Copé remporte l'élection de l'UMP...pour une seconde fois.

 |   |  270  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'annonce de la nouvelle victoire de Jean-François Copé à la présidence de l'UMP ne peut qu'attiser les tensions au sein du parti.

Chaque jour révèle son lot de surprise avec l?UMP. Pour une seconde fois Jean-François Copé a été déclaré vainqueur de la présidence de l?UMP par la commission des recours. Et pour une seconde fois François Fillon son adversaire a refusé d?accepter ce résultat en qualifiant de ?coup de force? la décision de la commission dont il doute de l?impartialité. Jean-François Copé l?aurait emporté de 952 voix contre 98 lors du premier décompte. Pourquoi une telle avance ? Les voix des bureaux de votes suspectés de fraude comme ceux de Nice et de la Nouvelle Calédonie n?ont pas été acceptées, tout simplement. Dès l?annonce de sa victoire, Copé a adopté une politique de la main tendue. ?Je m'engage à composer un collège avec différentes personnalités de notre famille politique quel qu'ait été leur choix par le passé et je propose à François Fillon et à ses proches de participer à ce travail", a-t-il déclaré à la presse. "Nous avons besoin de lui?. Face au tollé que va déclencher ce résultat chez le camp Fillon, Nicolas Sarkozy a lui une solution plutôt logique et simple. Lors d'un déjeuner avec François Fillion l'ancien président de la République aurait suggéré qu'un nouveau vote des adhérents de l'UMP serait plus judicieux, d'après des informations obtenues par l'AFP. Nicolas Sarkozy aurait toutefois déconseillé à François Fillon d'avoir recours à la justice pour contester la victoire de Jean-François Copé à la présidence de l'UMP. (Source : Reuters et AFP)

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2012 à 10:32 :
En dehors des adhérents de l'UMP, la majorité des français plébiscitent Fillon. Avec Copé comme président l'UMP ne sera qu'un parti déclinant. Jean-François Copé n'a pas la stature pour être président de la France un jour et la moitié des adhérents de son parti le rejette comme l'ensemble des français hors UMP. Compte rendu d'un centriste.
a écrit le 27/11/2012 à 9:44 :
J'espère que l'UMP, en tant que grand parti démocratique, publie le montant des indemnités de son président, secrétaire général et vice président ainsi que les salaires de ses cadres dirigeants...
a écrit le 27/11/2012 à 8:10 :
copé peut etre déclaré vainqueur et élu 3 , 4 ...5 fois ....ça ne changera rien à son illégitimité !!!!! Copé, c'est un faux président digne d'une République bananière, et seul un nouveau vote désormais organisé par d'autres que lui (rien que pour la raison de sa responsabilité dans l'organisation catastrophique du scrutin il aurait déja du démissionner ) permettra à l'UMP d'avoir un vrai président ....et aux militants de se remettre au travail .
a écrit le 27/11/2012 à 5:57 :
jamais 2 sans 3 , et pas de langue de bois.
a écrit le 27/11/2012 à 1:24 :
C'est inquiétant d'avoir un tel tricheur et manipulateur que Copé en politique. Une autre élection s'impose ou alors une saisie de la justice en civil et au pénal. Et dans le cas d'une nouvelle élection très souhaitable et ouverte, il est impératif qu'il y ait un contrôle absolu car c'est véritablement une maffia que Copé a mis en place et c'est grave pour l'avenir, tous ces politicards maffieux n'ont que trop proliféré avec les conséquences que l'on connaît. Il est temps d'y mettre un terme.
a écrit le 26/11/2012 à 23:51 :
Tout cela sent la magouille à plein nez. C'est écoeurant, cela rappellle les magouilles Sarko contre de Villepin,. L'élection UMP est tellement entachée d'erreurs de tous sens qu'il faudrait la recommencer entièrement.
a écrit le 26/11/2012 à 23:05 :
Drôle d'accroche... Pourquoi? En gros s'il gagne c'est un problème? Pour qui?
Réponse de le 27/11/2012 à 1:27 :
Pour tout le monde ! Copé est un manipulateur, tricheur, menteur avéré, un ambitieux sans valeur. Ce n'est vraiment pas le type de politicien qu'il nous faut. Pourquoi pas Bush Junior pendant que nous y sommes.
Réponse de le 27/11/2012 à 7:00 :
C'est fou comme nous sommes nombreux à avoir exactement la même opinion. Sans être partie prenante à l'UMP, le bonhomme m'inspire exactement les mêmes sentiments. Et je dirai même qu'il le porte sur lui. Et le ciel m'est témoin que je n'apprécie pas Fillon, mais alors l'autre.
a écrit le 26/11/2012 à 22:52 :
Il est de 1/1000 dans une élection manuelle. Pour 300.000 électeurs, le résultat ne peut être connu qu'à 300 voix près. 98 ou152 voix dans un sens ou dans l'autre n'a pour signification que celle de désigner un vainqueur au hazard. Si le perdant n'est pas d'accord il n'y a d'autre solution que de permettre aux 50% abstentionistes de s'exprimer et de recommencer.
Réponse de le 27/11/2012 à 1:31 :
Il est clair qu'il faut impérativement revoter, c'est la meilleure solution ou sinon un recours au civil et au pénal et tant pis pour les gens qui ont cru en ce parti gangrené par Copé et sa bande de putschistes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :