Nicolas Sarkozy au plus bas dans les sondages

 |   |  241  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Alors qu'on attend l'intervention du chef de l'Etat sur France 2 ce soir, les sondages le créditent d'une cote de popularité au plus bas, dans un contexte où l'affaire Bettencourt met en cause son ministre du Travail, Eric Woerth, et le financement de sa propre campagne électorale de 2007.

En pleine affaire Bettencourt, qui met à mal l'image de son ministre du Travail Eric Woerth, et qui jette le soupçon sur le financement de sa campagne électorale de 2007, la cote de popularité de Nicolas Sarkozy a atteint en juillet son plus bas niveau depuis son élection, avec 33% d'opinions favorables, selon le baromètre de l'institut LH2 pour le "Nouvel Observateur" publié ce lundi. Une enquête Opinion Way pour le quotidien gratuit Metro a également crédité le président de la république de 30% de satisfaits seulement.

Selon le baromètre LH2, le chef de l'Etat perd 4 points par rapport au mois de juin et les opinions négatives augmentent de 5  points pour atteindre 63%. Ce recul est très net dans la catégorie des 18-24 ans (-12%), les 65 ans et plus (-10%), les cadres (-17%). Les sympathisants de l'UMP sont cependant toujours 82% à avoir une image positive de Nicolas Sarkozy.

La cote de popularité du Premier ministre François Fillon reste quant à elle stable dans le baromètre LH2, à 47% d'opinions positives contre 46% de négatives.

Nicolas Sarkozy doit s'exprimer pendant une heure ce soir sur France 2. On s'attend à ce qu'il renouvelle sa confiance à Eric Woerth et qu'il exclue tout remaniement de son gouvernement avant octobre. Il devrait également tenter de remettre sur le devant de la scène la réforme des retraites, qui sera présentée mardi en Conseil des ministres, par le ministre du Travail justement.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :