France : des prévisions de croissance pour 2012 trop optimistes ?

 |   |  248  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La prévision de croissance économique pour la France en 2012 sera vraisemblablement revue à la baisse, rapporte mardi le quotidien Les Echos en citant l'entourage de Nicolas Sarkozy.

La prévision de croissance économique pour la France en 2012 sera vraisemblablement revue à la baisse, rapporte mardi le quotidien Les Echos en citant l'entourage de Nicolas Sarkozy.

L'économie française a stagné au deuxième trimestre selon la première estimation publiée vendredi par l'Insee. Cette contre-performance compromet, aux yeux de nombreux économistes, l'objectif d'une croissance de 2% cette année.

Pour 2012, le gouvernement table pour l'instant sur une progression de 2,25% du produit intérieur brut (PIB).

"Il est vraisemblable qu'il faudra réviser à la baisse la croissance", a reconnu une source proche du président de la République citée par Les Echos.

La réunion prévue ce mardi entre Nicolas Sarkozy et le premier ministre François Fillon sera, selon la même source, consacrée entre autres à "définir le quantum d'économies" nécessaires dans ces conditions pour tenir l'objectif de réduction du déficit à 4,6% du PIB en 2012, après 5,7% prévu cette année.

Nicolas Sarkozy doit recevoir dans l'après-midi la chancelière allemande Angela Merkel pour débattre de la crise de la dette et des tensions financières dans la zone euro.

Le ministre de l'Economie, François Baroin, et sa collègue du Budget, Valérie Pécresse, doivent présenter mercredi au président de la République et au chef du gouvernement de nouvelles propositions d'économies et les arbitrages sur ces nouvelles mesures budgétaires sont attendus le 24 août.

Marc Angrand

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/08/2011 à 9:02 :
pour presenter un budget en equilibre il faut surestimer la prevision de croissance et sous estimer les previsions de depenses et à la fin de l'annee vous avez un deficit voila comment nous fonctionnons en france, si on veut une regle d'or il faut decider que si a la fin de l'annee le resultat est deficitaire tous les ministres sont vires avec interdiction de participer à un gouvernement pendant quelques annees; mais j'ai le droit de rever.
a écrit le 16/08/2011 à 22:01 :
Malgré toutes ces années passées, et malgré tout leurs diplômes, toutes leurs "compétences" on n'a jamais réussi a réaliser les croissances annoncées dans les budgets ces 10 dernières années. Y a -t-il quelqu'un ou quelqu'une pour faire un budget sur une base de 1.5 % ??? taux que la France arrive à réaliser en moyenne. En cas de croissance supérieure l'excédent serait affecté à l'accélération du désendettement, enfin si ce désendettement avait commencé !
a écrit le 16/08/2011 à 10:43 :
a quand des ministres pro ?? Mr JUPPE voila notre président pour 2012 lui au moins il n'a jamais raconté de .................. pas comme certains qui dans le secteur privé serait viré pour non respect des objectifs annuel et non respect du plan de cloture voila la différence entre un ministre " incompétent" et un cadre du secteur privé .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :