Sanctions européennes : la Russie contre-attaque

 |   |  734  mots
Vladimir Poutine ne souhaite pas rester impassible face aux sanctions européennes. Les importations de fruits et légumes de Pologne ont d'ores et déjà été impactées
Vladimir Poutine ne souhaite pas rester impassible face aux sanctions européennes. Les importations de fruits et légumes de Pologne ont d'ores et déjà été impactées (Crédits : reuters.com)
La Russie a pris des mesures de restriction des importations agroalimentaires venant de l'Union Européenne et menace de frapper d'autres secteurs si les sanctions continuent. Revue de détails.

La Russie se fâche. L'autorité russe de sécurité alimentaire a décidé mercredi de stopper les importations de fruits et légumes venant de Pologne, officiellement pour "violation de la certification et de l'identification des produits de quarantaine". Cette mesure est prise alors que l'Union Européenne vient de mettre en place des sanctions supplémentaires contre la Russie du fait de la crise ukrainienne. "Cet embargo est une mesure de répression politique en réponse aux sanctions imposées par l'Union Européenne à la Russie" a exprimé le Ministère de l'agriculture polonais dans un communiqué.

Lire: La Russie entre impassibilité et retour de flammes après les sanctions

La Russie dit "niet" au chocolat ukrainien

La Pologne n'est pas le seul pays à faire les frais des tensions entre Moscou et Bruxelles. Selon l'agence russe Interfax, les autorités sanitaires du pays ont interdit l'importation de jus de fruits et restreint celles de produits laitiers et de chocolat venant d'Ukraine, invoquant des problèmes de normes.

D'ailleurs, des restrictions sur le chocolat avaient déjà été prises en 2013, avant l'accession au pouvoir de Petro Porochenko, le président ukrainien qui doit une grande partie de sa fortune personnelle à la commercialisation de chocolat.

Par ailleurs, les autorités russes ont également émis des mises en garde contre le lait en poudre letton et la viande polonaise, affirmant y avoir découvert des micro-organismes néfastes.

Les intérêts énergétiques britanniques menacés?

Ailleurs en Europe, d'autres intérêts pourraient être visés. Une source diplomatique russe citée par le quotidien britannique The Telegraph affirme que la Russie va "se défendre" contre de nouvelles sanctions européennes et contre l'appui du Premier ministre britannique David Cameron à cette politique.

"Les mesures officielles seront de geler les avoirs des entreprises britanniques" affirme ce diplomate, avant d'ajouter: "BP et Shell ont beaucoup d'avoirs en Russie". En effet, les deux géants pétroliers sont engagés dans des partenariats de grande envergure avec les entreprises d'énergie russes Gazprom et Rosneft. A noter cependant que l'ambassadeur russe à Londres s'est par la suite distancé de ces propos, affirmant que Shell et BP resteraient dans une position "confortable" dans son pays, précise The Telegraph.

Lire: Le géant pétrolier BP affiche des bénéfices en forte hausse mais craint les sanctions russes

Une volonté de punir toute l'Europe

Alors que les désaccords sur la situation en Ukraine se font chaque jour plus profonds, la Russie commence à envisager une riposte de plus grande ampleur aux sanctions européennes. L'autorité russe de sécurité alimentaire a annoncé mercredi que le gel des importations de fruits et légumes polonais pourrait être un préalable à des mesures visant l'Union Européenne toute entière. Cette question sera tranchée "d'ici une ou deux semaines" selon l'institution.

Un impact sectoriel relativement important en Pologne...

Tomasz Solis, le vice-président de l'association des fruiticulteurs polonais, cité par Reuters, redoute les mesures prises par Moscou qui impactent durement son secteur:

"La situation politique en Ukraine allait tôt ou tard affecter nos relations avec la Russie. La Russie est un de nos marchés cibles principaux, absorbant 60%, peut-être même 70% de nos exportations".

La Pologne est notamment le premier pays exportateur de pommes du monde. Selon le ministère de l'agriculture polonais, le pays a exporté pour 438 millions d'euros de pommes en 2013, dont 56% vers la Russie. "Je m'attends à ce que les producteurs de pommes souffrent" a déclaré Witold Boguta, représentant de l'association des producteurs de fruits et légumes de Pologne, cité par Reuters.

...mais somme toute limité au niveau de l'Europe

Selon les chiffres de la Commission européenne, l'Union Européenne a vendu 1,2 milliard d'euros de fruits et 886 millions d'euros de légumes à la Russie en 2011, soit 28% des exportations totales de fruits et 21,5% des exportations totales de légumes.

Plus généralement, l'Union Européenne est le premier partenaire commercial de la Russie, dont elle importe notamment une grande partie de ses hydrocarbures. en revanche, la Russie n'est "que" le troisième partenaire commercial de l'Union Européenne, représentant 7% des exportations et 12% des importations en 2013.

Selon le site EU Observer, l'UE pourrait perdre 40 milliards d'euros du fait des sanctions imposées à la Russie, soit 0,3% de son PIB. La Russie, elle, pourrait y perdre jusqu'à 1,5% de son PIB.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/08/2014 à 10:55 :
La Tribune Ricaine est toujours aussi nulle. Rien à dire de plus...
a écrit le 13/08/2014 à 14:21 :
L'Europe n'est vraiment pas un exemple et elle s'enfonce de plus en plus dans ses sanctions. Les US n'en ont que faire et se frottent encore un peu plus les mains
a écrit le 01/08/2014 à 15:33 :
Si c'était De Gaulle, Mitterrand ou Chirac aux affaires, la France serait sans doute l'amie de la Russie dans cette affaire, puisque libre de choisir en fonction de ses intérêts. Imaginez ce qu'elle en tirerait comme bénéfices. La conjoncture économique serait moins dure.

Au lieu de cela, elle se dresse inexplicablement contre des pays (Russie, Iran, Syrie,...) dont l'amitié aurait pu apporter beaucoup à elle-même, à ces pays et à l'humanité. Qu'est ce qui est arrivé à la France ? Où est passée la grande France ?
Réponse de le 01/08/2014 à 23:16 :
Merci de ne pas me faire parler au non de votre propagande poutinienne, je suis mort.
Réponse de le 03/08/2014 à 18:04 :
la France, depuis la Sarkozy, a perdu toute independence en matiere de prise de decisions et a etait livree pieds et poings liees au neoconservateurs americains. De Gaulle se retournerait dans sa tombe
Réponse de le 04/08/2014 à 13:45 :
merci de ne pas prendre le nom de celui qui a dit "L'Europe de l'atlantique a l'Oural" pour débiter vos inepties. Vous avez tout a fait le droit d'apprécier l'esclavagisme, mais veuillez tolérer que d'autres n'aient pas ces "valeurs" et souhaitent vivre autrement que comme esclave des banques et oligarches occidentaux. Le grand Charles avait pris d'importantes décisions anti-esclavagisme, cela suffit pour comprendre l'analyse qu'il aurait de la situation s'il était encore de ce monde. Déclencher des conflits en Europe pour la plus grande croissance des pouvoirs et comptes bancaires des oligarches des USA, quelle honte et quelle servilité. l'histoire jugera, si ce n'est les peuples d'Europe asservis, peut-etre plus tot que vos maitres ne le pensent...
Réponse de le 04/08/2014 à 13:46 :
merci de ne pas prendre le nom de celui qui a dit "L'Europe de l'atlantique a l'Oural" pour débiter vos inepties. Vous avez tout a fait le droit d'apprécier l'esclavagisme, mais veuillez tolérer que d'autres n'aient pas ces "valeurs" et souhaitent vivre autrement que comme esclave des banques et oligarches occidentaux. Le grand Charles avait pris d'importantes décisions anti-esclavagisme, Cela suffit pour comprendre l'analyse qu'il aurait de la situation s'il était encore de ce monde. Déclencher des conflits en Europe pour la plus grande croissance des pouvoirs et comptes bancaires des oligarches des USA, quelle honte et quelle servilité. l'histoire jugera, si ce n'est les peuples d'Europe asservis, peut-etre plus tot que vos maitres ne le pensent...
a écrit le 01/08/2014 à 15:25 :
Poutine a été on ne peut plus patient. Mais devant autant de mauvaise foi, il ne pouvait plus rester inerte. Vive la Russie !
a écrit le 01/08/2014 à 14:28 :
Quand est-ce que l'UE comprendra que Poutine (qui ne représente pas toute la Russie, mais il est Président...) ne joue qu'au rapport de force brute. Se rappeler la Tchétchénie, la Géorgie, ses vidéos de "combat" de judo, de chasse... Mettre des mois à pondre quelques blocages de flux financiers alors que nombre de grosses entreprises européennes sont en relation commerciale avec la Russie (hors pétrole et gaz, sujets à part entière cependant) est à minima pathétique. Mais bon, comme l'UE n'a aucune capacité militaire commune, pas de matériel commun à regrouper (voir les choix par pays), ni même suffisamment de troupes pour prêter quelques divisions à l'Ukraine (pour montrer les muscles) sans dégarnir son arrière cour, on se glorifie avec ce que l'on peut. Et quand les troupes russes vont passer la frontière (à peu près sûr), on peut supposer que l'épisode des sudètes se renouvellera. C'est vrai quoi, les ukrainiens sont des slaves après tout...
a écrit le 01/08/2014 à 13:40 :
S'attaquer à la Russie alors qu'elle a la Chine comme allié, il faut vraiment que les américains soient fous, et les européens bêtes.
a écrit le 01/08/2014 à 13:03 :
l'europe a beaucoup plus d(interets economiques en russie que la russie n'en a en europe les europeens qui ont suivi les usa vont payer un prix tres lourd infiniment plus que les 40 milliards prevus qui ne suffiront meme pas à maintenir l'ukraine à flot
a écrit le 01/08/2014 à 11:52 :
la Russie sortira vainqueur !
a écrit le 01/08/2014 à 11:13 :
Trop peu, peut être trop tard.

De Gaulle avait stoppé l'exportation d'armes pour une simple guerre préventive israélienne et la, c'est juste de la rhétorique sans conséquence réelle !

On ne peut laisser passer une ''annexion'' en Europe d'une région d'un pays souverain par un autre état en ce centenaire du déclenchement de la Grande Guerre.

Faut il rappeler à certains qui grommelle que ce type de conduite qui à conduit au suicide de notre continent ?
Réponse de le 01/08/2014 à 11:30 :
Ce niveau de sanctions aurait du être mis en place dès la crimée.
L'europe réagit tout le temps trop peu et trop tard, comme pour la crise.
Enfin, il semble qu'ils commencent à comprendre les enjeux et le risque d'une telle situation.
Et les américains n'ont rien à voir la dedans, L'europe serait plutôt en guerre économique contre l'autre continent et ses protégés planqués dans les paradis fiscaux.
Pas vraiment le grand amour entre USA et UE.
a écrit le 01/08/2014 à 8:56 :
c est la cosequence directe de la soumission europenne aux usa
a écrit le 01/08/2014 à 7:53 :
les sanctions se retournent comme un boomerang sur une europe qui a des difficultés de croissance et donc de demande , c'est pas avec les sanctions qu'on va diminuer les chômeurs et donc s'enrichir un peu en cette période troublée , helàs les anglo saxons qui sont pour les boycott et embargos depuis 2 siècles n'ont toujours pas compris l'impact de ces mesures ineptes , elles sont contre-productive et n'encourage qu'a aller plus loin dans cette voie sans issue favorable pour les individus lambda , lamentable .
Réponse de le 01/08/2014 à 12:11 :
On peut noter : quand toute l'Europe sera en récession, elle ira frapper à la porte de la Russie – en catimini, comme d'hab – quémander de l'aide.
a écrit le 01/08/2014 à 7:36 :
Donc l'idée est de dire aux paysans européens de ne pas s'inquiéter car c'est pour la bonne cause et que de toute façon leur problème ne représentent que 0.3 % du PNB européen donc ils ont le droit de se taire.
a écrit le 01/08/2014 à 7:31 :
Les marchés de fruits et légumes sont très sensibles à des excédents ou des déficits même mineurs ,comme la production se concentre sur une très courte période un embargo russe peut se propager très vite dans toute l'Europe . Les polonais vont attaquer les marchés des hollandais qui vont attaquer l'Espagne et ainsi de suite.....
a écrit le 01/08/2014 à 5:17 :
sanction pour les ricain pour leur kaos mondial irak? guerre de pinochio mais vrais morts 130.000 +ou - is rat elle -syrie tous le mone la ferme maintenant dictateur ou les barbus
a écrit le 01/08/2014 à 0:03 :
Pour l'instant, match à 1 partout!!
a écrit le 01/08/2014 à 0:00 :
alors qu'Israël peut tuer sans aucune sanction et a France accepte même de tolérer une manif pro isra..
l'Europe et les autres n'en parlons pas.
nous sommes intervenu en Lybie et la Palestine ??? effectivement rien a gratter chez eux.
a écrit le 31/07/2014 à 23:58 :
Je ne comprends plus les Européens. Ils coupent la branche qui leur sert d'abri pour faire plaisir au USA. en tous cas les gars, la Russie c'est pas la Libye ou Cuba.
a écrit le 31/07/2014 à 23:01 :
Bravo : après le plombier polonais voici, les pommes polonaises . Le paysan français va connaître une nouvelle concurrence !
Réponse de le 01/08/2014 à 12:00 :
les bonnes pommes polonaises.
Réponse de le 01/08/2014 à 15:27 :
Faites de la place à vos amis.
a écrit le 31/07/2014 à 22:35 :
Les fausses excuses sanitaire ne sont-elles pas sanctionnées par l'OMC ? Une menace d'exclusion devrait plaire à Poutine, non ?
Réponse de le 31/07/2014 à 22:52 :
La Russie fait ce genre de chose régulièrement avec les pays baltes (en particulier l'Estonie) à chaque fois que ces pays font quelque chose qui déplait à Poutine. Comme les "mesures sanitaires" sont temporaires et finalement de faible ampleur cela ne termine jamais à l'OMC. Avec le temps la plupart des pays de l'Est se sont habitués à ces sanctions. De toute façon l'industrie russe n'arrive jamais à regagner les parts de marché "libérées" et quelques mois plus tard c'est business as usual.
Réponse de le 31/07/2014 à 23:27 :
Et si la Russie saisissait aussi la meme OMC pour les embargos bidon de l'Occident?
Réponse de le 31/07/2014 à 23:55 :
Pas plus que de fausses armes de destruction massive à l'ONU...
a écrit le 31/07/2014 à 21:30 :
Un document qui mérite être lu par tous, surtout les réticents, car il l'est la preuve qu'il existe deux Etats-Unis à ce moment : un pourri et un autre décent. N'hésitez pas, ça vaut le détour:
www.les-crises.fr/retraites-du-renseignement-us-obama-doit-exposer-ses-preuves-sur-lukraine/
Réponse de le 31/07/2014 à 21:59 :
superbe lien... NOM = Nouvel Ordre Mondial voulu et imposé par les yankees... il a en face de lui l'ours Russe....
a écrit le 31/07/2014 à 21:10 :
Washington ne supporte pas d'être dépassé...
Ceci explique cela :
"Selon le classement Forbes, l’homme le plus puissant de l’année 2013 est Vladimir Poutine. Le président américain cède donc son rang à son homologue russe. Ce changement reflète l’évolution de la diplomatie depuis la crise syrienne. La Russie et son homme au pouvoir reviennent en effet sur le devant de la scène internationale."
Et l'Europe...asservie à Washington... Est en train de se tirer une balle dans le pied...
Réponse de le 31/07/2014 à 22:55 :
C'est vrai que l'Europe devrait lécher les bottes du père Poutine lorsqu'il déstabilise nos voisins communs. Je crois surtout que c'est la Russie qui n'avale pas le fait qu'elle n'et plus qu'une puissance régionale comme la France ou le Royaume-Uni. Cela fait mal à l'ego russe de voir la Chine être devenu le "rival" des Etats Unis à leur place.
Réponse de le 01/08/2014 à 8:45 :
@Tchita
"Je crois surtout que c'est la Russie qui n'avale pas le fait qu'elle n'et plus qu'une puissance régionale" Que vous êtes drôle, non les intérêts américains sont portés par les européens serviles entretenus par les us dans la division, lire utilement "qui gouverne réellement la France et l'Europe" par F ASSELINEAU, vidéo sur le net, courage la version longue mais la plus informelle, c'est 3H30... Un must, mais vous saurez tout ...!!!
a écrit le 31/07/2014 à 20:27 :
Que personne ne parle ou même ne pense à fermer les détroits de la Mer Noire pour rendre inutile l'annexion de la Crimée par la Russie est particulièrement choquant...


Mais la sois-disante communauté internationale préfère gesticuler et brasser du vent...
Réponse de le 31/07/2014 à 21:39 :
Peut être parce qu'il existe des traités internationaux et que fermer les détroits serait un acte de guerre?
a écrit le 31/07/2014 à 20:15 :
la Russie paie le prix des ambitions démesurée de Vladimir Putin
a écrit le 31/07/2014 à 20:05 :
Bravo Vladimir
Réponse de le 31/07/2014 à 21:30 :
Ramener la guerre en Europe, saboter sa propre economie, assommer son peuple de propagande, tout cela pour renforcer son pouvoir personnel, mérite des eloges en effet. Je vous parie que Poutine sera président a vie, c'est la moindre des choses au point ou l'on en est. Reste la Russie, qui elle, ne mérite pas ce sinistre personnage.
Réponse de le 01/08/2014 à 7:39 :
Il faut dire que nous français pour ce qui est de saboter notre propre économie on en connaît un rayon !
a écrit le 31/07/2014 à 19:46 :
En Afrique Poutine est un heros par ce que il entraine d'empecher les Occidentaux et les USA de leurs projets mansongeurs comme la destabilisation des pays Libye tunisie egypte RCA Cote d'ivoire Mali et palestine
Réponse de le 31/07/2014 à 23:04 :
Poutine est un héros en Afrique surtout car il arrose les dictatures et dit que les droits de l'homme c'est un truc de "gonzesse".
Les pays d'Afrique n'ont pas besoin des occidentaux pour se déstabiliser, les locaux s'en chargent parfaitement tout seul.
Réponse de le 01/08/2014 à 11:16 :
A coup de sulfateuse, il va être acceuilli.
Faudrait voir à se reveiller et ne pas raconter n'importe quoi.
Réponse de le 12/08/2014 à 20:31 :
brav0o putin ous!! Poutine tu es mon héro perso
a écrit le 31/07/2014 à 19:44 :
Philippe Pegorier, le chef de l'Association of European Business (AEB) et Président du groupe Alstom en Russie et Ukraine, vient de déclarer que les sanctions de l'Occident contre la Russie "sapent l'emploi et la stabilité pas seulement en Russie mais aussi en Union Européenne." – mais pas aux États-Unis ! cherchez l'erreur.
a écrit le 31/07/2014 à 18:54 :
c'est bien fait de la part de moscou il faut qu'il va plus loin dans ces sanctions car les occidentaux pensent etre les seul maitre au monde
Réponse de le 01/08/2014 à 11:56 :
Oui, l'occident est le maître du monde.
Europe, Australie, Etat-Unis, Canada, ca a de la gueule.
Plus le Japon comme allié.
Y'a pas photo
a écrit le 31/07/2014 à 18:17 :
Bonsoir ! j'aimerais qu'on me réponde de façon claire, directe, sans ambages ni rhétorique de tribun :

Si les Etats-Unis se veulent cette nation militairement la plus puissante du monde, alors pourquoi ils ne règlent pas leur affaire directement avec la Russie, sans avoir à quémander de l'aide à tant d'autres soi-disant puissances ?

Merci.
Réponse de le 31/07/2014 à 19:17 :
La réponse : c'est parce que les USA sont faibles qu'ils doivent avoir recours à ce stratagème, pour continuer à nous faire croire qu'ils sont les maitres du monde, qu'ils sont les plus forts. La Russie et la Chine sont plus fortes qu'eux, alors ils appelent les autres à la rescousse.
Réponse de le 31/07/2014 à 19:46 :
Dans un forum comme celui ci tu n'auras aucune réponse à ce sujet, si l'on dit la vérité la rédaction opposera son veto. c'est triste mais actuellement en France la presse c'est comme ça.
Réponse de le 31/07/2014 à 19:54 :
@Une question...: demande à ton patron pourquoi c'est toi qui pédale pendant que lui ramasse la monnaie :-)
Réponse de le 01/08/2014 à 11:36 :
Vous plaisantez j'espère?
Un exemple:
Porte-avions:
Russie: 1
Etats-Unis: plus d'une dizaine.
Dans quel monde vivez vous?
Réponse de le 02/08/2014 à 11:04 :
Ta naïveté me laisse pantois, d'ailleurs elle est directement proportionnelle à ton courage. Des saladas, rien que des salades quôn lit ici dans ce forum.
a écrit le 31/07/2014 à 18:14 :
La Russie va très aisément acheter ailleurs les produits dont elle a besoin car le Monde est pleine de potentiels vendeurs et, de plus, elle va se doter de moyens technologiques et industriels pour produire toute seule plusieurs biens et produits aujourd'hui achetés en Europe...donc, dans la longue période, son PIB va bien augmenter et celle de l'Europe diminuer.
Réponse de le 31/07/2014 à 18:28 :
En tout cas c'est la prévision des meilleurs économistes non-alignés avec Bruxelles ni avec Washington. Ce sera donc la réponse de Poutine à la bergère !
Réponse de le 31/07/2014 à 18:44 :
Je vous suis à 100 %
Réponse de le 31/07/2014 à 21:04 :
Je vais jouer un peu avec vous. Comment la Russie va t'elle va "se doter de moyens technologiques et industriels pour produire toute seule plusieurs biens et produits aujourd'hui achetés en Europe". Les defauts structurels de l'économie russe sont connus de longue date, sa dépendance aux exportations d'hydrocarbures n'a fait que les rendre plus criants. Son industrie automobile est médiocre, tenue a bout de bras par les européens. L'aviation civile autour de Sukhoi depends de Snecma et Finemeccanica, les trains et l'energie de Siemens et Alstom. Sans les majors petrolières occidentales, comment exploiter les champs de l'Arctique? (les chinois n'ont pas ce savoir-faire) La fuite en avant de Poutine, pour son pouvoir personnel est délirante, c'est un veritable suicide économique. Si il se jette dans les bras des chinois, il va vite le regretter.
Réponse de le 31/07/2014 à 21:18 :
On pourrait parler des problemes de la Russie, plutot que d'une chimérique auto-suffisance qui jaillirait de la vision de son leader. la demographie en berne, la criminalité, la corruption, les libertés publiques confisquées, l'echec de l'union eurasiatique. La Russie d'aujourd'hui vis dans le mensonge et la propagande, comme hier sous les soviets. Elle s'invente des ennemis et se coupe de ses partenaires naturels (les européens) pour des bravades nationalistes a courte vue.
Réponse de le 31/07/2014 à 21:30 :
vas voir par toi même en Russie,tu seras surpris par la qualité de leur savants et techniciens,il ne faut pas toujours gober les conneries américaines
Réponse de le 31/07/2014 à 21:45 :
La Russie a besoin de gigantesques investissements pour soutenir son secteur petrolier, sinon sa production va decliner a court terme. Les capitaux russes fuient la corruption, la violence et l'absence de droit depuis longtemps. Et vous, vous nous parlez de miracle économique. Vous etes en plein délire d'auto-persuasion.
Réponse de le 31/07/2014 à 23:07 :
TU peux me citer des entreprises de hautes technologies russes qui ne sont pas soutenu par des transfert de technologies venant de l'occident ? Cherche un moment il ya du boulot !!
Même les avions de combat et les char russes sont équipés d'électronique occidentale à l'export car personne ne veut des équivalent russes.
Réponse de le 31/07/2014 à 23:10 :
@Bob de quelles "conneries américaines" ai je parlé? si vous lisiez un peu, la tribune par exemple, vous sauriez que ce que je dis est vrai. les partenariats industriels des européens en Russie sont des choses tangibles, qu'il faudrait beaucoup de mauvaise foi pour qualifier de propagande. mais on lit de ces choses dans les commentaires. Quand a la qualité des scientifiques russe, elle est connue et reconnue, seulement cela ne suffit pas pour faire tourner une economie.
a écrit le 31/07/2014 à 18:08 :
Le bras de fer continue.. qui va plier le premier ?
Réponse de le 31/07/2014 à 18:25 :
il n'y a pas de bras de fer, c'est une partie d’échecs, sport national en Russie...
Réponse de le 01/08/2014 à 0:01 :
1 partout!!!!!
a écrit le 31/07/2014 à 18:02 :
Les pipos sont de sortis ...en tous les ils fond les beau jours de la cote les Russes !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :