Iliad  (Free) : Xavier Niel revient en première ligne

 |   |  387  mots
Xavier Niel, le fondateur et propriétaire d'Iliad (Free).
Xavier Niel, le fondateur et propriétaire d'Iliad (Free). (Crédits : CHARLES PLATIAU)
A l’occasion de la publication des résultats 2019 de l’opérateur, celui-ci a annoncé que Xavier Niel, son fondateur et propriétaire, reprenait la tête du conseil d’administration.

Il reprend les choses en main. Ce mardi, en même temps que la publication des résultats annuels d'Iliad, la maison-mère de Free, le groupe a annoncé le retour de Xavier Niel à la tête du conseil d'administration. Le fondateur et premier actionnaire de l'opérateur l'avait quitté en 2004. Il revient ainsi, concrètement, en première ligne. Maxime Lombardini, qui occupait ce poste jusqu'alors, devient vice-président.

En parallèle, Iliad a publié ses résultats 2019. L'an dernier, il a vu son chiffre d'affaires progresser de 9%, à 5,33 milliards d'euros, pour un résultat net de 1,73 milliards d'euros. Le groupe a notamment profité des cessions de tours télécoms à l'espagnol Cellnex. En France, le groupe s'est notamment félicité d'une « année record » sur la fibre, avec 777.000 nouveaux abonnés. En Italie, le groupe continue de recruter des fidèles. « Le cap des 5 millions d'abonnés a été franchi au cours du quatrième trimestre », s'est félicité l'opérateur dans un communiqué. Il en a recruté 2,4 millions en 2019.

Les marchés saluaient ce mardi matin les changements de gouvernance et les résultats du groupe : à 10h15, le titre grimpait de 12,35%, à 111,95 euros. Les investisseurs semblent plus confiants, alors que le groupe a souffert, ces derniers temps, de la forte concurrence et de la guerre des prix sur le marché français.

Le groupe mobilisé pendant l'épidémie

Surtout, l'opérateur affirme prendre ses dispositions en pleine épidémie de coronavirus, qui touche de plein fouet à la fois la France et l'Italie. « Iliad est à l'heure actuelle pleinement mobilisé face à l'épidémie de coronavirus COVID-19 », a déclaré Thomas Reynaud, le DG du groupe, dans le communiqué :

 « Notre priorité est de préserver la santé de nos 11.000 collaborateurs, avec des mesures adaptées à chacun de nos métiers. Nous sommes aussi pleinement conscients de notre responsabilité d'opérateur : permettre à notre pays, en ces temps de crise, de continuer à fonctionner. Nos 20 millions d'abonnés en France et nos 5 millions d'abonnés en Italie doivent pouvoir continuer à s'informer, échanger avec leurs proches et exercer leurs activités professionnelles. Tout est mis en place pour assurer la continuité des activités du groupe et nous remercions nos collaborateurs pour leur très forte mobilisation. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2020 à 11:06 :
bien
avec des resultats comme ca faut les obliger a faire les investissements de couverture, et les mettre a titres quasi gratuits a dispos de la concurrence
ca serait le juste retour d'ascenceur

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :