Le pavillon chinois, la "couronne orientale"

 |   |  137  mots

Cette pyramide inversée rouge s'élève à 60 mètres alors que toutes les autres constructions ont été limitées à 30 mètres. Peint dans le même rouge que la Cité interdite, son toit évasé se compose de 56 panneaux de bois, référence aux 56 minorités du pays. Il a été élevé après consultation des internautes chinois, ce qui représente une intéressante innovation. Difficile de se prononcer avant l'ouverture, mais son contenu semble très pédagogique : une partie de la « couronne » sera d'ailleurs convertie, après le 31 octobre, date de fermeture, en musée national d'Histoire et de Culture. Et chaque Shanghaien (soit près de 20 millions de personnes) s'est vu attribuer, gracieusement, les frais de transport et un billet d'entrée pour s'y rendre (un ticket coûte 200 yuans, environ 20 euros).

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :