Allemagne : la politique migratoire de Merkel sanctionnée par les électeurs

 |   |  304  mots
Angela Merkel a décidé l'an dernier de laisser plus d'un million de migrants entrer en Allemagne, suscitant des remous au sein même de sa formation.
Angela Merkel a décidé l'an dernier de laisser plus d'un million de migrants entrer en Allemagne, suscitant des remous au sein même de sa formation. (Crédits : © Fabrizio Bensch / Reuters)
Les Allemands ont voté dimanche 13 mars pour élire leurs représentants dans trois Länder. Le parti anti-immigration AfD a obtenu des scores exceptionnellement élevés dans les trois régions.

Article publié le 13 mars à 18h23, mis à jour le 14 mars à 7h31

L'Union chrétienne-démocrate de la chancelière Angela Merkel a été devancée dans deux des trois Länder qui élisaient dimanche leurs parlements régionaux, sur fond de crise migratoire dont a apparemment profité le parti anti-immigration Alternative pour l'Allemagne (AfD). La chancelière paye le prix d'avoir décidé l'an dernier de laisser plus d'un million de migrants entrer en Allemagne, suscitant des remous au sein même de sa formation.

L'Union chrétienne-démocrate (CDU), est arrivé deuxième lors des scrutins dans le Bade-Wurtemberg (sud-ouest) et en Rhénanie-Palatinat (ouest). En Saxe-Anhalt (est), si les conservateurs remportent le vote, ils sont talonnés par les populistes de l'AfD. L'AfD, jeune formation créée il y a trois ans pour contester l'euro, a obtenu des scores exceptionnellement élevés dans les trois régions (entre 12 et 24%).

Le résultat est d'autant moins réjouissant pour le gouvernement en place que le SPD prend l'eau aussi. S'il gagne en Rhénanie-Palatinat, il est à moins de 15% dans les deux autres régions et se fait doubler par les populistes.

13 millions d'électeurs

Cette piètre prestation de la CDU risque d'être difficile à gérer pour la chancelière qui doit encore finaliser l'accord sur l'immigration entre l'Union européenne et la Turquie au sommet de l'UE des 17 et 18 mars. Ces élections sont également un test à dix-huit mois de législatives.

Sigmar Gabriel, le vice-chancelier et patron des Sociaux-démocrates (SPD) partenaires de la coalition gouvernementale d'Angela Merkel a néanmoins prévenu dimanche soir:

"Nous avons une ligne claire sur la politique concernant les réfugiés et nous la gardons".

Treize millions d'électeurs étaient appelés aux urnes dimanche, soit environ 20% de l'électorat allemand.

(Avec Reuters et AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/03/2016 à 20:17 :
Ce n' est pas l' échec de Merkel , mais celui de la politique familiale....les économies d' hier vont devenir un gouffre financier.....Et s' ils sont là , c' est très certainement à la demande du patronat Allemand toujours à la recherche d' une main d' oeuvre bon marché...le miracle de l' industrie Allemande . Le plus dur est à venir , environ deux générations.....
a écrit le 14/03/2016 à 18:42 :
Désolé de dire ça, mais les Allemands ont ruinés le continent européen par 2 fois au 20ème siècle, poussés par des leaders fous, et bien Mme Merkel trop sûre d'elle est en train de déstabiliser son pays , ces gens qui arrivent n'ont aucune envie de s'intégrer au sens de partager toutes les valeurs du peuple allemand, ils veulent l'argent , point. Ces jeunes hommes qu'on voit à la télé sont des fuyards, qu'ils retournent chez eux , qu'ils prennent un fusil et se battent pour des idées et non Allah qui leur a gavé la cervelle.
Réponse de le 14/03/2016 à 23:16 :
Poser des solutions simples sur un problème complexe est l'apanage de la réflexion basique...le degré zéro de l'analyse.
Ne dit t'on pas que la mauvaise foi c'est rejeter ce que l'on ne peut comprendre ?
Soyez heureux...
a écrit le 14/03/2016 à 14:33 :
L'inconséquence d'Angela est surprenante. En 2010, elle déclarait : Le Multiculturalisme
ça ne marche pas et cela ne marchera jamais ! Elle avait bien réalisé le danger de
l'islamisation rampante en Allemagne, surtout issue de l'immigration turque. Puis en
2015, c'est "Willkommenn Migranten", comme si elle ignorait que écrasante majorité
de ces nouveaux "Gastarbeiter" étaient de religion et surtout de culture musulmane.
Une de mes amies Allemande, juge, récemment retraitée m'a raconté les innombrables
affaires qu'elle a du traiter, de meurtres pour déshonneur familial, de mariages forcés,
d'excision, d'abus aux prestations sociales, etc...et de refus purs et simples de respecter la loi Allemande. Même les élites éclairés commencent à rejeter la politique
incohérente de celle que certains appellent "Mutti", mais qui n'a pas d'enfants !
a écrit le 14/03/2016 à 10:50 :
"La chancelière paye le prix d'avoir décidé l'an dernier de laisser plus d'un million de migrants entrer en Allemagne"

Pour résumer, la droite fait entrer un million de migrants en Allemagne sous couvert d'une faible natalité mais qui sert principalment les interêts du patronat allemand et après on va critiquer la gauche et son laxisme, ah,ah
a écrit le 14/03/2016 à 10:37 :
Sacré Sigmar Gabriel le paquebot Allemagne va droit sur l'iceberg mais nous savons ou nous allons et nous gardon le cap. Être aussi intelligent et avoir aussi peu de bon sens c'est la malédiction de nos élites européennes.
a écrit le 14/03/2016 à 10:11 :
M e mekel avec les democrates cretien ;on agie en cretein et c est un beau geste d humanite , mais s ils ont tempt bessoin de main d oeuvre c est que il n arrive pas a garde leurs main d oeuvre etrangere qui etais majoriterement turc, les salaires sont tellement bas que deja beaucoup de cette vague d emigrands repartent,, donc emigrand oui mais pas betes aux point de restez dans des pays qui veut les exploiter a outrance, la france et l angletere est plus actratives pour eux???
a écrit le 14/03/2016 à 9:55 :
Ici en Allemagne tout le monde refuse completement la politique d acceuil des migrants de Merkel. Le nouveau parti AfD a recolté du premier coup 20 % des voix mais je m attendais a bien plus. Chacun sait ici que c est le contribuable qui va payer la note et elle sera salée ! 25 ans apres la réunification les allemands payent encore cet impot provisoire appelé "impot de solidarité".
La prochaine conférence UE-Turquie en fin de semaine va se terminer par un fiasco complet pour Merkel ....
C est le resultat d une politique par laquelle des parties en place depuis des millenaires font en fait ce qu ils veulent et ignorent la volonté du peuple !
Réponse de le 14/03/2016 à 10:52 :
"Chacun sait ici que c est le contribuable qui va payer la note et elle sera salée ! "

Apparemment, pas tous puisque AfD n'a que 20%
a écrit le 14/03/2016 à 9:27 :
Il va falloir comprendre que les peuples en ont marre de la kleptocratie des 1%.
En invitant 1 millions de migrants en Allemagne madame Merkel refaisait le stock de preneurs de contrats à 450€ alors qu'avec le plein emplois les salaires devraient augmenter.
Pourquoi le peuple accepterait-il cette politique?
On destabilise des pays qui refuse le neo colonialisme (Ou juste que leur kleptocratie partage avec la notre.
On fait rentrer des migrants pour peser sur les salaires.
Le peuple occidental se fait doublement avoir.
Le temps des comptes arrive.
Réponse de le 14/03/2016 à 11:29 :
Absolument d'accord avec vous ! Il va falloir penser au bien être des peuples si vous vous voulez que ça change!
a écrit le 14/03/2016 à 8:59 :
Bref, en Allemagne comme en France ça ne sent pas bon.
a écrit le 14/03/2016 à 8:45 :
Face à l'ethnomasochisme, il existe des partis comme AlternativeFürFrankreich, AlternativeFürGrossBritten, AlternativeFürAmerica
a écrit le 14/03/2016 à 8:42 :
Comme quoi "les extrêmes" ne sont pas "la cause" des problèmes mais "la conséquence" des réponses! Les dogmatiques européistes inverserons allégrement ces deux termes pour mieux nous manipuler!
a écrit le 14/03/2016 à 6:37 :
Si Merkel veut sauver le droit d'asile, elle doit annoncer clairement
1) qu'il est limité au temps strictement nécessaire, autrement dit que les syriens et irakiens devront repartir dès que leurs pays seront sécurisés
2) que les migrants issus de pays raisonnablement sûrs, notamment le Magheb, seront expulsés, de même que tous ceux qui se livrent à des actes répréhensibles comme à Cologne.
Réponse de le 14/03/2016 à 8:47 :
Dans le cas de l'Allemagne cette idée d'un retour dès que possible n'est guère judicieuse. Pour des raisons démographiques, ce pays a besoin de jeunes. Comme la formation professionnelle coûte cher, renvoyer ces gens chez eux une fois qu'ils ont - parfois difficilement - réussi leur intégration ne serait pas une bonne chose, car les Allemands auraient supporté tous les coûts et n'en retireraient presque rien en retour. On pourrait penser que ces gens, de retour chez eux seraient des têtes de pont pour le commerce extérieur de la RFA, mais l'expérience montre que cela n'est pas nécessaire. Même sans ça le commerce fleurit.
Réponse de le 15/03/2016 à 1:25 :
Renseigner vous sur le poids écologique des populations sur les pays. L'Allemagne c'est 50M d'habitants de trop, la France 40M le surplus vit au dépend des générations futures. Par ailleurs la majorité des actes de Cologne ont été commis par des enfants d'immigrés et nés en Allemagne. Pas de pays donc où les renvoyer.
a écrit le 14/03/2016 à 0:34 :
En tout cas je ne vois pas l'intérêt d'avoir autant de pouvoir et de fric si c'est pour être aussi laide...beurk...
Réponse de le 14/03/2016 à 9:32 :
Beau!! commentaire malheureusement laid et pauvre en réflexion par contre la bêtise est au beau fixe chez notre cher Jacques et sa glace. Je sens que les années vont flétrir le bel étalon, et oui on y passe. A+
Réponse de le 14/03/2016 à 10:42 :
Si c'est là toute l'étendue de votre conscience politique...
Réponse de le 14/03/2016 à 11:10 :
Ce type d'argument est débile .Il dépend en plus de l'âge de celui qui se permet ce jugement .Ce qui me semble important c'est le résultat des verts dans un Land frontalier avec bien sûr le résultat de l'AFD.
a écrit le 14/03/2016 à 0:10 :
Dans deux Länder, la CDU n'est pas arrivé à reverser les deux premier ministres en place qui, bien que appartenant à la SPD ouaux verts, ont pleinement supporté la politique de Mme Merkel, alors que le candidat régional de la CDU avait pris ses distances de Mme Merkel et a perdu en chaque fois. Pourquoi Mme Merkel aurait-t-elle donc été santionnée?
Réponse de le 14/03/2016 à 7:58 :
J espere que vous etes tres tres beau..car question intelligence...
Réponse de le 14/03/2016 à 8:00 :
Desolé Nemo...commentaire pour Jacques...juste en dessus
Réponse de le 14/03/2016 à 10:08 :
vous plaisantez ? AfD est un parti qui existe depuis moins de 5 ans et ils arrivent a 15 % ! La CDU esperait gagner le Bade Wurtenberg (certes dirige par un ecolo mais qui etait avant CDU) et ils se sont plante. Dans l est ils sauvent leur tete mais n ont plus de majorite meme avec le SPD ...
Tout ca avec un leader qui etait super populaire il y a 1 an et un SPD qui n a pas de leader credible. S il n y avait pas eut la vague de refugiés et les exactions/deni de Merkel, ca se serait passe autrement
a écrit le 13/03/2016 à 21:07 :
Beaux résultats du travail de sape de notre oligarchie depuis 20 ans. Les brutes populistes arrivent en masse en Europe et aux US. Les grandes migrations ne font que commencer...
a écrit le 13/03/2016 à 21:04 :
Oh surprise !!! En invitant les immigrés à se précipiter en Allemagne, qu'espérer d'autre qu'une réaction nationaliste ??
C'est comme si Hollande espérait autre chose de sa politique, qu'une expansion du FN à chaque élection ...!!
a écrit le 13/03/2016 à 20:28 :
si vous relisez mes posts sur le sujet depuis 6 mois, je verrez que les allemands sont absolument FURIEUX
et pas seulement l'extreme droite, comme se plait a le dire la presse, qui au passage force un peu tt le monde a se declarer d'extreme droite, meme les gens qui ne le sont pas....
( finalement hitler est arrive au pouvoir un peu comme ca aussi, que chacun prenne ses responsabilites)
et si le SPD passe, s'ils font n'importe quoi, c'set autre chose qui va se passer!!! Alles klar?
Réponse de le 13/03/2016 à 23:10 :
Calais est le début de ce qui va se passer engeance grâce à Hollande !
Réponse de le 14/03/2016 à 13:29 :
Bonjour Churchill,
D'accord, oui, mais quelques illustrations factuelles seraient le bien venu pour nous éclairer : que veulent exactement les Allemands ?
La sortie de l' euro avec le retour au mark serait catastrophique pour leurs exportations. Quand a faire venir de la "chaire fraiche" pour faire tourner leur économie (et accessoirement payer les retraites d'un pays vieillissant) ne me parait pas totalement déraisonnable si, SI cette immigration est choisie...
Il n'y a peut-être pas besoin de prendre les vessies pour des lanternes dans ce cas, il suffit simplement d'expliquer en toute transparence, n'en déplaise aux gentils bo-bo-gaucho...
a écrit le 13/03/2016 à 20:20 :
Très bonne nouvelles bien fait pour mama Merkel elle a détruis la démocratie et la division de l Europe Schengen c est finis bientôt le brexit total ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :