Téléphonie mobile : le marché continue sa croissance

 |  | 358 mots
Sur le dernier trimestre, la croissance a été légèrement plus soutenue, de l'ordre de 1,2%, soit 470.000 cartes supplémentaires.
Sur le dernier trimestre, la croissance a été légèrement plus soutenue, de l'ordre de 1,2%, soit 470.000 cartes supplémentaires. (Crédits : Reuters)
Le marché français de la téléphonie mobile a poursuivi sa croissance en 2016, progressant de 1%, selon l'observatoire des marchés des communications électroniques, publié jeudi par l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep).

Le marché français de la téléphonie mobile a poursuivi sa croissance en 2016, progressant de 1%, selon l'observatoire des marchés des communications électroniques, publié jeudi par l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep). Le marché de la téléphonie mobile a connu une accélération sur l'année écoulée par rapport à 2015, où sa croissance n'était que de 0,6%. Sur l'ensemble de l'année écoulée, le nombre de cartes SIM a augmenté de 730.000 unités, pour atteindre 73 millions, sans compter les objets connectés, soit un taux de pénétration de la téléphonie mobile de 109,8%, a précisé le rapport de l'Arcep.

Sur le dernier trimestre, la croissance a été légèrement plus soutenue, de l'ordre de 1,2%, soit 470.000 cartes supplémentaires. Plusieurs tendances semblent illustrer la guerre des prix à laquelle se sont livrés les grands opérateurs. Les forfaits, sur lesquels les opérateurs ont multiplié les promotions, ont connu une hausse de près de 1,8 million en nombre de cartes SIM en 2016 tandis que les utilisateurs de formules prépayées ont diminué de 1,1 million de cartes SIM, à un rythme cependant inférieur à 2015 (-1,9 million), a détaillé l'Arcep.

Les opérateurs virtuels reculent

Ce sont les opérateurs dotés de leurs propres réseaux, Orange, SFR (Altice), Bouygues Telecom et Free (Iliad) qui ont presque intégralement porté la croissance du marché sur le dernier trimestre. Ils gagnent à eux quatre plus de 520.000 unités, pour atteindre 62,85 millions de lignes. Les opérateurs virtuels (MVNO) en revanche, voient leur parc reculer de 70.000 cartes pour s'établir à 7,5 millions de lignes, soit 10,7% de part de marché.

Autre conséquence des nombreuses promotions des différents opérateurs, le nombre de numéros transférés d'un opérateur à l'autre a encore progressé de 15% sur un an, pour atteindre 2,3 millions de lignes, un record depuis 2012 et l'arrivée fracassante de Free sur le marché mobile. L'usage des cartes SIM dans les objets connectés poursuit sa progression, avec une hausse de 1,2 million d'unités par rapport à l'année précédente, pour s'élever à 11,7 millions.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2017 à 8:51 :
1% ? Où comment voir le verre à moitié plein.

"Téléphone mobile : plus de clients, plus de volumes, moins de chiffre d'affaires"http://www.lefigaro.fr/societes/2013/04/05/20005-20130405ARTFIG00296-telephone-mobile-plus-de-clients-plus-de-volumes-moins-de-chiffre-d-affaires.php

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :