Convention validée pour l'assurance-chômage

La nouvelle convention pour l'assurance-chômage est validée par trois organisations patronales et quatre syndicats. Les principaux points de la précédente convention sont conservés, dont une baisse possible des cotisations en cas de diminution de la dette de l'Unedic.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

La convention pour l'assurance-chômage concernant la période 2011-2013 a été validée mardi 5 avril après de longues tractations.

Le principe "un jour cotisé, un jour indemnisé" dès quatre mois de cotisation, déjà présent dans la précédente convention, est conservé. Les bénéficiaires de pension d'invalidité et les travailleurs saisonniers verront leur assurance-chômage améliorée. Une baisse des cotisations sociales et patronales reste possible selon cette convention, mais, c'est nouveau, seulement en fonction de la réduction de la dette de l'Unedic.

Les négociations avaient commencé le 25 mars entre syndicats et patronats. Sur les cinq organisations syndicales, seule la CGT a refusé de signer la convention contestant la baisse possible de certaines cotisations.

Pour Laurence Parisot, au contraire, "baisser les cotisations, c'est un stimulant pour l'ensemble de l'économie, pour le salarié et pour l'entreprise". La présidente du Medef défendait ainsi la convention dans un communiqué publié mardi. L'Union professionnelle des artisans, qui fait aussi parti des signataires,  prévient : "Pôle emploi n'assure pas pleinement son rôle d'accompagnement des entreprises et en particulier des plus petites, lorsqu'elles sont en phase de recrutement".

Cette convention devrait entrer en vigueur le 1er juin 2011, après accord du gouvernement.

En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.