Internet fixe : Orange réaffirme sa volonté de fermer son réseau cuivre

 |  | 631 mots
Lecture 3 min.
Fabienne Dulac, la directrice générale adjointe d'Orange et patronne d'Orange France.
Fabienne Dulac, la directrice générale adjointe d'Orange et patronne d'Orange France. (Crédits : Sipa)
Fabienne Dulac, la patronne d’Orange France, rappelle que l’opérateur historique travaille bien à la fermeture progressive son réseau cuivre d’ici 2030. En affichant sa bonne volonté, la dirigeante souhaite que l’Arcep augmente, à terme, sensiblement le prix du dégroupage, payé par les opérateurs alternatifs pour accéder à cette infrastructure et vendre leurs abonnements ADSL.

Ce sera un des dossiers les plus chauds du successeur de Sébastien Soriano, le président de l'Arcep, le régulateur des télécoms, qui rendra son tablier à la fin de l'année. Tout récemment, l'autorité a indiqué son souhait d'augmenter légèrement le tarif du dégroupage. Il s'agit du prix payé par mois et à la ligne par les SFR, Bouygues Telecom et Free à Orange pour utiliser son réseau cuivre, et ainsi vendre leurs abonnements ADSL. Le régulateur veut passer ce tarif de 9,46 euros à 9,65 euros pour la période 2021-2023. Surtout, il fait miroiter à Orange la possibilité d'augmenter beaucoup plus significativement ce prix à une condition : que l'opérateur historique prenne des dispositions pour migrer aussi vite que possible ses abonnés du cuivre...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/09/2020 à 14:13 :
2030??, 9 ans à attendre la pose de 150 m de fibre!
Dire qu'en 1900, les lignes faisaient le tour du globe, pas doués les millénials!
a écrit le 18/09/2020 à 13:33 :
Donc on attend 2030 pour raccorder ce NRA ( Nœud de raccordement d'abonnés) financé par la région, les communes et départements, on est à 150m et seulement 1,1 go de upload!
On pourrait pas avoir ici une e-entreprise et des chômeurs de moins, merci Orange!
a écrit le 18/09/2020 à 12:35 :
La fibre vient de CHINE dans 20 ans tout va pourrir
a écrit le 18/09/2020 à 11:11 :
La fibre c'est de la daube pas plus rapide que l'ADSL ACTUEL. Et quand c'est en rade plus d'internet, plus de téléphone, plus de télé, plus d'alarme etc ..........
a écrit le 18/09/2020 à 10:07 :
Ce reseau est une richesse de la communauté francaise et payée par cette communauté. On devrait le sortir des mains d'un operateur comme pour le reseau gaz ou electrique. Je garde le cable et l'adsl. Mon experience de longues années montre que l'adsl est beaucoup plus fiable que le reseau quel qu soit l'operateur et c'est important d'avoir la continuité même a vitesse reduite.
D'autre part cette concurrence empêche l'envollee des prix de la fibre, c'est d'ailleurs ce qui gêne le cartel des grands de la fibre.
a écrit le 17/09/2020 à 22:54 :
C'est bien une idée de technocrate , faire payer plus pour gagner plus.
Alors pourquoi réduire les salaires?
Qu'ils arrêtent de nous exploiter !
a écrit le 17/09/2020 à 21:20 :
Tres haut debit pour tous en 2022 mais conservation du cuivre jusqu'en 2030. Cherchez l'erreur !
Manifestement Orange profite du cuivre et torpille les promesses de haut debit du gouvernement en essayant de pénaluser la concurrence.
Orange est le mélange de deux couleurs, le jaune et le rouge : au début on rit jaune et à la fin on voit rouge.
Réponse de le 18/09/2020 à 9:32 :
Le haut débit cela commence par le cuivre et 20Mb de débit garanti quand on est près du DSLAM ou en VDSL.
La FO n'a de vrais usages que pour les entreprises avec beaucoup de personnes derrière l'accès ou pour des raccordement trop éloignés des DSLAM voir en zone perturbée.
Par ailleurs, avec la FO ne veut non seulement pas dire que l'on a le débit disponible par l'opérateur sur la fibre (surtout avec certaines techno FTTx) et encore moins sur les serveurs.

Les seules intérêts de la fibre (hors entreprises) sont pour avoir son petit téléchargement 5mn plus tôt ou .... pour avoir plein de BTP à faire pour les élus locaux.
a écrit le 17/09/2020 à 20:04 :
"Brûler" le cuivre pour faire encore plus de fric , c'est bien. Mais on parlait de la 3G un peu ?
a écrit le 17/09/2020 à 19:55 :
Le téléphone fixe va être coupé petit à petit à cause de la vétusté des installations des centraux (le matériel ne se fait plus, il faut 'cannibaliser' des centraux à l'arrêt pour récupérer du matériel et dépanner ce qui fonctionne encore), mais la paire cuivre est censée permettre aux gens perdant leur ligne fixe historique d'en avoir une via un boitier VoIP (sous tension 24h/24), et donc l'ADSL. Si le cuivre est abandonné totalement, leur faudra-t-il la fibre optique rien que pour avoir le téléphone ? Ceux n'ayant pas besoin de la TV ni d'internet (donc pas de box classique au loyer assez élevé vu tout ce que ça permet d'avoir !). Le mobile c'est bien mais le fixe c'est pas mal aussi (déjà pour les gens sensibles, pas (trop) d'ondes). Les interphones/alarmes d'ascenseurs passeront au GSM ? [Surcoût mais obligatoires dès 3 étages, je crois, ça fait 8 occupants minimum, frais divisés par 8]
Sûr que la ligne fixe c'est du passé, c'est ringard, une fois les zones blanches couvertes tout ira bien en 'sans fil' (2, 3, 4, 5G).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :