La garantie universelle des loyers moins coûteuse que prévu ?

 |   |  416  mots
Cécile Duflot a réaffirmé que sa garantie universelle des loyers ne serait pas financée par une taxe.
Cécile Duflot a réaffirmé que sa garantie universelle des loyers ne serait pas financée par une taxe. (Crédits : Reuters)
La ministre du Logement Cécile Duflot a évalué ce mardi le coût de sa garantie universelle des loyers (GUL) entre 500 et 600 millions d’euros. C’est moins que ce que prévoyaient l’Inspection générale des finances et les assureurs.

Mesure la plus polémique de la loi pour un accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), la Garantie universelle des loyers (GUL) ne coûtera au final qu'entre 500 et 600 millions d'euros à l'Etat, selon les propos tenus ce mardi par Cécile Duflot à la radio. "Nous avons maintenant une évaluation assez précise: entre 500 et 600 millions d'euros", a indiqué la ministre du Logement sur RMC et BFMTV, révisant ainsi à la baisse le coût de la mesure. Son entourage estime même que ce chiffrage de 500 à 600 millions d'euros représente un plafond, la somme finale pouvant s'avérer inférieure.
Un rapport de l'Inspection générale des finances (IGF) avait jusque là chiffré son coût à un maximum de près d'un milliard d'euros. Alors que, l'assureur Galian (ex- Caisse de garantie de l'immobilier Fnaim) a répété à de multiplies reprises que le coût réel serait d'entre 1,5 milliards et 2 milliards d'euros.

Il n'y aura pas de nouvelle taxe créée

L'autre nouveauté annoncée par la ministre ce mardi, dont La Tribune s'était déjà fait l'écho, est que la mesure ne nécessitera pas la mise en place d'une taxe affectée. "L'idée est qu'il y ait une garantie de base (...) gratuite pour le propriétaire et pour le locataire, financée par l'ensemble des ressources de la politique du logement", a ajouté Cécile Duflot. Selon la ministre, la GUL sera financée par la réaffectation d'une partie des 40 milliards d'euros alloués par l'État à la politique du logement.

"L'État cautionnera cette garantie, qui sera délivrée par des organismes privés de toute nature qui auront une convention", a précisé la ministre du Logement, ajoutant que la garantie sera "automatique", a-t-elle expliqué. 

Un dispositif lourd

La GUL, qui doit entrer en vigueur d'ici le 1er janvier 2016, fait l'objet d'une vive polémique depuis l'annonce de sa mise en place. Elle prévoit d'instaurer une garantie publique et obligatoire, qui devra indemniser les propriétaires en cas d'impayés de loyers et se substituer à la caution.
Le dispositif risque d'être administrativement lourd et compliqué à mettre œuvre : il est prévu de créer une agence publique, qui, en lien avec le Trésor, sera chargée du recouvrement des impayés. Ce, alors qu'elle délèguera en parallèle l'accompagnement social et la gestion des sinistres à des associations implantées localement, et à des assureurs privés…

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2013 à 15:00 :
Si l'organisme qui garantit le loyer ne contrôle pas la solvabilité du locataire avant de signer le bail il y aura des "magouilles" et le coût du dispositif va éclater.
a écrit le 11/12/2013 à 14:05 :
Un grand merci des loueurs de maisons et d'appartements à Cécile Duflot pour cette garantie d'impayés gratuite mise à la charge des contribuables français.
En échange, comme prévu, on pourra être moins regardants dans le choix de nos locataires.
a écrit le 11/12/2013 à 13:01 :
Bien malin qui peut dire combien cela va couter.... Elle est balèze Duflot, une vrai Mme soleil...
Réponse de le 13/12/2013 à 13:48 :
Bah y en a bien d'autres qui ont déversé nos impôts autant comme autant sur le marché au prétexte qu'on allait tous être propriétaires...Comme quoi, ce marché est l'objet de vastes blagues depuis belle lurette...
a écrit le 11/12/2013 à 12:29 :
c'est n'importe quoi ! si les loyers sont trop chers pour être payés c'est qu'ils sont en adéquation par rapport à la situation économique du pays et depuis 10 ans . Il faut faire baisser les loyers mécaniquement et ne pas chercher à le gérer avec la CAF et la Garantie universelle des loyers . Car on enrichit une partie de la population avec nos impôts .
Réponse de le 13/12/2013 à 13:50 :
Après avoir préservé le bilan des SCI de nos députés (soutien des prix), on va maintenant soutenir leur compte de résultat (revenus des loyers). Elle est pas belle la vie ?
a écrit le 11/12/2013 à 12:26 :
Le parlement a voté il y a quelques jours, la suppression d'une dette de 4 millions du journal l'Humanité, hors des subventions (injustifiées) données à la presse en générale, c'est un Scandale à 4 millions, un scandale électoral, LA TRIBUNE que je lis tous les jours n'a pas pris la peine de relever cette information, ce gaspillage de nos impôts, de l'argent public, par
clientélisme, abus de pouvoir, une démarche pour acheter les gauche de la gauche est le PCF. Comment peut-on après justifier les taxes et les impôts qui augmentent ?
Même si mon intervention est hors sujet, j'ai 4 millions de raisons de le faire ici.
a écrit le 11/12/2013 à 10:25 :
600 millions ce n'est rien du tout surtout pas payé par elle et en plus de tous les impôts de son copain hollande
rien du tout génial
en tout cas français arrétez d'investir dans l'immobilier
Mme Duflot qui annonce depuis 18 mois qu'elle va construire 500.000 logements , qui en fera 300.000 en 2013 va tomber en 2014 à 200.000
vive le chômage à la Hollande dans le secteur du logement
Réponse de le 13/12/2013 à 13:51 :
La crise elle date de 2008, Hollande de 2011. Bien sûr les prix de l'immo n'ont rien à voir avec ça, hein...
a écrit le 11/12/2013 à 9:28 :
duflot met l'immobilier en faillite
Réponse de le 11/12/2013 à 11:22 :
Non l'immobilier est une bulle bourrée d'un trésor de capitaux planqués dans les paradis fiscaux, et dans les niches fiscales

il n'y a qu'à brûler les niches fiscales, après ca ira beaucoup mieux, la bulle se dégonflera

et les paradis fiscaux, il faut leur réserver un traitement par missiles avec nos Rafale et nos sous-marins équipés pour faire une razia en quelques secondes.
Réponse de le 11/12/2013 à 11:50 :
gros jaloux
a écrit le 11/12/2013 à 9:22 :
on va l'avoir dans le GUL, ça c'est certain. Le rassurant c'est que cela ne coutera pas plus cher que l'intervention en centre-afrique et que personne n'en mourra (à priori)
a écrit le 11/12/2013 à 9:20 :
Est-ce le rôle des contribuables d'assurer un risque financier privé ?
a écrit le 11/12/2013 à 8:42 :
Qui profite le plus des loyers élevés? le rentier? que neni .C'est l'état avec 15% de csg,la taxe foncière,la taxe d'habitation,la taxe sur l'assurance habitation,et minimum 30% sur le revenu .Le "proprio " (de plus rien) fait juste encaisser l'argent pour l'état.IL lui reste des clopinettes,c'est pourquoi plus personne n'achète du locatif et que nombreux veulent vendre mais pas au prix des charognards qui veulent tout gratuit.
Réponse de le 11/12/2013 à 9:20 :
Enfin un résumé concis de la situation. Après impôts sur le revenu et les versements obligatoires que vous citez fort justement, un bien immobilier rapporte comme la caisse d'épargne, à la seule différence que le capital investit n'est pas facilement disponble
Réponse de le 11/12/2013 à 11:58 :
@Rentier

Les charognards comme vous dites ne veulent pas vous payer une retraite de nabab au prix d'une spéculation immobilière. Ils attendront que vous passez l'arme à gauche et que vos héritiers mettent en vente votre bien à plus-value raisonnable par rapport à l'état et au prix d'achat de la pierre en question.
a écrit le 11/12/2013 à 8:06 :
Actuellement quand le loueur veut prendre une assurance, l'assureur analyse les ressources du locataire avant d'accepter d'assurer la location. Qu'en est-il dans le nouveau dispositif. Si le loueur peut faire un bail avec un locataire +/- fictif et que l'assurance paye les loyers impayés (par un locataire "disparu") il y aura des abus et le coût du système va exploser.
a écrit le 10/12/2013 à 20:36 :
La madone du logement est, comme tous ses collègues du gouvernement, versatile et non crédible. Résultat, nombre de gens fuient l'investissement locatif, trop contraignant et déséquilibré au profit des locataires indélicats, qui auront de plus en plus de mal à se loger.
a écrit le 10/12/2013 à 20:19 :
Duflot elle croit encore au père Noël et la petite souris,..... Elle pense que sa loi va résoudre les loyers,.... Rien du tout!!!!!
Qu elle fasse plutôt de l'écologie!!!!!
a écrit le 10/12/2013 à 19:27 :
pour rejoindre Mélenchon.
a écrit le 10/12/2013 à 19:17 :
Est-ce qu'on parle du même gouvernement qui se rend compte tous les 4 matins qu'il manque 5 ou 10 Milliards pour renflouer les caisses de l'Etat?
a écrit le 10/12/2013 à 19:02 :
Cette estimation de circontance ... ne coutera au final ? qu'entre 500 /600 millions d'euros ! dit elle, àlors que cela ne concerne qu'une prospective statistique même pas validée...C. Duflot nous désinformerait elle ...comme la bande des 37 au pouvoir....?
a écrit le 10/12/2013 à 18:29 :
Je suggère qu'elle se porte personnellement caution sur l'ensemble de ses biens propres pour tout dépassement de cette somme.
J'ai bien peur qu'elle ne soit rapidement ruinée.
Réponse de le 10/12/2013 à 20:42 :
Hehe bien vu. J'imagine déjà leur tête après leur avoir proposé le deal suivant :
- moins de 500m€ :vous gardez la différence pour vous
- plus de 600m€ : vous payez personnellement ce qu'il manque.

"Alors Cécile toujours persuadée que 500m€-600m€ constitue la fourchette haute ? Deal ?"
a écrit le 10/12/2013 à 18:23 :
On va créer une nouvelle agence avec une pléthore de fonctionnaires bien payés sans utilité réelle poue le pays encore des dépenses publiques pour rien
Réponse de le 10/12/2013 à 18:40 :
tout à fait Carlier, chaque fois que l'état se mêle de quelque chose c'est une cata qui coûte cher in fine à tous le monde et ne fonctionne jamais!
Réponse de le 13/12/2013 à 13:53 :
Oui, tout à fait. Donc on a bien fait ou on ferait bien, de supprimer PTZ, scellier, déduction intérêts d'emprunt, etc...
a écrit le 10/12/2013 à 18:07 :
personne ne peut croire ce grossier mensonge ;
dejà combien ce dispositif va nous couter en fonctionnaires ???? et apres les élections retaxe pour financer tout cela.investisseur allez voir ailleurs
a écrit le 10/12/2013 à 18:05 :
super l'usine a gaz payé par les contribuables ...............encore les memes reflexes pour créer des abus.... sous couvert de protection..
a écrit le 10/12/2013 à 17:50 :
Personne n avait rien demandé,l Etat c est plus fort que lui vient pourtant y fourrer son nez,et le contribuable va encore casquer
Réponse de le 11/12/2013 à 4:21 :
Bien dit; les socialistes ou les écolos C'est comme les églises : il leur faut toujours et toujours enrégimenter la vie des gens.
a écrit le 10/12/2013 à 17:49 :
un enième machin créer par les énarques, la deresponsabilisation et l etatisation de la société est en phase d achèvement, le reve de toute une vie pour les heritiers de Lenine
Réponse de le 10/12/2013 à 18:42 :
tout à fait camarade plus communiste encore que l'ex URSS !
a écrit le 10/12/2013 à 17:08 :
Encore un enfumage à la Duflot. Comme pour l'AME dont le coût annuel avait été évalué à 50 millions d'euros par Bernard Koutchner. On en est entre 600 millions et bientôt 1 milliard. Ces socialos ecolos bobos ne savent qu'inventer des usines à gaz couteuses que personne d'autre ne met en place dans les autres pays civilisés L'abîme se rapproche, avec son lot de misère et d'injustices.
Réponse de le 11/12/2013 à 10:54 :
Oui, mais ce sera dans la justice sociale : tout le monde sera misérable...
Le socialisme importe de la misère, produit des taxes et exporte les entrepreneurs !
a écrit le 10/12/2013 à 17:01 :
Conjuguez-moi le verbe "coûter" à la troisième personne du futur simple de l'indicatif. Facile de revoir à la baisse des prévisions lorsqu'on sait qu'elles ne se réaliseront pas.
a écrit le 10/12/2013 à 16:51 :
Cette Gul ne verra jamais le jour, une vraie usine a gaz technocratique
et puis cette mesure va déresponsabiliser les mauvais payeurs et sera contre productive
Réponse de le 10/12/2013 à 17:01 :
Pour garantir les loyers, le meilleurs moyen c'est de les faire baisser de 20 à 30 % ...

Pour faire baisser les loyers, il faut faire sauter l'énorme bulle immobilière en taxant très lourdement tout le vacant sans exception ...

ainsi les propriétaires seront incités à louer ou vendre "spontanément" et surtout massivement ce qui se traduira par un correctif du marché de MOINS 20% à moins 30%

et avec des loyers plus bas, tous les locataires pourront payer un JUSTE loyer.

Les loyers impayés c'est l’apanage des vendeurs abuseurs de sommeil. POINT BARRE.
Réponse de le 10/12/2013 à 17:06 :
C'est surtout un très bon business pour les rentiers. Prenez n'importe quel clandestin puis faites marcher la planche à billet du gouvernement pour encaisser les loyers impayés. Cela ne déresponsabilisera pas seulement les mauvais payeurs, mais surtout les mauvais propriétaires. A quand une garantie pour les meublés?
Réponse de le 10/12/2013 à 17:12 :
Avec une telle approche, nous voila en route pour la république populaire de France, vouée au même échec que celles qui l'on précédée, en espérant que ce ne sera ni la Corée du Nord, ni Cuba.
Réponse de le 10/12/2013 à 17:53 :
personne dans le monde n a mis en application cette idée , encore une de ces prétention francaise a inventer des choses qui ne marchent pas et que personne ne va nous copier.
le plus efficace pour baisser le prix des loyers serait de construire des logements,beaucoup de logement, surtout dans la zone tendue francilienne, et comme les maires se refusent a batir, il faut une autorité supracommunale sur les PLU
Réponse de le 10/12/2013 à 19:03 :
Pour construire du logement il faut du pognon et il serait si simple de le prendre à la source, chez les rentiers. Hausse significative de la taxe locative au risque de rendre "indécent" un loyer parisien (par répercussion de la hausse) mais cela contribuera à bâtir en zone périphérique du loyer modéré. Laissez les "riches" respirer la pollution parisienne, ce n'est pas une terre sainte non plus.
Réponse de le 10/12/2013 à 21:33 :
Dans la dans la zone tendue francilienne, il n'y a qu'à réquisitionner et exproprier tous les locaux vacants, la région francilienne en regorge, à commencer par les tours vides de la Défense, les immeubles du 16ème arrondissement etc etc ...
Réponse de le 11/12/2013 à 11:52 :
@Surplus

L'expropriation, c'est une méthode digne d'un régime totalitaire... surtout que nombre de demandeurs de logement sociaux n'ont rien à faire sur le territoire étant donné l'explosion du chômage.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :