Les entreprises américaines sur le pied de guerre

Wal Mart, UPS et les banques américaines se préparent à l'arrivée de l'ouragan sur la côte Est ce samedi matin

2 mn

Copyright Reuters

L'ouragan devrait frapper la côte Est samedi matin, avant de remonter dimanche en direction de New York où "une tempête extrêmement dangereuse" pourrait provoquer une montée des eaux de 3 à 4 mètres".

Plusieurs entreprises américaines se préparaient vendredi à l'arrivée de l'ouragan Irène sur la côte Est des Etats-Unis, protégeant leur matériel ou proposant à leurs clients les produits dont ils pourraient avoir besoin pouvait on lire sur le site du Figaro ce soir, qui reprenanit des informations de l'AFP.

"Le distributeur Wal-Mart propose ainsi en abondance dans ses rayons des aliments de première nécessité et, en prévision d'éventuelles inondations, du matériel de nettoyage. "L'eau est notre produit se vendant le mieux", a déclaré à l'AFP une porte-parole du distributeur, qui estime que 600 de ses magasins pourraient être touchés par les intempéries.

Wal-Mart a aussi activé ses "centres de distribution sinistre", positionnés "stratégiquement à travers le pays pour répondre le plus vite possible" en cas de besoin, a ajouté la représentante de la chaîne.

Le groupe de messagerie United Parcel Services (UPS), qui dispose de ses propres météorologistes en raison des nombreux vols aériens effectués pour ses livraisons, a de son côté déplacé certains de ses avions en dehors de la région new-yorkaise.

L'entreprise a par ailleurs garé ses camions de livraison de façon à être prêt à les conduire vers des "parkings situés plus en hauteur", dans les zones où les autorités ordonnent une évacuation, a indiqué à l'AFP une porte-parole.

Plusieurs Etats de la côte est ont décrété l'état d'urgence, et des dizaines de milliers de personnes ont déjà reçu l'ordre de s'éloigner des côtes. "Nous prenons toutes les précautions nécessaires pour protéger nos actifs", a souligné Suzan Rosenberg. Dans les zones concernées, certains ordinateurs ont été transportés aux étages supérieurs et des générateurs sont en place.

Certaines des plus grandes banques américaines, dont le siège est situé dans l'extrême-sud de Manhattan, vont aussi être concernées par une évacuation obligatoire à partir de 17H00 samedi décrétée par le maire de New York Michael Bloomberg.

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.