Première récession mondiale depuis 1945, selon le FMI

 |   |  182  mots
Le Fonds monétaire international officialise sa nouvelle prévision pour l'économie mondiale : un recul cette année de 0,5% à 1%. Du jamais vu depuis la fin de la Seconde guerre mondiale.

Après des déclarations en ce sens de plusieurs de ses dirigeants, le FMI, Fonds monétaire international, officialise ce jeudi sa nouvelle prévision pour l'économie mondiale.  Il attend un recul de 0,5% à 1% du PIB (produit intérieur brut) de la planète soit sa première contraction depuis la Seconde Guerre mondiale.

Il prédit une récession profonde, de 3% à 3,5% pour les économies avancées (-2,6% aux Etats-Unis, -5,8% au Japon menacés tous deux en outre d'un risque élevé d'inflation et -3,2% en zone euro). Les pays émergents devraient mieux résister mais leur croissance serait ramenée  entre 1,5% et 2,5%.

Le FMI prédit une reprise de l'activité mondiale en 2010, de l'ordre de 1,5% à 2,5%. Des prévisions contenues dans une note qui alimentera les discussions des ministres des Finances du G20, réunis le week-end dernier à Londres, en vue du G20 du 2 avril censé apporter des réponses à la crise économique et financière. Le Fonds soutient les différents plans nationaux de relance économique et souhaite qu'ils soient amplifiés si nécessaire afin d'atteindre 2% du PIB national.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dans le sujet, on parle d'une crise aussi grave qu'en 1945 et d'une reprise en 2010. Pourquoi tout allait bien en 1946? Dans ce cas, cette crise n'est pas si importante...Ou on nous ment, ce qui est une possibilité.
Mais où si situe le mensonge? dans la gravité ou dans la date de reprise?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La crise économique est similaire à celle qu'a connu le
Japon des années 90. Nous allons connaitre la pire récession depuis les années 30 et elle risque de durer de nombreux mois. Le chômage qui explose et le patrimoine immobilier des français qui va diminuer avec l'éclatement
de la bulle immobilière va faire baisser la consommation des ménages. Cela aggravera la situation du pays et risque
de s'accompagner de troubles sociaux à l'identique de ce qui se passe en Grèce.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
halte a la menteuse'la grande duduche'epliquez-vous sans mentir comme a votre habitude?????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
euh... Sophie tu connais la deuxième guerre mondiale?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :