Télécoms : le régulateur américain veut limiter davantage Huawei et ZTE

 |   |  466  mots
« Interdire certains fournisseurs en fonction de leur pays d’origine ne contribuera en rien à protéger les réseaux de télécommunications américains », a affirmé Huawei dans un communiqué.
« Interdire certains fournisseurs en fonction de leur pays d’origine ne contribuera en rien à protéger les réseaux de télécommunications américains », a affirmé Huawei dans un communiqué. (Crédits : Hannibal Hanschke)
Dans la foulée de nouvelles propositions américaines contre les équipements télécoms de Huawei et de ZTE, Pékin a dénoncé un « harcèlement économique » du pays de l’Oncle Sam.

Le bras de fer se poursuit. La FCC, le régulateur américain des télécoms, s'est récemment fendu de propositions contre les produits de Huawei et de ZTE, les plus gros équipementiers télécoms chinois. Ajit Pai, le président de l'institution, souhaite interdire à tous opérateurs recevant de l'argent public des États-Unis d'acheter des produits ou services « représentant une menace pour la sécurité nationale ».

« Pour ce qui est de la 5G et de la sécurité de l'Amérique, nous ne pouvons prendre de risque et espérer tranquillement ensuite que tout se passera bien, a-t-il affirmé dans un communiqué. Le chef de file de la FCC brandit, une nouvelle fois, « le risque que le gouvernement chinois exploite les vulnérabilités du réseau afin de se livrer à de l'espionnage, d'insérer des logiciels malveillants et des virus et de compromettre nos réseaux de communication essentiels ». Ce lundi, la FCC a également proposé de retirer tous les équipements de Huawei et de ZTE déjà installés pour « protéger les réseaux de communication du pays ».

Pékin dénonce « la répression des entreprises chinoises »

Ces sorties ont provoqué l'ire de Pékin. Porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuan a fustigé les initiatives de la FCC lors d'une conférence de presse, y voyant « un harcèlement économique ».

« Nous sommes fermement opposés à ce que les Etats-Unis, en recourant à des accusations injustifiées et sans aucune preuve, abusent de l'autorité de l'Etat pour réprimer des entreprises chinoises », a-t-il déclaré.

Huawei et ZTE sont depuis des mois dans le collimateur de Washington, qui les soupçonne d'espionnage pour le compte de Pékin.

Huawei, qui fait déjà l'objet d'une interdiction de s'approvisionner en technologies américaines, a également réagi. Le géant chinois a argué que les États-Unis n'ont jamais apporté la moindre preuve d'espionnage en lien avec ses produits. « Interdire certains fournisseurs en fonction de leur pays d'origine ne contribuera en rien à protéger les réseaux de télécommunications américains », a affirmé le groupe dans un communiqué.

La méfiance de l'Europe

En parallèle, l'Europe reste méfiante vis-à-vis des équipements de Huawei concernant le déploiement de la 5G. Au début du mois, l'UE a publié un rapport estimant que « les menaces posées par des États ou des opérateurs qu'ils soutiennent sont considérées comme de la plus haute importance » car ils « peuvent avoir la motivation, l'intention et plus important encore, la capacité de mener des attaques répétées et sophistiquées sur la sécurité des réseaux 5G ».

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/10/2019 à 16:00 :
pour une fois que trump fait des choses intelligentes, on peut le souligner
c'est pas tous les jours!
apres, que le chinois qui ne respecte aucune regle vienne se plaindre, c'est la comedia del arte, mais disons que c'est de bonne grace
a écrit le 30/10/2019 à 15:30 :
Outre la fait qu'elle ne profite qu'au seul secteur archand et très peu au consommateur qui va pourtant se retrouver bombarder de micros-ondes, la 5G c'est la communication permanente de tous nos objets avec internet, il faut être complètement stupide et dénué de pouvoir politique, comme l'UE, pour ne pas chercher à en profiter.

Ce n'est pas parce que l'UE n'est plus rien que les chinois et les américains vont suivre ce modèle qui les arrange bien !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :