Pourquoi les maires bâtisseurs ont tant de mal à se faire réélire…

 |   |  451  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Les maires des communes périurbaines rechignent à construire, de peur de se faire sanctionner par leurs administrés qui sont de moins en moins enclins à accueillir de nouveaux arrivants.

La campagne pour les élections municipales de mars 2014 ne fait pas exception à la règle : durant cette période, les maires n'autorisent plus de projets de construction d'envergure, de peur de susciter le mécontentement de leurs administrés lors des élections.
Ce malthusianisme foncier des maires bat son plein dans les communes périurbaines, où les ménages qui y emménagent le font pour le confort de vie et pour fuir les tumultes des centre-villes. Ils ne voient pas d'un bon œil les opérations de densification. "Un maire bâtisseur battu est une réalité de terrain très substantielle" dans ces communes, reconnaît l'économiste Vincent Renard, directeur de recherche au CNRS.

L'inertie, la passivité et la rétention, des maladies bien françaises

Ces comportements bloquent de manière non négligeable l'alimentation de l'offre de logements, pourtant indispensable à un moment où les besoins des Français sont criants : il manque entre 800.000 et un million de logements en France. Ce qui fait dire à Vincent Renard que la vraie maladie française en matière d'immobilier n'est pas la spéculation "mais l'inertie, la passivité, la rétention".

Certains maires arrivent tout de même à se faire réélire en construisant. "Dans les petites communes rurales par exemple, où les terrains sont abondants, les maires distribuent de façon plus généreuse les droits à construire", indique Clotilde Buhot, chargée de recherche à l'Adef, le "Think tank du foncier". De même dans les grandes villes, les maires qui mettent l'accent sur la rénovation urbaine sont appréciés.

Les Français perdent le sens du bien commun

Reste que la tendance globale n'est guère réjouissante. Maire bâtisseur depuis plus de 10 ans à Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, Philippe Laurent porte un regard inquiet sur l'évolution des relations dans notre société.
Pour lui, plus qu'avant "il faut de la ténacité" pour faire accepter aux habitants qu'il est nécessaire de construire dans leur ville.

"Toutes constructions nouvelles sont assimilées à une perte de qualité de vie", explique-t-il, avant d'ajouter qu'il constate "une évolution assez problématique des mentalités : la peur de l'arrivée de l'autre s'accentue ; et le sens du bien commun est un peu plus atténué chez un certain nombre de nos concitoyens qu'il ne l'était il y a quelques années".

Que faire alors pour changer la donne ? Une mesure très concrète serait que l'État soutienne les maires bâtisseurs par des aides supplémentaires pour construire les équipements accompagnant les logements. Ce qui permettrait de lutter contre la "bétonisation" de certains quartiers. Une crainte souvent mise en avant par les habitants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2014 à 1:14 :
Lors des municipales des dimanches 23 et 30 mars 2014, les électrices et les électeurs franciliens doivent donc récompenser les maires bâtisseurs de logements. Voter pour ceux ayant réservé le foncier disponible, aux immeubles de logements plutôt qu'aux immeubles de bureaux. Ces maires là sont rares. Ce vote constitue une façon de lutter contre la crise du logement. Que seuls les maires peuvent résoudre car ils possèdent les trois pouvoirs : rédaction du plan local d'urbanisme, établissement des permis de construire, droit de préemption.
a écrit le 15/01/2014 à 7:45 :
Il habite où lui le maire de Sceaux? Dans une belle maison à l'abris au bord du Parc, ou bine du côté des Blagis en HLM? La densification est synonime de stress, de baisse de qualité de vie et à terme de délinquance et de destruction de la ville. Alors délocalisez les sièges sociaux, les entreprises à 30-40kms des centres-ville avec des accès en transport efficaces.
a écrit le 23/10/2013 à 17:37 :
Les réactions des maires-bâtisseurs sont intéressantes : ils se plaignent des réactions de leurs élus. Mais ont-ils réfléchi aux conséquences de leurs politiques de bétonnage ?

- corruption des édiles et des promoteurs : chaque projet d'urbanisation sent toujours le souffre : à qui la faute ?
- laideur des constructions : à quand de beaux immeubles s'intégrant dans le bâti déjà existant ?
- arrivé de populations allogènes : oui, disons-le, les déplacements de population( Angers, Saumur, Région parisienne,e tc) amènent des désagréments de tout genre aux populations anciennement implantées: voiles islamiques, logements sociaux, etc. L'homogénéité des quartiers est un facteur clé de la paix sociale.

Alors, messieurs les journalistes et les politiques, avant de donner des leçons, réfléchissez aux conséquences de vos bétonnages. De toute façon, vous aurez la leçon en mars prochain.
Réponse de le 23/10/2013 à 19:35 :
Faites un pélerinage à Argenteuil,et n'écrivez pas des âneries au relent d'un époque douloureuse.
a écrit le 23/10/2013 à 17:27 :
j'ai lu Argenteuil dans les commentaires.
Alors aprés un voyage dans cette ville,que voit-on?
Des FRICHES,des TAUDIS,des Vétustés dévoreuses d'énergie,des lambeaux d'usine ou d'atelier livrés aux TAG et SDF.Quartier Val notre dame ou Zone industrielle Nord sont des repoussoirs
alors comment se réappropprier ces terrains et mettre aux normes ?????
Pb de successions, financiers,entrave des comités Théodule,sont les principales causes de l'inertie.
Mais au bout du compte combien de mal logés?????
a écrit le 09/10/2013 à 22:04 :
Bienvenue dans mon village, la taxe foncière a flambé de 40 % en 5 ans, mes administrés sont des vache à lait, une fois plus de lait c'est l' abattoir.
a écrit le 09/10/2013 à 17:40 :
Le cas d'Argenteuil à 15 minutes de paris St Lazare est significatif;
Le maire fait construire du Privé et du HLM pour accueillir les primo-accédants,qui avec les faibles salaires ne peuvent se porter acquéreur sur le 75/92/;
Résultat, un dénigrement, des campagnes Anti tout et n'importe quoi pour déstabiliser l'Elu.
Alors que faire avec des électeurs partisans et sans aucune conscence collective???
Réponse de le 09/10/2013 à 19:59 :
"Alors que faire avec des électeurs partisans et sans aucune conscence collective???" : Une fois que les propriétaires sont habitués à l'idée qu'ils ont gagné 150 000 euros, ils ne veulent plus les perdre et protègent la rareté de leurs biens. C'est un peu comme pour tout... Quand les veuves s'habituent à ne plus payer d'impôt avec 2000 euros de pension par mois, elles crient au scandale au retour de l'impôt sur le revenu. Là, une centenaire fait pleurer dans les chaumières avec ses 400 euros d'impôt quand c'est loin d'être choquant d'avoir des retraités célibataires qui payent autant d'impôt que les jeunes célibataires ayant des revenus équivalents... Espérons juste que nous serons un jour du côté du plus grand nombre car le clientélisme électoral risque de guider les décisions politiques aussi longtemps que la démocratie universelle. Peut-être parviendra-t'on un jour à mettre des gardes fous pour que les élus n'aient pas à choisir sur ces questions, mais juste à valider les études prouvant que l'action est bénéfique pour l'ensemble quand ils doivent aujourd'hui s'assurer que l'action est bénéfique pour une majorité...
a écrit le 08/10/2013 à 14:46 :
Encore un résonnement basé sur les 800 000 logements manquants ...
Ce chiffre est faux, renseignez vous!
a écrit le 05/10/2013 à 18:12 :
le fameux "vivre ensemble" du monde des bisounours, tous entasses dans des HLM, au nom de la densification et de l'ecologie...

cest facile de dire cela, quand on est maire ou ministre et qu'on habite dans un splendide pavillon de 150m2 avec plusieurs milliers de m2 de jardin.....
a écrit le 04/10/2013 à 17:39 :
Si c'était vrai Gérard Collomb ne serait plus maire de Lyon. Et pourtant ce récidiviste de la construction du Grand Lyon (cf. OL Land) n'est est plus à son coup d'essai.
a écrit le 04/10/2013 à 12:21 :
Il faut instaurer 2 mandats successifs maximum pour les maires, ça résoudra le problème !
a écrit le 04/10/2013 à 11:41 :
Tu m'étonnes : les pavillons remplacés par des tours HLM, si ce n'est pas de la perte de qualité de vie, on se demande pourquoi les maires n'emménagent pas dedans.
Réponse de le 04/10/2013 à 13:09 :
Votre logiciel est resté scotché aux années 60 ...
Réponse de le 04/10/2013 à 14:50 :
Plutôt sur la construction en face de chez moi. Je sais, ce n'est pas beau de faire d'un cas particulier une généralité.
Réponse de le 23/10/2013 à 16:10 :
C'est pourtant une tendance assez compréhensible, il me semble, quand on parle de "son chez soit" ..... De s'attarder sur SON cas particulier ... Si vous ne le faite pas qui vas le faire ?
a écrit le 04/10/2013 à 5:41 :
Il est très facile pour nos Maires de BETONNER des zones "vierges" : qu'ils commencent à rénover les centres villes, qui souvent se meurent, et ainsi cela fera travailler tout le petit commerce qui s'y trouve à l'intérieur, par ex : le bistrot, le cordonnier, etc. Sans compter que très souvent ils font n'importe quoi, à savoir : construire dans un parc classé des bâtiments pour les handicapés, faire passé une ligne de tramway au milieu d'un parc laissé par le Ministère de la Défense, etc, etc, etc !
Réponse de le 04/10/2013 à 9:29 :
entièrement d'accord, et laissé la campagne tranquille car pour l'être humain, la campagne c'est plus de tranquilité et on y est beaucoup mieux, car si on bétonne de trop, on déplace le problème des villes vers les villages de campagnes, et çà devient la zone, la racaille qui s'y installe
Réponse de le 04/10/2013 à 10:58 :
@Morgny : ce n'est pas en laissant "la racaille entre elle" qu'il y aura moins de problème. Je ne dis pas qu'il faut déplacer les problèmes de la ville vers la campagne mais peut être mieux répartir les catégories sociaux professionnelles sur tout le territoire. En clair décentraliser la France. Tout le monde veut être proche de Paris car il y a de l'emploi, des commerces, des infrastructures etc. Décentralisons tout cela et on y sera beaucoup mieux.
Quant à la racaille un changement du système judiciaire et pénale serait un bon début. Des peines de travaux d'intérêts généraux pour les petits délits, prisons fermes pour les crimes et sans remise de peine, enfin perte de la nationalité et expulsion du territoire ou bagne à vie pour les multirécidiviste. La France n'a pas vocation à accueillir ou nourrir les personnes qui ont prouvé leur incapacité à vivre en collectivité dans le respect de SES règles. D'autres pays pratique l'expulsion en cas de crimes/délits, pourquoi pas la France ?
a écrit le 03/10/2013 à 23:03 :
"Les maires bâtisseurs " : mais ils bâtissent quoi ?
S 'ils bâtissent à tort et à travers sans respecter la tranquillité des habitants ni la nature, ils ne peuvent qu'être mal vus.
S'ils étudient bien les permis de construire en respectant tout le monde et la nature, il ne devrait pas y avoir de problème.
Réponse de le 04/10/2013 à 6:00 :
Dans le 42 vous voyez les choses "comme ça" , mais dans la réalité nos Maires, comme tous les autres politiques, ne pensent qu'à leur réélection ! et pour cela il faut construire des logements sociaux (40 %) car ce sont leurs électeurs, vu qu'ils sont tous SOCIALISTES ! et c'est le trop, qui fait que la coupe déborde !
a écrit le 03/10/2013 à 21:18 :
le quartier ideal façon socialo bobo ecolo:

1) 40% de HLM
2) le reste en appartement HORS de prix, servant a financer justement ces 40% de HLM et les autres conneries style le thetare qui ne sernent à rien.
3) une nouvelle supérette hors de prix
4) pas de crèche, pas d'ecole construites aux allentours
5) un théatre qui coute afreusement cher, histoire de dire qu'il ya de la culture dans le quartier, alors que tout le monde s'en fout!
6) evidemment, aucune pste cyclable (c se dit ecolo mai ca pense meme pas a l'essentiel), un pauvre bus minable qui passe toutes les deux heures....
7) un complexe de 2000 logements dont 40% d'HLM le tout desservi par une pauvre route communale à circulation douce, sans le moindre transport ferré.... C'est ca la super ecologie: vive les bouchons! ca pour etre lente la circulation, elle l'est!!!

et va imaginer toi des prises electriques dans la parking en commun pour les voitures electriques: on fait comment???

cest ca les nouveaux eco quartiers modernes made in socialo.. on est dirigé par des bons à rien!
Réponse de le 04/10/2013 à 5:46 :
En effet, il est vrai que dans chaque immeuble construit, et où il y a obligation de 30 % de logements HLM, ces logements HLM sont payés par la vente des autres appartements vendus dans le même immeuble
a écrit le 03/10/2013 à 19:17 :
... bloque logiquement la construction pour maintenir son confort ou ses PV immobilières... La question pourrait être : Pourquoi on prend en pitié une mamie qui est incapable de payer sa taxe d'habitation quand bien des jeunes actifs ont un capital 10 à 20 fois moins important qu'elle et un reste à vivre inférieur après avoir payé le loyer d'un studio? La réponse est toujours du même ordre : Comptez les électeurs! Comptez les jeunes qui gagnent juste assez pour ne pas bénéficier des aides et payer leurs impôts plein pot. C'est le jeu : En démocratie universelle, la majorité peut se liguer pour s'engraisser au dépend des minorités si on lui en laisse la possibilité. On cumule quand même pour la raison suivante : De nombreuses personnes ne sont pas liées aux dégâts que le logement cher provoque sur l'économie. Nos retraités, à 70% propriétaires et intéressés par l'idée de mettre leurs propres enfants à l'abris du besoin, bénéficient de pensions indexées sur l'inflation : Un million de chômeur en plus, des salaires en berne, ils gueulent sur la taxe d'habitation... Des loyers délirants qui conduisent les entreprises à augmenter les salaires et à être moins compétitive : Qu'importe, même si les entrepreneurs et les jeunes partent, on creuse la dette et on augmente les cotisations pour maintenir leur train de vie. Quand à nos rentiers dans l'immobilier, ils bénéficient du droit d'intégrer les APL dans les prix : Les locataires n'ont pas assez d'argent pour payer les loyers, qu'importe : L'état lâche 15 milliards d'euro, ils n'ont pas besoin de baisser leurs prix.
Réponse de le 03/10/2013 à 21:24 :
derniere nouvelle!

duflot veut assurer la paie des loyers pour les gars aux RSA! les cas sociaux vont pouvoir ne plus payer les loyers et squatter en toute tranquillité: cest l'état qui va pqyer, donc nos impots!

cest genial non? d'un coté les bailleurs s'engraissent avce l'argent de l'étta, tout en logeant un cas social, qui vit mieux que le pauvre malheureux de smicarc son voisin qui lui paie son loyer, ses impots, ses factures, etc etc..

je ne souhiate pas l'arrivée de le pen au pouvoir, mais les socialos font tout pour que cela arrive!
Réponse de le 03/10/2013 à 22:09 :
C'est ça la tactique du fn ? Taper sur les rsa et traiter les chomeurs et les français pauvres de cas social ? .
Réponse de le 03/10/2013 à 23:09 :
jai dis que jetais contre le pen, lis en entier les messages avant de raconter n'importe quoi et de traiter les autres de pro fn!

denoncer l'assistanat , le travail au noir, qui explose dans notre pays, cest du bon sens, et le fn n'en a pas le monopole, heureusement!
Réponse de le 04/10/2013 à 0:51 :
"je ne souhiate pas l'arrivée de le pen au pouvoir, mais les socialos font tout pour que cela arrive!" : Qui a permis l'intégration des APL dans les loyers en prétendant qu'il était normal que les propriétaires puissent fixer librement les loyers en présence d'aide??? Ça ne vous gêne pas de lâcher 15 milliards pour que nos pauvres rentiers dans l'immobilier??? Vous n'avez pas l'impression de vous moquer du monde quand vous parlez de cas sociaux quand les personnes gagnant moins de 1500 euros sont incapables de louer un studio sans aide profitant uniquement aux bailleurs??? Pour ma part, si mes impôts cessent de faire mon propre loyer ou mon crédit en subventionnant les guignols qui achètent et louent de l'immobilier à des prix délirants, je m'estimerai heureux! Si l'argent qu'on donne au marché de l'immobilier sert à faire des logements sociaux pour les gens au RSA : Ça fera moins de concurrence pour louer! Quand aux SMICards, il serait grand temps qu'ils se posent les bonnes questions : Qui gagnent plus que le SMIC en ne travaillant plus en France? Les jeunes qui étaient en intérim avant la crise et qui ne trouvent pas de boulot depuis la crise ou ceux qui nous demande la solidarité pour leurs pensions pendant qu'ils nous arnaquent sur le marché du logement??? Ces mêmes personnes qui se plaignent des impôts de la gauche après avoir jubiler pendant des années : Je change mes fenêtres, je ne paye pas d'impôt; j'achète un appartement à louer, l'état en paye le tiers; J'ai 62 ans et une pension de retraite supérieure à celle d'une dame de 90 ans, mais je paye mon aide à domicile deux fois moins cher; etc... Laissez vous berné par le FN : On fout le camp (PS : Je paye 600 euros d'IR en plus cette année, mais je me sens moins seul depuis que les boomers redécouvrent le concept. Ras l'os d'entendre ces gens se plaindre des impôts : Qu'ils payent les loyers auxquels ils soumettent la jeunesse!!!)
Réponse de le 04/10/2013 à 9:01 :
si vous ne gagnez pas assez, ben fallait ne pas fauire le guignol à l'école! pas la peine de se plaindre! vous n'avez aucune excuse! en france l'éecole est gratuite: ceux qui ne reussissent pas, gagnent le smic ou sont au chom du, ont été des cancres à l'école! s'ils avaient bossé dur, ils auraient eu les diplomes qu'il fallait pour bien gagner!

donc au lieu de pleurer comme un gamin attardé, pleurez donc vos années passées à l'école a ne rien faire et a glander!

bien à vous!
Réponse de le 04/10/2013 à 19:52 :
"si vous ne gagnez pas assez, ben fallait ne pas fauire le guignol à l'école!" : Mais on a largement de quoi vivre avec les deux tiers du salaire! Le hic, c'est que le tiers du salaire ne permet pas de loger une famille aux paradis des enrichis sans cause de la bulle immobilière même avec de bon salaire!!! Le hic, c'est qu'il faut être dans les 20% des meilleurs revenus pour pouvoir acheter un bien capable d?accueillir une famille et surtout être assez cinglé pour le faire!!! Le hic, c'est que seuls les guignols qui ont 100 000 euros qui tombent du ciel quand papa et maman encaissent des PV immobilières peuvent acheter! Nous, nous partons les poches vides et sommes amener à faire la grève de la consommation pendant 10 ans pour nous sortir de l'impasse où nous nourrissons les rentes de génération d'enrichis sans cause par la pierre!!! Nous, on se contrefout de l'idée de payer une partie du loyer d'une femme de ménage : On s'oppose juste à l'idée que ça permette au premier guignol ayant "investit" il y a 20 ans de louer plus cher!!! Et vous, vous ne comprenez rien au fonctionnement d'un marché ou vous êtes du bon côté de la barrière? Vous devriez parler avec des gens lucides qui savent la chance qu'ils ont eu et qui ont profité de PV immobilière pour monter une entreprise! Vous nous sortez les discours de l'armée de guignols qui pleurniche pour que la défiscalisation reste en place et que leurs petites habitudes d'investissement aux frais des autres contribuables ne soient pas perturbées!!! "donc au lieu de pleurer comme un gamin attardé, pleurez donc vos années passées à l'école a ne rien faire et a glander!" : Toujours ces excuses faciles des planqués de la bulle immobilière (souvent des vieux croulants qui gagnaient deux fois moins d'argent par le travail)! Ingénieur dans l'informatique, vous pensez qu'on y arrive tranquillement sans bosser pendant quelques années??? Vous savez qu'un couple d'ingénieur et un docteur peuvent à peine acheter un trois pièces à 45 minutes de la capitale??? Vous savez qu'un ingénieur seul peut à peine louer 30 mètres carrés pendant des années à 30 minutes de son boulot quand 10 ans plus tôt il achetait un trois pièce dans Paris??? Alors, quand on affichera quelques années d'expérience sur le CV, on vous laissera tranquillement demander les cotisations de retraites aux glandus qui achètent un toit avec l'argent des parents! On vous laissera avec les quinquagénaires qui encaissent des loyers délirants sur les feignants et qui s'arrangent pour que nous soyons les seuls à payer des impôts plein pot aux côtés des entrepreneurs pendant qu'ils défiscalisent! Continuez bien à vous payer nos tronches : Vous jouerez moins les notables dans quelques années car ce ne sont pas les riches qui foutent le camp, mais ceux qui le devenait quand la France n'était pas sclérosée par l'immobilier! Défendez bien la bulle immobilière et le transfert de richesse des jeunes qui partent les poches vides, mais ne venez pas vous plaindre quand viendra le retour de bâton!
Réponse de le 05/10/2013 à 8:21 :
Je suis parfaitement d'accord, et le vote sarkozyste en 2007 , rappelez vous, braves gens, celui qui devait remettre la France d'équerre, a fait tout le contraire de ce qu'il aurait fallut faire, ils ont été aux bottes des lobbies et des spéculateurs.Et il a appelé ça remettre les gens au boulot :hum:
Réponse de le 05/10/2013 à 11:14 :
"Vous savez qu'un couple d'ingénieur et un docteur peuvent à peine acheter un trois pièces à 45 minutes de la capitale??? "

nimporte quoi, ou alors vous depensez tout en connerie.. un 3 pieces flambant neuf rt 2012, a 20km de paris, banlieue sud ultra chique et la plus chere, cest 250 000 euros... un couple gagnant 4000 euros net peut sans probleme se le payer avec ubn credit de 20 ans. ou alors cest qu'ils vivent au dessud e leur moyen et sont incapable deconomiser...

alors un couple dingenieur, cest du 6000 euros nets au moins.. docteurs, alors la... cest encore mieux...

arerter de gemir, et soyez des hommes et surout racontez pas nimporte quoi

Réponse de le 05/10/2013 à 11:18 :
"Vous savez qu'un ingénieur seul peut à peine louer 30 mètres carrés pendant des années à 30 minutes de son boulot quand 10 ans plus tôt il achetait un trois pièce dans Paris??? "

ya aussi des ingenieurs qui sont originaires de la campagne et ne sont pas des parigots attardes au QI de 2, et qui eux savent apprecier les vraies choses de la vie.... ca menerve les gars titi parisien, au qi de 2 qui veulent absolument habiter paris, au milieu de la pollution. de la crasse et du bruit... a 20km de paris, en banlieue sud, il ya des super coins, bien mieux que paris et bien moins cher
Réponse de le 05/10/2013 à 11:59 :
"nimporte quoi, ou alors vous depensez tout en connerie.. un 3 pieces flambant neuf rt 2012, a 20km de paris, banlieue sud ultra chique et la plus chere, cest 250 000 euros..." : J'en ai pas encore vu un seul dépasser les 220 000 euros travaux inclus! "un couple gagnant 4000 euros net peut sans probleme se le payer avec ubn credit de 20 ans." : Prendre un crédit sur 20 ans est une folie quand on est amené à devoir déménager dans les 10 ans. Leurs 30% de capacité d'endettement n'a pas à être réquisitionnée sur 20 ans pour payer un logement!!! "cest du 6000 euros nets au moins.. docteurs, alors la... cest encore mieux..." : Une idée du salaire des chercheurs? "ya aussi des ingenieurs qui sont originaires de la campagne et ne sont pas des parigots attardes au QI de 2, et qui eux savent apprecier les vraies choses de la vie...." : Vous croyez qu'on vient d'où pour ne pas être logé par la famille et ne pas bénéficier de connaissance louant pas cher??? Habiter en banlieue sud quand en bosse dans le nord de Paris et dans l'Est, vous croyez que c'est une solution??? Ça vous dirait de vous enfoncer dans le 93 sur la ligne E??? Allez, déballez votre brillant parcours : Vous allez peut-être nous raconter que vous avez commencé à bosser ces 5 dernières années pour défendre ce merdier???
Réponse de le 05/10/2013 à 12:07 :
"a 20km de paris, en banlieue sud, il ya des super coins, bien mieux que paris et bien moins cher" : Au fait, qui doit habiter à moins de 20km? Les vieux et leurs héritiers???
Réponse de le 06/10/2013 à 21:46 :
cher tron, essaie de denicher en ile de France un T5 a moins de 300 000 euros a 15km de paris.... meme en province cest dur... Lyon, Bordeaux, marseille, impossible de trouver..

pour moi, ecst le dernier etage, et en plus cest un duplex . cest un petit immeuble qui fait trois etages (R+3). le rez de chausse et letage du dessus est aussi un duplex.

l'orientation est sud... 285 000 euros un T5 duplex. deux salles de bqins, deux wc, 4 chqmbres, cuisine separée terrasse.... le tout a 5min en VTT de mon boulot... jai pas pu acheté une maison meme ancienne, la moins cher pour 4 chambre dans mon secteur est a 350 000 euros.

voila!
Réponse de le 06/10/2013 à 21:49 :
bien sur jai deux places de parking incluses, dans le prix, DEUX! je dis pas qu'un appart cest ideal.. rien ne vaut la maison.. mais un T5 a 5 min en vtt de mon taf, tout en poste cyclable... en Ile de france a 15 km e paris... que demande le peuple......

Je precise: je gagne 4000 euros net en tout avec ma femme... les mensualités seront moins élevs que ce que je paie en loyer actuellement, pour un T4 moins bien situé.. . ....
Réponse de le 07/10/2013 à 1:27 :
cest comme la bourse! je me souviens il ya six mois, alcatel était a 0.65 - 0.7 euros... jai failli m'inscrire sur boursorama, car il y avait la une occas en or... je ne lai pas fait par feneantise...

alcatel aujourdhui est a .. 2.8 euros... fois 4 en six mois...

cest peut etre deja trop tard car il ya gros risque de rechute de la bourse avce ce qui se passe en italie...

bref, si une oppportunité se présente, que cest un emplacement ideal pour votre boulot, je vous conseille de foncer... mais bon apres tout faites ce que vous voulez...
Réponse de le 08/10/2013 à 0:15 :
"cest comme la bourse! je me souviens il ya six mois, alcatel était a 0.65 - 0.7 euros... jai failli m'inscrire sur boursorama, car il y avait la une occas en or..." : Sauf que là, l'immobilier est déjà au taquet... http://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_de_Friggit
a écrit le 03/10/2013 à 19:01 :
"Les annees 70 c'etait un autre siècle."

pas si sur.... on ne connait pas la durée de vie de ces constructions BBC.... si elles se degradent vite, on aura le meme scenario que les années 70: immeubles devenus insalubres, fuites les acheteurs, remplacés par des cas sociaux, creations de guettos....
Réponse de le 03/10/2013 à 21:20 :
cest vrai.... mais pourquoi sont ils partis des immeubles? Parce que ca tombait en ruine! et qui dit que les futurs eco quartiers, dans 10 ans, ne tomberont pas eux aussi en ruine????
a écrit le 03/10/2013 à 18:59 :
le probleme n'est pas les constructions! Le pb cest que les maires batisseurs sont des bons à rien en urbanismes! Ils mettent en place des programmes pharaoniques, sans prévoir les infrastructures qui vont avec (routes , écoles, crèches, parcs, transports publics)..

toute construction est donc forcement synonyme de dégradation de la qualité de vie, d'autant plus que certains maires imposent 40% de HLM, ce qui implique forcement la création de guettos style années 60-70: 40% des futures populations seront des cas sociaux au rsa.. génial... mais bon comme ces gars la votent en général à gauche, les maires, majoritairement de gauche font en sorte d'augmenter la catégorie de population qui va le reelir! et peu importe les bouchons monstrueux, la pollution (car zero transport et zéro pistce cyclable), la queue à la poste, les écoles remplies à ras bord....
a écrit le 03/10/2013 à 18:55 :
parce qu'ils construisent que du HLM.. s'ils construisaient des lotissements de pavillon, là cest autre chose!
a écrit le 03/10/2013 à 18:38 :
Le même constat depuis des décennies. Mais autant il est souvent question de la "crise du logement", autant les vraies responsabilités de cette "crise" sont bien peu abordées...
Le maire n'est-il pas l'"homme politique le plus aimé des Français"?
a écrit le 03/10/2013 à 18:32 :
Je ne sais pas si les francais perdent le sens du bien commun mais cet article est lui bourre de lieux communs. Les maires batisseurs perdent, ah bon pourquoi, parce que c'est la realite. Tous les experts vous le diront. Ne faudrait il pas creuser un peu plus. regarder qui sont les maires batisseurs qui perdent, ce qu'ils construisent, dans quelles conditions, avec quells financements, etc.? Les annees 70 c'etait un autre siècle.
Réponse de le 04/10/2013 à 13:13 :
Tout à fait d'accord avec vous. C'est un article bâclé et qui aurait mérité plus de finesse d'analyse : certains maires bâtisseurs se font réélire. La question est plus de savoir où ça se passe (quel type de ville ? quel électorat ?), à quelles conditions cela se passe bien (participations de tous ? Relais dans les médias ? ...).

Un sujet aussi complexe ne peut se satisfaire d'une phrase choc.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :