Les clients fibre deviennent majoritaires chez Bouygues Telecom et Free

Au troisième trimestre, les deux rivaux ont vu leurs ventes progresser de manière significative, grâce, notamment, à l’appétence des Français pour l’Internet fixe à très haut débit.
Pierre Manière

3 mn

« En France, l’adoption de la fibre s’accélère, et nous avons désormais plus d’abonnés fibre que d’abonnés ADSL », constate Thomas Reynaud, le DG d’Iliad.
« En France, l’adoption de la fibre s’accélère, et nous avons désormais plus d’abonnés fibre que d’abonnés ADSL », constate Thomas Reynaud, le DG d’Iliad. (Crédits : ALESSANDRO BIANCHI)

Malgré la crise sanitaire, les deux grands concurrents des télécoms françaises se portent bien. Bouygues Telecom et Iliad, la maison-mère de Free, ont publié ce mardi leurs résultats au titre du troisième trimestre. Tous deux ont vu leur chiffre d'affaires augmenter significativement.

Sur les neuf premiers mois de l'année, l'opérateur détenu par Martin Bouygues voit ses ventes progresser de 13%, à près de 5,3 milliards d'euros, pour un bénéfice net de 325 millions d'euros. De son côté, le chiffre d'affaires d'Iliad s'est élevé à plus de 5,6 milliards d'euros sur la même période. Dans l'Hexagone, son premier marché, les ventes de l'opérateur de Xavier Niel ont atteint près de 3,9 milliards d'euros, ce qui représente une augmentation de 3,3%.

Ces bons résultats, les deux ennemis les doivent, en particulier, à l'appétence des Français pour la fibre. Iliad compte désormais 3,55 millions d'abonnés à cette technologie (+228.000 clients au troisième trimestre). « En France, l'adoption de la fibre s'accélère et nous avons désormais plus d'abonnés fibre que d'abonnés ADSL », constate Thomas Reynaud, le DG d'Iliad.

Même tendance chez Bouygues Telecom. Son parc de clients à la fibre s'élève à 2,1 millions. Il en a gagné plus d'un demi-million depuis le début de l'année. « Près de la moitié des clients Internet fixe possèdent désormais une offre [de fibre], contre 34% un an auparavant », précise le groupe.

Pas d'engouement des Français pour la 5G

Sur le front du mobile, les deux acteurs continuent de croître. Toujours en France, Free dispose dorénavant de plus de 9 millions de clients à ses forfaits 4G (lesquels incluent la 5G). Ce qui représente un gain de près de 300.000 fidèles au troisième trimestre. Chez Bouygues Telecom, le parc d'abonnés mobiles totalise 14,6 millions d'usagers (+436.000 depuis le début de l'année). En plein déploiement, la 5G ne constitue vraisemblablement toujours pas un important levier de croissance. Dans leurs communiqués respectifs, les deux opérateurs n'évoquent, d'ailleurs, même pas cette technologie - si ce n'est pour faire le point sur l'évolution de leur couverture.

Quoi qu'il en soit, les stratégies des deux groupes sont aujourd'hui bien différentes. D'un côté, Bouygues Telecom se concentre sur la France. L'opérateur dispose d'une nouvelle arme pour ferrer des abonnés. Depuis lundi, ses offres sont disponibles dans les 4.500 points de ventes du Crédit Mutuel et du CIC. Il s'agit d'un important canal de distribution. Sa mise en place a été décidé lors du rachat d'Euro-Information Telecom, en janvier dernier. Bouygues Telecom espère que le succès sera au rendez-vous. Avec cette initiative, il compte rafler 400.000 nouveaux clients à ses offres mobiles, et 80.000 abonnés à la fibre.

Iliad poursuit sa marche en avant à l'international

Iliad, pour sa part, a les yeux rivés sur l'international. En Italie, où il est opérateur mobile, le groupe réalise un chiffre d'affaires de 207 millions d'euros au troisième trimestre, en augmentation de 21% par rapport à la même période l'an dernier. Malgré la concurrence - dont souffre notamment l'opérateur historique Telecom Italia -, Iliad Italia a ferré 35.000 abonnés mobiles supplémentaires ces trois derniers mois. Il en compte, désormais, plus de 8,1 millions.

En Pologne, nouveau marché pour l'opérateur de Xavier Niel depuis l'acquisition de Play sur le mobile, et bientôt d'UPC sur l'Internet fixe, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 401 millions d'euros au troisième trimestre. « La croissance s'améliore à 6,2% contre 4,6% au trimestre précédent et la performance commerciale reste bien orientée », assure l'opérateur.

Pierre Manière

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 17/11/2021 à 9:46
Signaler
La fibre vendue comme la grande innovation de l’ internet, quelle déception, ça marche moins bien que l’adsl.

à écrit le 16/11/2021 à 17:08
Signaler
C'est marrant, free a disparu de la bourse, ils publient quand même leurs résultats ? surtout ceux qui sont verts.

à écrit le 16/11/2021 à 12:02
Signaler
Les logements connectés à la fibre n'ont plus le droit de souscrire un abonnement ADSL d'où une augmentation de 15%-20% de la facture Internet pour les personnes concernées.

le 16/11/2021 à 16:01
Signaler
Absolument. Là ils se font de la pub faussée " à bon compte ".

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.