Internet : le règne des mobinautes

 |   |  571  mots
Aujourd’hui, 40% des internautes surfent sur le Net exclusivement sur mobile, selon Médiamétrie.
Aujourd’hui, 40% des internautes surfent sur le Net exclusivement sur mobile, selon Médiamétrie. (Crédits : Mike Segar)
Dans sa dernière étude sur les Français et Internet en 2019, l’institut Médiamétrie souligne que le smartphone est plus que jamais l’équipement de référence pour se connecter.

Année après année, le smartphone devient de plus en plus privilégié pour surfer sur le Net. C'est ce que confirme une enquête de Médiamétrie, dévoilée ce jeudi, sur les Français et Internet en 2019. Si de manière générale, « les fréquences de connexion augmentent, la place du smartphone est essentielle pour surfer sur le web », souligne l'institut dans un communiqué. En 2019, l'enquête souligne que les internautes se connectent en moyenne 22 jours par mois - c'est-à-dire 4 de plus qu'il y a 10 ans - et principalement par le biais du smartphone.

Aux yeux de Bertrand Krug, directeur du département Internet de Médiamétrie, le mobile est devenu « incontournable lorsqu'on parle d'Internet ». « 37,4 millions de Français sont des mobinautes quotidiens, c'est 7 millions de plus qu'il y a deux ans et 4 internautes sur 10 utilisent exclusivement leur mobile pour surfer », renchérit-il. En parallèle, le nombre de Français se connectant quotidiennement via un ordinateur, lui, continue de baisser, de 23,8 millions en 2017 à 22,6 millions en 2019.

Mediametrie1

(Crédits: Médiamétrie)

Autre chiffre montrant l'importance du smartphone : les Français passent, en moyenne, 1 heure 24 par jours à surfer sur le Net via le mobile, c'est-à-dire environ les deux tiers de leur temps total moyen en ligne. Médiamétrie relève, sans surprise, que les plus jeunes sont les plus accros au smartphone. Ainsi, les 15-34 ans passent 3 heures 14 sur Internet par jour, dont 82% via le mobile. Tandis que les 50 ans et plus ne se connectent que 1 heure 36 par jour, dont 45% par le biais d'un smartphone.

Mediametrie2

(Crédits: Médiamétrie)

Selon l'institut, cette domination du mobile devrait aller crescendo. Si aujourd'hui 40% des internautes surfent sur le Net exclusivement sur smartphone, cette proportion atteint 70% chez les 15-24 ans.

Les résultats de Médiamétrie rejoignent ceux d'une récente enquête du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc). Publiée en novembre dernier, celle-ci souligne qu'en 2019, le taux d'équipement du smartphone (77%) a pour la première fois dépassé celui, déclinant, de l'ordinateur (76%).

Credoc

D'après le Credoc, les Français de plus en plus accros aux smartphones :

« Si le téléphone mobile ou smartphone était déjà l'équipement le plus utilisé quotidiennement par les Français en 2017, cette tendance se poursuit et l'écart se creuse même avec l'utilisation de l'ordinateur : en 2019, 82% des Français indiquent utiliser quotidiennement leur téléphone ou smartphone (+3 points par rapport à 2017) contre 47% pour l'ordinateur (-5 points). Dans cette logique, le smartphone s'impose comme l'équipement privilégié pour se connecter à internet en 2019 (pour 51% des Français, +9 points, contre 31% pour l'ordinateur, -7 points). »

Dans son enquête, le Credoc relève que la préférence pour le smartphone est particulièrement notable chez les 25-39 ans, lesquels affichent « un désintérêt relatif » pour l'ordinateur, jugé « moins mobile ». Ce qui explique, pour une part de cette population, une tendance au déséquipement. En outre, le Credoc souligne que « les capacités financières contraignent les choix d'équipements des Français, et les poussent à prioriser le smartphone plutôt que l'ordinateur ». D'après le Credoc, le smartphone est logiquement privilégié par un nombre croissant de Français soucieux de disposer d'une « connectivité permanente ». Laquelle leur permet, notamment, de profiter à plein des messageries instantanées, dont l'usage est plein essor.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/02/2020 à 10:52 :
J'adore cette enquête quantitative et non qualitative... Que font ils sur le net ? Actifs ou passifs ? Suis je sur internet quand j'écoute de la musique sur Sportify ou quand je regarde une série sur NETFLIX ?
Et si on y regarde de plus près, 3h14 par jour, cela veut dire que ces personnes font autre chose en même temps... obligatoirement.
Encore une enquête qui ne sert à rien. A part donner des alibis aux régies pubs...
a écrit le 22/02/2020 à 9:26 :
Le gros problème que les gens surfent aussi sur la route en conduisant...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :