Alain Weill va tourner la page SFR et Altice Media

Le PDG d'Altice France et de SFR et président du groupe d'Altice Media quittera ses fonctions le 1er juillet, a annoncé le groupe français jeudi. Alain Weill compte désormais "concrétiser de nouveaux projets" dans les médias et le digital et se focaliser sur la relance de l'hebdomadaire L'Express.

2 mn

L'entrepreneur dans les médias, qui a dirigé des titres dans les secteurs de la télévision, radio presse écrite et le numérique, avait créé il y a 20 ans son groupe,
L'entrepreneur dans les médias, qui a dirigé des titres dans les secteurs de la télévision, radio presse écrite et le numérique, avait créé il y a 20 ans son groupe, (Crédits : PHILIPPE WOJAZER)

Coup de tonnerre dans le monde médias et dans une moindre mesure dans celui de la téléphonie. Le fondateur du groupe NextRadioTV Alain Weill quittera, au 1er juillet 2021, ses fonctions de PDG d'Altice France et de SFR, mais aussi son poste de président d'Altice Media, a annoncé le groupe français jeudi.

L'entrepreneur dans les médias, qui a dirigé des titres dans les secteurs de la télévision, radio presse écrite et le numérique, avait créé il y a 20 ans son groupe, d'abord construit avec RMC, puis BFM Business, avant de lancer BFM TV puis les chaînes RMC Découverte et RMC Story.

C'est en 2015 qu'il lâche ce mini-empire médiatique français au milliardaire Patrick Drahi en 2015. L'opération s'était faite en plusieurs temps, avec une entrée minoritaire du magnat des télécoms au capital de NextRadioTV, avant que ce dernier n'en devienne le principal actionnaire.

De nouveaux projets média en ligne de mire

Le dirigeant explique qu'il ne sera "jamais très loin" du groupe Altice et de son fondateur Patrick Drahi et qu'il compte désormais "concrétiser de nouveaux projets" dans les médias et le digital. "A ce titre, je reste d'ailleurs encore associé au groupe Altice qui est actionnaire de L'Express que je m'attelle à relancer". Un titre qu'il a racheté en 2019 au groupe Altice, demeuré actionnaire minoritaire du titre. "Ce n'est qu'une première", s'exclame-t-il dans ce communiqué.

Alain Weill a également été le propriétaire de La Tribune, via sa holding personnelle News Participations, à partir de 2008, après la cession du titre par LVMH. Il n'arrivera pas à ramener le journal économique à l'équilibre. En 2010, il revend 80% du capital de la publication.

Alain Weill est remplacé au poste de PDG d'Altice France par l'actuel directeur général de SFR, Grégory Rabuel. Arthur Dreyfuss, actuellement directeur général d'Altice Média, devient le président directeur général d'Altice Média et reste secrétaire général d'Altice France-SFR.

"Leur capacité de travail, leur esprit d'équipe, leur engagement, leur fidélité, leurs compétences permettront à ces deux dirigeants, de mener à bien les projets de transformation et de développement du groupe", a indiqué Alain Weill, cité dans le communiqué.


2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 24/06/2021 à 20:01
Signaler
SFR ça sent la fin ?

à écrit le 24/06/2021 à 18:48
Signaler
Il fallait bien un agneau sacrificiel pour maintenir Drahi à la direction d'Altice criblé de dettes... tout en étant grassement rémunéré. Le contribuable va amèrement payer la mégalomanie de Drahi subventionné par des prêts bancaires adossé à l...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.