Pas de trève estivale pour le chômage qui progresse de 0,3% en juin

 |   |  654  mots
Le chômage continue d'atteindre des sommets avec une nouvelle progression de 0,3% en juin.
Le chômage continue d'atteindre des sommets avec une nouvelle progression de 0,3% en juin. (Crédits : reuters.com)
En juin, le nombre des demandeurs d'emploi inscrits en catégorie "A" a progressé de 0,3%. Ils sont maintenant 3.398.300 en France métropolitaine. Le gouvernement table sur le pacte de responsabilité et les mesures pour relancer l'apprentissage pour tenter d'enrayer l'interminable hausse.

Le ministre du Travail François Rebsamen fait bien de s'abstenir de commenter chaque mois la courbe du chômage... A la différence de son prédécesseur Michel Sapin. Car il n'aurait rien d'agréable à annoncer et devrait se perdre en circonvolutions pour expliquer que les choses ne tarderont sans doute pas à aller mieux. En attendant, une fois encore ce n'est pas le cas. En juin, selon les statistiques que vient de publier le ministère du Travail, le nombre des demandeurs d'emploi en catégorie "A" a encore progressé de 0,3 % en France métropolitaine (le taux est le même si l'on inclut les Dom). Sur un an  l'augmentation atteint  4%.  Au total, il y a maintenant 3.3398.300 demandeurs d'emploi en catégorie "A", soit 9.400 de plus qu'un mois plus tôt. Un record. Si, cette fois, on ajoute les demandeurs d'emploi inscrits en catégories " B et  C" (ceux qui ont exercé une activité réduite), la progression est de 0,5% sur un mois et de 5,1% sur un an. Globalement, le nombre des demandeurs d'emploi inscrits en catégories "A, B et C" s'élève à 5.043.200, soit 23.000 de plus par rapport à mai.

Une nouvelle hausse de 0,3% en juin

Une nouvelle hausse donc. Certes, elle est plus de moitié moins forte que celle enregistrée en mai (0,7%) mais, la progression est quasi continue depuis des mois. Ce n'est pas une surprise avec une croissance du PIB nulle au premier trimestre. Et ça devrait être guère mieux au deuxième trimestre. Les données seront connues le 14 aout. Jusqu'ici, l'Insee table sur un "petit" 0,3%. Mais il n'est même pas certain que ce niveau soit atteint.  D'ailleurs, dans son entretien du 14 juillet, François Hollande a regretté le caractère "trop fragile, trop hésitant, trop vulnérable" de la reprise.

Si l'on regarde les statistiques du chômage dans le détail, là aussi, il y a une certaine stabilité dans les données depuis plusieurs mois. Ainsi, le chômage des moins de 25 ans  continue grosso modo d'être jugulé grâce à la politique des contrats aidés. Le nombre des demandeurs d'emploi de moins de 25 ans a ainsi diminué de 0,3% sur un mois et de 3,1% sur un an. En revanche, hélas comme d'habitude, le chômage des seniors de 50 ans et plus continue de fortement progresser: 0,9% en juin et 11,5% sur un an. C'est pour cette raison que François Rebsamen a présenté en juin un plan pour l'emploi des seniors mais il n'est pas certain qu'il soit suffisamment ambitieux. D'ailleurs, conscient du problème, François Hollande a annoncé lors de la conférence sociale des 7 et 8 juillet qu'une réunion se tiendrait en septembre pour examiner un dispositif permettant au chômeurs de longue durée (plus d'un an) - ce qui est le cas de la majorité des séniors inscrits à Pôle emploi - d'accéder à l'apprentissage, quel que soit leur âge.

Le chômage de longue durée progresse encore

D'autres signes ne sont pas très encourageants. D'une part, si l'on regarde les motifs de sorties de Pôle Emploi en juin, on constate que les "reprises d'activité" sont en recul de 1,3%. Preuve de la morosité du marché du travail. D'autre part, le chômage de longue durée est en progression constante: + 0,4% en juin et + 9, 8% sur un an. Au total, 2.140.800 demandeurs d'emploi sont inscrits depuis plus d'un an.

Certes, le gouvernement compte aussi sur les effets du pacte de responsabilité pour contrer la hausse quasi constante du chômage. Pourtant, plusieurs organismes (CEO-Rexecode, OFCE, OCDE) ne tablent pas sur une baisse du chômage en France avant 2016, faute de croissance suffisante. Pour l'instant, les prévisions gouvernementales se basent sur une croissance de 1% en 2014, 1,7% en 2015 et 2,25% en 2016. Or, grosso modo, le chômage commence à baisser avec environ 1,5% de croissance. Mais les prévisions gouvernementales pêchent peut-être par un excès d'optimisme.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/07/2014 à 6:12 :
A combien s'élève la hausse chez les intermittents du spectacle (ou plutôt les professionnels du chômage)?
a écrit le 28/07/2014 à 14:22 :
Chiffres de Janvier 2014 :

1 - Suisse : 3,0%
2 - Norvège : 3,3%
3 - Japon : 3,6%
4 - Corée du Sud : 3,7%
5 - Autriche : 4,9%
6 - Mexique : 5,1%
7 - Allemagne : 5,2%
8 - Islande : 5,5%
9 - Israël : 5,6%
10 - Australie : 5,8%
11 - Chili : 6,1%
12 - Luxembourg : 6,1%
13 - Etats Unis : 6,3%
14 - Nouvelle-Zélande : 6,3%
15 - Danemark : 6,5%
16 - Tchéquie : 6,5%
17 - Royaume-Unis : 6,6%
18 - Canada : 7,0%
19 - Pays-Bas : 7,2%
20 - Estonie : 7,7%
21 - Hongrie : 7,8%
22 - Suède : 7,8%
23 - Belgique : 8,5%
24 - Finlande : 8,5%
25 - Pologne : 9,7%
26 - Slovéquie : 9,7%
27 - Turquie : 10,2%
28 - France : 10,4%
29 - Irlande : 11,8%
30 - Italie : 12,7%
31 - Slovanie : 13,9%
32 - Portugal : 14,6%
33 - Espagne : 25,1%
34 - Grèce : 26,6%

On considère que le plein-emploi est obtenu autour de 6 % de chômage.

Sur les 34 pays de l'OCDE, la France est 28ème.
Pourquoi ?
Réponse de le 28/07/2014 à 15:38 :
parce que les chiffres des autres pays sont bidonnés!regardez les usa ou l'angleterre,ne soyez pas naifs,seule la france ose regarder ses chiffres en face!
Réponse de le 28/07/2014 à 17:36 :
Trop fort ... A chacun de vos commentaires, et au vu des réactions que cela suscite, je me bidonne... Continuez ainsi !
a écrit le 28/07/2014 à 12:35 :
Fable d'Eglantine c'est une fable, on y joue une fable antisémite et anti jeune, ne parlons pas de la croissance plombée. Dans le petisme économique nous sommes bons,
le chômage augmente et on réalise 90% des embauches en CDD... la précarité pour les uns, avec par exemple un tir sur des professions sans sécurité d'emploi et sans réforme de la fonction publique. Nous avons des menaces de mort de la part des rouges, nous sommes dans les slogans politiques et les atteintes aux droits fondamentaux? Alors on joue à la Loubianka? On nous annonce une augmentation des dépenses et un déficit à 49 milliards... C'est une Europe d'oppression des boomers sur les jeunes générations avec des taux de chômage scandaleux! En Grèce on a -20% de salaire... alors on fait des politiques de sous-développement? Mis à part la réforme des avocats, on en voit au smic à 30 ans pour 60h, quelle est la définition pour mérite républicain, mais pas des procureurs en sécurité d'emploi, on nous parle "d'Etats surendettés"... alors on ruine le citoyen à la mode grècque? Si les riches s'évadent la situation empire tous les jours... On nous parle d'une "menace d'une implosion de l'euro", que "la France plombe l'Europe", alors que l'Allemagne a stabilisé sa dette à 77%, notre niveau de vie est donc menacé d'austérité à venir. En terme financier nous n'aurions pas les compétences des US et notre système de production serait concurrencé par ceux-ci. Alors avons-nous un problème de croissance et d'emploi?
a écrit le 28/07/2014 à 12:28 :
Lors de la reception au quai d'orsay des familles , fabius a remis 87 cheques de 965000 euros aux familles presentes , le prix du silence , cela represente une baisse des prestations sociales de 2, 57 % au 01 10 14 (decret 2367 ab 64)
a écrit le 28/07/2014 à 12:27 :
Ah bon , il continue de progresser le chômage, Hollande a pourtant changé de lunettes pour mieux voir la situation catastrophique qu' il va laisser à ses successeurs et aux français qui croyaient encore aux énarques planqués dans la haute administration !!!!!!!!!!!!!!!! C' est bientôt le FMI qui prendra les commandes comme en Grèce.
a écrit le 28/07/2014 à 9:50 :
un an de baratin et de mensonges de Hollande et Sapin pour cela
démission
a écrit le 28/07/2014 à 9:36 :
Et il continuera à progresser tant qu'il sera plus intéressant pour certains de (sur)vivre des prestations sociales que d'aller travailler...surtout à temps partiel et au tarif du Smic horaire !!!
Réponse de le 28/07/2014 à 12:18 :
Pas d accord avec vous. Si pas de travail normal que les gens au chômage touche quelque chose. Notre système est ainsi fait Vous savez bien qu on ne change jamais rien en France. On reste sur nos acquis. C est ce qui fait si on ne sait pas donner de grandes lignes directrices de politiques qui redonneraient envie d embaucher.
a écrit le 28/07/2014 à 9:26 :
Comment voulez vous que l économie se porte bien et redémarre avec autour de nous que guerres et chaos dans des pays qui pourraient consommer autre chose que des armes?
Réponse de le 29/07/2014 à 8:13 :
pas faux!! il n'y a que les importations d'armes qui marchent actuellement dans un monde de guerres !!
a écrit le 28/07/2014 à 9:22 :
Tout fout l'camp, même le travail!
a écrit le 27/07/2014 à 20:05 :
Plus y a de chômeurs, plus c'est écologique, moins y a de pets moins y a d'effets de serre, plus on fait d'effets de manche plus on fait d'effets de serre, à quand la TVA au mot, quel mot est subventionné, puisque nous sommes au royaume de l'absurde, plus vous produisez de papiers, plus vous êtes subventionnés, plus vous dites d'âneries, dites hihan en place publique et vous gagnez gros... au moins avec une taxe à l'air, si on parle fort à la mode Vercingétorix, on dira moins de bétises... question de positionnement. A c'est ça la justice! Vous vous foutez du monde, certains prennent leur retraite à 50 ans et pour les jeunes c'est 70 ans, seulement on laisse 50% des diplômés sur le carreau. On fait une taxe les pets de vache pour cause de haute technologie au méthane et on relance le mariage des mouches, écodéontoarcéoconnonlogiquement parlant, on verdit la croissance, et que pensez-vous de vernir les cons jusqu'au bout des ongles! Alors à quand le vernissage?
Réponse de le 27/07/2014 à 23:10 :
Depuis quand un travailleur pète plus qu'un chomeur ? Aucun rappport, à partir de là, tout votre raisonnement puant s'effondre.
Réponse de le 28/07/2014 à 18:08 :
et quand va t-on taxer les auteurs de pesticides qui font crever les abeilles par millions?? on sera bien avancé lorsqu'il en restera qu'une minorité, et parti comme c'est parti , c'est pour bientôt! ce monde est lamentable !
a écrit le 27/07/2014 à 19:42 :
A la Clairefontaine m'en allant promener, j'ai trouvé l'eau si claire que je m'y suis baigné, chante rossignol chante... j'ai perdu mon emploi, mon pib et mon entreprise! vive le mazochisme national en zone euro!
a écrit le 27/07/2014 à 17:56 :
La courbe du chômage pourrait éventuellement se stabiliser mais dans tous les pays il y aura du chômage pour la simple et bonne raison que l'objectif du capitalisme c'est de faire le plus d'argent possible avec le moins de main œuvre possible . . c'est ce qu'on appelle pudiquement de la productivité
Réponse de le 27/07/2014 à 18:25 :
Tout à fait !!
Réponse de le 28/07/2014 à 8:27 :
Aidé de leurs idiots utiles : les syndicalistes
a écrit le 27/07/2014 à 17:29 :
Ne dites pas que c'est conjoncturel, le chomage a baisse en Allemagne, Royaume uni, et Etats unis. On n'est pas plus con qu'eux.
Réponse de le 28/07/2014 à 13:23 :
Tous ces pays ont réduit leur administration, nous on augmente les dépenses. L'amérique a un produit par tête plus élevé, l'allemagne n'a pas de déficit...
a écrit le 27/07/2014 à 17:02 :
il faut acheter des produits fabriqués en France ou de marque française. C 'est la seule solution contre le chômage
Réponse de le 27/07/2014 à 18:27 :
on a pas le pognon pour ça, hélas! il faut vous le dire comment?...vous balancez ça comme une lithanie, on comprend bien, mais nos salaires ne nous le per-me-ttent pas !
Réponse de le 28/07/2014 à 9:32 :
Votre commentaire c'est une rengaine vois n'avez pas autre chose, ça devient ringard.
a écrit le 27/07/2014 à 15:48 :
Alors on dit mort aux français et mort aux juifs? Pourtant pour le chômage c'est la préoccupation première, on en reparle de la croissance? C'est la terreur politique d'organisations subventionnées, on augmente le chômage et on subventionne les grandes fortunes comme le foot ou le cinéma? C'est de la destruction humaine, on parle de suicides au travail, on exploite à mort... accident du travail, c'est une honte! C'est comme ça qu'on protège la vie humaine?
Réponse de le 27/07/2014 à 15:56 :
Quand la LDJ sera interdite et ces fauteurs de troubles en prison, qui salissent la communauté juive de France, on pourra en reparler. Et les musulmans et les juifs ont toujours vécu en paix ensemble, mais depuis le conflit de Palestine, y a des tensions...normal non ?
a écrit le 27/07/2014 à 15:36 :
Pourquoi les chômeurs devraient être victimes de politiciens cons? C'est du terrorisme d'Etat! On subventionne la démolition!
a écrit le 27/07/2014 à 15:27 :
Il n'existe pas de bulles en Allemagne sur la question des logements et des pénuries, c'est les Etats qui détraquent l'économie. Si on fait un virage, c'est qu'on allait dans le mauvais sens... on lâche l'affaire. On nous azimute vers le sud... on écrase les forces vives... pas de trêves, le chômage augmente... voila une hémorragie sociale! Et le député communiste demande qu'on agresse les juifs... on pratique la violence sociale. Voila les bourreaux du peuple français! A outrance!
a écrit le 27/07/2014 à 9:40 :
Dans le mauvais sens évidemment.
Cette vilaine courbe stigmatise l'action du gouvernement. Vite une marche blanche pour dénoncer le racisme et l'antisémitisme de cette courbe du chômage.
Mais la France est apaisée par notre président des bisous et comme ils disent tous, il faut accélérer, réformer davantage la France. Il n'y aucune raison de ne pas atteindre les objectifs qui sont de 10 millions d'actifs au chômage.
a écrit le 27/07/2014 à 9:24 :
la france produit 3fois plus vite qu avant, le marche est vite sature sur certain produit, de plus dans l avenir les robots vont faire des progres, ils y auras donc plus de chomeurs, donc SEUL LE SOCIAL PEUT CHANGE LES CHOSSES EN ACEPTANT DE PAYE DES INCTIFS AVEC D AUTRE CRITAIRES QUE LA PERTE D UN EMPLOIE BIEN SURE???
a écrit le 27/07/2014 à 8:59 :
C EST LE RESULTAT DE LEURS MAUVAISSE DECITION POLITIQUE? QUAND ON RECULE LA RETRAITE ON RETARDE LA RENTREE DES JEUNES SUR LE MARCHE DU TRAVAIL? QUAND LE TRAVAIL DIMINUE IL FAUT LE PARTAGE ILS ONT RECULE AUSSI SUR LA DIMINUTION DES HORAIRES DE TRAVAIL???
a écrit le 27/07/2014 à 8:17 :
On voit parfaitement la stabilisation du chômage promise par un Président qui ne sert plus qu'à inaugurer les chrisantemes !
a écrit le 27/07/2014 à 8:03 :
Il s'occupe du crash de l'avion, il tente de remonter dans les sondages par ce biais mais il n'a rien compris les français s'en foute sauf les familles concernées. Pour manolo lui c'est le recrutement du Réal de Madrid qui l'intéressé. Pour les chiffres du chômage ils n'en rien à cirer.
Réponse de le 27/07/2014 à 11:03 :
sans compter qu'il vise 2017!!! Manolo....
a écrit le 26/07/2014 à 22:34 :
du redressement productif, c'est toujours Montebourg, pour info.
a écrit le 26/07/2014 à 19:15 :
C'est amusant la politique, on entend dire que les garçons sont des filles. Et pour le chômage, on joue à Maximum? Des organisations communistes prendraient les juifs et les chrétiens pour cible, c'est une déclaration d'intentions? On jouerait au pirate social dirigé par des ânes sociaux. Nous devons donc à l'ancienne, comme sous la résistance faire sauter les rails et protéger les juifs? On voit qu'on aime les impôts, le chômage et l'austérité par le déficit à venir... On joue au french coco, le coq ondiniste et scatophile qui chante sur son Etat de fumier et de non droit. On se prélasserait dans les palais en marquis de la pédalière à l'excroissance molle à la française, en empereur du sud chômagiste, prince des nuées de bobo antijeunes, grand ordonnateur à la colbert de la croissance par décret, laquelle? Si on dit qu'on sape, c'est qu'il existe un sapeur cameembert? Pourquoi ne pas faire un canon à maire de local? Le coq est une poule gauloise, une pleureuse, réponse b, ou bien Vercingétorix en costume d'Arlequin et au cul botté, ou encore un coquelette, c'est un bon menu pour une diète qui institue la paresse des uns et le présentéisme. Pas de trêve pour les chômeurs, mais une pause fiscale pour le conflit français imposé certains popolitique!
a écrit le 26/07/2014 à 14:29 :
Le libéralisme est en train d'avoir la peau de notre économie. Une politique monétaire restrictive
menée par une banque centrale indépendante au nom du "biais inflationniste" très cher à Barro et Gordon. Barro reconnaissait
que l'inflation n'avait des effets néfastes sur la croissance qu'au delà de 20%. La banque mondiale, fait intéressant, a démontré dans
une de ses études que l'inflation avait des effets bénéfiques quand elle se situait entre 5 et 10%. A contrario, il a été observé partout où elle
fut appliquée, qu'une politique monétaire orthodoxe était totalement néfaste.
Notre seul prix nobel d'économie Maurice Allais expliquait avec 10 ans d'avance ce que provoquerait la politique de libre-échange de l'UE: désindustrialisation accelérée
et forte hausse du chômage. L'histoire économique est d'ailleurs éloquente quant à la meilleure politique commerciale, aucun économiste n'a été capable de contredire
les travaux de Paul Bairoch à ce sujet.
En ce qui concerne l'Euro, je crois que J.Sapir a tout dis. Un coup d'oeil a sa simulation de sortie de l'euro nous apprendra
que nous serons 100% gagnant si on le faisait.
Jeter un coup d'oeil aux débats des années 20-30 est d'ailleurs très instructifs.
Jamais on ne resorbera le chômage en supprimant le SMIC, en réduisant les salaires ou les cotisations. La baisse de la part du
salaire dans la valeur ajoutée est un fait observé depuis 30 ans, on attend toujours les emplois promis par les libéraux ainsi que l'investissement qui devait en découler. Ce qui s'est passé, c'est l'explosion des dividendes.
Réponse de le 26/07/2014 à 16:57 :
.... mais bien-sur !!!! vive les 35H, les lois sociales à la con !
Réponse de le 26/07/2014 à 17:46 :
flanby nous a dit qu'il allait inverser la courbe du chômage !
Il suffit de tripatouiller les chiffres, et le socialisme triomphera (comme d'hab) !
Réponse de le 26/07/2014 à 18:27 :
Sinon, ils arrivent quand vos arguments?
Concernant les 35h, les études qui portent sur le sujet montrent qu'ils ont permis une baisse du chômage significative (la parité euro/USD étant aussi favorable à ce niveau).
On ne parle pas de socialisme, d'ailleurs JM Keynes était libéral, on parle d'un retour à des politiques macroéconomiques keynésiennes accouplées à un retour à un protectionnisme tel que le pratique certains pays asiatiques.
Évidemment, dans la situation actuelle, c'est impossible.
Réponse de le 27/07/2014 à 16:21 :
Les 35 h n'ont jamais fait baisser le chômage bien au contraire et en plus , cela nous a appauvris !
Réponse de le 28/07/2014 à 7:08 :
Arretez votre propagande sans preuve contre les 35h.
Si on partage le travail, logiquement il y a moins de chomage.
Mais les patrons sont contre, car ils veulent des esclaves qui bossent 24h/24 meme le dimanche.
Réponse de le 29/07/2014 à 8:18 :
et pour RIEN !!
a écrit le 26/07/2014 à 14:05 :
Moi Président je ferai baisser le chomage(+8000000) malgré les pseudo emplois jeunes qui coutent une fortune. Moi Président j'interdirai les licenciements Etc Etc...Ca va bientot peter.
Réponse de le 26/07/2014 à 15:59 :
Prout !
Réponse de le 26/07/2014 à 16:26 :
Et moi tout court, anonyme et humble parmi les vivants, on m'a annoncé que mon contrat ne sera pas renouvelé : plus d'argent pour me payer et bien entendu, j 'ai le droit à pas grand chose
Réponse de le 26/07/2014 à 18:03 :
c'est une sale politique qui tend à mener les gens au désespoir!! (pas tous...évidemment )!
Réponse de le 29/07/2014 à 8:16 :
la majorité des Français, oui! mais les politiques n,e connaissent pas le désespoir, et ne sont pas prêts de le connaitre quelque soit le contexte, la conjoncture.... !!
a écrit le 26/07/2014 à 14:02 :
Sans compter les dizaine de milliers (?) de chomeurs radies (sorties!!) sans raison par PE chaque mois
Réponse de le 26/07/2014 à 18:26 :
entendu à la télé, que le chiffre de 5 millions de chômeurs était presque doublé, si on comptait ceux qui étaient radiés, et ceux qui sont sans travail, mais pas inscrits, cherchant par eux mêmes.....
a écrit le 26/07/2014 à 13:51 :
Or les collectivités locales, au lieu de faire des économies sur les dépenses de fonctionnement (personnel – restructurations diverses) font des économies sur les investissements Publics qui sont pour beaucoup d'entre-eux annulés ou différés.

Et le chômage augmente dans le privé (voir le secteur du bâtiment et des Travaux Publics totalement sinistré).
Pour rappel, les collectivités locales réalisent 75 % de l'investissement Public en France.
Réponse de le 26/07/2014 à 14:07 :
Sans doute mais la solution n est pas d auguementer les dépenses publics
Au contraire il faut vraiment tailler sévère dans la gabgie

Libérer le travail et arrêtez de surtaxer
Réponse de le 26/07/2014 à 20:08 :
... du travail par les impôts ...... je rêve !
a écrit le 26/07/2014 à 13:42 :
Le socialisme dans toute sa splendeur !!!!!
a écrit le 26/07/2014 à 13:38 :
Nous sommes en économie régressive dans le monde. Par exemple la IT détruit 15 emplois pour un créé, la grande distribution 5 pour 1 créé. Si Sarkozy avait été un frein puissant pour notre pays, Hollande constitue une catastrophe. Il faudra sortir les sortants pour espérer stagner puis avancer de nouveau. Ainsi la question du chômage mérite une requalification complète : il n'est plus possible d'utiliser ce mot sauf pour dire qu'il est fini, terminé. Il ne s'agit pas d'une mesure cosmétique mais d'un changement de paradigme. Chacun devant être payé mais disponible pour l'emploi immédiatement. La simplification des procédures qui en résulterait serait véritablement libératrice par la fin de cotisation "chömage" chez les parties et de procédure ou de frais de fin de contrat, congés et autres formations. Ce mécanisme coûterait moins cher que la formule formation/aide/indemnisation actuelle qui est gaspillée le plus souvent. Elle doit s'accompagner inévitablement d'un sujet devenu tabou y compris (et surtout) chez les journalistes, celui de la fin de l'immigration nécessaire. Nous trouvons actuellement des petits bouts de réforme qui vont dans ce sens. mais c'est une application forte et entière avec une méthodologie de mise en place qui seule sera utile. La zone européenne, sans prise de conscience va atteindre à 10 ans un taux en spirale, bien que manipulé, de 50% de sa population au chômage. Il sera trop tard pour agir.
a écrit le 26/07/2014 à 12:36 :
Mon plombier me dit qu'il ne peut pas intervenir avant le mois d'octobre !
Réponse de le 26/07/2014 à 12:48 :
Tu lui dis .... " je vous paye en fraîche" .... il viendra de suite ! looooooooooool c'est risible mais efficace !
Réponse de le 26/07/2014 à 13:05 :
et "l'efficacité", c'est important, mine de rien! nos politiques sont efficaces en paradis fiscaux...non?......
Réponse de le 27/07/2014 à 8:07 :
Faits tout toi même ne participé pas à l'achat du 4/4 de ton plombier. Vas un magasin de bricolage les vendeurs vont te conseiller. Tu connais du monde quelqu'un pourra t'aider. Je ne suis pas bricoleur mais je monte ma cuisine avec un ami. 5 fois moins chère qu'un artisan. S'il veut rouler en 4/4 qu'il ne compte pas sur moi.
Réponse de le 27/07/2014 à 8:22 :
Remues toi et fait le toi-même. Laisse tomber ton plombier.
Réponse de le 27/07/2014 à 11:06 :
bonne solution, il n'y a qu'en se lançant qu'on apprend, un copain bricoleur, du courage , de l'huile de coude.......la fierté de s'être démmerdé!!!
a écrit le 26/07/2014 à 12:16 :
hé .... François le changement c'est quand ?
Réponse de le 26/07/2014 à 12:22 :
il ne peut répondre trop occupé en ce moment à faire des représentations à la télé, pour expliquer ceci, cela avec quelques ministres.....pathétique...
Réponse de le 26/07/2014 à 12:55 :
Bientôt la CGT au gouvernement ... histoire de rétablir l'emploi ! ... il en serait capable !!!!!!!!!!!
a écrit le 26/07/2014 à 11:25 :
Le chomage va exploser.Exemple:la poste n'est plus rentable alors on augmente les tarifs!Soit les dirigeants sont des imbéciles,soit ils veulent démanteler plus vite la poste.Dans les deux cas ,la poste est vouée a exploser.Autre exemple:l'état se désengage des CCI,ce qui va entrainer une hausse foudroyante des taxes foncières des entreprises,ce qui va entrainer de nombreuses fermetures
Réponse de le 26/07/2014 à 12:19 :
Plutôt "la poste est vouée a implosée" !
a écrit le 26/07/2014 à 11:22 :
non seulement il progresse , mais q on fait tout pour vous écœurer au travail . ensuite tout nos bien de consommation viennent de l étranger a cause aussi de nos salaires de misère
du moins en grandes parti sauf les patrons du cac 40 et nos chers dirigeant riches comme des nababs a part ca tout va bien
Réponse de le 26/07/2014 à 12:20 :
Tout à fait, ce que vous dites est juste.
Réponse de le 26/07/2014 à 12:32 :
Pour moi aussi , + 1000
a écrit le 26/07/2014 à 10:32 :
il faut acheter des produits fabriqués en France ou de marque française. C 'est la seule solution contre le chômage.
Réponse de le 26/07/2014 à 12:24 :
J'ai bossé en Allemagne .... le plus drôle c’était d' exporter des "étiquettes in France " !
Réponse de le 26/07/2014 à 12:26 :
alors AUGMENTEZ NOUS LES SALAIRES!! c'est un cercle vicieux, votre histoire! les simples ouvriers, c'est impossible, trop cher pour notre maigre salaire, et tout ce qu'il faut payer pour SURVIVRE !!!!!!
Réponse de le 26/07/2014 à 16:03 :
@made in france : Je cherche des placements à l'étranger...Vous n'avez pas une idée...
Réponse de le 27/07/2014 à 8:19 :
Votre discours est démodé changez de registre pour une fois.
a écrit le 26/07/2014 à 10:16 :
Monaco a 0 % de chômage. Il faut mettre le droit du travail de Monaco en France.
Réponse de le 26/07/2014 à 11:08 :
+ 1. ou le code du travail du Liechtenstein. 2 % de chomage au Liechtenstein;
Réponse de le 26/07/2014 à 11:20 :
andorre 3 % de chomage; pas mal le droit du travail d'Andorre.
a écrit le 26/07/2014 à 10:11 :
IL FAUT SORTIR DE L EURO ! tous les pays qui réussissent ont leurs propres monnaies à l'exception de l'Allemagne.
Réponse de le 26/07/2014 à 11:04 :
Rien a voir

Il faut réformer le code du travail et faire des produits que les clients veulent
Notre montagne de loi , de norme et d insécurité juridique font fuire toutes les bonnes volontés
Il faut être fou pour investir en France si vous pouvez aller ailleurs
Réponse de le 26/07/2014 à 12:24 :
avant d'avoir cette monnaie de singe, qu'est l'euro, nous ne nous en sortions pas si mal, ce n'était pas le bonheur, mais c'était MIEUX !!!! c'est tout !
Réponse de le 26/07/2014 à 12:28 :
A partir du moment ou vous rentrer dans une zone monétaire dans laquelle des pays ont un cout du travail 6 fois inférieur au votre, prétendre que cela n'a aucun impact sur votre taux de chômage est juste un mensonge.

Ce n'est pas le code du travail qu'il faut changer, mais c'est baisser les salaires de tous les français au niveau de ceux de la Roumanie...et l'emploi repartira. sauf que nous seront tous pauvres.

L'UE est la clé de voute de beaucoup de nos problèmes.
Réponse de le 26/07/2014 à 12:45 :
"...sauf que nous serons tous pauvres...", mais avec le coût actuel de la vie en France, ce n'est pas "pauvres", que nous serons, mais tous miséreux, trainant la savate! pas pareil, encore, voyez vous ! logés à la belle étoile, car impossible déjà, de se loger! à partir de là, vous êtes à la rue, et vous n'êtes plus rien ! voilà!!
Réponse de le 26/07/2014 à 14:26 :
Monaco a 0 % de chômage. Il faut mettre le droit du travail de Monaco en France.
Réponse de le 26/07/2014 à 18:07 :
tu parles, y a que" des plein de fric," la bas et des retraités nantis !
Réponse de le 26/07/2014 à 19:23 :
Il n'est pas interdit de mettre tout en oeuvre pour être parmi les personnes dont vous parlez.
Réponse de le 27/07/2014 à 11:11 :
c'est ça, je vais faire une banque, parce que ,perso je ne suis pas né avec 1 cuillère d'argent dans la bouche, j'ai pas hérité, et c'est pas par le travail que je vais m'enrichir!! surtout pas!!...donc, idée nase, mon pote !
a écrit le 26/07/2014 à 10:04 :
Tout va très bien ,madame la marquise ,tout va très bien mais pourtant il faut que l'on vous dise ...
a écrit le 26/07/2014 à 9:51 :
Pourtant il y en a du travail. Seule solution, supprimer les allocations chômage. Comme par magie tous ceux qui faisaient la fine bouche trouveront un travail et la situation sera réglée!
Réponse de le 26/07/2014 à 10:03 :
bien sûr! il y a du travail, les plus difficiles à moindre coût! allez y donc, puisque vous semblez prôner le fait d'être exploité !
Réponse de le 26/07/2014 à 10:04 :
300.000 offres d'emplois non pourvues et plus de 3 millions de chômeurs de l'autre côté....
Réponse de le 26/07/2014 à 10:08 :
vous parlez d'"emplois" à forte précarité! c'est la mode actuelle !! " ne vous plaignez pas, vous avez un emploi.."! mais je ne m'en sors pas, je suis très mal payé, la fin du mois, c'est le 15 ou 17, je fais comment pour la suite?" Démmerdez vous, c'est ça votre solution?! apparemment, oui ! la misérabilité tout en travaillent , chapeau !!
Réponse de le 26/07/2014 à 12:29 :
encore un qui croit que le chômage se crée parce que les gens n'ont pas envie d'aller travailler...
Réponse de le 26/07/2014 à 13:03 :
bien sûr, c'est du travail précaire dont vous parlez! le 15 du mois, vous êtes à sec, même en comptant vos maigres sous! trouvez autre chose!
a écrit le 26/07/2014 à 9:30 :
Le seul pouvoir détenue par les politiques consiste dans la préservation de leurs avantages, rémunérations indécentes, népotisme, cumuls des mandats, des emplois et enrichissement
plus facile que dans la vie professionnelle.. Leur travail communiqué et encore communiqué
bref nous donner de l'espoir nous distraire nous endormir et servir à rien c'est mon avis!
Réponse de le 26/07/2014 à 10:23 :
Cela fait trente ans que je ne vote plus et je me demande comment il existe encore des naïfs pour croire encore ces bonimenteurs professionnels. Ca m'épate.
Réponse de le 26/07/2014 à 12:30 :
ça vous épate, ok, mais c'est même carrément triste !
a écrit le 26/07/2014 à 9:13 :
Depuis 2008, le chômage n'arrête pas d'augmenter. Et, ce n'est pas avec des contrats aidés que cela va changer. De plus, mettre les seniors en apprentissage ne résout rien. Il existe déjà l'AFPR. Ce qu'il faut, c'est surtout des contrats pour les entreprises, des banques qui suivent, moins de paperasses et des charges moins lourdes (au lieu de mettre l'argent public sur des contrats aidés, dévalorisant, temporaires et non pertinent) et des contrats évolutifs pour qu'employeurs et employés consolident un poste. Bref, il faudrait revoir le logiciel politicien et étatique (inchangé depuis des décennies), d'un manque d'implication des banques et d'une certaine mentalité/approche (les seniors coûtent trop chers, ils sont trop vieux, ils sont statiques / Les jeunes sont des assistés, etc). Il y a un climat de méfiance depuis trop longtemps. La France a enclenché des réformes structurelles trop tard, trop lentement. On en paie le prix !
Réponse de le 26/07/2014 à 11:18 :
vous avez remarqué que depuis 2008 il y a eu une crise mondiale "la crise des subprimes" ?
Réponse de le 27/07/2014 à 8:17 :
Donc pour vous c'est normal que cela dure ça fait maintenant 7 ans, encore un qui en croque.
a écrit le 26/07/2014 à 9:09 :
Depuis 2008, le chômage n'arrête pas d'augmenté. Et, ce n'est pas avec des contrats aidés et des mises que cela va changer. De plus, mettre les seniors en apprentissage ne résout rien. Il existe déjà l'AFPR. Ce qu'il faut, c'est surtout des contrats pour les entreprises, des banques qui suivent, moins de paperasses et des charges moins lourdes (au lieu de mettre l'argent public sur des contrats aidés, dévalorisant, temporaires et non pertinent) et des contrats évolutifs pour qu'employeurs et employés consolident un poste. Bref, il faudrait revoir le logiciel politicien et étatique (inchangé depuis des décennies) et celui des mentalités (les seniors coûtent trop chers, ils sont trop vieux, ils sont statiques / Les jeunes sont des assistés, etc). Il y a un climat de méfiance depuis trop longtemps. La France a enclenché des réformes structurelles trop tard, trop lentement. On en paie le prix !
a écrit le 26/07/2014 à 9:04 :
Pendant ce temps avec une politique libérale la Grande Bretagne voit son taux de chômage décroître rapidement. Alors qu'elle est la bonne politique ?
Réponse de le 26/07/2014 à 9:30 :
avec 7 % DE DÉFICIT PUBLIC; libérale ?
Réponse de le 26/07/2014 à 9:33 :
Au prix de la dette ou impôts futur.....
Réponse de le 26/07/2014 à 12:47 :
Le nombre de contrat zéro heures explose au Royaume uni, et le pays bénéficie d'une bulle immobilière, dans ces conditions ils est facile de faire baisser artificiellement le chômage.
Réponse de le 26/07/2014 à 13:01 :
et un endettement privé record, c'est ça le modèle anglo saxon, soutenir la consommation par le crédit, jusqu'à ce que la bulle éclaté comme en 2008
a écrit le 26/07/2014 à 8:12 :
on n'arrête pas le progrès c'est bien connu.
a écrit le 26/07/2014 à 7:29 :
Nous le savons maintenant, Hollande Valls ne sont pas a la hauteur de l'enjeu ;
a part les blas blas, Valls est bon à rien et mauvais à tout, Hollande ferait mieux de le renvoyer dans ses foyers en Suisse ou à Barcelone.
Il y a bien d'autres homme femme français de naissance capable de faire mieux qu'un Valls médiatisé par des faux sondages bidouillés dont le gouvernement s'effondre comme un ballon de baudruche
Réponse de le 26/07/2014 à 13:02 :
c'est quoi un français de naissance ?
Réponse de le 26/07/2014 à 18:11 :
on va vous faire un petit dessin...
Réponse de le 27/07/2014 à 8:27 :
Et aussi une bulle pour que vous puissiez comprendre.
a écrit le 26/07/2014 à 6:36 :
Si d'ici la fin de l'année le chômage ne redescend pas sous la barre des 3 millions de chômeurs cela signifiera que la politique menait par HOLLANDE, que se soit son pacte ou la politique de l'offre a échoué.
Il faudra alors revenir sur les mesures d'allégements fiscaux et sociaux qui ne pourront alors être considérées que des mesures pour des opportuniste, des mesures à effet d'aubaines.
Où est le million d'emploi du président du MEDEF ? a part pleurer et réclamer des aides qui ne permettent pas de faire diminuer le chômage que fait-il ? la légion d'honneur accrochée a sa veste la mérite t-il vraiment ? ou est-ce un symbole réservée à une caste de décideur imbue de leur personne ?
L’état continue de s'endetter, avec un déficit de plus de 1 510 milliards (dettes hors sécu..) et surtout un déficit budgétaire annuel de 72 milliards d'euros
Il faudra donc simplifier la fiscalité et revenir sur les 150 milliards d'allègements fiscaux et sociaux
En revenant sur ces allègements il faudra parallèlement modifier la fiscalité des entreprises et notamment de l’impôt sur les sociétés en mettant un taux d'IS réduit à 5% sur les bénéfices réinvestis dans les 24 mois ou servant au désendettement des entreprises (remboursement anticipé de dettes financières dans les 6 mois suivant l'exercice comptable), un taux d'IS de 50 % pour les bénéfices distribués (dont 30 % serviraient à financer l'apprentissage, la mobilité professionnelle, l'adaptation professionnelle avec un tuteur dans les entreprises embauchant un demandeur d'emploi de longue durée pendant 6 mois
Nous arrivons a mi mandat, la croissance ne se décrétant pas, HOLLANDE et donc le PS auront joué leur dernière carte pour espérer présenter un bilan positif. En 2017, si le chômage ne revient pas sous la barre des 2 millions de chômeurs et si l'équilibre annuel budgétaire n'est pas atteint leur politique économique aura échoué, et ils perdront les élections...tout simplement
a écrit le 25/07/2014 à 22:01 :
Pas d'histoire, tous les corps de métiers sont surchargés d'activité, le problème est ailleurs.
a écrit le 25/07/2014 à 21:43 :
Aucun de tous les pactes de responsabilité n'y changeront rien. On a beau tout imaginer, les carnets de commandes restent vides. Et puis gérer du social est devenu impossible. Les entreprises font avec leurs moyens.
Réponse de le 26/07/2014 à 9:30 :
en fait la demande mondiale est moins forte que prévue dans de nombreux pays et secteurs d'activité ce qui veut dire que le chômage ne risque pas de décroître helàs , les entreprises ont des carnets de commandes inférieurs a une période normale ce qui les oblige a rester sur le qui vive , tout le monde attend un rebond mais il n'est pas là et faire de la politique de l'offre échouera comme l'ancienne majorité qui c'est enfermée dans cette logique ..
Réponse de le 26/07/2014 à 12:29 :
ce qui est une dr^le d'équation, c'est qu'il y a de plus en plus de monde sur terre, et qu'il y a de moins en moins de boulot, et que ceux qui ont un job, sont de plus en plus miséreux, quand d'autres sont de plus/plus riches! on solutionne ça, comment ? !
a écrit le 25/07/2014 à 21:34 :
On la sent bien la stabilisation du chômage selon Rebsamen !
a écrit le 25/07/2014 à 21:18 :
Pour une inversion de courbe, c'en est une belle... Pitoyable socialisme quand tu nous tiens ...
Réponse de le 25/07/2014 à 22:57 :
c est la faute à sarko
Réponse de le 26/07/2014 à 5:44 :
Bien sur, et également à Chirac ou encore à Pompidou ou De Gaule ... Le SEUL responsable de cette situation est actuellement assis à la tête de l'état ( sauf s'il est parti faire un tour en scooter) . Le socialisme, c'est comme le communisme ... ça ne fonctionne pas!
Réponse de le 26/07/2014 à 9:33 :
a Harry , au moins Georges Pompidou en 1967 avait vu l'avenir et avait prévenu tout le monde que le chômage serait un problème permanent pour les élites et le peuple français ce que ces derniers n'ont pas voulu croire en distribuants des aides a plus soif et aussi a nier la réalité intangible , depuis 48 ans rien n'a donc été compris et malgré la technologie et la mondialisation des echanges qui se sont amplifiés depuis cette époque ..
Réponse de le 26/07/2014 à 13:06 :
ah et c'est quoi le socialisme selon votre définition ? Avez vous une définition précise de ce mode politique, ça m'intéresse...
Réponse de le 27/07/2014 à 8:29 :
Le socialisme c'est de la mer.. Je crois que j'ai été assez clair.
Réponse de le 27/07/2014 à 11:14 :
Très clair!
a écrit le 25/07/2014 à 21:13 :
tous les artisans que j'ai contacté pour de petits travaux m'ont dit qu'ils étaient plein jusqu'a octobre, tous ont des gros 4x4 tout neufs mais pas question d'embaucher, trop de tracas....
Réponse de le 25/07/2014 à 22:14 :
Est ce que vous pensez que les hommes politiques pour qui vous avez voter sont meilleurs ? Changez de voiture et de camping !
Réponse de le 26/07/2014 à 0:51 :
Une entreprise n'est pas un être humain. Pourquoi une entreprise embauche ? Parce que le patron il est gentil ? Pourquoi une entreprise n'embauche pas ? Parce que le patron est méchant. Et bien, à ce rythme et avec cette une telle théorie économique, la France va devenir le pays le plus riche du monde !
Réponse de le 26/07/2014 à 8:46 :
Soyez plus clair on a rien compris pourquoi changer de voiture ou de camping, vous auriez pu dire changer de télé et de cocotte minute. C'est certainement pour faire avancer le smililiblick.
Réponse de le 26/07/2014 à 8:54 :
Dépensez le en vacances à l'étranger vous aurez moins de souci, les artisans laissez tomber trouvez vous des amis et faites vos petits travaux vous même.
Réponse de le 26/07/2014 à 10:04 :
CQFD !!
a écrit le 25/07/2014 à 20:53 :
qu'en pense F Hollande de ces nouveaux chiffres????! au lieu de gesticuler de plus en plus à la télé, pour un oui, & un non, d'aucun ferait bien de s'occuper véritablement des énooorrrrrrrmmes problèmes des FRANCAIS !!
Réponse de le 26/07/2014 à 13:10 :
quand on ne peut rien de rien faire pour améliorer la vie des Français, on se tourne vers "la compassion" pour d'autres sujets qui apporteront, du moins certains l'espèrent, des VOIX !
Réponse de le 27/07/2014 à 11:15 :
+1000000
a écrit le 25/07/2014 à 20:38 :
...Pour le pouvoir politco-médiatico-economique : ça contribue à faire baisser les salaires trop élevés pour la compétitivité mondiale
Réponse de le 26/07/2014 à 1:46 :
Dans la mesure où le salaire minimum est réglementé et que le chômage se concentre en premier lieu sur la main d'oeuvre non qualifié, donc celle faisant l'objet de cette réglementation, l'impact est limité.
Par ailleurs, la hausse du chômage entraine des dépenses d'argent public soit pour verser le chômage, soit parce que les rentrées d'impôts et de cotisations sont plus faibles. Cette hausse des dépenses publiques n'étant pas financée par les recettes, la France emprunte. Pour pouvoir continuer à emprunter - pour assurer la pérennité de son modèle -, la France hausse les impôts. Ces mêmes impôts sur les entreprises et les ménages réduise les marges des entreprises, donc l'investissement, et le pouvoir d'achat, donc la demande. Ainsi, le chômage contribue de façon chronique à la perte de compétitivité de notre pays et il en est probablement la principale cause.
Réponse de le 26/07/2014 à 10:10 :
raisonnement un peu simpliste, il faut dans un premier temps voir ce qui relève du social et ce qui relève du fiscal. En aucun cas c'est les impôts qui financent le chômage...............
a écrit le 25/07/2014 à 20:34 :
Et on déglingue à tour de bras les foyers français... Et l'Espagne à 25, c'est pas mal!
Réponse de le 27/07/2014 à 11:19 :
oui, on déglingue à tour" de bras" les foyers français", vous avez raison, on ne nous "aime pas"! voyez vous cette politique n'apporte que paupérisation et désespoir à nos compatriotes!!!!
a écrit le 25/07/2014 à 20:28 :
Mes amis les choses ne sont pas faciles en France, mais en Angleterre nous avons retrouves le niveau d'avant 2008 ent ermes d'emplois.

Pas de politique monetaire, pas de sortie de la crise.
Réponse de le 26/07/2014 à 1:49 :
Il y a une politique monétaire de la zone euro : la stabilité des prix.
Réponse de le 26/07/2014 à 13:07 :
par contre pas en PIB, alors que la France, si
a écrit le 25/07/2014 à 20:26 :
C'est la faute a Sarko !
Qui peut encore écrire de pareilles inepties ! Ma société est en progression mais je n'embauche pas. Pourquoi ? Pas à cause du coût du travail. A cause du risque prud'hommal permanent.
Réponse de le 25/07/2014 à 20:42 :
Supprimer le Code du Travail.
Réponse de le 26/07/2014 à 8:48 :
Encore un qui ne bosse pas et qui profite à fond du système et qui veut donner des leçons.
Réponse de le 26/07/2014 à 11:10 :
si on rétablit l'esclavage, il n' y aura plus de chômage et de délocalisations;
Réponse de le 26/07/2014 à 12:33 :
évidemment, que si nous devenions des serfs corvéables à merci, d'ici peu, certains n'auraient plus d'ennuis et tracas avec le code du travail! nous paieront pour avoir un petit job, juste de quoi, sur-survivre !! chouette la vie !!
Réponse de le 27/07/2014 à 18:41 :
Oui c est un risque énorme moi je préfère auguementer les prix
Les politiciens ne comprennent rien aux entreprises
Les incapables sont aux pouvoir depuis 30 ans
On ouvre de plus en plus les frontières et en même temps on alourdit les contraintes des entreprises
Cherchez l erreur
a écrit le 25/07/2014 à 19:44 :
tout le monde sait que l'économie fonctionne en cycles.nous sommes actuellement dans la partie basse d'un cycle hérité de 10 ans de ruine Sarkosiste.les réformes structurelles ne peuvent porter leurs fruits en seulement deux ans!les français doivent rester patients,tout ne va pas si mal en france,une grande partie de la crise est dans le ressenti
Réponse de le 25/07/2014 à 20:28 :
Il faut etre aveugle pour croire a un socialisme a la Hollande, n'avait il pas annoncé que la crise était finie aVant de ptendre le pouvoir, le PS meme la France a la ruine
Réponse de le 26/07/2014 à 8:04 :
@ élu ps
vous oubliez les 14 ans de ruine mitterrandiste, par ailleurs Sarko n'a été président que 5 ans
Réponse de le 26/07/2014 à 8:56 :
Ne répondez pas à elu PS vous perdez de précieuses secondes de votre vie et c'est bien dommage.
Réponse de le 26/07/2014 à 9:16 :
ouais! mais Sarko avec sa folie des grandeurs, car ce monsieur ne sait pas ce qu'économie veut dire, quand on a du pognon à ne plus savoir qu'en faire, évidemment, on craque! voir le gouffre que lui aussi a laissé !!!!
Réponse de le 26/07/2014 à 11:27 :
Ne répondez pas a élu PS,son arrogance est risible.L'UMP,a la prochaine alternance,est le seul parti capable de comprendre les entrepreneurs et de redresser le pays en favorisant l'offre.
Réponse de le 26/07/2014 à 12:35 :
vous avez raison! vous avez un humour imbattable, élu UMP !!!
Réponse de le 26/07/2014 à 13:57 :
c'est bizarre mais chaque fois que je réponds à éluPS pour le renvoyer dans ses 22, mon commentaire ne passe pas. Y aurait il un courant favorable au PS à la TRIBUNE ?
Réponse de le 26/07/2014 à 18:15 :
ben, non! les autres passent pourtant bien.....
a écrit le 25/07/2014 à 19:33 :
Nous allons mal finir.......on va tout droit dans un gouffre sans fin...!
a écrit le 25/07/2014 à 19:29 :
L'égalitarisme parfait: soyons tous pauvres! Heu, pas les énarques, faudrait pas déconner quand même...
a écrit le 25/07/2014 à 19:10 :
voila ce qu'il se passe lorsqu'on met son industrie et ses travailleurs en directe concurrence avec des pays dont le cout du travail est 10 fois inférieur.

L'UE nous protège ? Qui croit encore a cette fable ?
Réponse de le 26/07/2014 à 9:18 :
ouais, ce devait être cela, pourtant l"EU pour les candides !
a écrit le 25/07/2014 à 18:46 :
Les employeurs ne veulent pas embaucher. Et personne ne les y oblige. Ils peuvent envisager de gagner plus cette année, 4% garanti sur la masse salariale, et 6% l'année prochaine... Pourquoi prendraient-ils des risques?

Pourquoi le chômage baisserait? Par action de la magie merveilleuse de la main invisible qui n'existe pas?
Réponse de le 25/07/2014 à 19:10 :
Et pourquoi faudrait il embaucher? Pour la gloire? Pour payer plus de charges? En France on a surentrainé les entrepreneurs à embaucher en dernier recours, on ne le fait que si vraiment il n'y a pas d'autre solution. Montez votre boîte, vous comprendrez très vite pourquoi la main de plomb de l'Etat va vous clouer au sol.
Réponse de le 25/07/2014 à 20:03 :
Ne vous fatiguez pas , en France on ne comprends rien aux entreprise . 75 % des 16 /30 ans rêvent d'être fonctionnaires ...no comment ! Bientôt comme la Grèce !
Réponse de le 25/07/2014 à 20:55 :
Faudrait-il obliger les entreprises à embaucher??? N'est-ce pas le patron de l'entreprise le plus apte à déterminer l'effectif dont il a besoin? Le patron emploi l'effectif adéquat, il embaucherait plus lorsque l'activité est importante si il pouvait débaucher quand l'activité est faible.
a écrit le 25/07/2014 à 18:45 :
le changement, c'est maintenant.: 540000 chomeurs de + depuis l'arrivée de F HOLLANDE
Réponse de le 25/07/2014 à 19:37 :
au gouvernement, il n'y a pas de chômeurs! vous avez remarqué? TOUS sont recasés, un peu partout, il n'y a que la chienlit pour le peuple! des incapables, qui pour remonter dans les sondages , jouent les vedettes depuis l'accident d'avion air Algérie! LAMENTABLES !!
Réponse de le 26/07/2014 à 8:10 :
exact ! conférence de presse avec 3 ministres qui viennent l'un après l'autre dire la même chose.De la redondance inutile,ennuyeuse et sans aucun intérêt.
Réponse de le 26/07/2014 à 9:20 :
et pourtant tout ce beau monde est rémunéré des fortunes! il y a de quoi se la mordre !!
Réponse de le 26/07/2014 à 9:44 :
...Le bal des faux culs, toute l'année !
a écrit le 25/07/2014 à 18:44 :
bizarre on a pas eu le droit au grande annonce de hollande et ces ministres ,mais de memoire c'est au mois de decembre que le chomage devait baissé!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 25/07/2014 à 18:43 :
Oh ben voila un bon résultat, le chômage augmente en juin... encore une bonne politique de chômage à la mode du sud européen. Si on dit baisser les impôts et qu'il existe un raz le bol, pourquoi ne pas faire une pétition? Car je suis peu lent pion, je n'ai pas très bien compris ce que veut dire libéral social. Si on nous publie 5 à 8 points de pib en moins, on la joue à grèce, -25%, pompons aux pieds et jupe pour tous! Alors que sera notre ratio de croissance puisque le niveau de pi n'est pas redressé.
Réponse de le 25/07/2014 à 20:29 :
Et euh...en français que voulez vous dire?
a écrit le 25/07/2014 à 18:39 :
Le pire c'est de voir la croissance revenir dans l'U.E. mais en France NON! Donc aucune amélioration à attendre avant 2015 et encore !
Réponse de le 25/07/2014 à 19:06 :
ah bon, la croissance revient dans l'UE ?

Vous avez vu ça ou ?
Réponse de le 26/07/2014 à 10:13 :
il veut nous faire croire qu'au Portugal, en Grèce, en Italie et en Espagne tout va bien.
Réponse de le 26/07/2014 à 12:38 :
on va se prendre une ^paire de lorgnons comme les siens! peutêtre qu'on verra les choses autrement, comme lui, en fin de compte....
a écrit le 25/07/2014 à 18:37 :
Pourquoi cela en serait autrement? Le gouvernement est sur la bonne voie, non? avec une industrie en berne, une croissance nulle, qu'espère ce gouvernement? Pour que le chômage baisse durablement il faut de la croissance, c'est à dire des industries qui produisent, des gens qui consomment, des usines qui tournent à plein régime, des investissements, bref, des paramètres que hélas le gouvernement ne maîtrise pas tant iles convaincu que la croissance va finir par revenir sans toucher aux causes du problème français: sous investissement, taxes élevées, dettes, impôts confiscatoires etc....triste été, et nous avons encore Hollande pour 3 ans!
Réponse de le 26/07/2014 à 2:01 :
Tout le monde sait qu'en augmentant les marges des entreprises pour qu'elles puissent investir, et en augmentant le pouvoir d'achat des ménages pour qu'ils consomment, la croissance repartirait. Pour cela, il faut réduire, rendre intelligible et claire, les impôts et prélèvement sociaux. Or, cela implique de réduire la dépense publique. Bref, cela demande de nos politiques qu'ils soient des hommes d'Etat et non de pailles.
Réponse de le 26/07/2014 à 9:22 :
réduire la voile de la dépense publique, mais réduire AUSSI LA LEUR !!!!!!
a écrit le 25/07/2014 à 18:35 :
Le chomage atteint 5.343.100 sur la France entière (dont 5.043.200 en métropole).
Réponse de le 25/07/2014 à 18:44 :
Sachant que les 3 mois d'été sont les plus favorables pour les emplois épisodiques
La rentrée va être une catastrophe + les feuilles d'impôts
Petit entrepreneur ou sont les incitations aux embauches ???
Réponse de le 25/07/2014 à 19:38 :
bien plus que ça! certains ne sont pas ou plus inscrits !!
a écrit le 25/07/2014 à 18:27 :
Le départ la retraite de plus en plus tard est certainement la cause la plus importante du chômage , d'autant qu'au delà de 50 ans les entreprises débauchent les gens et rares sont celles qui reprennent des personnes de cet âge !
a écrit le 25/07/2014 à 18:14 :
Triste pour chaque personne concernée ... Très triste .. Malheureusement, je n'ai pas l'impression que ça ira en s'améliorant ...
a écrit le 25/07/2014 à 18:08 :
il faut acheter des produits fabriqués en France ou de marque française. C 'est laseule soluon contre le chomage.
Réponse de le 25/07/2014 à 18:16 :
comme hollande avec ses lunettes??
Réponse de le 25/07/2014 à 18:20 :
Merci Mr Montebourg ! Et les réformes c'est pour quand ?
Réponse de le 25/07/2014 à 18:37 :
Il faut nuancer, acheter des Dacia produites au Maroc ou en Roumanie, en Russie, c'est très mauvais pour la France, Daciarenault tue les emplois français
idem acheter des Renault Maganes produites en Espagne, en Turquie, des Clio en Slovénie, ca tue des emplois en France.
idem acheter des C1 Citroen ou des Peugeot 106 produites en Slovaquie, ca tue des emplois en France
Réponse de le 25/07/2014 à 19:08 :
Ou bien faire comme toutes les grandes puissances de ce monde, c'est a dire rétablir des barrières douanières sur les produits provenant de pays a bas cout salariaux...mais ca, impossible avec l'UE et son dogme du "tout ouvert".
Réponse de le 25/07/2014 à 20:08 :
français comme le PC sur lequel vous écrivez ou l'IPHONE avec lequel vous télephonez ?
Réponse de le 26/07/2014 à 8:52 :
Jetez tout ce que vous avez chez vous car 90% du matériel qui est chez vous est fabriqué à l'étranger ou vous vivez dans un monde de caisses en bois. Arrêtez de vous vêtir sinon vous faites le contraire de ce que vous dites mais vous voulez qu,Airbus vend des avions à l'étranger. Ma voiture est allemande et je ne me porte pas mal. Encore un qui veut un nouveau mur protecteur.
Réponse de le 26/07/2014 à 9:40 :
a nuance , que je sache dacia produit au maroc , russie et autres parce qu'ils ne figurent pas dans l'euro fort , ces monnaies faibles et salaires faibles autorisent cela , soupoudrez d'une idéologie européenne d'une concurrence libre et non faussée sans droits de douane ou si peu que tout devient possible .. les allemands profitent de cette carte pour exporter et les autres suffoquent ..
Réponse de le 26/07/2014 à 12:41 :
++++++++
a écrit le 25/07/2014 à 18:07 :
Vu les prévisions surréalistes du gouvernement en terme de croissance, il ne faut pas s'attendre à une baisse du chômage avant longtemps ... Le mur s'approche lentement mais surement.
a écrit le 25/07/2014 à 18:05 :
ca reduit les inegalites entre ceux qui n'avaient pas de travail, et ceux qui les rejoignent! au moins on est sur que ca ne sera pas des sales riches! objectifs atteints!!!
Réponse de le 26/07/2014 à 9:24 :
des riches, il en faut! mais des pauvres de PLUS EN PLUS PAUVRES = NON!!!! et non ! tout le monde A LE DROIT DE VIVRE, NON???? !!!
Réponse de le 26/07/2014 à 13:13 :
je vous suis + 1
a écrit le 25/07/2014 à 18:02 :
In finé, les 15 000/30 000 faux emplois des CCI qui doivent être impérativement supprimés ne représentent qu'une larme de chômeurs en plus, ce ne sera pas visible et ce sera indolore.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :