Vodafone propose 7,7 milliards d'euros pour racheter Kabel Deutschland

Le géant britannique de la téléphonie mobile a donc relevé son offre initiale pour acquérir le premier cablo-opérateur allemand Kabel Deutschland.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

7,7 milliards d'euros. Tel est le montant que le britannique Vodafone propose finalement de mettre sur la table afin de racheter le premier cablo-opérateur allemand, présent dans 13 Länder sur 16, avec 8,5 millions de foyers abonnés et 1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires annuel. Sous conditions de l'examen du document officiel de l'offre, le directoire et le conseil de surveillance de Kabel Deutschland prévoient de recommander à leurs actionnaires d'accepter l'offre", précise Vodafone, dans un communiqué.

87 euros par action


"Par action, le prix proposé par Vodafone est de 87 euros, alors que vendredi soir, à la Bourse de Francfort, l'action Kabel Deutschland terminait à 84,10 euros, déjà soutenue depuis plusieurs jours par les rumeurs de rachat. Le prix payé aux actionnaires par Vodafone se décomposera, comme suit pour chaque action: 84,50 euros en liquide et 2,50 euros au titre du dividende de l'exercice 2012/2013.

Cette opération permettra à Vodafone, déjà présent dans le mobile en Allemagne, de s'étendre à l'internet et à la télévision. Le britannique escompte 300 millions d'euros annuels de synergies, hors coûts de fusion. Il en attend un résultat positif sur son bénéfice par action dès la première année suivant l'acquisition.

Vodafone vise 300 millions d'euros de synergies par an

Une première approche de Vodafone avait déjà été confirmée il y a quelques jours. Le géant britannique de la téléphonie proposait alors 7,2 milliards d'euros. Ce qui avait poussé un autre opérateur à sortir du bois à son tour. L'américain Liberty Global avec surenchéri avec une offre préliminaire de 85 euros par action, soit 7,5 milliards, selon Les Echos.

Cette annonce intervient quelques jours après que Vodafone et O2, la filiale de l?espagnol Telefonica, ont décidé de mettre en commun leurs infrastructures de réseau. Les deux rivaux, respectivement numéro deux et trois du mobile au Royaume-Uni, qui avaient déjà un accord de partage de sites plus modeste (baptisé Cornerstone), vont créer une nouvelle joint-venture à 50/50. L?opération doit aboutir à "une infrastructure nationale, deux réseaux mobiles". Les deux opérateurs resteront concurrents et propriétaires de leurs propres fréquences et de la partie "intelligente" de leur réseau : seuls seront mis en commun les pylônes et les antennes-relais.

Pour aller plus loin: Partage de réseaux: Vodafone se marie à Telefonica au Royaume-Uni

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 24/06/2013 à 13:04
Signaler
Kabel Deutschland 1 Operateur europeen en telephonie. On savait que les anglais s'arrachaient les voitures allemandes Made in Germany maintenant c'est le kable allemand ...ou va -t.-on?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.