L'Ile-de-France sera entièrement raccordée en fibre optique en 2020

 |   |  894  mots
DR.
DR. (Crédits : DR)
L'Etat et la région ont signé une déclaration commune avec les opérateurs Orange et SFR pour couvrir en très haut débit l'intégralité des huit départements, y compris les plus petites communes. Le privé desservira 4,7 millions de foyers, soit 89% du total.

Faire de l'Ile-de-France « la première région entièrement fibrée d'Europe en 2020 » : c'est l'objectif de la « déclaration commune » signée entre l'Etat, la région et les opérateurs France Télécom et SFR ce lundi au Conseil régional, sans laisser de côté les communes éloignées ou les poches pavillonnaires de cette région à l'habitat très hétérogène qui connaît aussi la fracture numérique. Dans le prolongement de l'accord de novembre 2011, sorte de « Yalta de la fibre » par lequel SFR et Orange se partageaient les zones en dehors des grandes villes pour ne « pas se marcher sur les pieds », les deux opérateurs s'engagent à déployer la fibre au total dans 320 communes d'Ile-de-France en dehors des territoires très peuplés. Dans les zones très denses, à savoir Paris, la Petite Couronne, et, au-delà, au total près de 100 communes de proche banlieue (Evry, Bobigny, Créteil, etc), chaque opérateur déploiera son propre réseau, sans contrainte, selon ses objectifs commerciaux. Dans les zones où les opérateurs n'ont pas prévu d'aller, jugeant l'investissement peu rentable, des réseaux d'initiative publique départementaux se substitueront au privé sur 862 communes, avec le soutien financier de l'Etat (50 millions d'euros déjà mobilisés pour les Yvelines et la Seine-et-Marne) et du Conseil régional, via son Plan Fibre de 150 millions d'euros.

Le privé couvrira près de 90% des foyers
Au total, l'investissement privé doit permettre de desservir 4,7 millions de foyers franciliens, soit 89% du total, dont 1,8 million hors des zones très peuplées (pour moitié entre Orange et SFR voir la carte). Les deux opérateurs ne divulguent pas le montant des investissements à consentir, qui se chiffre en « plusieurs dizaines de millions d'euros » selon un professionnel. Présent ce lundi pour la signature afin de montrer son soutien à cette « grande cause nationale » du très haut débit pour tous, le PDG de France Télécom, Stéphane Richard, a rappelé que l'opérateur avait prévu d'investir dans la fibre optique 2 milliards d'euros d'ici à 2015 et que « malgré la concurrence impitoyable qui règne dans le secteur, nous n'avons pas l'intention d'affaiblir cet effort d'investissement. » Orange a investi 150 millions d'euros en 2011, 300 millions en 2012 et prévoit au moins 300 millions cette année. « Il faut être lucide, l'Europe est en retard, il y a déjà 40 millions d'abonnés à la fibre au Japon et 60% de pénétration en Corée du Sud. Il faut mettre les bouchées doubles » a lancé le patron d'Orange. SFR indique que le déploiement en Ile-de-France « fait partie de l'enveloppe de 150 millions d'euros par an » qu'il s'est fixé. « On ne peut que se féliciter de cette alliance tripartite qui va nous permettre d'investir intelligemment » a déclaré Stéphane Roussel, le PDG de SFR, également présent. Jean-Paul Huchon, le président de la Région, s'était fait excuser.

Un coup de com' sans argent supplémentaire ?
« C'est une opération de communication des deux opérateurs, reste à savoir s'ils déploieront vraiment » raille un concurrent. « Il n'y a pas d'argent nouveau sur la table. Au moins on a des engagements sur les poches de basses densité qui représentent 1 million de logements tout de même en Ile-de-France » observe un représentant des collectivités. « Un maintien des enveloppes d'investissement c'est déjà bien, vu le contexte économique et concurrentiel, les collectivités sont persuadées qu'on va couper dedans » fait valoir un cadre d'un des opérateurs signataires. Le déploiement ira plus vite dans certains départements que d'autres : ainsi la Seine-et-Marne, très étendue (49% de la superficie de la région), vise le très haut débit pour tous en 2025 seulement, quand le Val-de-Marne s'est fixé la date de 2016. La région est stratégique pour les deux opérateurs, qui ont déjà concentré une large part de leurs investissements : Orange compte 200.000 abonnés à la fibre dont la moitié en Ile-de-France et 1 million de foyers raccordables sur un total de 1,8 million au niveau national. Bouygues Telecom, qui a signé un accord de co-investissement avec SFR, et Free, qui a fait de même avec Orange, restent en retrait.

Numericable, le leader du très haut débit, oublié ?
En revanche, Numericable fait valoir qu'il est d'ores et déjà leader du très haut débit en Ile-de-France, avec 3,5 millions de foyers raccordables, dont 2 millions à plus de 100 mégabits/seconde, et plus de 500.000 abonnés. « Pourquoi les déploiements se font-ils en priorité sur les zones câblées ? » a demandé un participant. « Nous déployons en fonction du potentiel commercial » a répondu un représentant d'Orange. Le câblo-opérateur, qui déploie dans les Hauts-de-Seine (dans le cadre d'une délégation de service public, avec SFR Collectivités et Eiffage au sein de Sequalum) et a signé, en association avec le Sipperec, un contrat de co-investissement avec le Conseil général du Val-de-Marne, s'est lancé désormais dans une « stratégie de déploiement de la fibre en dehors du périmètre du réseau de Numericable » a expliqué récemment son PDG, Eric Denoyer. La course de vitesse est donc bien commerciale, au-delà de l'éventuel retard de la France en matière de très haut débit.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/08/2014 à 11:02 :
C'est deja longtemps que j'ai la fibre a 80 Mbps dans mon village a la montagne en Roumanie. Peut-etre que il est temps que vous vous réveillez de la tombe que vous dormez avec votre technologie
a écrit le 14/04/2013 à 0:10 :
Il y a aussi Numericable .
et des réseaux d initiative public comme sequalum Thdseine sur le 92.. Personne n'en parle ..et pourquoi laisser les zones peut rentable au service public orange se gavé et le reste c est la collectivité qui paie .. Top pour orange et sur et Free...
a écrit le 10/04/2013 à 14:44 :
l'argument à la noix, on construit là ou est le marché!
c'est totalement faux et inutile
ceux qui nt déjà de 5 à 20 mega par ADSL ont beaucoup moins besoin de la fibre que ceux qui ont etre 64kb/s etéou 3 mega c'est à dire l'impossibilité de recevoir une chaine TV sans "freeze"
messieurs du marketing, revoyez vos copies, ceux qui sont prêts à payer un peu plus ce sont ceux qui sont en manque criant de bande passante et depuis longtemps, pas ceux qui sont à 2 pas du NRA! (ou NRO)
en plein zone dense, mais relié à un central à plus de 5km je tourne seulement autour du Mb/s et les mises à jours des logiciels ça prend un temps fou!
a écrit le 09/04/2013 à 11:26 :
ce truc ! surement à facturer de nvx forfaits zinutiles .. en 512 !!! c'est après JC ?
a écrit le 09/04/2013 à 11:18 :
ce que j'ai lu je ne sais plus où c'est que les opérateurs prévoient que le particulier paie la facture pour que cela rentre chez lui ... quelques mètres qui coûteront cher... en ce qui me concerne, j'ai très peu de réseau (3 méga grand maximum), si je veux la tv orange je dois mettre un satellite (ben voyons ! deal entre les entreprises de satelllite et orange, non ce n'est envisageable !!) ) car en bout de ligne, pourtant à côté d'une cité, et manifestement il semblerait qu' orange a choisi cette non desserte (j'habite dans une zone peuplée de banlieue parisienne) alors qu'en me connectant à la ville limitrophe, j'aurais tout plein de réseau (vérif faite auprès des commerçants). étonnant, pas de réduction pour les abonnements internet sans télévision. brûlons un cierge pour la fibre qui arriverait dans 7 ans, mais je n'y crois pas trop !!!!
a écrit le 09/04/2013 à 10:01 :
Ils vont coûter combien les 11% restant à couvrir aux frais du contribuables ?
a écrit le 08/04/2013 à 22:07 :
Je paye autant que l'internaute lambda (TV, téléphone, Internet ...) mais je suis a 3 méga max quand il n'y a pas de vent ni de pluie autant dire exit la télévision... je vais brûler un cierge pour la fibre?
a écrit le 08/04/2013 à 22:07 :
Rendez-vous le 8 avril 2020. On rigolera de leurs mensonges ! Pauvres pitres ...
a écrit le 08/04/2013 à 21:42 :
Ah! Je vais l'avoir, mon 22 à Asnières!
a écrit le 08/04/2013 à 21:33 :
Merci pour eux.
Le câble et la fibre, c'est suffisant ?!
Les autres régions, c'est pour 3020 ?
a écrit le 08/04/2013 à 21:31 :
Génial tout ça , mais chez nous dans mon petit village je suis connecté à une vitesse de fou :1Mega chez Orange et impossible d'avoir plus car je suis en bout de ligne et sur un réseau ancien qui ne sera pas modernisé , pas assez de clients et quand j?entends ces débits de fou j'enrage.....
Réponse de le 08/04/2013 à 22:11 :
Personne ne t'empêche de louer un appartement au Sénat : ils sont câblés (à défaut d'être branchés). A nos frais.
Réponse de le 08/04/2013 à 22:52 :
Ben ... personne ne t'oblige à vivre à la campagne. Tu peux venir habiter en RP si le coeur t'en dit. Tu auras un 3 pièces câblé mais cradingue pour 800 000 ?, la joie de prendre le métro et le RER (expérience inoubliable). Si tu préfères, il y a aussi le neuf-trois, c'est moins cher et plus folklorique, pas besoin de partir en vacances pour être dépaysé. Moi j'ai fait le choix inverse : je suis en 56 KBps chez moi et 512 Kbps au boulot. J'ai pas de merdophone (pas de réseau, ça permet de faire des économies), mais j'ai une maison historique de 15 pièces à 6 minutes de voiture de mon boulot (avec beaucoup de courants d'airs, je te le concède). Combien je gagne ? 2700 ? nets par mois hors impôts. Chacun son choix.
Réponse de le 09/04/2013 à 8:35 :
Pour moi c'est 512kb/s en bout de ligne, et j'habite à un quart d'heure du quartier de La Défense. Merci France Télécom.
a écrit le 08/04/2013 à 21:22 :
A Sarcelles seuls ceux qui vivent dans les HLM y ont le droit, c'est dégueulasse ! Ceux qui ne paient pas d'impôts ont le droit à tout et ceux qui se tuent à la tâchent n'ont rien. Merci bande de socialistes incompétents !
Réponse de le 09/04/2013 à 7:57 :
C'est surtout une question de copropriété. La ville de Sarcelles est couverte par la fibre. Ensuite libre à chaque propriétaire ou copropriétaire de demander le raccordement au réseau. Les logements collectifs types HLM sont souvent plus rapides alors que les coproprio privées tergiversent plus. Mon immeuble à Paris à mis 4 ans avant d'avoir la fibre parce que les vieux étaient contre le raccordement.... C'est pas la faute aux socialistes.
a écrit le 08/04/2013 à 20:56 :
CE sera terminé juste pour l'arrivée du TRES TRES HAUD DEBIT en wifi ou 6G !-)))) comme d'hab à quoi ça sert tout ça, j'ai déjà 800 chaines; 600 radios, 20 Meg ..., 200 pays au tel gratos ... ?
Réponse de le 08/04/2013 à 21:44 :
1513 chaînes, je t'assure ça change la vie!
Réponse de le 09/04/2013 à 8:58 :
C'est bien de pense a soit mais moi par exemple j'ai un equivalent de dropbox a la maison je me suis aussi fait mon propre spotify ... Donc j'ai besoin de bande passante et pas seulement descendante mais aussi montante.

Donc oui la fibre ca peut servir.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :