Prism : Obama promet une réforme du Patriot Act et plus de transparence

 |   |  371  mots
Le président américain a annoncé vendredi soir une réforme des lois sécuritaires et des mesures visant à restreindre le programme de surveillance des citoyens sur Internet. Barack Obama a cependant jugé que le lanceur d’alerte Edward Snowden, qui a révélé l’existence du programme Prism, n’était « pas un patriote. »

Deux mois après l'éclatement de l'affaire Prism, le programme de surveillance d'Internet de la NSA, révélé par un informaticien de l'agence de renseignement américaine, Edward Snowden, le président des Etats-Unis a annoncé vendredi soir une série de mesures visant à apporter plus de transparence et à redonner confiance aux citoyens et aux alliés. Barack Obama a exprimé sa volonté de « travailler avec le Congrès pour mettre en place des réformes appropriées » du Patriot Act, un ensemble de lois sécuritaires adoptées au lendemain des attentats du 11-Septembre, en particulier de la section 215 de cette loi, relative à la collecte de "méta-données" des conversations téléphoniques (durée des appels, numéros appelés). Les Etats-Unis « peuvent et doivent être plus transparents » a déclaré le président lors d'une conférence de presse à la Maison-Blanche, promettant « davantage de supervision, de transparence et de garde-fous. »

Edward Snowden n'est « pas un patriote »

Tout en assurant comprendre « les inquiétudes de ceux qui craignent qu'il pourrait y avoir des abus », Barack Obama a cependant nié de tels abus et fait valoir que ce programme de collecte des métadonnées téléphoniques constitue « un outil important dans nos efforts pour prévenir les complots terroristes. » Les mesures envisagées portent notamment sur la divulgation de davantage d'informations concernant le programme sur un site Internet dédié et la nomination d'un représentant d'organisations de défense des libertés civiques pour faire entendre « une voix indépendante » au sein de la très secrète Cour de surveillance du renseignement à l'étranger ("Foreign Intelligence Surveillance Court") chargée d'examiner les demandes des agences de renseignement pour surveiller tout individu suspect. Au sujet du "lanceur d'alerte", Edward Snwoden, le consultant de la NSA, recherché par le FBI et aujourd'hui réfugié en Russie où il vient d'obtenir un asile d'un an, le président américain a déclaré « je ne crois pas que M. Snowden soit un patriote. » Mercredi, Barack Obama a annulé le sommet prévu avec Vladimir Poutine en septembre à Moscou, invoquant « le manque de progrès récents » des discussions entre les deux pays sur de nombreux sujets.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/08/2013 à 11:36 :
Obama doit rassurer car qui va vouloir placer ses infos en "Cloud" aux USA? Les entreprise vont réfléchir à 2 fois avant d'y envoyer des données sensibles. Or le Cloud est un gros marché en devenir (sans doute 40 milliards d'USD), c'est les opérateurs européens du secteur qui vont pouvoir se frotter les mains. Même si tout les états sont atteins d'"espionnite aiguë", il n'y a pas que les USA à avoir se genre de programme...
a écrit le 12/08/2013 à 10:55 :
... est ce qu'il est convenu d'appeler un "bounty" : noir dehors, blanc dedans. Il ne vaut pas mieux qu ses peu reluisants prédécesseurs, notamment la famille Bush qui s'est fait des firnues incroyables grâce aux guerres qu'elle a fomentées. Par ailleurs, n'oublions pas que les USA sont une vraie dictature et surtout le premier état terroriste du monde. 'est aussi le seul état de la planète en état de guerre constant depuis les années 1940, ce qui donne une assez juste idée de la mentalité des Ricains... Enfin, il y a quand même une excellente nouvelle dans tout cela : malgré le fait que les Ricains sont avant tout des lâches qui ne s'attaquent - même illégalement - qu'à des adversaires sensiblement plus faibles (Irak, fghanistan, ...) et qu'ils n'osent jamais s'attaquer à des adversaires qui pourraient opposer une certaine résistance (Syrie, Chine, Russie, ...), les américains perdent systématiquement tous les conflits qu'ils engagent et rentrent chez eux la queue entre les jambes. depuis la Vietnam jusqu'à l'Irak, en passant par la Corée, Modgadiscio, la Baie des Cochons, l'Afghanistan, ...Lâches et peureux, mais tout de même dangereux terroristes, les américains sont à prendre et à traiter pour ce qu'ils sont et leur état doit être considéré pour ce qu'il est : une véritable dictature, un état de non-droit où le terrorisme sécuritaire et les lois d'exception sont devenus la norme, qui reste la plus grand emenace terroriste du monde.
Réponse de le 12/08/2013 à 12:14 :
Je partage absolument votre avis et c'est avec cet état là que l'UE aux ordres se propose d'engager le marché euro atlantique... L'Europe en faillite n'avait pas pour ses peuples les dirigeants et la clairvoyance nécessaire pour réussir.
Réponse de le 12/08/2013 à 20:16 :
USA peuple hypocrite qui jure sur la bible et fait des guerres pour assouvir les besoins de richesse de plusieurs dirigeant, ne se souci pas des autres pays du moment que l'argent rentre, de nombreux américains sont mort pour le capitalisme de ses dirigeants et parfois pour rien, le partage des richesses prévue avant la guerre d'Irak na pas rapporté les résultats escompté pour les amis de Bush
Réponse de le 12/08/2013 à 21:59 :
@Omaba

Je croyais que le terme "bounty" était réservé aux antillais nés en métropole, terme utilisés par les antillais rétrogrades niant l'intégration par l'instruction de la diaspora métropolitaine. Je vous rejoins sur le fait qu'Obama n'est qu'une façade politique pour capter la sympathie des américains (notamment afro-américains) au même titre que certains politiques issus de la "diversité" désignés (et non élus) par l'actuel gouvernement comme pour le précédent.
a écrit le 11/08/2013 à 22:42 :
lutter contre les terroristes?? Parce que le parlement européen est peuplé de terroristes???
a écrit le 11/08/2013 à 20:59 :
Par quel miracle pourraient-ils être encore un tant soit peu crédibles..???
a écrit le 11/08/2013 à 16:46 :
@corso
Oui l'Amérique a un comportement fasciste, dangereux pour le monde, dénoncé de l'intérieur par ses élites, avec des mots très durs que je n'avais jamais entendus, je vous laisse méditer cela : L?Amérique discréditée : Un article d'une rare virulence de Paul Craig Roberts, ancien Secrétaire adjoint au Trésor de Ronald Reagan
http://avicennesy.wordpress.com/2013/08/02/lamerique-discreditee-paul-craig-roberts/
Réponse de le 11/08/2013 à 18:32 :
@godrev

Les démocrates prétendront que ces "élites" défendent une caste de républicains et qu'ils ont le monopole de la charité à l'instar des socialistes français.
Réponse de le 11/08/2013 à 19:29 :
Votre avis n'est pas soutenable car à la nuance près, c'est Obama un démocrate qui est démoli par Paul Craig Roberts avec des mots d'une dureté que je n'ai en effet jamais lu, vous auriez du lire l'article pour en juger...
a écrit le 11/08/2013 à 12:14 :

Une chose est sure, on se souviendra du président Obama dans les livres d histoire uniquement parce qu il a été le premier président noir Américain , je ne sais pas si on se souviendra du soldat Snowden qui lui a fait un acte politique veritablement historique en dénonçant et en rendant publique PRISM.
Réponse de le 11/08/2013 à 13:58 :
..... " on se souviendra du président Obama .....parce qu'il a été le 1er président noir Américain".....pas que.....c'est un peu réducteur, ne pensez vous pas?....
a écrit le 11/08/2013 à 11:24 :
enfin une bonne nouvelle , OBAMA me rassure sur ce coup la .
a écrit le 10/08/2013 à 18:56 :
Obama est le successeur de mr bush
même discourt même arrogance même mensonge ect ect....
Nos pays sont devenue les petits caniches de tonton Oncle sam....

Oncle Sam dit je pisse, tu pisse, je saute, tu saute, je vais en guerre, tu ramène ta fraise et tu la ferme....

manque plus que le dollar à la place de l'euro....
Réponse de le 11/08/2013 à 12:39 :
Comme vous y allez.....je le trouve pour ma part, très intéressant , ce président! il a fait quelques bonnes choses......mais avec un pays d'une telle immensité, où il ne se passe pas un jour sans catastrophe( inondations, feux, tornades etc ), faut se mettre à sa place ; et puis il y a les "allumés" de républicains, ayant la majorité au congrès qui lui barrent constamment la route , et les lobbyes des armes, sur lequel , il ne pourra rien faire....faut reconnaitre, qu'il vaut mieux gouverner la France...que les US !!!!!!!!! yes !
Réponse de le 12/08/2013 à 8:26 :
vous avez dû abuser de vos lunettes roses... ou vous contenter des news de l'AFP et autres Huffpost de service.
a écrit le 10/08/2013 à 16:30 :
Rien a attendre du socialo Obama.
Réponse de le 10/08/2013 à 22:28 :
Obama socialo ? "Lemans", vous êtes vraiment naïf.

Obama est plus à droite donc que n'importe quel homme politique français, Sarkozy à coté est un adhérent du PS et svp ne me parlez pas de Marine Lepen, qui est sur le plan économique totalement situé à l?extrême gauche.

Réponse de le 11/08/2013 à 13:51 :
MARINE...! TOUTES !!
Réponse de le 13/08/2013 à 7:37 :
En effet je confirme bien des USA; Obama est un socialiste. Quand aux socialos Francais, vues les taxes, ce sont des communistes ou voleurs. Chacun son vocabulaire. Moi j'appelle un chat un chat et Hollande et Obama de lâches demagos!
a écrit le 10/08/2013 à 14:53 :
Qui peut faire confiance aux dirigeants des USA, quels qu'ils soient ?
Réponse de le 10/08/2013 à 15:21 :
Exact comme pour le Chinois, les Russes, les Arabes ou bien la France qui s?apprête également à lancer son "prism" national. Et bien sur toujours au nom de la protection contre le terrorisme, avec ça on fait tout avaler aux citoyens insouciants de l'empilation des lois liberticides qui se succèdent.
Réponse de le 11/08/2013 à 13:56 :
Personne n'est à blâmer, donc...Personne n'est parfait..
Réponse de le 11/08/2013 à 15:11 :
@Tc

Exact, on ne peut rien attendre des US qui considère l'Europe comme une colonie @lolo, non pas tout à fait exactement comme la chine, la russie etc, les US sont le seul pays en guerre depuis 1943, à déstabiliser, à agiter des peurs pour leur opinion et pour les autres et justifier leurs coups bas et l'ingérence menée au plan mondial. Inacceptable cette Europe asservie et à la botte des US, il faut en sortir...
a écrit le 10/08/2013 à 14:22 :
Si il n'est pas patriote comment se fait il que grace à lui les dirigeants veulent maintenant plus de transparence au profit des citoyens ? Car sans lui rien n'aurait changé semble t'il. Il faut se méfier des définitions des termes utilisés par les politiciens pour justifier leurs actes, qui une fois connue, permettent de faire évoluer les choses au profit du respect des libertés individuelles. De mon point de vue les gouvernements et leurs représentants ne sont pas qualifiés pour définir ce qu'est le patriotisme puisque leurs intérêts personnels sont liés à leurs interprétations.
Réponse de le 10/08/2013 à 19:48 :
Vu de Vichy, les résistants Français n'étaient pas non plus des patriotes... Il est amusant de constater que le vocabulaire s'est inversé un peu après ;-)
Réponse de le 11/08/2013 à 13:54 :
et que dire de la POLICE FRANCAISE qui participait aux raffles, arrestations en tous genres pour le compte des Allemands, sur son propre peuple?....il y aura toujours des monstrosités, de quel côté que ce soit....France, ou autres, balayez, d'abord devant vos portes....
Réponse de le 11/08/2013 à 15:51 :
+ UN !
a écrit le 10/08/2013 à 11:39 :
Un avancée visible et déterminée d'Obama vers la tentation fasciste. Comment arrêter tout celà ??
Réponse de le 11/08/2013 à 12:50 :
PFFFFFF !: vous ne manquez pas d'imagination ! vous pensez que sous Bush, c'était mieux ? pauvres de nous....
a écrit le 10/08/2013 à 11:05 :
Cela me fait pas penser aux jacobins devenant avec le temps des crapaux tandis que les gaulois organisent les plus grandes fêtes du siècle!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :