur laquelle on est assis que si l'argent qu'on économise dans la téléphonie mobile, on le dépense en produits importés. Mais si on le dépense en produits français, on le réinvestit pour nous mêmes, pour acheter du boeuf de la région plutôt que du cheval de Roumanie par exemple. Évidemment, je suis bien conscient que les opérateurs télécoms ont besoins de revenus pour investir. Mais avant le venue de Free, nous avions quasiment la téléphonie mobile la plus chère d'Europe (il est vrai qu'on a aussi une téléphonie fixe bon marché comparé au reste de l'Europe). Il fallait que ça cesse et nous devons remercier Free pour ça.
Réponse de le 28/02/2013 à 18:40 :
Vous allez faire croire à qui que l'acheteur lambda Low Cost achéte des produits Francais?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :