Les prix des logements anciens de nouveau en baisse au 2e trimestre

En recul par rapport au premier trimestre, les prix des logements anciens restent tout de même à un niveau trop élevé pour stimuler les achats. Sur un an, les derniers chiffres indiquent en effet une quasi-stabilité des prix mais une baisse des volumes de transactions.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Au deuxième trimestre 2012, les prix des logements anciens ont baissé de 0,3% par rapport aux trois premiers mois de l'année, selon les données provisoires corrigées des variations saisonnières de l'indice Notaires-Insee publié ce jeudi.

Sur un an, les prix sont quasiment stables mais une disparité est constatée entre l'évolution du prix des appartements (+1,1%) et celle des maisons (-0,9%). A noter également des évolutions différentes entre Paris et la province. En Ile-de-France, les prix ont progressé de 1,6% (1,9% pour les appartements) sur un an, alors que, dans le même temps en province, ils reculaient de 0,8% (tirés par les maisons: -1,3%).

Le nombre de transactions en baisse de 4%

L'insee constate également une baisse des transactions après "un rebond ponctuel en janvier 2012 lié à l'anticipation de la réforme de la loi sur les plus-values immobilières". Entre juillet 2011 et juin 2012, 788.000 transactions ont été recensées, soit un repli de 4,0% par rapport à la période allant d'avril 2011 à mars 2012. "Sur un an, la baisse est d'ampleur comparable (-3,3 % par rapport à la période allant de juillet 2010 à juin 2011)", constate l'Insee.

Les données du premier trimestre ont par ailleurs été corrigées depuis la dernière publication. Elles font maintenant état d'un repli beaucoup plus modéré (-0,3%) par rapport au quatrième trimestre 2011 que celui de -0,7% annoncé fin mai.

 

Pour aller plus loin :

Découvrez les prix de l'immobilier jusque dans votre rue

Calculez votre taux de crédit immobilier

Les SCPI, un autre moyen d'investir dans l'immobilier

Découvrez notre espace immobilier de bureau

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 35
à écrit le 28/09/2012 à 18:53
Signaler
Jean-François Buet (Président de la FNAIM) "Un propriétaire a intérêt à accepter maintenant une baisse de 5 % de son prix de vente plutôt que de s?exposer demain à une décote supplémentaire : il vaut mieux se couper la main...

le 12/10/2012 à 18:31
Signaler
continuer de rever sa donnne espoire quel desastre de voir tout cest frustrer qui ne peuvent acheter tente de se rassure lol bonne continuation

le 14/10/2012 à 1:55
Signaler
Vu votre niveau d'orthographe, je doute fort que votre formation vous permette d'accéder aux rares emplois dont la rémunération autorise l'achat immobilier. Je doute a fortiori que vous ayez les connaissances de base qui vous permettraient de compren...

à écrit le 14/09/2012 à 10:15
Signaler
au grands donneurs de leçons en economie qui parlent d'inflation, etc.... voici un graph qui va en remmetre plus d'un a sa place (AI , notaires et vendeurs ) J'espere que votre niveau en maths est pas trp mauvais : c'est du niveau 1ere S, ca devrait ...

le 14/09/2012 à 15:50
Signaler
ouai, les chiffres, les stats tout ca c'est bien joli. Mais moi ce que j'attends de voir c'est un baisse de min 25%. Depuis le temps (10 ans qu'on en parle). Il y a des facteurs qui ne s'intégrent pas dans les stats, je pourrai citer: la rapacité des...

le 14/09/2012 à 19:36
Signaler
regarde la courbe punaise et reflechis 5 minutes... quelle raison pousserait a la faire rebasucler dans l'autre sens d'un seul coup?? le ptz cest FINI, le Scellier est MORT!! Les gens se font licenciés par millieurs, et les taux sont au plus bas!!!...

le 19/09/2012 à 15:57
Signaler
sans faire de maths il faut tenir compte du stock de logement: on a tendance a moins construire donc potentiellement on a une offre qui diminue ce qui compense la baisse de la demande (à cause de l'exclusion de certains avec des prix jugés trop éle...

le 24/09/2012 à 13:18
Signaler
L'offre c'est bien joli, hein, mais si la demande peut pas suivre, ben l'offre reste...une offre, et ne devient pas une vente. La déduction des intérêts d'emprunts, le scellier, etc, bref tout le fric qu'on a sorti ces six dernières années pour maint...

le 28/09/2012 à 11:57
Signaler
la demande peut suivre dans la mesure ou elle est constituée d'un bonne partie de gens deja propriétaires....le marché s'autoalimente en quelque sorte....mais les primo accedants vont etre de plus en plus en plus exclus... tout a fait d'accord avec v...

le 28/09/2012 à 18:50
Signaler
@tomtom S'ils sont déjà propriétaires, pourquoi seraient-ils acquéreurs (sauf investisseurs mais vu la rentabilité...). C'est vrai que seuls ceux qui vendent un studio peuvent acheter un deux pièces, mais comme vous le notez, faute de primo-accédant...

à écrit le 13/09/2012 à 12:31
Signaler
j'ai un appart pourri au fin fond du 17eme, a 10000 le m2, je lacherai rien... j'attends le quatari

le 13/09/2012 à 19:02
Signaler
excellent !

à écrit le 13/09/2012 à 12:18
Signaler
la fête est finie...retour sur terre, adieu la pierre refuge, le placement sans risque à + 10 % par an ...quand on pense qu'on se foutait de la gueule des gars qui avaient cru au Madoff avec ses 8 % ...

le 13/09/2012 à 13:35
Signaler
100 % des messages sont immosceptiques... sortez de votre bulle parysienne un peu, (je sais c'est dure, paris est le centre du monde..). au dela de cette ville donc, l'immobilier a toujours été tout autre. pour ma part j'ai construit : moins d interm...

le 13/09/2012 à 13:54
Signaler
les prix y compris du neuf sont issu de la spéculation car à 90% liés au prix du foncier. Certes vous vous logerez gratuitement; mais à quel prix? Combien auriez vous payé pour la même prestation en 1995 (même net de l'inflation) Combien de taxe fonc...

le 13/09/2012 à 14:08
Signaler
Ah, vous pensez que l'heure d'une retraite bien mérité arrivera? A l'heure ou le déficit des caisses de retraites se creuse....Donc- dans très longtemps ...,vous pensez avoir les revenues pour financer les coûts de la vie courante, l'entretien de la...

le 13/09/2012 à 14:16
Signaler
@@mickador vos arguments sont irrecevables pour un bon nombre de gens : "je ne mets pas l'argent en l'air dans un loyer", sans calculer le coût des intérêts du crédit, les impôts fonciers, les charges de rénovation, la perte des intérêts de l'argent ...

le 13/09/2012 à 14:33
Signaler
@ déni de réalité : j aurais une baisse de mes revenus très sensibles, c'est évident, mais justement le fait de ne plus avoir de loyer à charge sera un atout indéniable pour veillir dignement, sans cela, cela serait je pense trop difficle. @@Mickador...

le 13/09/2012 à 14:49
Signaler
j'ajouterai un élément qui a mes yeux n'a pas de prix. Je travaille depuis 10 ans. j'ai du faire 5-6 entreprises. Celles ci ont fermé, déménagé a plus de cinquante km pour la majorité. Dans que m***** me serai je retrouvé si j'avais un métier tres co...

le 13/09/2012 à 15:14
Signaler
@+1phil je gagne très bien ma vie, mais je refuse d'acheter un tas de pierre à prix d'or pour payer la croisière costa de pépé qui vend sa villa castor 6 fois le prix des années 80.

le 24/09/2012 à 13:21
Signaler
Moi ça me fait marrer tous ces gens qui me disent que je jette mon argent par les fenêtres en payant un loyer et qui eux mêmes passent l'essentiel de leur weekends à gérer les ennuis de leur baraque. Perso c'est mon proprio qui le fait. Mon loyer est...

le 28/09/2012 à 18:56
Signaler
D'autant plus que si les prix de l'immobilier baisse, ce sont ceux qui remboursent un crédit qui jettent l'argent par les fenêtres. La baisse finance le loyer du locataire patient qui achètera au plus bas.

à écrit le 13/09/2012 à 11:58
Signaler
@ mathieu...Je suis locataire avec un certain pouvoir d'achat. Je partage vos observations du marché. Propriétaires, avant de perdrent vos emplois, comprenez-donc que je suis très à l'aise dans mes 4 murs.... de location! Et ne pensez pas qu'une bais...

à écrit le 13/09/2012 à 11:49
Signaler
Les soldes arrivent.... Encore un petit million de chomeurs en plus, une petite canicule ou un grand froid cet hiver, un gros durcissement des taxes immobilières, une augmentation des taux et on va pouvoir commencer à se frotter les mains dans quelqu...

le 13/09/2012 à 13:38
Signaler
vous frotter les mains pourquoi ?

à écrit le 13/09/2012 à 11:45
Signaler
salut matthieu du 59, cest Tony, ton ton flingueur des pros de l'immo bien connu des forums immobiliers! heureux de voir que je ne suis plus tout seul.....

le 13/09/2012 à 12:03
Signaler
Le meme tony que sur le blog d'I ninon?

le 13/09/2012 à 12:17
Signaler
et le meme que la vie immo aussi! le vrai mec! aller je te signe un autographe !!

le 13/09/2012 à 13:50
Signaler
le monde est petit

à écrit le 13/09/2012 à 11:43
Signaler
a lire absolument !!! http://lexpansion.lexpress.fr/immobilier/immobilier-ca-bouge_326191.html

le 13/09/2012 à 12:10
Signaler
on s 'en tape de l'expansion !

le 13/09/2012 à 13:29
Signaler
Afin un vrai article décrivant la realité du marché. Pfff: surement un propriétaire ayant les boules. :-)

à écrit le 13/09/2012 à 11:28
Signaler
Cycle immobilier en mode déni! Bientôt la capitulation. Je suis acheteur et pas prêt à m'endetter sur 30 ans pour un bien acheté le dixième de son prix 15 ans auparavant et dans lequel parfois aucun travaux n'ont été fait. Je refuse de financer la ...

le 13/09/2012 à 12:17
Signaler
Il n'y a pas véritablement de pénurie dans le Sud, mis a part sur quelques micro-marchés de la Cote d'Azur. On peut aussi ajouter à la liste le fameux petitscailloux qui traque les prix de seloger (pour certains biens, les résultats sont affligeants....

le 24/09/2012 à 13:23
Signaler
Va falloir que les associations de consommateurs et l'Etat se penche sur l'immo et ses AI : quand on voit qu'un bien qui ne se vend pas augmente de prix au bout de 8 mois (oui oui, vous avez bien lu), et que derrière on vient quémander des aides publ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.