Le CAC 40 se replie dans un marché incertain

La Bourse de Paris ouvre en baisse de 0,33 % à 3.890,01 points. Après les déclarations de la réserve Fédérale américaine, hier, les investisseurs attendent la production industrielle pour novembre et l'indice Empire State de la Fed de New York.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

La Bourse de Paris s'inscrit en baisse dans les premiers échanges après les annonces de la Réserve Fédérale américaine (FED). A 9h15, le CAC 40 affiche un repli de 0,33 % à 3.890,01 points.

Si la FED a confirmé sa politique monétaire en laissant, notamment, son taux directeur inchangé, les investisseurs ont été quelque peu surpris par ses commentaires pessimistes. Elle juge en effet la croissance insuffisante pour faire reculer le chômage, et ce malgré la hausse des ventes au détail pour le mois de novembre plus forte que prévue (+0,8 % contre 0,6% anticipé).

Dans ce contexte, la tendance devrait demeurer incertaine jusqu'à cet après-midi. Sont en effet attendus une batterie d'indicateur aux Etats-Unis dont l'inflation de novembre, la production industrielle sur le même mois et l'indice Empire State de la Fed de New York de décembre.

En baisse de 1,50%, le Crédit Agricole a indiqué exclure pour le moment toute acquisition pour se développer en Europe. Selon la banque, la priorité reste d'achever la restructuration de sa filiale grecque Emporiki.

A l'inverse, Vivendi progresse de 1 %. La société a accepté de clore le dossier Elektrim après des années de procédure. Le groupe va recevoir 1,25 milliards d'euros et renoncera à tous ses droits sur les titres de l'opérateur de téléphonie mobile polonais.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.