Orange lance la construction d’un nouveau navire câblier

 |  | 413 mots
Lecture 2 min.
Ce navire sera construit au Sri Lanka, au chantier naval de Colombo Dockyard.
Ce navire sera construit au Sri Lanka, au chantier naval de Colombo Dockyard. (Crédits : DR)
L’opérateur historique va investir environ 50 millions d’euros pour se doter d’un nouveau navire dédié à la réparation et à l’entretien des câbles sous-marins.

Orange continue de développer son activité dédiée aux câbles sous-marins. L'opérateur historique est un acteur important dans ce domaine stratégique. Pour rappel, l'essentiel des communications internationales sont assurées par ces artères de fibre optique reposant au fond des océans. Ce mercredi, Orange a annoncé qu'il lançait la construction d'un nouveau navire câblier dédié à la pose et à l'entretien de ces infrastructures vitales pour l'Internet mondial. Outre les câbles sous-marin, celui-ci...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/12/2020 à 20:46 :
Investir dans bateau , mais ne sont pas foutus de relier ma maison avec l adsl depuis presque an .Foutage de gueule .
a écrit le 02/12/2020 à 20:52 :
Des fibres qui passent au fond des mers mais pas dans les foyers bretons ..
Réponse de le 03/12/2020 à 12:16 :
Il n'y a pas qu'Orange comme opérateur de télécommunications !
Demandez ce que font Bouygues, SFR et Free...
Je vous rappelle que SFR voulait mettre seul la fibre partout en France... Résultats c'est Orange qui fera je pense près de 80% faute d'investisseurs.
Et maintenant l'ARCEP va dire qu'Orange a un monopole alors qu'à l'origine ce même ARCEP avait fait des lots pour les 4... Devant le peu d'investissement des 3, il avait demandé à Orange de prendre le relai.
Orange de fait taper sur les doigts car c'est un bon élève.
Affligeant...
Orange devrait vendre ses opérations en France et se concentrer sur d'autres pays et l'Afrique en particulier.
a écrit le 02/12/2020 à 17:39 :
Dommage qu’il ne soit pas construit en France... business is business

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :