100 millions d’euros : le coût de l'intervention française en Centrafrique

 |   |  330  mots
La France a envoyé 2.000 soldats en Centrafrique pour sécuriser le pays, en proie à de violents affrontements. (Photo : Reuters)
La France a envoyé 2.000 soldats en Centrafrique pour sécuriser le pays, en proie à de violents affrontements. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian a expliqué sur Europe 1 que le coût de l'intervention militaire française en Centrafrique ne faisait pas partie du budget de son ministère mais des dépenses globales de l'État.

100 millions d'euros: voilà ce qu'aurait dépensé la France pour l'opération Sangaris. Le ministre de la Défense Jean-Yves La Drian a révélé mercredi sur Europe 1 le coût de l'intervention en Centrafrique. "En année pleine, ce sera aux environs de 200 millions d'euros", a précisé le ministre. 

 
Le Drian : en Centrafrique, "tout n'est pas... par Europe1fr

"Ça rentre dans le cadre des opérations extérieures décidées en cours d'année et ça ne rentre pas dans le budget de la Défense", ajoute Jean-Yves Le Drian, qui précise que le financement est relatif à la loi de programmation militaire "comme cela a été le cas pour le Mali".

L'article 4 de loi du 18 décembre 2013 relative à la programmation militaire pour les années 2014 à 2019 précise en effet que "la dotation annuelle au titre des opérations extérieures est fixée à 450 millions d'euros". C'est suffisant pour couvrir les frais des 2.000 soldats français présents en Centrafrique.

L'opération pourrait durer jusqu'en 2015

Jean-Yves Le Drian a par ailleurs rejeté l'idée que la France puisse être enlisée dans un "bourbier centrafricain"."Tout ne va pas bien mais nous avons beaucoup avancé depuis deux mois et demi", a expliqué le ministre alors que l'Assemblée nationale a voté mardi la prolongation de l'opération Sangaris en Centrafrique.

La poursuite de l'opération est réclamée par les militaires qui aspirent à consolider les progrès accomplis pour sécuriser le pays. L'intervention française devrait se poursuivre, "jusqu'à ce que l'opération de maintien de paix (de l'ONU) prenne le relai", selon le commandant de Sangaris, le général Francesco Soriano.

La présidente centrafricaine, Catherine Samba Panza, plaide pour sa part pour le maintien de Sangaris jusqu'aux élections en RCA prévues début 2015.Selon les spécialistes, l'opération supervisée par les Casques bleus des Nations-Unies ne devrait pas se mettre en place au moins avant l'été. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2014 à 10:59 :
comme d'habitude c'est encore le contribuable Français qui va payer. La dette de la France gonfle à une vitesse folle mais ça n'inquiète pas la gauche. On va finir comme la Grèce, c'est écrit d'avance !
a écrit le 28/02/2014 à 16:28 :
pour un pays qui est surendetté ,c'est inquiètant......même scandaleux.............
a écrit le 27/02/2014 à 10:23 :
" eh! chéri, ce n'est PAS FINI .. !"
a écrit le 27/02/2014 à 8:43 :
otez moi d un doute ce pays n est plus une colonie depuis plus de 60 ans je crois ils ont voulu l indépendance ce qui est naturel et juste on à laissé des infrastructures Mais la question qui me brule la langue c est quand est ce que ces pays vont se prendre en mains ?? l indépendance c est un droit mais ca implique des devoirs Personne n a aidé la France pendant sa révolution et si il est vrai qu on a été aidé pendant les deux guerres mondiales ca n a pas duré des dizaines d années non plus Au dela des problémes religieux ce sont des différents éthniques qui sont le probléme central de bcp de pays africains ils passent leur temps à régler des comptes vieux de centaines d années Ce n est pas 400,1000 ou 5000 soldats de mieux qui changeront quelques chose dans la durée .Ils faut qu ils mettent fin à leur ridicule guerres tribales à répétition et là ils pourront avanrcer
Réponse de le 27/02/2014 à 10:11 :
eh! oui.....on veut les droits, mais non les devoirs! ça ne peut marcher.. Bien dit !
Réponse de le 27/02/2014 à 10:43 :
que nous ne devions pas rester longtemps en centrafrique : "ça se voit!" La France n'a pas les moyens , nos dirigeants nous disent qu'elle est en crise et que font-ils ?
Réponse de le 27/02/2014 à 11:55 :
d'énormes c........ries, comme d'hab !!
a écrit le 27/02/2014 à 7:58 :
je suis surpris d'etre censuré quand j'écris "le vote ultra majoritaire pour le maintient en centre afrique demontre la deconnection des élus par rapport au peuple
a écrit le 26/02/2014 à 22:08 :
Bah, c'est à peine moins que les dépenses mensuelles personnelles de François Hollande
a écrit le 26/02/2014 à 17:44 :
Très important :"cette somme ne fait pas partie de mon budget "Pour lui peut-être,pour nous contribuables c'est du pareil au même.Les neurones de ce ministre sont restés au vestiaire et je lui rappellerai un proverbe arabe (cela va de soi ) :"Il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler ."
a écrit le 26/02/2014 à 17:29 :
Le bon temps des colonies, ben ça continue encore aujourd'hui .
Réponse de le 26/02/2014 à 19:31 :
Tout à fait. Affaire du Tonkin bis?
a écrit le 26/02/2014 à 16:38 :
Heuuu, ya pas quelque chose qui vous choque messieurs les journalistes ?
Ne voyez-vous pas pointer 2 ou 3 questions à poser à ces chers politiques du gouvernement ?

Heureusement, les politiques vous disent : « une fois les élections que nous sommes en train de préparer pour mettre en place notre pantin terminées, tout va redevenir, comme par magie, calme » (comme au pays des bisounours).

Perso, en tant que rédacteur en chef, ne retire l’article qui fait l’apologie du gouvernement, j’engueule le journaliste, et je lui demande de faire son boulot : vous récupérez le communiqué, cela génère quelques questions, vous allez les poser, et vous faites ensuite un article avec le tout.
a écrit le 26/02/2014 à 16:28 :
Comment le croire ? a-t-il ajouter la rente à vie des orphelins ? campagne double
pour la paie et la retraite ? A moins que ces 1OO Millions c'est la différence de ce que çà
coute en Afrique et le montant s'ils étaien t resté en France. L'armée devrait s'occuper
comme dans certains pays des inondations, renforcement des digues etc...
a écrit le 26/02/2014 à 15:27 :
preuve qaue l'on ne fait pas d'économies mais des passes passes budgetaires
a écrit le 26/02/2014 à 12:57 :
100 M ......hum et ce que l'on nous cache!
a écrit le 26/02/2014 à 11:51 :
On nous avait promis une aide de soldats européens pour la fin 2013, puis le tout début 2014. Mais nous y sommes toujours seuls, si l'on excepte les soldats africains peu efficaces. Et cela ne se bouscule pas dans les autres pays européens pour cette opération!
Réponse de le 26/02/2014 à 14:13 :
Et pourquoi les autres pays européens devraient aider la France dans une mission de police dans son pré carré néo-colonial, mission lancée sans demander leur avis aux européens ?
a écrit le 26/02/2014 à 11:28 :
Il y en a des dépenses globales de l'Etat. Le déficit n'est pas prêt de se résorber.
a écrit le 26/02/2014 à 11:18 :
Un bourbier indescriptible ou nos soldats y laisseront la vie pour pas grand chose, hélas, et où nous, nous y laisserons toutes nos "plumes..!
Réponse de le 26/02/2014 à 11:27 :
Vous avez longtemps réfléchi avant de pondre cette phrase toute faite ?
Réponse de le 26/02/2014 à 11:48 :
La phrase n'a pas l'air toute faite, je suis aussi d'accord avec ça ! cette situation va nous coûter les yeux de la tête et nos soldats n'en arriveront pas à bout! si ce n'était grave, on pourrait parier !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :