Fillon demande aux préfets de mettre les mal-logés à l'abri du froid

 |   |  225  mots
La vague de froid précoce touche une bonne partie de l'Europe. Et le sort des SDF pose problème à tous les pays concernés. Ici, un SDF viennois tente de se mettre à l'abri alors que la couche de neige atteint un niveau inhabituel pour un mois de décembre. photo Reuters
La vague de froid précoce touche une bonne partie de l'Europe. Et le sort des SDF pose problème à tous les pays concernés. Ici, un SDF viennois tente de se mettre à l'abri alors que la couche de neige atteint un niveau inhabituel pour un mois de décembre. photo Reuters (Crédits : Reuters)
Alors que la neige et le froid font leur réapparition sur la moitié nord du pays, le Premier ministre a appelé ce mercredi les préfets à "amplifier" leurs "efforts pour réduire très significativement le nombre de personnes dépourvues de logement ou vivant dans des conditions de logement indignes".

François Fillon a exhorté les préfets à faire de la prise en charge des personnes sans abri ou mal logées une priorité absolue en cette période de froid intense en France.

Le Premier ministre demande aux préfets de région et de département de concentrer leurs efforts sur l'accès au logement pour les personnes à revenus modestes et aux centres d'hébergement pour les plus démunis.

"Je vous demande donc de poursuivre et d'amplifier vos efforts pour réduire très significativement le nombre de personnes dépourvues de logement ou vivant dans des conditions de logement indignes", écrit le Premier ministre dans une circulaire rendue publique mercredi.

"Le droit au logement est non seulement un droit mais aussi un objectif qui s'impose à l'ensemble des acteurs de la politique du logement. Son effectivité doit dès lors constituer une préoccupation majeure sur le terrain et être recherchée par l'ensemble des partenaires", ajoute-il.

Une polémique a éclaté fin novembre sur les centres d'hébergement, qui ont reçu un rappel de leur obligation d'accueillir tous les sans-abri, même s'ils n'ont pas de papiers en règle.

Selon le quotidien Libération, des consignes avaient été passées pour refuser les étrangers en situation irrégulière dans les centres d'hébergement d'urgence dans plusieurs départements.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/12/2010 à 15:31 :
Chasser les familles riches des HLM l'humanité ou la tribune !

Le maintien de plusieurs milliers de familles "riches" dans le parc du logement social continue de faire polémique, alors que plus d'un million de ménages attendent toujours d'y décrocher un toit. Fin novembre, le président de l'Union sociale pour l'habitat (USH), Thierry Repentin, s'est dit "scandalisé" par des chiffres publiés dans La Tribune, selon lesquels "53.000 ménages parmi les plus riches de France" seraient logés dans un des quelque quatre millions d'HLM du pays. L'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (Onpes), cité comme source, a démenti avoir fourni de telles données.
a écrit le 08/12/2010 à 14:36 :
Sarko avait dit en 2007 qu'il n'y aurait plus de SDF ! espérons qu'en 2020 on ne verra pas pulluler les bidonvilles comme après la guerre 39/45 ! la crise du logement est déjà là ! qui en parle dans le gouvernement ? apparts trop chers, loyers élevés, salaires stagnants c'est cela la France de 2010 !
a écrit le 08/12/2010 à 14:26 :
Fillon fait dans la démagogie avec des paroles que personne ne peut contester, mais qui ne sont pas suivies d'effets parce qu'en réalité tout le monde s'en fout...Fillon en tête !!!
Réponse de le 08/12/2010 à 16:50 :
a par les receptions et les mesures digne d'une certaine epoque recente (crs contre ouvriers)
a écrit le 08/12/2010 à 12:14 :
refuser les étrangers non mais passer les francais en priorité oui ou alors,en 1914 mon grand pére est mort pour rien

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :