Les 25 principales banques européennes soumises aux "stress tests"

 |   |  297  mots
L'Union européenne va soumettre ses vingt-cinq principales banques à des tests de résistance ou "stress tests", destinés à évaluer leur capacité de résistance à des conditions économiques et financières dégradées.

L'Union européenne va soumettre ses vingt-cinq principales banques à des tests visant à estimer leur résistance à un éventuel ralentissement de la croissance économique et à de possibles tensions sur les dettes des Etats, annonce ce vendredi l'agence d'informations Reuters, qui cite une source haut placée de la zone euro.

Ces "stress tests" seront réalisés par les autorités nationales de régulation et coordonnés par le Comité des superviseurs bancaires européens (CEBS). "Le CEBS a commencé il y a déjà un moment, il y a un accord sur les critères, avec un scénario de tensions macroéconomiques élaboré en accord avec la Banque centrale européenne, qui simule d'abord un ralentissement de la croissance [...] et qui simule aussi des tensions sur les positions souveraines."

Ces stress tests ont été annoncés jeudi par les chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-Sept réunis en conseil à Bruxelles. Pour rassurer les marchés, la Banque d'Espagne avait annoncé dans la journée sa décision de publier les résultats de ces tests effectués sur les banques espagnoles, afin que les marchés connaissent parfaitement la situation du système bancaire du pays, objet de rumeurs alarmantes. Suite à la décision espagnole, le gouvernement allemand, longtemps réticent, avait annoncé qu'il donnerait lui aussi le feu vert à la publication de ces résultats.

Le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer en avait alors profité pour redire qu'il était "favorable à une publication des européens par pays et par banque". L'entourage de la ministre de l'Economie française, Christine Lagarde, avait déclaré dans la foulée que les résultats des tests de résistance pratiqués sur les banques françaises ne suscitaient "pas d'inquiétude particulière".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :