Panne géante chez Orange : la fiabilité des réseaux en question

La panne chez l’opérateur historique qui a perturbé les numéros de secours la nuit dernière pourrait avoir causé la mort de trois personnes. Elle intervient alors que les critiques sur l’entretien des réseaux, notamment celui en cuivre dédié au téléphone et à l’ADSL, fusent depuis des mois.
Pierre Manière

5 mn

Stéphane Richard, le PDG d'Orange, a présenté ce jeudi matin « ses plus vives excuses à celles et ceux qui ont été touchés ces dernières heures ».
Stéphane Richard, le PDG d'Orange, a présenté ce jeudi matin « ses plus vives excuses à celles et ceux qui ont été touchés ces dernières heures ». (Crédits : Reuters)

Mercredi noir pour Orange. Hier en fin d'après-midi, une grave panne a perturbé les numéros d'urgence dans tout l'Hexagone. L'incident a affecté de manière « partielle mais significative la réception des appels d'urgence 15/17/18/112 sur l'ensemble du territoire national », a indiqué le ministère de l'intérieur dans un communiqué. Dans la foulée, des numéros d'urgence alternatifs ont été mis en place et diffusés sur les réseaux sociaux. Pas de quoi, cependant, éviter des issues tragiques. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a indiqué, ce matin, qu'une personne souffrant d'une « maladie cardiovasculaire » dans le Morbihan serait décédée faute d'avoir « pu joindre les services de secours à temps ». « Deux autres accidents cardiovasculaires » ont eu lieu à la Réunion, a ajouté le ministre. « Mais je ne peux pas dire si le temps a été particulièrement long et s'il est imputable à ce numéro d'urgence », a-t-il précisé.

D'après Orange, la panne serait liée au dysfonctionnement d'un routeur servant de « passerelle » entre le trafic « voix traditionnel et la voix sur IP », indique le leader français des télécoms à La Tribune. Les équipes de l'opérateur ont mené, au moment de l'incident, une « intervention » sur cet équipement. La piste cybercriminelle est pour l'heure écartée. Orange refuse toutefois de se montrer catégorique sur les causes du problème. Le groupe affirme que des investigations sont en cours. Stéphane Richard, le PDG de l'opérateur, a été convoqué ce matin au ministère de l'Intérieur par Gérald Darmanin et Cédric O, le ministre en charge des télécoms, pour s'expliquer. Dans la foulée, l'opérateur a publié un communiqué précisant que « la situation actuelle est en très nette amélioration depuis minuit »« Les services fonctionnent et les appels sont acheminés, souligne la missive. Le réseau reste sous surveillance avec une vigilance accrue notamment aux heures de pointes des appels compte tenu d'un résidu d'instabilité sur les équipements. Les équipes restent pleinement mobilisées. »

Orange accusé de délaisser le réseau cuivre

Ces dysfonctionnements « graves et inacceptables »dixit Gérald Darmanin, interviennent alors que les réseaux télécoms n'ont jamais été autant critiqués pour leur fiabilité. Depuis des mois, l'opérateur essuie les foudres de particuliers et d'élus furieux de la qualité de son réseau cuivre, dédié au téléphone et à l'ADSL. Dans de nombreuses campagnes encore dépourvues d'accès à la fibre, cette infrastructure, qui date des années 1960, subit régulièrement des problèmes. Orange est accusé de ne pas entretenir correctement ce réseau, pourtant essentiel pour de nombreux Français. En décembre dernier, 215 élus ruraux se sont fendus d'une tribune au vitriol dans le JDD.

« Des poteaux penchés, cassés ou effondrés bordent nos routes, pestent-ils. Les fils électriques distendus tombent sur les arbres ou traînent sur le sol, quand ils ne sont pas arrachés. L'intervention de sous-traitants non qualifiés vient parfois détériorer une situation déjà délicate. Malgré des efforts réguliers, répétés, conciliants des élus, ces situations restent sans réponse des semaines, parfois des mois durant, alors que l'opérateur est censé intervenir sous quarante-huit heures. »

Le gouvernement s'est immédiatement saisi du dossier. Un « plan d'action » visant à en finir avec les pannes a été annoncé le mois dernier. Orange s'est alors engagé à investir davantage dans l'entretien de son réseau cuivre. La députée Célia de Lavergne (LREM), qui avait été chargée par l'exécutif d'enquêter sur ces dysfonctionnements, a alors rappelé que « la situation est devenue intenable dans nos campagnes, mettant en danger la vie des personnes et le lien social si fondamental dans le contexte tendu que nous connaissons ». Des propos forts, plus que jamais d'actualité...

Le problème des raccordements à la fibre

Le vieux réseau cuivre n'est pas le seul à essuyer des critiques. Celui qui est amené à le remplacer, en fibre optique, n'est pas épargné. De fait, de nombreux raccordements ne se déroulent pas correctement. « La situation actuelle n'est pas satisfaisante, et c'est un euphémisme de le dire », a déclaré mi-mai Cédric O, lors d'une conférence organisée par InfraNum, une organisation rassemblant les industriels des télécoms. Aujourd'hui, environ un raccordement à la fibre sur cinq se solde par un échec. Ce qui est énorme. En cause : certains sous-traitants chargés par les opérateurs de réaliser les derniers branchements ne travaillent pas dans les règles de l'art. Mal rémunérés et sous pression, ils effectuent leurs tâches à la va-vite, semant la pagaille dans les installations. Dans certaines rues, les armoires télécoms sont aujourd'hui qualifiées par les industriels eux-mêmes de « plats de nouilles », où les câbles sont enchevêtrés les uns dans les autres.

Lire aussi 7 mnPanne des services d'urgence : pourquoi les réseaux peuvent être fragiles

Résultats, certains clients peinent à être raccordés. D'autres sont parfois carrément débranchés. Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free tentent, aujourd'hui, de trouver un terrain d'entente pour harmoniser les pratiques et en finir avec ces malfaçons. Mais ils ne sont toujours pas arrivés à accorder leurs violons. La panne de mercredi soir va, sans nul doute, raviver les débats sur la qualité et l'entretien des réseaux. Alors que les télécoms sont plus que jamais fondamentaux pour le quotidien Français, notamment en cette période de crise sanitaire.

Pierre Manière

5 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 06/06/2021 à 20:29
Signaler
Encore un monopole de France Télécom qu'il est urgent de privatiser à l'instar des numéros d'appels des renseignements. Le secteur privé pourrait offrir une redondance technique salutaire...

à écrit le 05/06/2021 à 10:32
Signaler
S'il y a six serveurs pour gérer les appels mais que les six ont la même mise à jour qui s'avèrerait défectueuse, la redondance ne protège pas toujours des ennuis, y en aurait dix huit, par sécurité, ça n'apporterait rien. Il y a déjà eu mais ai oubl...

à écrit le 05/06/2021 à 7:34
Signaler
bonjour pres de chez moi une armoire electrique orange est couche sur le trottoir et personne peux passer depuis 2 ans de temps en temps des personne d orange jesticule autour photo discours etc finalement 6 vehicules et 20 personnes sont sur place ...

le 05/06/2021 à 10:48
Signaler
On m’a fait la même réponse il y a quelques années, l’entretien est fourni par des entreprises privées qui sont alertées que si un pylône est couchée ou dangereux. Des câbles peuvent traîner par terre pdt des années sans que personne s en occupe.

à écrit le 04/06/2021 à 21:37
Signaler
En France, comme partout ailleurs, vous avez des gens trop sûrs d'eux et d'une arrogance sans limite... Ce sont soi disant les meilleurs, dotés d'un grand narcissisme.. Et voilà que la catastrophe arrive. Rien n'est acquis définitivement dans les sys...

à écrit le 04/06/2021 à 20:30
Signaler
Après les masques, les tests et les vaccins voici la panne de téléphone . Aujourd'hui les responsables ne démissionent pas .quel scandale.!

à écrit le 04/06/2021 à 14:18
Signaler
@Ubu, je partage plutôt l'avis de Bernardo. Le gouvernement réagit à géométrie variable. Il est en effet moins risqué de convoquer Stéphane Richard, de pointer du doigt Orange et de surmédiatiser une panne informatique (80% des appels pouvaient être ...

à écrit le 04/06/2021 à 11:31
Signaler
inadmissible que le gouvernement n'ai jamais exige le doublement du service des urgences il est aussi responsable ce qui revient a dire qu'il n'y auras pas de sanction et que les criminel ne serons jamais sanctionne tout cela pour des économies

à écrit le 04/06/2021 à 8:16
Signaler
Orange est l'opérateur historique mais c'est là sa chance. Il est parfois difficile de changer d'opérateur. Pourtant, il y a beaucoup à dire sur les insuffisances de cet opérateur qui se repose sur son monopole passé.

à écrit le 03/06/2021 à 20:23
Signaler
Il n'y a que Monsieur RICHARD pour croire que le réseau est correctement entretenu ! Qu'il vienne dans nos campagnes : poteaux cassés, câbles au sol, boîtiers de connections ouverts ! Du réseau aujourd'hui, pas de couverture demain etc... Monsieur RI...

à écrit le 03/06/2021 à 19:12
Signaler
Nous en aurons d'autres ,tant que le français ne veut pas payer la 5g La 5g qui servira essientiellement aux americains pour les gafam et leurs Objets connectés ainsi que pour la voiture autonome sans conducteur . Pour terminé un trait d'humour jour...

le 05/06/2021 à 14:22
Signaler
La 5 G est mondialisé fin 2023 ? Si les plans fonctionnent ?

à écrit le 03/06/2021 à 16:13
Signaler
"Pourrait avoir causé la mort de 3 personnes". Euh...on vit sur quelle planète pour débiter autant d'âneries à cause d'une panne ! L'outrance de la polémique, c'est jusqu'à la nausée, et c'est à longueur de journée médiatique. Un enfer. Le vieil en...

à écrit le 03/06/2021 à 14:03
Signaler
Et la panne de la macronie , toujours pas rétablie ? La capacité de ce gouvernement à s'indigner en bouleversant la hiérarchie des normes me donne la nausée. Des tweets pour les terroristes et délinquants en tout genre et une mise en scène pitoyable...

le 03/06/2021 à 18:49
Signaler
C'est hallucinant que la moindre nouvelle soit en permanence detournée pour s'en prendre a macron. J'imagine que vous feriez un bien meilleur boulot en tant que dirigeant, mais j'avoue qu'avec de tels raccourcis intellectuel, j'aurais quelques diffic...

à écrit le 03/06/2021 à 13:55
Signaler
Les numeros d'urgence c'est pas la priorité ... la priorité c'est la " 5G " ... pourquoi ? ... très simple ... les urgences on s'en fout, ça rapporte quedale , ... la 5G ... ça sert a quedale, mais on se rempli les poches ... vive le pognon ! ...

à écrit le 03/06/2021 à 13:54
Signaler
Petit problème de complément d’objet dans le titre (perturbée ?)...

à écrit le 03/06/2021 à 13:27
Signaler
ahhh la souveraineté francaise... en tout cas , sur un des GAFAM comme Twitter , on peut envoyer des messages, demanded de support... il est ou le système d' alerte franco francais qui était censé pouvoir lancer des alertes et recevoir des mess...

à écrit le 03/06/2021 à 13:22
Signaler
quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage.........une panne pour combien de millions d'appels par jour? et une grosse panne tous les combien? 10 ans? pour masquer l'incapacite des soviets a avoir des masques, on a aussi monte des commission...

à écrit le 03/06/2021 à 13:19
Signaler
Dire que je l'avais appris à l'école que la délocalisation de masse des emplois vers la Chine et autres pays de crèves la faim génèrerait un sous dévellopement en Europe mais bon quand on est enfant cela nous parrait si loin tout ça... mais c'était d...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.