Altice déposera son dossier d'entrée à Wall Street cette semaine

 |   |  330  mots
Patrick Drahi lors de l'introduction d'Altice en février 2014 à la Bourse d'Amsterdam
Patrick Drahi lors de l'introduction d'Altice en février 2014 à la Bourse d'Amsterdam (Crédits : Youtube/Euronext TV. Capture d'écran.)
Altice USA, filiale américaine du groupe du milliardaire franco-israélien Patrick Drahi, va déposer d'ici mercredi son projet d'entrée à Wall Street, ce qui pourrait être l'une des plus grosses introductions de l'année après Snapchat en mars, ont indiqué à l'AFP lundi des sources bancaires.

Le groupe, né de l'acquisition coup sur coup des câblo-opérateurs Cablevision et de Suddenlink, envisage de lever jusqu'à 2 milliards de dollars, ce qui porterait sa valorisation entre 25 et 30 milliards, ont ajouté ces sources sous couvert d'anonymat.

Ces chiffres pourraient encore évoluer, ont-elles toutefois averti, ajoutant que cette opération a pour but d'aider à accélérer le remboursement de la dette du groupe Altice (50 milliards d'euros), financer de nouvelles acquisitions et réduire la part des actionnaires minoritaires.

Le fonds de pension canadien CPPIB et le fonds américain BC Partners, qui détiennent à eux deux 30% du câblo-opérateur, devraient céder au total entre 5 et 10% de cette participation au cours de cette transaction. M. Drahi devrait, lui, conserver sa part de 70% du capital intact.

La plus grosse IPO de l'année 2017 ?

Altice USA, qui compte plus de 4,6 millions d'abonnés (particuliers et entreprises), veut effectuer ses premiers pas boursiers cet été, après la traditionnelle tournée officielle de présentation de l'entreprise aux investisseurs ("roadshow").

L'introduction en Bourse du câblo-opérateur, qui a choisi de se coter sur le New York Stock Exchange (NYSE), serait l'une des plus grosses de cette année. Snap, la maison mère de la populaire messagerie mobile Snapchat, détient pour le moment le record après avoir réussi à lever 3,4 milliards de dollars pour son baptême boursier début mars.

Les banques JPMorgan Chase, Morgan Stanley, Goldman Sachs et Citigroup sont les établissements conseillant Altice dans cette transaction, selon ces mêmes sources.

Altice USA est le quatrième câblo-opérateur américain avec une présence dans une vingtaine d'États dont New York où il est connu sous la marque commerciale Optimum. Il a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de près de 8,2 milliards d'euros et a pour ambition de l'augmenter via de nouvelles acquisitions. Le câblo-opérateur Cox Communications est l'une des cibles potentielles, selon les analystes.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/04/2017 à 14:04 :
Nous espérons une calamiteuse introduction en bourse pour la filiale étasunienne d’Altice.
Et plus particulièrement, nous souhaitons une éclatante ruine financière à son propriétaire, Monsieur Israël24news-BFMTV-SFR-L’Express-Libération !

A noter que la descente aux enfers se poursuit pour SFR, qui est l’opérateur champion de France des plaintes de clients pour la médiocrité de ces services de téléphonie et d’Internet !
Une pensée amicale pour ses salariés qui subissent cette situation désastreuse.

Je cite un article du Parisien (29/03/2017) : « Explosion des plaintes de clients SFR. (...)En début d'année, l'association a ainsi révélé que le nombre de plaintes concernant l'opérateur SFR avaient explosé de près de 120% en 2016 et en particulier de 166% pour le service de l'Internet fixe proposé par le groupe contrôlé par Patrick Drahi. ».

Je cite un article d’UFC-Quechoisir (15/02/2016) : « Que se passe-t-il chez SFR ? (...) le deuxième opérateur de France doit faire face à des niveaux de mécontentement sans précédent. (...) SFR est ainsi l’opérateur qui génère le plus d’appels téléphoniques au Service d’information juridique (SIJ) chargé de répondre aux questions juridiques des abonnés de Que Choisir et de les aider dans leurs démarches. »

Sources :
Leparisien.fr, Internet et téléphonie : explosion des plaintes de consommateurs en 2016, 29 mars 2017
Quechoisir.org, SFR Les clients voient de plus en plus rouge, 15/02/2016
Réponse de le 11/04/2017 à 18:47 :
Drahi peut remercier Macron de lui avoir donner l'autorisation de racheter SFR( à la place de Bouygues) On voit bien aujourd'hui que çà roule pour SFR avec 4000 suppressions de postes !!!
a écrit le 11/04/2017 à 9:05 :
Oh ça des milliardaires qui ont de l'argent à jeter par les fenêtres il y en a un paquet en effet...

Le réintroduire pour alimenter l'économie par contre non hein, jamais !
Réponse de le 12/04/2017 à 8:12 :
Drôle de schéma: une valeur de 25 milliards, mais avec une dette de 50 ...
et surtout une façon d'en refiler aux gogos qui prendraient une part de la dette. Chouette, surtout pour les banques qui gèrent l'opération en prenant leur part du gâteau. Et tout ca pour du virtuel, des mots, des images et des jeux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :