Le Medef demande une baisse des cotisations de chômage pour les employeurs

 |  | 196 mots
Le Medef préconise une baisse des cotisations des employeurs au régime d'assurance-chômage de 0,22 point, pour compenser la hausse des prélèvements obligatoires en 2009.

L'organisation patronale estime qu'une baisse des cotisations des employeurs au régime d'assurance-chômage de 0,22 points permettrait de compenser la hausse des prélèvements obligatoires sur les entreprises qu'elle prévoit en 2009 (Retrouvez le communiqué du Medef sur les cotisations employeurs en cliquant ci-contre à droite dans la rubrique : "pour aller plus loin").

En 2009, les prélèvements obligatoires sur les entreprises devraient s'accroître de 974 millions d'euros, selon le Medef, après une baisse de 2,4 milliards d'euros en 2008. Selon l'organisation patronale, cette hausse s'expliquerait notamment par l'augmentation des cotisations de vieillesse. Si les allègements de charges sont réduits par le gouvernement, la hausse des cotisations patronales serait même trop fois plus importante : elle atteindrait 8,3 milliards d'euros.

Le Medef fustige ouvertement le niveau des cotisations patronales en France depuis plusieurs années. Afin de compenser l'augmentation des prélèvements pour les entreprises l'année prochaine, il demande donc une baisse des cotisations de chômage patronales de 0,22 point en 2009. Si cette réduction était appliquée et que les allègements de charges n'étaient pas remis en cause, les prélèvements obligatoires sur les entreprises diminueraient à nouveau de 49 millions en 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :