Terrorisme : l'Etat va débloquer 400 millions d'euros pour renforcer la sécurité

 |   |  378  mots
L'exécutif pourrait notamment puiser dans les 8 milliards de crédits des ministères gelés en ce début d'année et mis dans la réserve de précaution.
L'exécutif pourrait notamment puiser dans les 8 milliards de crédits des ministères gelés en ce début d'année et mis dans la réserve de précaution. (Crédits : reuters.com)
Le gouvernement doit présenter une série de mesures de lutte contre le terrorisme, mercredi au conseil des ministres. Pour son porte-parole, Stéphane Le Foll, le surcoût de 400 millions d'euros ne devrait pas creuser le déficit budgétaire de l'Etat.

Au lendemain des attentats commis par les frères Kouachi et Amedy Coulibaly, Manuel Valls avait fait savoir qu'il prendrait des "mesures exceptionnelles mais jamais des mesures d'exception qui dérogeraient aux principes des droits et des valeurs" pour renforcer la sécurité des Français. Au total, le gouvernement pourrait débloquer plus de 400 millions d'euros, selon le quotidien Les Echos. Ces nouvelles mesures anti-terroristes, qui seront présentées mercredi en Conseil des ministres, vont "coûter" mais seront financées sans creuser les déficits, a assuré mardi  20 janvier Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement et ministre de l'Agriculture.

"Ça va coûter et on va s'organiser pour répondre aux besoins de financement de ces mesures", a-t-il déclaré ce mardi sur RTL.

Des demandes de crédits et d'effectifs

Selon Stéphane Le Foll, ces réformes devront être financées "en restant dans la projection triennale de réduction du déficit budgétaire". Le gouvernement devra donc agir "en anticipation de ce qui peut arriver en 2015, sur des recettes ou des moindres dépenses qui existent ou qui existeront" ou "réallouer l'ensemble des choix budgétaires, si c'est possible", a ajouté le porte-parole du gouvernement. Le coût de ces mesures "tournerait autour de 400 millions d'euros, à la fois via des demandes de crédits et d'effectifs", selon le quotidien Les Echos. L'exécutif pourrait notamment puiser dans les 8 milliards de crédits des ministères gelés en ce début d'année et mis dans la réserve de précaution.

Une augmentation des moyens de protection individuelle

Annoncées le 14 janvier, ces nouvelles dispositions doivent être dévoilées mercredi 21 janvier par les ministres de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, de la Justice Christine Taubira et de la Défense Jean-Yves Le Drian. Au programme : les forces de police réclament plus de matériel et notamment "des armes qui permettent de neutraliser les terroristes", affirme Philippe Capon, secrétaire général de l'Unsa Police, cité dans Les Echos. Mais également une augmentation des moyens de protection individuelle comme les gilets pare-balles ou encore une hausse des effectifs. Entre 2007 et 2012, la police et la gendarmerie ont perdu 12.000 agents. Le gouvernement s'est engagé depuis 2012, à recruter 500 policiers par an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/01/2015 à 19:11 :
Au lieu de claquer du fric pour le terrorisme il ferait mieux de penser aux victimes.
Cet argent n'étant pas le leur (nos impots et taxes) ils peuvent le dépenser comme ils veulent, pensent ils !!! Mais ils continuent à faire des déclarations pour entretenir une ambiance délétère. Pourquoi ? Tout le monde l'aura compris pour ne pas parler de leur incompétence pour changer la France qui continue à vivre comme il y a 40 ans
a écrit le 20/01/2015 à 18:56 :
doit on avoir peur ?
La grande majorité des allemands étaient pacifistes et pourtant une petite minorité a pris le pouvoir et a foutu la planète a feu et à sang.
La grande majorité des japonais étaient pacifistes et pourtant une petite minorité a foutu le sud est asiatique à feu et à sang.
La grande majorité des russes étaient des pacifistes et pourtant une minorité d'entre eux ont envoyé des millions d'entre eux pourrir dans des goulags.
Alors aujourd'hui si la grande majorité des musulmans sont des pacifistes vont ils laisser une minorité d'entre eux extrémistes et fondamentaliste mettre la planète a feu et à sang ?
Réponse de le 20/01/2015 à 19:27 :
Vous refaites l'Histoire là.... Vous parlez de peuples fanatisés (à l'époque) donc peu enclin au pacifisme. Revoyez vos cours (façon de parler, les cours d'Histoire étant bien malgré eu trop succincts)
Réponse de le 21/01/2015 à 12:56 :
et les occidentaux ( les français ) là dedans ?
a écrit le 20/01/2015 à 17:44 :
Encore de l'argent public gaspillé, ça va grossir notre déficit.
Réponse de le 20/01/2015 à 18:30 :
Non vous faites erreur.
Il n'y aura pas de déficit supplémentaire de l'état
Mais il y aura une nouvelle taxe supplémentaire à payer par les contribuables.
Ce sera la taxe antiterroriste.
C'est une information provenant de source sûre.
a écrit le 20/01/2015 à 15:29 :
Bizarre. Pourquoi cet argent était il bloqué ? Est-ce qu'il y a beaucoup d'argent bloqué ? par qui ?
a écrit le 20/01/2015 à 14:40 :
Ils pourraient aussi et surtout sortir du continent africain, abandonner l'empire à ses mauvaises guerres..
Réponse de le 21/01/2015 à 12:59 :
les guerres de l' empire comme de tout empire de tout an est de colonisé sinon le système s' essoufle et l' empire revient à sa condition de normalité, petit parmis les petits. l' empire étant en train de s' écrouler puisqu'il n' a plus rien à coloniser à part l' espace, la Chine et la Russie, voyez donc ou il est obliger d' aller.. si il veut encore perdurer un peu..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :