Les saisies des douanes ont explosé en 2008

 |   |  424  mots
En 2008, les saisies des douanes ont explosé par rapport à 2007, avec des augmentations des prises de 41,3% pour les contrefaçons, de 32% pour les drogues et de 28% pour les cigarettes. Les prises de cannabis et d'héroïne ont augmenté respectivement de 57,1% et 54,9%.

Les saisies de contrefaçons ont augmenté en 2008 de 41,3%, celles de drogues de 32% (54,9% pour l'héroïne), et celles de cigarettes de 28,8% par rapport à 2007, a annoncé ce mardi le ministre du Budget, Eric Woerth, en présentant à Paris le bilan annuel des douanes.

En matière de contrefaçons, les douaniers ont saisi 6,5 millions d'articles (hors cigarettes) en 2008, pour une valeur de 467 millions d'euros. Leur provenance était à 70% chinoise. Ces chiffres signifient une hausse de 41,3% par rapport à 2007 en termes d'articles saisis et de 16% en valeur. Le nombre de constatations a augmenté de 6% d'une année à l'autre.

Quelque 65,7 tonnes de produits stupéfiants ont été interceptées par les douaniers, soit une augmentation de 32 % par rapport à 2007 pour 15.872 constatations et 17.172 interpellations au total. La valeur globale de l'ensemble des drogues saisies s'établit à 321,4 millions d'euros (+ 11,6%). A noter que l'année 2008 a été marquée par une très nette augmentation des saisies d'héroïne (542 kg, + 57,1%) et de cannabis (plus de 56 tonnes, + 54,9%).

Les saisies de tabac et de cigarettes de contrebande se sont élevées pour leur part à 250 tonnes, pour une valeur estimée à près de 59 millions d'euros ;  218,9 tonnes étaient des cigarettes, soit une augmentation de 28,8% par rapport à 2007, et 30,8 tonnes concernaient du tabac à fumer (- 5,8 %).

Par ailleurs, selon "Le Parisien/Aujourd'hui en France" qui a eu accès au bilan 2008 des Douanes, 98 millions d'euros liés au blanchiment d'argent ou à la fraude fiscale ont été saisis en 2008.

Dans un entretien au quotidien, Eric Woerth, ministre du Budget, s'est félicité de voir que "tous les objectifs [des Douanes] ont été atteints", ajoutant cependant que "les saisies en hausse sont toujours des indicateurs inquiétants, car on ne peut jamais tout intercepter". 

Contrefaçons : un observatoire pour mieux coordonner l'action de l'Union européenne

L'Union européenne va se doter d'un observatoire de la contrefaçon et du piratage pour introduire un peu de coordination dans la lutte contre ce fléau économique, a indiqué lundi la Commission européenne. L'bservatoire sera inauguré jeudi par le commissaire en charge du marché intérieur, l'Irlandais Charlie McCreevy. "Il n'existe aucun chiffre précis sur l'impact de la contrefaçon", affirme la Commission européenne. "Pour l'instant, il n'y a que des estimations et nous pensons que les chiffres actuels, fondés sur les saisies, ne sont que la pointe de l'iceberg", précise-t-elle. D'après l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le commerce des produits de consommation contrefaits représente ainsi chaque année une valeur de 200 milliards de dollars, soit 2% du commerce mondial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Nicolas Sarkozy voulait diminuer considérablement le nombre de douaniers "puisqu'il n'y a plus de frontières avec les pays d'Europe, c'est évident" disait-il... Pense-t-il toujours de même?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :