Sécurité routière : 1.000 radars de plus prévus en France

Afin de renforcer la sécurité routière en France, le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a annoncé l'installation de nouveaux radars et la généralisation du procès-verbal électronique.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a décidé un plan pour "une sécurité routière renforcée" après l'annonce que le nombre de morts sur les routes en janvier 2011 a bondi de 21,2% par rapport à janvier de l'année précédente, avec 331 personnes tuées.

Mille radars supplémentaires vont être installés sur les routes de France d'ici à 2012 et le proces-verbal électronique sera généralisé, a annoncé jeudi soir Le gouvernement avait déjà annoncé sa décision d'installer plusieurs centaines de radars supplémentaires d'ici à 2012, s'ajoutant aux 2.804 déjà implantés.

Lors d'un déplacement à Saint-Arnoult (Yvelines), Brice Hortefeux a souligné que les policiers et gendarmes seraient équipés en 2011 de 24.000 terminaux embarqués dans leurs véhicules, de façon à généraliser le "PV électronique".

Il a estimé que la loi de sécurité intérieure Loppsi, adoptée mardi par le Parlement, permettrait de lutter plus efficacement contre les "criminels de la route".

Les préfets pourront désormais immobiliser ou mettre en fourrière les véhicules des conducteurs ayant eu "un comportement particulièrement dangereux" plutôt que de les laisser reprendre le volant dans l'intervalle les séparant de leur condamnation par la justice, a-t-il dit.

De même, les possibilités de rétention et de suspension du permis de conduire seront étendues tandis que la durée d'une suspension administrative de permis de conduire passera de six mois à un an dans le cas des infractions les plus graves.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 14/05/2011 à 18:30
Signaler
Le Droit absolu de circuler librement sur le territoire national par un Citoyen Français est inscrit dans la Constitution. Nul ne peut s?y opposer. C?est l?une des valeurs fondamentale de notre République. Sur la base de ce principe et considérant qu...

le 28/05/2011 à 9:52
Signaler
On ne vous interdit pas de circuler, on vous demande de respecter les autres qui n'ont pas envie de se tuer sur la route. Ne dites pas n'importe quoi.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.