Auto : comment bien affronter l’hiver ?

 |   |  274  mots
Seule l’assistance 0 km prévue dans un contrat d’assurance auto permet qu’un dépanneur-remorqueur intervienne aux frais de l’assurance en cas d'accident par période de grand froid. | REUTERS
Seule l’assistance 0 km prévue dans un contrat d’assurance auto permet qu’un dépanneur-remorqueur intervienne aux frais de l’assurance en cas d'accident par période de grand froid. | REUTERS (Crédits : Reuters)
Une voiture mécanique, avec des éléments électroniques n’apprécie pas toujours les grands froids hivernaux. Au-delà de la vérification des feux, des pneus ou de la batterie, la saison froide impose une vigilance redoublée en matière d'assurance. Voilà pourquoi nous vous proposons de faire le point sur votre contrat.

Alors que certains pays comme l'Allemagne ou le Canada imposent l'équipement des véhicules l'hiver, la France joue sur le bon sens des automobilistes. De simples incidents liés à l'hiver peuvent avoir un lien direct avec l'assurance voiture.

 

Que faire si une panne survient au milieu de nulle part en plein froid ? Seule l'assistance 0 km prévue dans un contrat d'assurance auto permet qu'un dépanneur-remorqueur intervienne aux frais de l'assurance.

 

Vérifier son contrat d'assurance auto pour affronter l'hiver

 

Sans cette garantie, les frais sont entièrement à la charge du conducteur. Ils dépendent du type de véhicule (plus ou moins d'1,8 tonnes), du jour de la semaine (du lundi au vendredi et majoration le week-end et les jours fériés) ainsi que des horaires  d'intervention (8h-18h et majoration de 50 % au-delà) et du type d'intervention (dépannage et/ou remorquage). Depuis octobre 2013, de nouveaux tarifs sont entrés en vigueur : le forfait dépannage par un garagiste agréé est de 121,18 euros pour les véhicules d'un poids total inférieur à 3,5 tonnes. Pour le remorquage, entre 1,8 et 3,5 tonnes, le forfait s'établit à 149,85 euros. Pour les véhicules de moins d'1,8 tonne, le forfait dépend de l'intervention. Avec une garantie d'assistance, plus besoin de s'inquiéter, ces frais sont entièrement pris en charge par l'assureur.

 

D'autres contrats d'assurance prévoient des clauses spécifiques au temps d'hivers, imposant un équipement prédéfini (comme la pose de pneus neige par exemple). En cas d'accident, et en cas de non-respect de ces clauses, l'assureur peut tout à fait diminuer ou refuser l'indemnisation. D'où l'importance de bien relire son contrat avant l'hiver !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :