Iliad décolle de près de 18%, après un très bon 3T et le lancement d'un rachat d'actions

 |   |  411  mots
Le groupe a profité de la présentation de ses résultats trimestriels pour annoncer le lancement d'une offre publique de rachat d'actions (OPRA), pour un montant total de 1,4 milliard d'euros,
Le groupe a profité de la présentation de ses résultats trimestriels pour annoncer le lancement d'une offre publique de rachat d'actions (OPRA), pour un montant total de 1,4 milliard d'euros, (Crédits : CHARLES PLATIAU)
À 10H04, l'action Iliad s'envolait de 17,93% à 112,10 euros, dans un marché en très légère progression (+0,13%).

Le titre d'Iliad, maison-mère de l'opérateur Free, bondissait de près de 18% mardi matin à la Bourse de Paris, profitant du retour à la croissance de toutes ses activités au troisième trimestre ainsi que du lancement d'une offre publique de rachat d'actions.

À 10H04, l'action Iliad s'envolait de 17,93% à 112,10 euros, dans un marché en très légère progression (+0,13%).

"Performances commerciales très positives"

Iliad a enregistré une progression de son chiffre d'affaires de 8,1% sur le troisième trimestre de l'exercice, à 1,34 milliard d'euros, profitant d'une accélération de son activité en France, et a confirmé l'ensemble de ses objectifs.

Sur la période, le groupe voit la croissance de son principal marché, la France, s'établir à +3,3%, en accélération par rapport aux six premiers mois de l'année, et ce malgré une poursuite de la baisse du nombre de clients sur le mobile, tandis que le fixe repart également à la hausse.

"Iliad a publié des chiffres trimestriels en haut de la fourchette des attentes, avec surtout un fort rebond commercial et un retour à la croissance de l'ensemble des activités du groupe", a souligné dans une note un analyste d'Oddo BHF.

"L'excellente nouvelle opérationnelle de ces résultats, ce sont des performances commerciales très positives", a-t-il ajouté.

Lancement d'une offre publique de rachat d'actions

Le groupe a en outre profité de la présentation de ses résultats trimestriels pour annoncer le lancement d'une offre publique de rachat d'actions (OPRA), pour un montant total de 1,4 milliard d'euros, qui sera intégralement financée par une augmentation du capital du même montant, garantie par son principal actionnaire, Xavier Niel.

L'opération, qui pourrait être lancée le 23 décembre et s'étendre sur tout le mois de janvier, concernera 11,6 millions de titres, au prix unitaire de 120 euros, soit une prime de 38% par rapport à la moyenne pondérée de la valeur du titre Iliad sur le marché lors des trois derniers mois.

"Le marché s'interrogeait sur l'implication et la confiance de Niel en Iliad. Il a sa réponse ce matin, Xavier Niel proposant à ceux qui ne croiraient pas au potentiel d'Iliad une sortie honorable au travers de cette OPRA financée par une augmentation de capital à 120 euros qu'il garantit", a relevé l'analyste d'Oddo BHF.

Lire aussi : Iliad : selon Niel, la direction a "fait des erreurs"

Enfin, le groupe a fait état d'une "nouvelle politique de dividende à 2,6 euros contre 0,9 euro auparavant", selon la même source.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2019 à 12:41 :
bien
donc maintenant il serait temps que le regulateur ' independant' demande a free de couvrir les zones blanches comme il faut quand il faut
ils en ont les moyens eux, comme on dit
a écrit le 12/11/2019 à 11:54 :
Le problème de tout ces capitalismes de connivence c'est qu'elles recherchent la rente! Les taux trés bas actuels ne font que leur facilité la vie, les "zélites" se gavent!
a écrit le 12/11/2019 à 11:52 :
Iliad rachète des actions pour les annuler, le tout financer par une augmentation de capital du même montant: Quelqu'un peut t il nous expliquer l’intérêt de l'opération à somme nulle? Les journalistes se contentent de recopier des dépêches sans analyse.
Réponse de le 12/11/2019 à 12:15 :
Niel a simplement décidé qu'il fixerait lui même le cours de bourse lorsqu'il le juge trop bas
il a fait baisser les cours avec des infos dramatiques attendu 3 mois pour avoir une moyenne de cours qui l'arrange puis propose en bon sAigneur (le A est volontaire) de rendre la moitié du profit qu'il fera a celui qui accepte la spoliation
il sait que le cours devrait remonter à 150 puisqu'il a des infos privilégiées en tant que dirigeant de fait
Réponse de le 12/11/2019 à 12:46 :
ben si vous faites une augmentation de capital c'est en general ' a tarif preferentiel' ( avec decote donc)
et si vous rachetez vos action vous faites monter le cours pour commencer......
idealement vous empochez la difference? apres y a peut etre d'autres raisons...
bon, on peut faire un certains nombre de scenari comme ca...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :