Valls confirme que la loi Duflot sera bien modifiée

 |   |  358  mots
(Crédits : reuters.com)
Le Premier ministre a indiqué qu’un certain nombre de changements seraient apportés à la loi Alur de l'ex-ministre du Logement Cécile Duflot.

Comme pressenti, le Premier ministre Manuel Valls a évoqué vendredi "un certain nombre de modifications" à apporter à la loi sur le logement, alors que la loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) fait l'objet de nombreuses critiques des professionnels du secteur. "Il faut une loi sur le logement, elle existe, mais si nous avons une loi sur le logement qui ne permet pas le redémarrage du logement, cela veut dire qu'il faut apporter un certain nombre de modifications", a déclaré le Premier ministre lors des Assises des Petites Villes de France (APVF) à Annonay (Ardèche).

Libérer les énergies

"Il y a trop d'éléments qui entravent l'action. Nous avons besoin de libérer les énergies", a déclaré M. Valls devant un parterre d'élus, évoquant l'excès de normes, sans toutefois citer nommément le texte porté par l'ancienne ministre du Logement Cécile Duflot. "Nous avons besoin de construire des logements partout. Nous avons besoin que nos entreprises puissent aussi investir. Mettre de l'efficacité, il faut être concret, pratique, il faut écouter les élus. Et le gouvernement sera attentif pour que vous puissiez agir plus vite", a promis le Premier ministre.

Des assouplissements à venir

Le ministère du Logement avait indiqué mercredi qu'il n'y avait "pas de remise en cause" de la loi Alur, après des articles de presse qui évoquaient que la loi serait vidée de sa substance. Les équipes de la rue Varenne ont toutefois précisé qu'une annonce serait faite en Conseil des ministres le 25 juin. Selon une source gouvernementale, l'exécutif ne compte pas "défaire" la loi mais prépare bien des "assouplissements". Une centaine de décrets d'application de la loi Alur sont actuellement en préparation, selon le ministère dirigé par Sylvia Pinel.

Une prise de parole de la ministre du Logement est prévue le 25 juin en Conseil des ministres et portera sur "la relance de la construction en France (...) compte tenu des chiffres qui ne sont pas à la hauteur de nos attentes", avait indiqué lors d'un point presse mercredi la directrice de cabinet de Mme Pinel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2014 à 11:26 :
L IMMOBILIER ET DEVENUE LE VEAU D OR DES SPECULATEURS SI LES SOCIALISTES NE CASSE PAS CE PHENOMAINE ON N AI PAS PRES D AVOIR DES LOGEMENT SOCIAUX EN FRANCE ???
a écrit le 16/06/2014 à 7:37 :
On se demande comment des gens comme elle peuvent devenir ministre !
Réponse de le 16/06/2014 à 13:09 :
Facile : le gouvernement précédent avait posé la barre tellement bas...
a écrit le 15/06/2014 à 12:15 :
Loi Duflot = loi du flop
Réponse de le 16/06/2014 à 7:17 :
a très bienfait son travail sans être aux bottes des lobbies qui mendient les aides à l'achat pour augmenter leurs profits.
a écrit le 15/06/2014 à 8:59 :
La loi a été votée il y a quelques mois et ils veulent la refaire parce qu'elle comporte trop d'erreurs d'appréciation ? Mais ils savent ce qu'ils font ou ils profitent seulement de leurs fonctions électives ?
a écrit le 14/06/2014 à 20:09 :
il faut juste comprendre que pour la bande de barbus qui a pondu ce texte, pour la plupart issus de l'ultra gauche et des assoc type DAL, " la propriété c'est le vol" .
Ce qu'il fallait assurer c'est la décroissance et l'appropriation collective du parc immobilier.
Les gogos PS de l'assemblée nationale qui ont voté ce texte, se sont focalisés sur les mesures les plus médiatiques type GUL et plafonnement et n'ont sans doute pas pris la peine de lire ce texte en détails. ils y auraient découvert que ce qui a été entrepris par Duflot et sa clique ( je rappelle 2.5% à la dernière présidentielle) va bien au delà du socialisme.
Réponse de le 16/06/2014 à 12:12 :
D'accord avec vous! Je suis petit propriétaire bailleur (1 logement!), et après avoir fait ma déclaration d'impôts 2014 sur les revenus 2013, et en raison de la baisse des avantages fiscaux liés à la loi De Robien, j'ai une augmentation d'impôts de 4300 € ! Je passe donc de 3000 à 7300 € d'IRPP. Si j'ôte de ma déclaration les 6000 € nets que me rapporte la location de mon bien, je tombe alors à 4400 €: conclusion, pour 6000 € de rapport, j'ai 3000 € d'impôts supplémentaires.
Bila des opérations: dès la fin du bail en cours, j'arrête de louer en location annuelle, et louerai en saisonnier, ou j'aurais 71% d'abattement sur les rebenis immobilier déclarés. Cherchez l'erreur!
Réponse de le 16/06/2014 à 13:14 :
Sans les réductions fiscales, votre investissement devient bien moins intéressant et rentable...La rentabilité étant un rapport prix d'achat / revenu, on peut en déduire directement que ces aides fiscales sont bien des facteurs d'aggravation de la bulle immo. CQFD.
Réponse de le 17/06/2014 à 22:07 :
"Bila des opérations: dès la fin du bail en cours, j'arrête de louer en location annuelle, et louerai en saisonnier" : Il sera grand temps de vous priver de ce droit. Vous avez le droit de faire ce que vous voulez sur des biens de première nécessité : Payez ce que vous pouvez payer pour vous soigner, pour l'énergie, etc.!
PS : A combien sont taxés les bénéfices des entreprises quand vous étiez sous perfusion de subvention?
a écrit le 14/06/2014 à 19:45 :
il ne faut surtout pas modifier la loi Duflot!
il faut l'abroger purement et simplement car tout est toxique dans ce texte.
a écrit le 14/06/2014 à 19:24 :
La France est malade des pleurnicheurs invétérés, les pleurnicheries des nantis de l'immobilier, les pleurnicheurs du Medef, souvent ce sont les mêmes ;
Et depuis 20 ans, les gouvernements leur font des niches fiscales et sociales pour que les profiteurs de l'immobilier et de la finance construisent des baraques à 2 sous avec des matériaux importés massivement en provenance des pays de l'esclavage, bref pour construire des baraques niches qui sont délabrées au bout de 10 ans.
Réponse de le 15/06/2014 à 10:03 :
@pleurnicheurs: qui sont les pleurnicheurs? Autant vous pouvez dire que les gvts de droite comme de gauche ont favorisé l investissement locatif par des avantages fiscaux autant vous ne pouvez omettre de dire que la france est un enfer fiscal immobilier incontestable ( PV csg avec abattement 30 ans ,isf ,taxe foncière..) . L état reprend d une main ce qu il a donné de l autre . Les pleurnicheurs propriophobes oublient de voir que les investisseurs reversent 30 à 60 % du loyer en impôt , qu un investissement type duflot est le "vrai" encadrement des loyers , qu il ne coute rien à l état ( vous oubliez la tva versée) , que les loyers ont augmenté moins vite que l inflation depuis 3 ans .Mais surtout sachez qu il y a une majorité de locataires heureux et que rien ne vous empêche de faire une demande dans les hlm .
Réponse de le 15/06/2014 à 12:10 :
Critique bien facile démontrant surtout l'indigence intellectuelle de son auteur.
Plutôt que d'éructer contre ceux qui produisent la richesse et l'emploi dans ce pays, il ferait de se renseigner sur le contenu de ce texte absurde.
Il comprendraient que ceux qui vont souffrir le plus ce sont les locataires qui n'auront bientôt plus rien à louer...
Réponse de le 16/06/2014 à 7:16 :
pleurnicheurs a raison entièrement, les rentiers ne produisent aucune richesse, ils vivent sur le dos de la société, ils n'ont pas produit davantage de logements, logements qui auraient été construits moins cher sans subventions aucune, ils ont juste permis la flambée des prix par une augmentation de la demande.
Réponse de le 16/06/2014 à 9:28 :
moi pas besoin d investir dans l immobilier : retraite à 55 ans au plus tard avec 75% de mon salaire
Réponse de le 17/06/2014 à 22:12 :
"Il comprendraient que ceux qui vont souffrir le plus ce sont les locataires qui n'auront bientôt plus rien à louer... " : Vous croyez que vous aurez ce choix éternellement? Nos pauvres retraités auront peut-être leurs retraites indexées sur l'inflation en empêchant les jeunes de bosser là où il y a de l'activité?
La fête est finie pour les victimes autoproclamées de la fiscalité, bien moins taxé dans l'immobilier que les entreprises et largement subventionné pour une seule raison : Ils forment une majorité d'électeur dans cette gérontocratie!
a écrit le 14/06/2014 à 13:41 :
Et encore 2 ans de perdus.Tout ce que touchent les gens de gauche tourne à la cata.Il va falloir prendre des mesures pour renvoyer tous ces nullos.
Réponse de le 16/06/2014 à 13:08 :
C'est vrai que l'immobilier c'était le paradis avant la gauche : loyers abordables, prix de vente corrélés aux fondamentaux, argent public utile et bien investi dans l'emploi, la croissance et l'investissement...Bref, vous viviez chez les Bisournous...
a écrit le 14/06/2014 à 10:57 :
... réamorcer la pompe immobilière va prendre du temps !!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 16/06/2014 à 7:23 :
il n'y a plus d'argent public à injecter sur le secteur quoi qu'il en soit , les mendiants des rentes vont devoir faire avec.Ca tombe bien : les prix vont pouvoir baisser davantage.
a écrit le 14/06/2014 à 10:46 :
ok, la loi va être modifiée...abrogée eut été mieux mais le mal est fait:
les propriétaires bailleurs n'ont plus aucune confiance et ne veulent plus s'y faire prendre.
c'était déjà très dur entre les augmentations de taxes et de charges mais cette loi taquinait le sublime en matière d'inégalité dans les rapports entre locataires et propriétaires.
j'ai donc renoncé à l'investissement que je m’apprêtais à faire en 2013 et dorénavant, je ne louerai plus que des locaux professionnels, des parkings ou en meublé étudiant.
bravo madame duflot, j'espère que vous avez un grand logement pour héberger tous ceux qui seront en difficulté grâce à vous, incluant les nouveaux chômeurs dans le BTP.
Réponse de le 14/06/2014 à 10:54 :
Les acteurs du marché immobilier français sont des petits bras qui comme le Medef sont en constante mendicité pour des aides, des exonérations, des privilèges,
bref en mendicité de niches fiscales pour construire des niches bas de gamme avec des matérieux importés massivement en provenance des pays de l'esclavage humain,
-
et qui in finé sont des niches de marchand de sommeil qui se délabrent au bout de 10 ans
-
Et comme le gouvernement est incompétent, il donne distribue fait cadeau arrose tous ces piètres acteurs de l'immobilier français
a écrit le 14/06/2014 à 10:44 :
Finalement la loi duflot aura servi de stress test à l'immobillier qui s'est assez bien comporté.
Je continue mes emplettes.
a écrit le 14/06/2014 à 10:39 :
... tant de temps pour s'apercevoir qu'elle n'a fait que des conneries !!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 14/06/2014 à 15:33 :
oui
a écrit le 14/06/2014 à 10:38 :
Duflot , du vent l'emportera …
a écrit le 14/06/2014 à 9:01 :
A quoi sert l'Assemblée ? Un gouvernement d'amateurs lui demande (ordonne) de voter des lois débiles puis, comme les faits sont tétus, la dure réalité arrive, et on trouve des artifices pour modifier la loi débile néamoins votée par l'Assemblée. On a véritablement sombré dans une dictature de la bétise et de l'amateurisme.
Réponse de le 14/06/2014 à 9:40 :
Bonne question, à quoi sert l'Assemblée ? Attention, la démocratie est un système fragile.
Réponse de le 14/06/2014 à 15:34 :
à rien
a écrit le 14/06/2014 à 6:55 :
DUFLOT la caution ecolo était incompétente mais PINEL la caution radicaux de gauche l'est tout autant. Vite, Manuel, rectifie le tir et renvoie toutes ces nullités à leurs chères études !!
Réponse de le 14/06/2014 à 8:55 :
pourquoi Valls est plus compétent?? qu'a-t-il fait depuis son arrivée au gouvernement?? une réponse explosion de la délinquance. C'est son seul résultat et puis son fameux INACCEPTABLE et son brassage de vent, ses coups de menton,
Réponse de le 14/06/2014 à 9:59 :
On renverra le ridicule petit Manolo à ses chères études en 2017. Le peuple français en a soupé des traitres et marionnettes corrompues ou soumises à l'oligarchie !
Réponse de le 14/06/2014 à 11:03 :
il faut procéder par étapes, cher ami ! d'abord, VALLS dégage les nuls de son gouvernement, ensuite VALLS dégage HOLLANDE comme prétendant à 2017 et enfin, on dégage VALLS en mai 2017.
Réponse de le 14/06/2014 à 14:37 :
Pourquoi attendre 2017 ? Manolo en suisse avec son papa exploiteur des richesses africaines !
a écrit le 14/06/2014 à 5:44 :
pourquoi ne pas déduire tout simplement le loyer de l'impôt sur le revenu
a écrit le 14/06/2014 à 1:47 :
Finalement on pourrait tenter l'expérience belge : plus de gouvernement! Nos politicards ne savent que pondre des débilités économiques et s'immiscer dans la vie privée des gens histoire de la leur pourrir un peu plus!
a écrit le 14/06/2014 à 1:39 :
Plusieurs années pour réparer les dégâts de la calamité verte...
a écrit le 14/06/2014 à 0:16 :
Décidément ils n'arrêtent pas de tricoter/détricoter les lois sans cesse!!!!
Et c'est le travail ???? De vrais grattes papiers qui n'ont jamais bossé dans une entreprise! Et ça se permet de dire aux autres comment faire ceci, comment faire cela....Nuls!!!!!
Réponse de le 14/06/2014 à 15:37 :
normal détruit la FRANCE , tous "nul"
a écrit le 13/06/2014 à 18:36 :
l'encadrement des loyers et une baisse pour certain d'eux;
et alors quel rendement?
a écrit le 13/06/2014 à 18:13 :
Un pas en avant et un pas en arrière mais pas complétement et bientot il se prendra les peids dans les pieds et POF !
La France s'appauvrit depuis 40 ans à cause de nos politiciens qui sans cesse nourrissent l'état avec les valeurs ajoutées des entreprises et créant des instabilité fiscales et economiques continuelles sans aucune logique si ce n'est celle du "bulletin de vote"
40 ans de mauvais choix il faut des nouveaux
Réponse de le 13/06/2014 à 18:23 :
Ils arrêtent pas d'étaler leurs incompétences.
Réponse de le 13/06/2014 à 20:33 :
L'incompétence n'a plus de limite. Il est pire que son chef qu'il déteste.
a écrit le 13/06/2014 à 17:38 :
Les rentiers sont a nouveau sur la ligne de départ...
Réponse de le 14/06/2014 à 12:27 :
50 % des français reçoivent une aide de la CAF , 50% des français ne payent pas d impôt sur le revenu et mr Valls veut augmenter le nombre de non assujettis ..Qui sont les rentiers? C est clair ça va peter .
Réponse de le 14/06/2014 à 15:39 :
l'avenir est très inquiétant !!!!!!
Réponse de le 14/06/2014 à 19:51 :
C'est qui les rentiers? ceux qui après une vie de travail, une existence consacrée à la création de richesses et d'emplois, ceux qui après avoir payé cotisations et taxes en tous genres placent leur épargne dans l'immobilier pour s'assurer la retraite décente qu'un état ruiné par 35 ans de socialisme sera incapable de leur donner?
Réponse de le 14/06/2014 à 23:07 :
J'ai voté Hollande, je ne voterai pas Sarkozy s'il revenait , moi j'attends la Révolution .
Les Duflots , Cahuzac, Coppé, Woerth et autres Balladur ou Léotard ce ne sera pas la peine de les juger dans 25 ans , on s'en occupera, gratuitement.
Réponse de le 15/06/2014 à 15:41 :
@michel ange : les révolutions viennent toujours des classes moyennes et non des plus pauvres ..Logique ce sont toujours ceux qui payent qui décident..Et pour ça aussi que mr Valls fait une erreur : la gauche et sa dite justice fiscale c est finit .
Réponse de le 17/06/2014 à 22:14 :
"ceux qui après une vie de travail, une existence consacrée à la création de richesses et d'emplois, ceux qui après avoir payé cotisations et taxes en tous genres placent leur épargne dans l'immobilier pour s'assurer la retraite décente " : Et les jeunes qui bossent sans pouvoir fonder une famille au paradis des pauvres retraités qui n'ont d'autres problèmes que la fiscalité dans l'immobilier?!??!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :