Iliad voit ses bénéfices progresser fortement

 |  | 304 mots
Iliad a chiffré ses pertes financières liées à la pandémie du Covid-19 à 40 millions d'euros sur premier semestre au total.
Iliad a chiffré ses pertes financières liées à la pandémie du Covid-19 "à 40 millions d'euros sur premier semestre" au total. (Crédits : Stefano Rellandini)
Le groupe Iliad, maison mère de l'opérateur Free, a plus que triplé son bénéfice net au premier semestre, à 208 millions d'euros, grâce à des recettes de cession et la croissance de ses ventes en France et en Italie.

Le bébé de Xavier Niel se porte mieux. Le groupe Iliad, maison mère de l'opérateur Free, a plus que triplé son bénéfice net au premier semestre, à 208 millions d'euros, grâce à des recettes de cession et la croissance de ses ventes en France et en Italie. Le groupe a également révisé jeudi ses objectifs à la hausse: Iliad vise désormais 2,8 millions d'abonnés fibre en 2020 et plus de 5 millions en 2024, et un lancement des activités fixes en Italie "avant l'été 2021".

Sur les six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires a progressé de 8,1%, à 2,69 milliards d'euros, avec une hausse des ventes en France de 1,8% tandis que l'Italie continue sur sa lancée, avec près de 6,3 millions d'abonnés recrutés. Iliad a profité également de "la plus-value dégagée" dans le cadre de la cession de la majorité du capital (51%) d'une nouvelle société qui gérera son parc de prises fibre optique dans les zones moyennement denses et moins denses au fond d'investissement en infrastructures InfraVia, pour une valorisation de la société de 600 millions d'euros.

Réduction de l'endettement financier

Ces produits de cession ont aussi permis de réduire l'endettement financier net à 3,73 milliards d'euros, contre 4,61 milliards un an plus tôt. Le groupe a aussi été porté par ses résultats en Italie, où il enregistre 454.000 nouveaux abonnés sur le trimestre et un chiffre d'affaires en hausse de 76,2% sur un an, malgré le contexte sanitaire. Fin juin, le groupe avait conquis 8% du marché transalpin, moins de deux ans après son arrivée.

Iliad a chiffré ses pertes financières liées à la pandémie du Covid-19 "à 40 millions d'euros sur premier semestre" au total, a annoncé Thomas Reynaud, directeur général du groupe lors d'une conférence téléphonique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :