La Tribune

Pourquoi Angela Merkel a intérêt à la victoire de Nicolas Sarkozy

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Romaric Godin  |   -  847  mots
La chancelière soutient le président dans sa campagne. Elle a pour cela d'excellentes raisons.

Le soutien sans faille d?Angela Merkel à Nicolas Sarkozy ne se dément pas. Alors que, selon le Handelsblatt de ce lundi, la chancelière n?a toujours pas donné suite à la demande d?audience de François Hollande, elle va encore afficher son unité avec le président français dans une interview commune diffusée sur France 2 et la ZDF. Mais comment expliquer un tel engagement de la chancelière dans la bataille politique intérieure de la France ? Tentative de réponses?

1. Cacher cette puissance que je ne saurais voir.

Avec la crise de la dette, l?Allemagne, seul grand pays vraiment solvable en Europe, a acquis une puissance économique et politique immense. Berlin a désormais une vraie capacité à imposer ses choix à ses partenaires de l?Union européenne. Mais, outre-Rhin, on sait que la puissance allemande est toujours suspecte. La chancelière doit donc à tout prix afficher une alliance infaillible avec la France afin que ses projets apparaissent comme le fruit d?un compromis et d?une décision collective. Et ceci est d?autant plus vrai que la situation économique et budgétaire de la France est difficile, c?est-à-dire plus proche des pays du « sud » que de ceux du « nord » de l?Europe. Ainsi peut-elle imposer ses vues sous le couvert de l?intérêt général. Elle a donc besoin d?une France prête à jouer ce rôle. Or, c?est ce à quoi s?évertue depuis quelques semaines Nicolas Sarkozy. Lors des derniers sommets européens, il a rapidement oublié ses exigences concernant le rôle de la BCE ou les obligations européennes pour accepter une vision très « rigoriste » de la réforme des traités. En faisant de l?Allemagne son modèle, et en plaçant ce modèle au c?ur de sa campagne, il accepte implicitement les positions de Berlin au niveau européen. Et il assure ainsi la puissance de la République fédérale en ménageant les formes.

2. La peur de l?inconnu

On aurait bien du mal à nous faire accroire qu?Angela Merkel et Nicolas Sarkozy s?aimassent sincèrement. Leurs caractères et leurs personnalités divergent bien trop. Le souvenir des premières heures du quinquennat, où le président agaçait franchement Berlin, devrait achever de nous en convaincre. Seulement, la crise de la dette européenne a contraint les deux dirigeants à s?entendre. Et Angela Merkel est parvenue, non sans mal, à amadouer le bouillant président français. Changer de cheval en pleine crise serait synonyme, pour la chancelière, de perte de temps. D?autant que non seulement François Hollande inquiète, avec sa promesse ? peu réaliste il est vrai ? de renégocier le nouveau traité, mais que Nicolas Sarkozy s?affiche avec un programme « allemand ». Au point que Gerhard Schröder lui-même l?a pris sous son aile. Autrement dit, l?Allemagne va être au centre des débats de la campagne présidentielles françaises. Du coup, si le candidat PS est élu, il devra immanquablement faire preuve d?une certaine fermeté dans un premier temps face à Berlin pour justifier son statut d?opposant à la « copie de l?Allemagne » proposée par son opposant. Sans doute cette résistance sera limitée, car la France ne peut plus guère peser. Mais pour l?Allemagne, tout délai est malvenu dans la crise européenne : elle risque de fragiliser le retour à la confiance et de gêner leur volonté de diffuser leur fameuse « culture de la stabilité » sur le vieux continent.

3. La peur de la défaite électorale

Dans l?histoire des relations franco-allemandes, la correspondance entre la droite et la gauche des deux côtés du Rhin a rarement été aussi parfaite. Traditionnellement, la gauche française s?entendait mieux avec la droite allemande et inversement. Helmut Schmidt, grand ami de VGE, se méfiait de François Mitterrand. Ce dernier, très proche de Helmut Kohl, était peu friand d?Oskar Lafontaine. Quant à Lionel Jospin, on se souvient de son peu d?enthousiasme face aux réformes Schröder. En 2012, la situation semble différente : François Hollande défend des positions plus proches de celles du SPD et des Verts, comme les euro-obligations, même si les deux programmes sont encore loin d?être entièrement comparables. En face, on a déjà évoqué l?alignement de la position française sur celle du gouvernement conservateur allemand. Du coup, une victoire de la gauche en France pourrait donner un avantage au SPD avant les élections de l?automne 2013 outre-Rhin qui s?annoncent difficiles pour Angela Merkel. D?autant que le candidat PS affiche clairement sa volonté de renforcer l?axe franco-allemand après la victoire de la gauche outre-Rhin. Du coup, Verts et SPD pourront se prévaloir d?être réellement le camp de l?Europe et de la coopération avec Paris pendant la campagne. Angela Merkel se retrouverait donc doublement isolée, en Allemagne et en Europe.

Réagir

Commentaires

JCM132  a écrit le 11/02/2012 à 22:36 :

Je vais essayer de pousser un peu plus loin la réflexion en espérant ne pas être censuré. Merkel a autant besoin, indirectement de Sarkozy que notre "bénet" a besoin d'elle. Il est fort probable qu'elle ne garde pas son poste de Chancelière.
Si celui qui fait peur à tout le monde (à l'Ouest) est réélu Président de Russie. On doit se souvenir qu'il a des relations privilégiées avec les allemands; qu'il aimerait voir rejoindre les BRICS. Ainsi l'Allemagne se débarrasserait de la présence militaire américaine sur son sol et du fardeau européen. C'est pour cela qu'européens et américains font tout ce qu'ils peuvent pour déstabiliser la Russie et ne pas avoir Vladimir Poutine au Kremlin. En ce qui concerne les gestions de la France et de l'Allemagne, renseignez-vous pour savoir combien coûte à la France le fait d'avoir sa "grande gueule" toujours ouverte et de se prendre pour une grande puissance, comparé à ce que dépensent les allemands pour cette même frime...
Jean-Claude Meslin

JCM132  a répondu le 05/03/2012 à 8:15:

Vu les résultats de l'élection présidentielle russe; vous allez pouvoir apprécier mes prévisions. Il est évident qu'avec de tels minables au pouvoir et des médias autant biaisés, on a du souci à se faire. Futures Générations; je me fais du souci pour vous
Jean-Claude Meslin

balafenn  a écrit le 08/02/2012 à 16:33 :

Raison de plus pour ne pas donner dans la soumission au diktat allemand (sans vouloir offenser les Allemands) en mai prochain... Nous donnons une piètre image de caniche alors qu'il serait bon de rappeler un certain nombre de limites au modèle germanique intransposable en France :
1. Le déclin démographique allemand n'a pas encore fait sentir ses effets (sauf sur le chômage). Les problèmes de sous-consommation intérieure et de manque de population qualifiée et surtout de jeunesse faisant preuve d'initiatives sont devant eux. Surtout que la jeunesse allemande est en sérieuse voie de paupérisation et que les ménages allemands ne peuvent pas compter sur l'immobilier pour compléter leurs revenus comme c'est le cas en France.
2. L'Allemagne doit son rebond pour des raisons également techniques : cf sa récession de 4.5 % contre 2 % en France en 2008. Deux points et demi de PIB en un an ne se décompense pas comme ça.
3. Le jour où se profilera l'inévitable surchauffe économique de l'Asie et que la Chine connaîtra une explosion de sa bulle, l'Allemagne sera aux premières loges.

Machiavelli  a répondu le 09/02/2012 à 6:52:

L'économie allemande étant la plus forte, a pu accaparer la production des produits de pointe et donc les plus aptes à être exportés, ceci aux dépens des économies moins performantes de ses voisins européens. Le chômage des jeunes qui atteint 50% dans certains pays moins compétitifs en est le résultat. C'est la construction même de l'union monétaire qui est la cause de ces déséquilibres. Les divergences ne font qu'augmenter. L'axe franco-allemand l'a voulu ainsi et a pu l'imposer aus autres membres. l'Allemagne en profite plus que la France. C'est du cannibalisme économique, la Grèce étant la première victime, d'autres suivront. Le salut pour les pays victimes du système est dans la défection et le secours ne peut venir que de l'extérieur

Pierre  a écrit le 08/02/2012 à 10:06 :

Pourquoi les Allemands vont payer moins cher, parce que le but de la manoeuvre est d'avoir un cout de main d'oeuvre, donc des produits a l'export moins chers (pour les Allemands)



Pierre a écrit le 07/02/2012 à 17:52 :

Sarkozy nous a dit que 60% de notre commerce extérieur se faisait avec l'Allemagne, donc ce sont les Allemands qui vont en bénéficier,. Ils vont acheter nos produits MOINS CHERS!!!!!!

La Palisse  a répondu le 08/02/2012 à 15:49:

@ Pierre, vous ecrivez "les Allemands qui vont en bénéficier,. Ils vont acheter nos produits MOINS CHERS!!!!!! "
Je complète: et nous vendre les leurs plus cher, IG-Metal (Syndicat metallurgie) demande une augmentation des salaires de 6,5%.
Ceci devrait encore augmenter nôtre déficit commercial avec nos soit-disant amis d'outre Rhin, puisque nous payons plus pour les mêmes produits!
L'amour rend aveugle, mon Président!

JCM132  a écrit le 07/02/2012 à 22:15 :

J'ai lu ce texte et tous les commentaires. L'ensemble explique l'état pitoyable de la politique française; disons plutôt de la façon de gouverner un pays, à laquelle on peut ajouter la bêtise de tant de français. Sarkozy n'est que l'aboutissement de 40 ans d'insanités politiques et économiques. Rien ne changera; qu'il soit réélu ou que Hollande, Bayrou, Le Pen ou les autres prennent sa place. Il faut d'abord faire le bilan de la situation et établir un cahier des charges des mesures à prendre (pas dans 10 ans) immédiatement. Il eut d'abord fallut changer la Constitution; l'adapter à l'époque et surtout revoir la façon de choisir nos gouvernants, à tous les niveaux.
Il faut rendre ce pays beaucoup moins coûteux à gérer (1er exemple: Supprimer les 460 consulats que la France entretient à travers le Monde et qui à l'époque d'Internet n'ont plus la moindre utilité). Remettre ce pays qui est le territoire le plus chanceux de la planète sur les rails serait très facile à faire dans un délai de trois mois. Mais il y aurait des coups de pied au cul à distribuer et pas de temps pour tergiverser.
J'ai déjà expliqué tout cela, sans grand succès en français, excepté à La Tribune de Genève. Ayant la chance d'être bilingue, je suis apprécié des médias anglophones.
Selon mon humble avis, en France: les politiciens et les médias devenus soumis sont les fossoyeurs de notre beau pays. Futures Générations, je suis désolé pour vous qui allez hériter de ce "merdier". Jean-Claude Meslin

cannois06  a répondu le 08/02/2012 à 16:13:

bravo pour les verités dites la !

bellini  a écrit le 07/02/2012 à 19:37 :

Sarkozy ne va pas à Montoire mais c'est tout comme. La RFA c'est mieux que l e 3 e reich mais la France allemande nous n'en voulons pas

Maxim  a écrit le 07/02/2012 à 18:37 :

L'interet de Merkel est de continuer a exploiter les faiblesses chroniques d'un homme qui une fois sorti des jupes de sa ....., a toujours eu du mal a s'affirmer avec les femmes. Son palmares en la matiere en dit long. La MERE MERKEL a tout compris de la personnalite de notre cocorico 1er des bacs a sable. VIRER Cocorico 1er est crucial, un symbole qui s'apparenterait a une liberation face a la domination de l'allemagne et a la resignation des collabos de l'UMP.

JCM132  a répondu le 12/02/2012 à 10:53:

Maxim et Bellini.
Vos rapprochements avec une époque autant déplorable pour les allemands que pour nous est lamentable et n'a aucun sens. Si vous avez des enfants, c'est à eux qu'il faut penser...Si ça va mal en France, ce n'est ni la faute des allemands, des chinois, des russes, des américains ou des extra-terrestres, mais des français, qui comme tout le monde mettent tous leurs déboires sur le dos de la crise. Cette dernière ayant été sciemment voulue et orchestrée par ceux qui veulent nous ramener deux siècles en arrière, pendant qu'ils grugeront les indiens, les chinois et les autres pays émergents...
Admirez notre système politique; notre façon de gérer le pays; les comportements de nos élites etc. etc...Réveillez-vous ! Jean-Claude Meslin

hubin  a écrit le 07/02/2012 à 17:40 :

M hollande est mal parti pour obtenir quoi que ce soit des allemands comme des chinois; il aura beau taper furieusement ses petits pieds par terre personne ne l'écoutera; Il n'a pas su mater E Joly Cela sera encore plus dur avec A ngéla et le délicieux exécutif chinois

OBJECTIF  a écrit le 07/02/2012 à 17:03 :

Hier soir à la télé le journaliste allemand a posé des questions sans complaisance à N Sarkozy,mais aussi sans arrogance.Est ce l'esprit allemand ou est ce que les journalistes français ont un quelconque problème?

pm  a répondu le 08/02/2012 à 10:53:

il manque une lettre à votre commentaire; il faut lire:
ou est ce que les journalistes français "S"ont un quelconque problème?

philanthrophe  a écrit le 07/02/2012 à 16:52 :

(76 J avant) Cet article me semble dépeindre assez correctement la situation réelle. La prestation télévisée de Mme Merckel n'a pu masquer les traits de désaccord existants; ses silences étaient plus évocateurs que les tentatives de convergences énnoncées, notamment par M. Sarkozy. Surtout quand la chancelière expliquait qu'elle se devait au nom d'un parti semblable aider le président et que celui à répondu en faisant l'éloge de M.Schröder, les yeux perdus de Mme Merckel vers le sol étaient si expressifs.

jean  a écrit le 07/02/2012 à 15:56 :

Monsieur Sarkozy a besoin d'être épauler par une femme...

tounette  a répondu le 07/02/2012 à 16:31:

ou par une mere....bon ceci dit qui n'a pas besoin d'un coup de pouce dans la vie?

QUICK  a écrit le 07/02/2012 à 15:43 :

Bien oubliée la période amoureuse avec les anglais au dépend de l'Allemagne d'ailleurs; président inconstant amasse mousse en se rasant dans la poche de Mme Merkel.

gerardc27  a écrit le 07/02/2012 à 15:38 :

Quand le chancelière évoque la perte de temps quand on change de monture; il faut noter que depuis 2002 on a déjà perdu 10 ans...

pemmore  a écrit le 07/02/2012 à 14:39 :

on peut redresser la barre ,à l'image de l'industrie agro-alimentaire (hé oui la province elle bosse!) mais il faut un président qui rassure au lieu d'agresser tout le monde ,le pays n'est pas une usine ou l'on peut se permettre d'harceler un personnel captif, si on veut que le Français moyen économise ,mette son argent dans le pays ,et cesse d'importer des trucs inutiles venant de l'étranger, faut lui donner confiance ,et la gauche moderne face à une droite vintage, en est tout à fait capable.

OBJECTIF  a écrit le 07/02/2012 à 14:35 :

C'est une sainte femme.

ernest antoine  a répondu le 07/02/2012 à 16:10:

oui,elle est la première a avoir compris que la réelection de sarko était une nécéssité,une chance

Béto  a répondu le 07/02/2012 à 16:39:

J'aime la finesse d'esprit d'ernest antoine.Sincèrement.Je lui répond qu'effectivement ce serait une chance pour Madame Merkel que N Sarkozy soit réélu.

hades  a répondu le 07/02/2012 à 16:40:

pour son programme et donmination allemande .. oui tout a fait. !

mais a favoriser l'allemagne, on defavorise notre pays . !

lesclaudius  a écrit le 07/02/2012 à 14:23 :

sachant que VGE en 81 et Balladur avait reçu le soutien du chancelier allemand, bonne chance à Nicolas ! jamais deux sans trois.

Thierry_R  a écrit le 07/02/2012 à 14:06 :

Parce qu'il n'aime pas la France, parce qu'il est facile à manipuler, parce qu'ils ont des amis communs qui pillent en c?ur la France et l'Allemagne

gigi  a répondu le 07/02/2012 à 14:35:

sa va pas nous faire changer d'avis
nous nous ne sommes pas des girouettes comme c politicars
et sarko avec l'autre ou pas DEHORS

coco89  a écrit le 07/02/2012 à 13:52 :

Ils ont eu surement des enfants ensemble et avec ces deux la on est tous cocus et on continu à l'avoir dans le fillon pour etre poli. Votez Sarko et ne venez pas pleurer après et faire comme le dernier coup il n'y a personne qui a voté pour lui et pourtant il est toujours la pour notre malheur!!!!

DOUDOU  a écrit le 07/02/2012 à 13:50 :

Permettz moi de vous dire que je suis tout a fait en osmose avec ALCIDE et PRODUIRE EN FRANCE pour dire que le seul homme qui peut etre notre président c'est SARKOZY et nous devons avoir la bonté de le faire rester pendant cinq ans lui qui nous a évité une plus grande frayeur au sujet de la dette et que l on a pas été comme la GRECE aussi je dis que l ALLEMAGNE ne sera peut etre copiée mais qu il a compris ce qu elle lui disait aussi avec lui nous sommes sur de ne pa etre les dindons de la farce et de prèvoir que lui seull malgré que les journalistes lui donne du"petit chien a sa memere" il est quand meme mieux que HOLLANDE qui n a jamais été dans aucun gouvernement.

Thierry_R  a répondu le 08/02/2012 à 14:33:

Soutien total à DOUDOU. Nous n'avons jamais gagné autant d'argent que ces 5 dernières années. le bouclier fiscal nous a apporté d'énormes liquidité supplémentaires qui nous avons investi sur les marchés Chinois et Indien. L'évasion fiscale est une rente que nous utilisons depuis 10 ans et qui n'a pas été remise en cause. Nous avons obtenu des exonérations de charges patronales que nous avons tout de suite utilisées pour nous accorder des retraites, dites chapeau, très conséquentes bientôt il faudra licencier dans nos entreprises pour pouvoir honorer nos retraites. Mais le plus beau spectacle est aux Prud'hommes lorsque ceux qui se pensaient du bon côté se trouve devant des syndicalistes qu'ils détestaient et dont ils attendent monts et merveilles.

JB38  a écrit le 07/02/2012 à 13:38 :

Le modèle Allemand n'est pas viable sur le long terme, un modèle qui pressure son peuple au point qu'il a tellement peur de l'avenir qu'il ne fait plus d'enfants ne peut que s'effondrer. La logique néo-libérale poussée à l'excès dans ce pays finira par produire un rejet du systèmeComme les Grecs, les Allemands vont aussi descendre dans la rue, lorsqu'ils se seront rendus compte qu'ils se sont aussi faits "couillonnés".

JB38  a écrit le 07/02/2012 à 13:38 :

Le modèle Allemand n'est pas viable sur le long terme, un modèle qui pressure son peuple au point qu'il a tellement peur de l'avenir qu'il ne fait plus d'enfants ne peut que s'effondrer. La logique néo-libérale poussée à l'excès dans ce pays finira par produire un rejet du systèmeComme les Grecs, les Allemands vont aussi descendre dans la rue, lorsqu'ils se seront rendus compte qu'ils se sont aussi faits "couillonnés".

Produire en france  a écrit le 07/02/2012 à 13:06 :

En tout cas il faut PRODUIRE FRANCAIS ! Un seul président possible NICOLAS SARKOZY on ne va quand même prendre un Hollandais dépensier !

RUBIS  a répondu le 07/02/2012 à 13:38:

C'est evident il fallait et faut produire Français - ns n'aurions jamais du entrer ds l'Europe -

burnouf 1er  a répondu le 07/02/2012 à 13:55:

Sarkozy est très intelligent, a de grandes qualités et l'envergure d'un homme d'Etat mais....il a fait beaucoup d'erreurs et ne s'est montré guère économe.Sur ce terrain, son successeur n'aura pas de mal à se montrer meilleur.

babu  a écrit le 07/02/2012 à 13:05 :

les medias ,tribune comprise sont de plus en plus ouvertement au service du candidat de gauche .Au nom de la liberté de la presse on nous impose une pensée unique ,de même qu'au nom de l'independance de la justice on nous mets sous la ferule de magistrats le plus souvent partisans .à ce regime la france tourne mal !!.La preuve mon post a peu de chance de passer et j'ai fais le pari avec pas mal de non convaincus !!

Tirelire  a répondu le 07/02/2012 à 13:44:

Allez sur Le Figaro, vous pourrez vous y lâcher et tirer à boulets rouges sur la Gauche! Et vous recevrez même une photo dédicacée de Sarkozy si vous êtes virulent. Etienne Mougeotte, 73 ans et toujours Sarkozyste, vous ouvre les bras.

Oups!  a répondu le 07/02/2012 à 16:14:

A tirelire : je crois que vous devriez aller faire un petit tour sur le Figaro, car vous y retrouveriez beaucoup de vos copains... il semblerait que tous les journaux soient contaminés ! C'est pas beau, les idées préconçues...

Alcide  a écrit le 07/02/2012 à 12:05 :

C'est qui sur la photo à côté de notre Présidente, Angela M. ?

@ Alcide  a répondu le 07/02/2012 à 13:10:

C'est moi ! votre Président Nicolas Sarkozy pour qui vous voterez ! Je suis à coté de ma partenaire qui n'est pas présidente mais Chancellière... CQFD !

letroll  a répondu le 07/02/2012 à 13:11:

c'est son majordome.

hades  a répondu le 07/02/2012 à 13:15:

oui, ou un zombie.... je sais pas ! ! !

@letroll and hades  a répondu le 07/02/2012 à 13:27:

Un peu de respect pour Votre Président SVP. (Au fait à cette heure vous ne travaillez-pas? Ah c'est vrai vous êtes sans doute aux 35H....)

hades  a répondu le 07/02/2012 à 13:54:

non desolé je suis a 39h00...et meme bien plus .... arretes de parler quand tu sais pas. !!

werf  a écrit le 07/02/2012 à 11:07 :

La "prospérité" allemande tient à son commerce extérieur avec la France, l'Italie et les anciens pays de l'Est. Vue la "panne de croissance" dans ces Etats elle sait que d'ici l'automne cette prospérité va fondre comme neige au soleil et que le vrai visage de l'Allemagne avec l'austérité, le chômage et le vieillissement inéluctable va entraîner des mouvements sociaux et une perte de sa coalition avant même la fin de l'année 2012. Elle est donc dans le même bateau que Sarkozy, sauver ce qui peut encore être sauvé!

burnouf 1er  a répondu le 07/02/2012 à 13:50:

Les voitures de marque Allemande, et particulièrement haut de gamme se vendent dans le MONDE ENTIER.Il y a autant de BMs de MERCOs et d'AUDIs en Chine, en Inde, au Brésil qu'en France ou en Italie.

cramen  a écrit le 07/02/2012 à 11:00 :

Mme Merkel devrait un peu plus de ses pauvres au lieu de venir un candidat à bout de souffle

Oups!  a répondu le 07/02/2012 à 16:15:

C'est quoi le jeu : retrouver les mots manquants ???

hades  a répondu le 07/02/2012 à 16:42:

je propose "aider" et "soutenir"

gerardc27  a écrit le 07/02/2012 à 10:59 :

Angela risque par sa position de réveiller les vieux démons enfouis au tréfonds du peuple français. Il n'est jamais bon d'afficher comme cela une "amitié conquérante". Les peuples ont le droit souverain de disposer d'eux mêmes et si Sarkozy doit partir, il partira; n'en déplaise à la chancelière.

dugenou08  a écrit le 07/02/2012 à 10:45 :

Avec Angela, c'est du sérieux! : "Quand elle sera Présidente de l'Europe, je serai son ministre de la rigueur, ça va saigner le pouvoir d?achat et la précarité"

tard-dans-la-nuit  a écrit le 07/02/2012 à 10:38 :

autant je me rejouis de l'entente et l'amitié franco-allemande, essentielle à mon avis, je suis triste de voir notre Président courir derrière les jupons de la Chancelière tel un clébard qui demande qu'on lui lance un os. Cependant, il ne faut pas s'en étonner: même parmi les deux pays les plus importants de l'Europe, il y a des differences économiques qui se sont creusées et qui font que maintenant, c'est l'Allemagne qui assume le rôle de "locomotive" en Europe. Ce sont eux, pas nous. Assumons notre nouveau rôle de "second", et continuons de manière constructive et sans fausses jalousies de bâtir une Europe ensemble avec les Allemands et les autres. Nous n'y perdrons pas notre culture et notre individualité en poursuivant le projet européen.

burnouf 1er  a écrit le 07/02/2012 à 10:08 :

Angela a bien raison.L'idéologie socialiste à la française dont le berceau est constitué à 90 % de fonctionnaires et d'enseignants est à des années lumière de comprendre un système basé sur l'industrie, la production, l'apprentissage et le capitalisme familial.

Alcide  a répondu le 07/02/2012 à 12:03:

Ah ? Il y aurait dont 59% de fonctionnaires et d'enseignants en France. Révisez vos anciennes litanies, elles n'ont plus cours. Comme celle qui parlait des chars russes place de la Concorde en 81. La gauche a déjà prouvé sa capacité à gérer correctement le pays sans esbrouffe et le modèle de Hollande est plus Jospin que Mauroy.

@Alcide  a répondu le 07/02/2012 à 12:40:

"La gauche a déjà prouvé sa capacité à gérer correctement le pays sans esbrouffe et le modèle de Hollande est plus Jospin que Mauroy"
Excusez moi, mais puisque nous en sommes aux comparaisons avec l'Allemagne, il est justement indiscutable que lorsque Jospin était aux manettes il a mal géré l'avenir de notre pays, notamment en instituant les 35 h qui se sont avérées une véritable bombe à retardement. L'Allemagne était alors dans une situation moins favorable que celle de la France et regardez où elle en est aujourd'hui. Je ne veux pas dire par là que par la suite la droite a bien fait mais dire que la France a été bien gérée par les socialistes est faire preuve d'un aveuglement sans limites. Si la France a bénéficié sous les socialistes d'un bon niveau de croissance, cela n'est pas grâce à eux mais à leurs prédécesseurs. Tout le monde sait bien qu'une politique ne montre ses résultats que 5 à 10 ans après leur mise en place...

Anti  a répondu le 07/02/2012 à 12:55:

Ouais comme la grece ou l espagne par exemple...

@Alcide  a répondu le 07/02/2012 à 13:16:

Oui, burnouf a raison, la gauche a déjà eu 2 cohabitations avec Mitterand. La preuve que la gauche a du mal à tenir... ses promesses démagos. Avec la nouvelle recrue (!) ce "coût" ci, il ne faudra pas un an pour voir le peuple dans la rue et une nouvelle cohabitation. Evitons cela à la France, elle mérite mieux.

bret  a écrit le 07/02/2012 à 9:26 :


les moutons ne suivent pas !!! chacun sa culture

jpde  a écrit le 07/02/2012 à 9:23 :

C'est évident ds un 1er temps que merkel a intérêt à avoir un interlocuteur faible cad un Sarkozy si mal "élu", mais pour quel avenir à l'Europe, elle qui a montré toutes ses limites de politique ayant un projet européen. CQFD 1 d'abord Hollande2) autre majorité au Bundestag en 2013!

Pierre  a écrit le 07/02/2012 à 8:28 :

c'est quoi ce foutoir? Ils pensent nous emmener ou avec leurs histoires? Tiens ils ont oublié le drapeau Allemand!!!!MONDE DE FOUS!!!!!Sarkozy nous prend pour des CONS!!!!!Pleureur sur l'amitié, attention, il veut nopus faire peur avec les guerres passées!!!!!RIEN A FOUTRE DE LEURS HISTOIRES? ILS SE PERNNET POUR LES SAUVEURS DU MONDE!!!!!!!!!!!!!!

bzh  a répondu le 07/02/2012 à 9:40:




un seul motif garder le pouvoir a tous prix...patriotisme des financiers


EIFFEL  a écrit le 07/02/2012 à 8:16 :

Nicolas sarkozy et Angela Merkel ont fait leur temps. Ils ont eu tous les deux une fenêtre temporelle pour agir et doivent maintenant laisser la place à d'autres. L'alternance est une nouvelle chance pour la France pour lui permettre de rebondir. C'est dans l'ordre des chances. S'accrocher au pouvoir est une perversité.

Tom  a répondu le 07/02/2012 à 12:32:

Le problème, c'est qu'il n'y a aucune alternative crédible, que ce soit en France ou en Allemagne...

patvil  a écrit le 07/02/2012 à 8:11 :

Sarkozy ressemble de plus en plus à un curé "patelin". A la fin de ses tirades, on a envie de lui dire :merci mon père.

churchill  a écrit le 07/02/2012 à 7:56 :

" car la France ne peut plus guère peser" ca va mettre un sacre coup a l'arrogance mal placee des frogs, ca hein?

skippaco  a écrit le 07/02/2012 à 7:47 :

un bon conseil à notre prèsident : qu'il laisse sa place à Mme MERKEL pour gouverner notre pays j'ai bien plus confiance en elle que notre prèsident qui est d'un ridicule incroyable devant elle ,comment peut on pousser si loin la médiocrité l'orsque l'on est president des francais quel honte de plus elle nous explique qu'elle va le soutenir alors qu'il n'est pas encore candidat?? si cela n'est pas prendre les francais pour des ... je ne comprend plus rien ridicule se prèsident ... et en plus il aime ca!!

EIFFEL  a répondu le 07/02/2012 à 8:33:

Angela Merkel redoute par dessus tout d'avoir un jour comme partenaire, Marine Le Pen qui ne se laisserait vraiment pas faire comme Nicolas Sarkozy.

Akain  a écrit le 07/02/2012 à 7:38 :

Angela Merkel a peu être bien le triste intérêt d'apporter son support à celui qui serait le concurrent le moins efficace pour concurrencer l'Allemagne.

EIFFEL  a répondu le 07/02/2012 à 8:30:

Les Allemands aiment bien le pouvoir politique et économique. Nicolas Sarkozy n'est pas un obstacle à leur hégémonie mais un atout.

marcel  a écrit le 07/02/2012 à 7:38 :

Après le grand frère Obama voici venir la petite s?ur Angela il ne manque plus que le copain Vladimir pour soutenir notre président. Heureusement le journaliste allemand n?était pas muselé dans ses questions. ?. Le nombre d?allemand vivant au seuil de pauvreté avoisine les 13 millions en France les 8 millions brillante réussite du modèle économique vanté et imposé par nos deux complices. Là aussi c?est la convergence de la misère mais silence sur le sujet. Le CDD de 5 ans de Mr Sarkosy au vu de son bilan sera-t-il reconduit par les français je suis sceptique !!

Tom  a répondu le 07/02/2012 à 12:28:

Pour être honnête, il faudrait préciser que le seuil de pauvreté défini pour l'Europe est très différent de celui des pays du tiers-monde. En effet, en Europe, il s'agit d'un pourcentage du revenu médian (50% ou 60%). Ainsi, en France, pour un couple avec 2 enfants de plus de 14 ans, le seuil de pauvreté se situe à 1800 ou 2200 Eur. par mois selon le pourcentage retenu. Ce n'est pas vraiment comparable avec les 1,25 ou 2 dollars par jour retenu pour les pays du tiers-monde... On peut aussi se demander si, avec 2200 Eur. par mois, on est vraiment pauvre. S'il s'agit de vivre en plein centre de Paris, la réponse est sûrement oui, mais il y a des cas où la réponse n'est pas aussi catégorique.

sauros  a écrit le 07/02/2012 à 7:21 :

La France a surtout intéret à voir M Sarkozy réelu président afin de garantir la stabilité si fragile de l'euro. Hollande a tenu des propos totalement irresponsable envers Mme Merkel et la finance .Lorsque l'on a pas les moyens ,que l'on dépend de ceux ci ,il vaut mieux se faire discret. Le lendemain de l'élection nous risquons de payer la surenchère et l'incompétence de celui que les Français auront mis au pouvoir. Mélenchon a raison ce n'est qu'un capitaine de pédalo pas en chef d'Etat

DerRichter  a répondu le 07/02/2012 à 8:47:

@ sauros :Oui, les chars soviétiques conduits par des nostalgiques de l'URSS vont débarquer le 8 mai, beware !!!

Triste sire.

lcouf  a répondu le 07/02/2012 à 10:02:

DerRCHTER/ voir le commentaire de fiorentino sur monfinancier/com: cela vous évitera de dire des âneries!

à sauros  a répondu le 07/02/2012 à 10:47:

Il faut plutôt lire : si Sarkozy est réélu, "Le lendemain de l'élection nous risquons de payer la surenchère et l'incompétence de celui que les Français ont mis au pouvoir" en 2007.

gerardc27  a répondu le 07/02/2012 à 11:17:

Dois-je vous rappeler Mr Sauros que les allemands doivent comprendre qu'ils dépendent largement des autres européens (plus de 60 pour cent) pour leurs échanges commerciaux et que si notre système n'était pas largement tourné vers la consommation, leurs excédents commerciaux ne seraient pas si fièrement arborés.
Et je pense que rien que pour cela Hollande saura se montrer plus ferme et moins docile.

Alcide  a répondu le 07/02/2012 à 12:08:

Mr Sauros, les marchés ne croient plus en Sarkozy depuis longtemps. Et puisque ce sont eux qui ont le pouvoir (le vrai) ils ont visiblement misé sur Hollande. Depuis janvier ils ont acquis la certitude que c'est plié. La bourse monte. Les dettes s'achètent, à des taux en baisse. Les marchés, avec toutes leurs ignominies, misent sur le gagnant.

@Alcide  a répondu le 07/02/2012 à 13:13:

Vous dites vraiment n'importe quoi ! Une agence de notation a dégradé la France et cela concerne plus les français que n'importe quel homme politique. Quant à dire que les marchés soutiennent maintenant Hollande, c'est une blague ?

DerRichter  a répondu le 07/02/2012 à 15:17:

Icouf ou la bêtise faite homme.

Invoquer Marc Fiorentino, un économiste fumeux, incapable de prédire quoi que ce soit, ayant nié l'existence d'une bulle immobilière en France avant de retourner sa veste l'air de rien, etc etc

Non, vraiment, Iplouf, on a vu mieux niveau argumentaire ;-)

ernest antoine  a répondu le 07/02/2012 à 16:13:

moi aussi ,j'ai peur que nous soyons la cible des marchés en cas de non réelection de nicolas sarkozy.quand on a du patrimoine comme moi,croyez moi ce n'est pas drole

Old times  a écrit le 07/02/2012 à 6:59 :

Ces deux la me font penser à Laurel et Hardy dans un mauvais sketch

pourquoipas  a écrit le 07/02/2012 à 6:17 :

un rapprochement des deux pays avec merkel presidente et sarko premierministre
ce serait la consequence de cette guerre economiqueon y a vat doucement
l'histoire se repete d'un facon moins violente

Je suis malade...  a écrit le 07/02/2012 à 6:15 :

...très gravement malade, et mon médecin a décidé de me prescrire, afin de me guérir, ou une dose de peste, ou une dose de choléra, afin de ne pas trop souffrir.... Mais j'ai bien peur d'en mourir !

LOU  a écrit le 07/02/2012 à 6:14 :

Par curiosité, j'avais commencé à suivre cet entretien. Dès le début, je m'étais sentie mal à l'aise. Je ne comprenais pas comment le chef d'état à ce niveau de faiblesse pour attendre un soutien étranger sur le sol Français. Comment accepter que nos candidats, quels qu'ils soient, soient jugés par des chefs d'états étrangers sur une chaîne de TV Française, avec la complicité d'un être maléfique et malhonnête qui n'a même pas encore eu la loyauté de se déclarer alors qu'il agit en candidat ? Comment accepter de voir étaler nos différents sur la place publique, ramenant la France à un niveau de subalterne, devant nos yeux ? Comment oser nous imposer une telle humiliation dans le but de nous paralyser et de se laisser le champ libre? Comment accepter un spécimen aussi immature, capricieux et inconscient des conséquences induites par une conduite tout aussi irresponsable que méprisante et méprisable ? A la question posée par le journaliste Allemand : ""Mr le président, vous n'avez pas toujours eu des meilleurs sentiments vers la Chancelière + Pourquoi n'avez-vous pas obtenu les mêmes résultats que Mr Schröder ou Mme Merkel? + La dette est plus lourde en France, le commerce externe est déficitaire en France + La France a été dégradée et pas l'Allemagne et le jeunes sont plus au chômage en France...". J'ai zappé car la colère à me voir imposer une telle gifle et l'impuissance de ne pouvoir y répondre directement, m'étouffaient...

lcouf  a répondu le 07/02/2012 à 9:56:

Une petite fessée de l'extérieur fait redescendre le français sur terre, lui qui se croit le centre du monde!

provoc  a écrit le 07/02/2012 à 6:12 :

Aucun gouvernement ne changera la politique actuelle, de quel parti politique qu'il soit !
On n'est pas content de la droite ? On passe à gauche, et inversement. Il est plus facile de gouverner un peuple pauvre et ignare qu'un peuple instruit ,matériellement et intellectuellement développé. On nous tire doucement mais surement vers le bas. Les ordres viennent de beaucoup plus haut. Mais on nous monopolise l'esprit par des bla bla de court de récréation, pour nous empêcher de réaliser ce qu'on nous prépare réellement.

illico  a répondu le 07/02/2012 à 9:05:

En voilà UN qui voit les choses avec lucidité !!! En réalité les DEUX jouent leur rôle et représentent les ""invisibles"" mais ""redoutables"" meneur du jeu . ET quel jeu !!!
Pauvres Peuples !!!!

Pivot  a répondu le 07/02/2012 à 11:04:

100 p/c d'accord avec provoc !

@provoc  a répondu le 07/02/2012 à 13:16:

Vous êtes parano ! On ne tire pas les français vers le bas, ce sont eux-mêmes qui s'enterrent depuis plusieurs dizaines d'années avec leur esprit étriqué et dogmatique. Trop facile d'accuser les politiciens, surtout quand ce sont les français qui les mettent où ils sont !

SHOEN  a écrit le 07/02/2012 à 6:08 :

pour renouveler le park automobile (merco,bm,audi,porche) des electeurs UMP

Maxim  a écrit le 07/02/2012 à 2:27 :

L'allemagne a deux fois de suite botte le derriere a la france. Nous sommes complexes devant les allemands et a force de se servir de l'allemagne comme exemple, Sarkozy se retrouve tel un serpent qui se mord la queue. Qu'il aille se faire reelire en allemagne! La france est gouvernee par des charlatans qui se prennent pour de etres d'exception. Qui peut encore voter pour ce cocorico 1er alors que nous savons tous ou sont ses pieds lorsqu'il chante sa fierte avec pour quille une belle saucisse de francfort.

Pape001001  a écrit le 06/02/2012 à 22:19 :

Aïe! Le make-up de notre président de la république a tourné à la leçon de chose. Après les questions câlines de notre présentateur vedette D. Pujadas, le journaliste de la ZDF, fidèle à la tradition de carré des Allemands, a asséné un direct à notre grand timonier: "Mr le président, vous n'avez pas toujours eu des meilleurs sentiments vers la Chancelière + Pourquoi n'avez-vous pas obtenu les mêmes résultats que Mr Schröder ou Mme Merkel? + La dette est plus lourde en France, le commerce externe est déficitaire en France + La France a été dégradée et pas l'Allemagne et le jeunes sont plus au chômage en France...". J'ai remarqué à ce moment là que notre grand timonier a perdu un peu son latin et tous ses tics ont miraculeusement réapparu. Interrompant la réponse embrouillée du grand Timonier, le journaliste de la ZDF interpelle la Chancelière: Avez-vous expliqué à Mr Zarkozy que les Allemands travaillent plus longtemps? Comprenne qui pourra.

Mes chers compatriotes, comme j'aime vous faire un peu de prospective stratégique, je vous invite donc à porté l'attention sur ceci. L'Allemagne n'est vraiment plus dans la même division que la France et je vous invite à réfléchir à notre plus proche concurrent au sein de la zone Euro: L'Italie (du NORD). En effet, la Lombardie exporte plus de produits manufacturés que toute la France. Prospective: Quelle place pour la France face aux produits Italiens?

D'Italie du Nord, je pense à mon As de coeur: L'Allemagne.

pierre 2  a répondu le 07/02/2012 à 0:27:

le PIB de la France et de l'Allemagne c'est 50% du PIB de la zone euro.Si l'on ajoute l'Italie c'est 68 % .C'est tout.

AAA  a répondu le 07/02/2012 à 2:22:

L'Allemagne, c'est juste le Borgne au royaume des aveugles, il faut vraiment arrêter de les prendre en modèle car ils sont loin d'être un exemple ! je prends d'ailleurs rendez vous dans 20 ans pour voir le désastre de cette politique rigide et rigoriste qui tue sa population à petit feu.
Et pour l'Italie, j'espère que vous plaisantez là...

repallo  a répondu le 07/02/2012 à 6:56:

regardez par le passé.
la France a toujours réussi à se sauver grâce à l'aide de pays amis.
l'Allemagne, à chaque fois qu'elle a été battue, a réussi à se redresser toute seule.
et elle nous met plein la vue... où en sont nos exportations ? la part des produits français dans le monde a chuté de 6,3% à 3,2% en quelques années.
si tu n'as pas de pognon, tu peux faire la manche chez les Allemands.

PESTIFER  a écrit le 06/02/2012 à 21:57 :

1870 L'Empereur Napoléon III voulait les retraites ouvrières
1914 Le ministre Joseph Caillaux voulait l'Impôt sur le Revenu
Ies morts n'en sauront rien

L'amour tient à un mot: Geld Macht Frei l'Argent Rend Libre !

Vive la Dette

Kapos  a répondu le 07/02/2012 à 5:40:

La dette ne rend pas libre, elle tue !

Licence to live  a répondu le 07/02/2012 à 8:30:

Un détournement d'expression d'un goût douteux et une fin encore plus douteuse, vous ne seriez pas banquier par hasard ?

Alex67  a écrit le 06/02/2012 à 21:03 :

Et si vos analyses de pseudo spectacle de Sarko à servi à cacher le gouffre qui nous attend tous, 30 ans de dépenses et 60% des français qui vivent sur le dos des 40% de productifs.....

Barnardin  a répondu le 07/02/2012 à 2:16:

C'est exactement ça. Et ça peut durer encore longtemps ? 60% des français survivent tant bien que mal. La misère s'étend massivement et les restos du coeur volent de record en record. La France devient une Nation de gueux, d'assistés, de clochards, de sans abri, de laissés pour compte.

Yoh  a répondu le 07/02/2012 à 5:57:

Ne vous en prenez qu'à vous même, il fallait réfléchir avant de voter pendant 30 ans (!!) pour les mêmes. Assumez maintenant.

Libérale  a répondu le 07/02/2012 à 6:26:

Je partage le point de vue d alex67: et pour changer la donne, et éviter que l'assistanat ne devienne un mode de vie: il faut redonner goût au travail et supprimer la foultitude d'allocations multiples dont les assistés ont parfaitement connaissance: qu'ils apportent leur contribution et soient un peu productifs: surveillance et encadrement des enfants dans les écoles notamment

Ha ha ha  a écrit le 06/02/2012 à 20:47 :

Un débiteur ruiné et veule qui veut flinguer son banquier termine au gnouf ou à la rue. Les socialistes réduiront la dépense publique de gré ou de force. Les fonctionnaires perdront leurs privilèges et seront réduits. Enfin.... Que crève cet état de parasites et d'assistés...

Greg le Prolétaire  a répondu le 06/02/2012 à 21:47:

Mon pauvre choupinet va...

SHOEN  a répondu le 07/02/2012 à 6:12:

comment appelle t?ont les primes aux agriculteurs ?

DerRichter  a répondu le 07/02/2012 à 8:41:

Et les médecins payées par la Sécurité Sociale : fonctionnarisés de fait.

Et les agriculteurs ne vivant que des subsides de la PAC : fonctionnarisés de fait.

Et les agents immobiliers, banquiers, assureurs, notaires, pures parasites de l'économie, vivant d'une rente de situation garantie par l'Etat, d'aides diverses (crédits d'impôts) : fonctionnarisés de fait.

Merci d'avoir joué "Ha ha ha", mais maintenant, il est temps de retourner sur les bancs de l'école, et pas au dernier rang à côté du radiateur, même si sa douillette chaleur est appréciable en ces jours de grand froid ;-)

Français souverains  a écrit le 06/02/2012 à 20:18 :

Ce sont les français qui décideront, pas Mme Merkel qui se fera peut éjectée en allemagne. et les français, ils ont de la mémoire sur les blas blaterie de la Sarkologie et sur les Fillonitudes brouillonnes et approximatives... bref SrokoFillon sont devenus rebutants pour les électeurs de droite Gaullienne et Pompidolienne... alors on peut prévoir le résultat ... c'est à dire la fin de ce triste épisode Umpiste de branquignoles et pouffes.

massa24560  a écrit le 06/02/2012 à 20:08 :

Heil Merkel ,clâme le petit Sarkozy...

Pour Info  a écrit le 06/02/2012 à 19:50 :

Le groupe immobilier Colbert Foncier vient de verser la 2 soulte (3,5M?) des 12 millions d'euros à Libération. Edouard de Rothschild est par ailleurs l'actionnaire de référence du quotidien avec 38 % de son capital. La recapitalisation devrait être bouclée fin 2013 (source : La Lettre de l'expansion)

cassis  a écrit le 06/02/2012 à 19:43 :

Excellente article. très bonne analyse. Reste que la France est tombée bien bas. Sarkozy, homme aux promesses, ne sait faire que de la politique-spectacle à épisodes. Il est même incapable de créer le système français. Il est juste bon à faire une pâle copie du système allemand, de faire dire à ses ministres, de s'appuyer sur une Chancelière. Mais, ce sont les élections françaises et les citoyens français veulent avant tout, d'un Président assume et s'impose. nous voulons et avons besoin d'un Président responsable qui ne joue pas à cache-cache et qui est candidat, seulement officieusement. Nous sommes vraiment tombés bien bas !

repallo  a répondu le 07/02/2012 à 6:58:

A qui pensez vous qui endossera ce costard ?
je ne vois pas aucun candidat qui a la carrure pour...
Pauvre France !!!!

walter99  a écrit le 06/02/2012 à 19:15 :

Merkel et Sarkozy ont encore un pied pris par le lobby des financiers .Hollande ,non, il fera sa loi bancaire (Glass Steagall act de Roosevelt) qui va séparer drastiquement les banques d'affaire et de dépôt .Et la cerise, la Taxe Tobin qui va obliger à tracer les flux de capitaux et donc sonner la possibilité de taxer ou de fermer les flux vers et depuis les "paradis" Changement d'époque comme avec Roosevelt en 1932, attendez-vous à des offensives très dures du lobby financier ......

Lol  a répondu le 06/02/2012 à 22:11:

J'adore Roosevelt, ce sauveur de l'humanité !:)

pierre 2  a répondu le 07/02/2012 à 0:19:

@walter .Les 3/4 des banques qui ont séparé leur activité ont fait faillite.

DerRichter  a répondu le 07/02/2012 à 8:36:

@ pierre 2 : Source ? Ne confondriez-vous pas corrélation et causalité ?

Licence to live  a répondu le 07/02/2012 à 9:20:

@pierre 2

C'est plutôt une bonne nouvelle ! Il y a bien trop de banquiers d'affaires de toute façon

walter99  a écrit le 06/02/2012 à 19:00 :

Merkel et Sarkozy ont encore un pied pris par le lobby des financiers .Hollande ,non, il fera sa loi bancaire (Glass Steagall act de Roosevelt) qui va séparer drastiquement les banques d'affaire et de dépôt .Et la cerise, la Taxe Tobin qui va obliger à tracer les flux de capitaux et donc sonner la possibilité de taxer ou de fermer les flux vers et depuis les "paradis" Changement d'époque comme avec Roosevelt en 1932, attendez-vous à des offensives très dures du lobby financier ......

LOL  a répondu le 06/02/2012 à 19:40:

Oui, il aura fallu à Roosevelt une guerre mondiale pour voir les effets bénéfique de sa politique. En un mot, celle qu'il pratiquait avant cette dernière n'a servi à rien !

PESTIFER  a répondu le 06/02/2012 à 22:07:

Les juristes Samuel Colt, John Browning, Smith & Wesson, Pietro Beretta rédigent lois et décrets d'application incontournables.
Les interprétations en cal .45, .44 Magnum, 9m/m parabellum jouissent de jurisprudence universelle.


ivan  a répondu le 07/02/2012 à 10:50:

nous francais nous refusons la realite nous sommes faineant paresseux et incapables et nous detestons la verite qu honnetement sarkosy nous presente a ce rithme meme en afrique nous n aurons plus de place avouons tout simplement que sarkosy est en avance sur nous et acceptons notre place d eternels assistes