Les appels à une baisse de TVA pour la construction immobilière se poursuivent

Les professionnels du bâtiment et de la construction défendent l'idée d'une baisse de TVA pour relancer le secteur, rejoints par la ministre du Logement, Christine Boutin. Nicolas Sarkozy, qui doit annoncer son plan de relance de l'économie le 4 décembre, ne semble pas privilégier cette solution.

"La production de logements en 2009 sera de l'ordre de 270.000 à 280.000 là où il en faudrait 500.000 [...]. Comment va-t-on loger les gens demain ?", a déclaré ce lundi Alain Dinin, PDG du promoteur immobilier Nexity, sur Radio Classique. Le gouvernement table de son côté sur un nombre de mises en chantier compris entre 356.000 et 368.000 pour 2009.

Pour parer à la crise du secteur, Alain Dinin défend l?idée d?une réduction de la TVA de 19,6% à 5,5% à l'achat de logements pour les ménages éligibles au logement social.

"Les coûts de construction ne peuvent qu'augmenter. On est aux taquets aujourd'hui, nos marges sont de 5% à 7%, on ne pas descendre en dessous, donc on ne produira pas à perte", a déclaré le PDG de Nexity. "La norme handicapés qui va s'appliquer à tous les logements à partir de 2010 va augmenter le prix des logements de l'ordre de 10% pas seulement pour les promoteurs mais aussi pour ceux qui les achètent", a-t-il également déclaré.

La ministre au Logement, Christine Boutin préconise également une TVA à 5,5% pour les premiers accédants à la propriété, sous condition de ressources. "Ca relance de façon très forte la construction et ça permet de loger les gens", a-t-elle fait valoir ce lundi sur sur RMC et BFM TV, tout en déclarant ne pas avoir "l'impression" que cette mesure serait retenue par le président de la République.

"Peut-être qu'il y aura d'autres mesures, a-t-elle ajouté. Il peut y avoir des mesures qui sont étudiées actuellement sur des problèmes fiscaux ou des crédits d'impôts" pour l'accession à la propriété, a-t-elle expliqué.

Le projet de loi sur le logement de Christine Boutin doit être examiné à l'Assemblée nationale le 15 décembre. "On court à de très graves difficultés si des mesures fortes ne sont pas prises", a déclaré la ministre.

Les dirigeants du secteur du bâtiment et de la promotion immobilière attendent beaucoup du plan de soutien à l?économie que Nicolas Sarkozy doit annoncer le 4 décembre.

"Il y a eu la réaffirmation [de la part du chef de l?Etat, le 28 novembre] d'un soutien fort au logement. Nous espérons maintenant qu'il y ait des mesures ciblées fortes le 4 décembre même si l'idée d'une baisse temporaire du taux de TVA pour les logements neufs semble écartée", a déclaré à l'AFP (Agence France Presse) Didier Ridoret, président de la Fédération nationale du bâtiment (FNB).

Le président de la Fédération des promoteurs-constructeurs (FPC) Jean-François Gabilla a réitéré de son côté plusieurs demandes: "la TVA à 5,5% pour l'achat de logements neufs par les ménages respectant le plafond de ressources du prêt à taux zéro (PTZ), le doublement du montant de ce PTZ et celui du plafond de l'exonération d'impôts pour l'investissement locatif".
 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
QUE NE FERAIT ON PAS POUR SOUTENIR L IMMOBILIER . LE PROBLEME EST QUE POUR SOUTENIR UN PAN DE L ECONOMIE EN FRANCE LES MENAGES ONT ETE POUSSES A SE SURENDETTER. BEAUCOUP DE CES MENAGES SE SONT FAIT TOUT SIMPLEMENT PIEGER PAR LES OFFRES D INVESTISSEME...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.